mercredi 25 juillet 2012

New York : La carcasse d'une chimére séme l'éffroi

Quand le produit des expérimentations génétiques hante les rues des grandes villes, cela n'augure rien de bon...


Le New York City Park Department se veut rassurant : il s'agit des restes "d'un cochon abandonné après un barbecue" (source).

Il n'empêche.


La carcasse découverte par des promeneurs dimanche 22 juillet sous le pont de Brooklyn, à New York, est de l'avis du site Gawker beaucoup trop étrange (et dégoûtante) pour qu'on soit autorisé à crier d'effroi comme devant un véritable monstre (photos : Denise Ginley/Flickr) :




"Et nous serions censés croire que le monstre de l'East River est un cochon ?" s'interroge le New York Mag, qui parle de "mutant" à la X-Files.

Les journalistes donnent pour preuve un comparatif en images entre une vraie patte de cochon (et ses quatre sabots) et celle du cadavre (qui a cinq "parties") :



Les théories les plus farfelues s'enchaînent donc, parfois avec sérieux, surtout avec humour, et rappellent l'épisode du monstre de Montauk découvert en 2008.

Le mystère, dans tous les cas, restera entier : les restes de la "chose" ont été évacués par le New York City Park Department. Qui insiste : "Ce n'était qu'un cochon. Nous l'avons jeté."

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/07/25/peur-sur-la-ville-le-monstre-de-new-york-en-est-il-un

2 commentaires:

dootjeblauw a dit…

Encore un cobaye de laboratoire militaire qui a dû s'échapper. Je ne veux meme pas penser à leur souffrance, c'est flippant de penser que des chercheurs avec un doctorat soient des sociopathes et pour etre militaire il faut etre psychopathe. Ou bien ce pauvre animal est la résultante d'un acte de zoophilie, il existe meme des sites spécialisés, monde de cinglés.

Unknown a dit…

Vu la forme des pattes, de la mâchoire et de la queue, ça ressemble plutôt à un chien qu'on aurait noyé ou immolé... et il ne faut pas oublier qu'on cadavre gonfle quand il se décompose, ce qui peut encore tromper sur l'aspect de la dépouille.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.