vendredi 22 avril 2011

L'Apocalypse révélée, premiére partie



C'est sous le signe de la supercherie qu'a été inauguré le nouveau millénaire.

Les ruines du WTC étaient encore fumantes que l'Amérique et ses alliés foulaient aux pieds le droit international, envahissaient des  états qui ne leur avaient rien fait et massacraient allégrement quelques centaines de milliers de civils innocents.

Tout cela fut accomplit sans que les humanistes et autres droits de l'hommiste ne lèvent le moindre petit doigt. Tout juste se contentèrent ils de poser un voile pudique sur le Guernica de Picasso quand Colin Powell vint apporter la preuve indiscutable qui allait décider de l'invasion de l'Irak : une fiole contenant ce qui ressemblait à un échantillon d'urine !














Pour la plupart des observateurs il était clair qu'il y avait quelque chose de pourri dans ce royaume sans foi ni loi qu'était devenu l'occident.

Mais pour autant ils étaient incapables de deviner le véritable motif justifiant les farces que représentaient le "11 septembre", la "guerre à la terreur", le "Patriot Act" et surtout les diverses campagnes militaires stratégiquement injustifiables puisque comme l'histoire l'a amplement  démontré, une armée occupante ne pourra  jamais venir à bout de la résistance à l'envahisseur.
Sur le plan intérieur, une partie de la population dégoûtée par la propagande délaissa les médias officiels et se tourna vers des systèmes d'informations alternatifs disponibles sur internet.

C'est le dévoilement de la mascarade du 11 septembre qui initia le mouvement  du journalisme citoyen appelé "complosphére" ou "conspirationnisme"par ses détracteurs.
Mais une multitude d'autres sujets furent abordés par ces "libres penseurs" d'un genre nouveau qui permirent à beaucoup de s'éveiller, de sortir de la masse des moutons, de se "dézombifier" tout en se forgeant une culture générale qu'aucun système scolaire n'aurait été en mesure de leur fournir.

C'est ainsi quà la différence de la plupart des financiers, les "conspirationnistes" ne furent pas surpris par la crise financiére de 2008, ils attendaient cet événement depuis des années.

Ce furent eux aussi qui tirèrent l'alarme à propos du vaccin H1N1 et qui firent capoter le projet grandiose de contaminer tous les cerveaux du genre humain par diverses substances neurotoxiques.

Bien entendu ce mouvement fut aussi l'occasion pour certains énergumènes de délivrer diverses théories bizarroïdes à base de reptiliens extraterrestres, de pyramide  satanique et bien entendu le sempiternel complot des juifs envers le genre humain.

Il va de soi que l'élite dirigeante a tout interet à laisser diffuser ce genre de contes pour enfants et l'on sait que l'art de désinformation consiste à mélanger le vrai et le faux.
C'est la raison qui explique pourquoi la plupart des sites conspi et alternatifs subsistent encore  malgré tout et non pas étés interdits (même si le récent capotage du vaccin H1N1 a amené à la création d'un bouton d'arrêt d'urgence du net).

A la lumiére de ce qui va suivre, il sera clair qu'il n'y a rien de plus éloigné de la vérité que d'invoquer un grand complot maléfique pour expliquer le désordre qui nous entoure et que les enjeux en cours dépassent de très loin les aspirations de n'importe quel lobby juif ou non  et de n'importe quelle secte.
Ce qui va suivre donnera la vision d'ensemble mettant chaque pièce du puzzle à sa place, cela donnera un sens à ce qui jusqu'à présent n'en avait pas, un ordre au désordre et il est même probable qu'avec ces nouvelles données certains des "conspirationnistes" les plus  opiniâtres basculent du côté des élites ou du moins deviennent plus compréhensifs à leur égard.

Car les charlatans qui oeuvrent dans les coulisses s'imaginent travailler au bien être général et de ce point de vue pensent que si des sacrifices sont nécessaires ils les accompliront et que dans le futur un grand bien naitra du petit mal qu'ils causent actuellement.

A la base, il n'y a donc rien de maléfique dans leur démarche. Ils poursuivent des buts humanistes et essayent de prendre en charge le genre humain. Nous appelleront donc " humanistes" ceux qui sont à l'origine des sujets qui occupent la scéne "conspirationniste".

Cette étiquette leur convient d'autant mieux, que l'humanisme est une doctrine selon laquelle l'homme peut se libérer de la tutelle divine et peut se prendre en charge de maniére autonome.
On se rendra compte que leurs projets oeuvrent exactemement dans ce sens, la lutte (perdue d'avance) contre le plan divin. Au retour de l'âge d'or (ére christique) ils opposent un NOM où la technologie sera un paliatif à nos carences spirituelles.

