mercredi 28 décembre 2011

Israël demande 350.000€ aux bédouins pour payer les frais de destructions de leurs villages.

 Oui vous avez bien lu ! Les Israéliens détruisent des villages puis réclament le remboursement des frais de démolition, 350 000 euros dans ce cas présent. 
Jusqu'où s'arrêteront ils  ? On se le demande, puisqu'ils sont si chauds ils pourraient très bien demander aux habitants de Gaza le remboursement de l'opération plomb durci qui coûta la vie à des centaines de civils, ils pourraient aussi demander au Hamas le remboursement du bombardement du Liban en 2006.
Et les frais d'abordage de la flottille humanitaire, les munitions, le gasoil et le reste, qui c'est qui va les payer ? Les turcs ?
Ne riez pas, il y a déjà eu un précédent, Mr Larry Silverstein le propriétaire des 2 tours du WTC  a bien réclamé qu'on le dédommage 2 fois vu qu'il y a eu un double attentat (sans compter qu'il venait d'acquérir les  tours et n'a même pas eu à les payer).
 
A priori, soit ils ont un grave problème avec l'argent, soit ce sont de sacrés hypocrites.





L’État d’Israël a déposé une action en justice mardi contre les habitants du village bédouin d’Al-Arakib. Un village qui a été rasé 3 fois par Israël, en raison de son emplacement illégal sur un site protégé. Ces destructions obligatoires ont coûté 350.000€ à Israël qui réclame le remboursement des frais de destruction aux responsables du village illégal.

L’action en justice vient tout juste un an après une opération de démolition majeure. Aujourd’hui, les résidents du village détruit sont revenus sur les lieux pour marquer l’anniversaire et commencer la reconstruction.

C’est pour l’heure des tentes et autres maisons de fortune qui sont installées au sud de la ville de Rahat Néguev. Mais leurs propriétaires ne vont plus pouvoir tenir très longtemps. Un arrêté d’expulsion a déjà été demandé et, si la justice respecte les lois israéliennes, les responsables de la reconstruction devront payer le prix fort pour leur défiance.

Le Procureur a d’ailleurs déjà engagé sa bataille judiciaire contre 34 personnes. Le parquet a accusé les prévenus d’avoir refusé de quitter ces terres en dépit des décisions des différents tribunaux demandant leur expulsion pour défaut de permis de construire.

Dans le désert israélien, de nouveaux villages bédouins apparaissent presque tous les jours. Dès que deux membres d’une même famille ne s’entendent plus, ils se séparent et l’un d’eux part créer son propre village, sa propre tribu. Mais dans 90% des cas, ils le font comme à l’époque tribale : sans demander l’autorisation de l’État. Ils s’installent, mettent en place leurs montagnes de déchets en plein désert, puis réclament des raccordements à l’eau et à l’électricité alors qu’il est interdit de construire quoi que ce soit dans les espaces protégés israéliens.

Cette affaire, qui devrait scandaliser une partie de l’opinion publique, est pourtant importante pour Israël. Au même titre que l’État Juif détruit les constructions illégales des “colons” de Judée-Samarie, Israël détruit les constructions illégales des Bédouins du Néguev.

http://jssnews.com/2011/07/26/israel-demande-350-000e-aux-bedouins-pour-payer-les-destructions-de-villages-illegaux/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.