dimanche 24 juillet 2011

150 créatures hybrides homme-animal ont été produites dans des laboratoires au Royaume-Uni

Comme d'habitude  la réalité rattrape la fiction, beaucoup de films avaient pour sujet une hybridation humain/animal, citons "Splice" et" Dark Angel" du FM 33 iéme degré James Cameron.
Quel est l'interet de fabriquer d etelles monstruosités ? Aucun, si ce n'est de permettre à l'homme de se prendre pour Dieu, la doctrine humaniste dans toute sa splendeur.






Oeuvre d'art déstinée à préparer les esprits.

« La Grande-Bretagne a donné son feu vert à la création d’embryons hybrides mi-humains mi-animaux. Il s’agit de favoriser la recherche médicale. Le Vatican dénonce je cite un acte monstrueux. »

Daily Mail
Samedi, 23 juillet 2011

Les hybrides ont été produits secrètement au cours des trois dernières années par des chercheurs qui font des recherches au niveau de traitements possibles pour un large éventail de maladies [des chimères qui rendent possibles les plus terrifiants films d'horreur!].
La révélation arrive quelques jours après qu’un comité de scientifiques met en garde contre ce genre de manipulations génétiques qui peuvent devenir un véritable cauchemar ["L'île du Docteur Moreau"?].
Les chiffres dont a été témoin le Daily Mail montrent que 155 embryons hybrides, contenant à la fois le matériel humain et animal, ont été créés depuis l’introduction du Human Fertilisation Embryology Act en 2008 [nous faire croire que ce type d'expériences, création de monstres génétiques, a lieu depuis seulement les 3 dernières années?].


Cette légalisation de la création d’une variété de véhicules hybrides, y compris un ovule animal fécondé par un spermatozoïde humain, dans lequel un noyau humain est implanté dans une cellule animale et où les cellules humaines sont mélangées avec des embryons d’animaux [le transhumanisme: un humain capable de courir à la vitesse du guépard?].

Les scientifiques disent que les techniques peuvent être utilisées pour développer des cellules souches embryonnaires qui peuvent être utilisées pour traiter toute une gamme de maladies incurables [l'avancement supposé de la science de guérir ne semble pas convaincante pour les millions d'africains qui vont mourir en 2011, pour les millions de cancéreux à travers le monde qui vont souffrir de façon atroce des traitements médicaux pour ensuite mourir...]
Trois laboratoires au Royaume-Uni ont accordé des licences pour effectuer les recherches après que la loi soit entrée en vigueur. Tous ces laboratoires ont cessé de créer des embryons hybrides en raison d’un manque de financement, mais les scientifiques pensent qu’il y aura plus de travail dans l’avenir [les fondations Rockefeller, Rothschild, Bill Gates et cette bande d'illuminés ne manquent pas d'assurer la continuité de ce genre de projets diaboliques!]

Dark angel, l'hybridation selon James Cameron, côté pile...

...et côte face.


Le Vatican a aussitôt réagi à l’annonce de l’autorisation britannique par la voix de Mgr Elio Sgreccia, président de l’Académie pontificale pour la vie.
« La création d’un hybride homme-animal est une frontière qui avait été interdite, jusqu’à aujourd’hui, et par tous, dans le domaine des biotechnologies parce que la dignité humaine est compromise, offensée, et qu’on peut ensuite créer des monstruosités à travers ces fécondations. La création d’un être homme-animal représente une frontière violée dans le domaine de la nature, la plus grave, ce qui entraîne une condamnation morale totale ».

http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/07/150-creatures-hybrides-homme-animal-ont.html

3 commentaires:

Anonyme a dit…

On peut avoir une source fiable ?

Je n'ai trouvé ni article ni condamnation du vatican

Rorschach a dit…

En fait la condamnation vaticane date de 2007 quand le royaume uni avait autorisé les recherches sur des embryons hybrides.

Mgr Elio Sgreccia, au microphone de Radio Vatican, s'était déjà insurgé en mai 2007 contre de telles pratiques : " La création d’un hybride homme-animal est une frontière que tout le monde […] avait jusqu’ici bannie du domaine des biotechnologies. Et cela, justement parce que la dignité humaine est compromise, offensée, et qu’on peut ensuite créer des monstruosités à travers ces fécondations […] La création d’un être homme-animal représente une grave violation, la plus grave, des lois de la nature."

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/le-royaume-uni-autorise-les-embryons-hybrides_464596.html

Anonyme a dit…

http://www.wired.co.uk/news/archive/2011-07/28/bioart/viewgallery#!image-number=14

Installation "artistique" de culture de tissus vivants (remarqué la date de prise de la photo 2008) et la proximité immédiate de l'atelier de taxidermie (qui doit servir à conserver la trace du "matériel" de base utiliser pour la suite de la "création artistique"). N'est ce pas merveilleux le monde sans limites (morales ou éthiques) qu'on nous concoctent sous couvert d'art , d'avancées technologique et scientifiques ... Erk

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.