Pour étayer les révélations qui vont suivre, il faut bien entendu des documents.
Et en la matiére peut on rêver mieux que la Révélation par excellence que constitue le livre de l'Apocalypse ?

Ce sera en effet le décodage des mystères de l'Apocalypse qui expliquera les tenants et les aboutissants de la situation actuelle et pour ne pas faire de jaloux je le compléterais avec les révélations contenues dans l'autre livre eschatologique que constitue le Coran.

Citer des livres sacrés ne fait pas de moi un religieux et c'est sous l'angle de la rationnalité et en gardant la tête froide que j'expliciterais l'époque actuelle qui n'est autre que "la fin des temps" prophétisée depuis les temps anciens.

En l'occurence, on a tort de parler de mystère à propos de la fin des temps, puisque la dâte approximative et les diverses modalités sont relativement bien connues des confreries occultes aussi bien en orient qu'en occident.
Il n'y a guére qu'à l'individu commun que ces choses sont cachées afin d'éviter toute panique qui ne ferait qu'aggraver la situation.

La fin des temps c'est maintenant et le mystère de l'Apocalypse n'en est pas un.
Le voici en quelques lignes :

L'Apocalypse ne fait que raconter l'irruption dans notre  systéme solaire d'une planète géante et les diverses répercussions qu'elle aura aussi bien sur les plans climatiques que géologiques voire ceux plus subtils concernant l'alchimie interne du corps humain.



Le projet grandiose des  humanistes consiste à stopper cette menace et à empêcher des transformations néfastes ne s'opèrent au niveau de la psyché humaine, pour dire les choses vulgairement ils veulent éviter que la population ne se transforme littéralement en zombis!

Toutes leurs actions depuis le 11 septembre et (même auparavant ) oeuvrent en ce sens, que ce soit l'instauration de mesures sécuritaires et liberticides destinées à asseoir l'autorité qu'ils craignent par dessus tout de perdre ou la mise en oeuvre de conflits coûteux et injustifiés destinés en premier lieu à financer des projets clandestins permettant de surmonter les divers cataclysmes planétaires.

Selon certaines sources, nos chers humanistes seraient en train d'aménager des grottes et des villes souterraines, le problème c'est que tout ce qu'ils entreprennent a été prédit dans un texte daté de pratiquement 2 millénaires, et qu'à la fin cela finit très mal pour eux.

C'est d'autre part probablement la raison pour laquelle a été conçue une fausse apocalypse à partir des événements du 11 septembre, il s'agit de leurrer les humanistes inférieurs qui ne sont à l'abri d'un revirement soudain vers la religion véritable.

Cette fausse apocalypse parodique et mensongère mérite d'être signalée mais elle ne peut occulter le fait qu'aujourd'hui les écritures sont sur le point de s'accomplir avec toutes les conséquences que cela entrainera.
Le hic après la lecture du livre c'est que l'on sait le cortège de malheurs qui vont s'abattre les uns après les autres sur le genre humain et que l'on sait aussi que seule une poignée d'élus échappera à la boucherie.



Le choix devient alors assez simple, il ressemble à celui que propose l'Architecte à Néo dans le second volet de la saga Matrix :

Soit on se range du côté des humanistes qui, quoique charlatans et hypocrites, préserveront l'héritage humain, soit on se résigne à mourir pour le bien d'un nouvel âge d'or et de quelques élus.

Vivre en hypocrite, ou mourir honorablement that's the question...

Développements à suivre...

1 commentaires:

Jean Parisot a dit…

Nibiru est une métamorphose de la planète Mercure, laquelle aura quitté son rang après qu’une grande flamme, projetée par le soleil, l’ait entièrement recouverte d’une épaisse couche de matière stellaire dont elle tirera une force incroyable sous le nom d’Hercule. ie.
Mercure figure dans d’autres cultures sous le nom de Nibiru ; les Mayas la nomment Hercolubus d’où la relation avec Hercule, le nom sous lequel elle est plus connue, en raison de ses exploits.
Brillante comme le soleil, la grande comète sèmera sur terre en dans le ciel le plus grand désordre. Au sixième sceau de l’apocalypse, elle effleurera la terre d’assez près pour la faire basculer, engendrant du même coup le Déluge que les écritures ont par erreur attribué au temps jadis, avec pour autre conséquences, des montagnes qui se heurtent, avant de disparaître dans les entailles de la terre ; des mers qui mélangent leurs aux au milieu des continents. C’est le temps du Déluge, de Noé et des autres patriarches bibliques, car aucun d’eux n’est encore né.
Pour plus d’explication, consulter ce site :
http://www.smapocalypse.zz.mu/index.html

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.