vendredi 20 juillet 2012

Un homme masqué fait un carnage à la projection du dernier Batman

Les spectateurs ont pensé que les coups de feux faisaient partie du film puis ils ont vu venir les balles...
Après l'invasion des zombies voici venir les supervilains, décidément en cette année 2012, il devient difficile de distinguer le réel de la fiction.

Le méchant du film, probablement la source d'inspiration du tueur.
Un homme masqué a tué par balles 12 personnes et en a blessé au moins 40 autres, dans un cinéma d'Aurora, dans la banlieue de Denver (Colorado), lors d'une avant-première du dernier Batman, The Dark Knight Rises, dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué la police. Selon le chef de la police d'Aurora, Dan Oates, le suspect a été arrêté. Il a été identifié comme James Holmes, un homme de 24 ans, rapportent des médias américains à l'instar d'ABC News.


"Des témoins nous disent que [le tireur] a lancé une sorte de canette. Ils ont entendu un sifflement et du gaz en est sorti, puis le tireur a ouvert le feu", a déclaré M. Oates, qui précise que dix personnes sont mortes dans le cinéma, situé dans un centre commercial, et quatre autres après leur transfert à l'hôpital.

Un suspect a été interpellé dans le parking du cinéma, dans sa voiture, en possession d'un masque à gaz, d'un fusil et d'un pistolet. Il a déclaré aux policiers avoir entreposé des explosifs chez lui, dans le nord d'Aurora. Il n'y a "aucune preuve" de la présence d'un second tireur, a précisé le policier, après que des informations de presse ont fait état de deux assaillants portant gilet pare-balles et masque à gaz.

Un porte-parole de la police, Frank Fania, a déclaré à CNN que le tireur était un homme d'une vingtaine d'années, muni d'un fusil et de deux armes de poing et qui portait un gilet pare-balles. Les témoins ont été rassemblés par la police dans un lycée des environs, selon M. Oates. Cette vidéo amateur, diffusée par l'antenne locale de la chaîne NBC, semble montrer la panique dans le cinéma, après le déclenchement de la fusillade.

Un témoin interrogé par CNN a raconté avoir vu "un type qui montait lentement les marches et a ouvert le feu au hasard". Une autre personne interrogée a déclaré à CNN : "Nous avons entendu 10 à 20 tirs et de petites explosions venant de partout. Nous avons entendu des gens hurler peu après. Puis on nous a dit d'évacuer les lieux par haut-parleur. Dès que nous sommes sortis, nous avons vu les gens courir partout en hurlant."

Les images de CNN montrent des dizaines de policiers présents faisant évacuer les lieux par crainte de la présence d'un engin explosif. La journaliste Brenda Stuart, de KOA radio, a déclaré à la télévision britannique Sky News que "les gens à l'intérieur nous disent qu'ils pensaient que les tirs faisaient partie du film. Ils ont entendu ce qu'ils pensaient être des pétards, des explosions sourdes. Et puis ils ont vu venir les balles".

Aurora est situé à une trentaine de kilomètres de Columbine, où deux adolescents avaient abattu treize personnes, dans un lycée, en 1999, avant de se donner la mort.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/07/20/fusillade-aux-etats-unis-dans-un-cinema-projetant-le-dernier-batman_1736218_3222.html







3 commentaires:

Banantou a dit…

il n'y a rien de surprenant à ce que des malades finissent par se prendre pour des super vilains, pas besoin de super pouvoirs ou d'être un génie pour porter un masque, un costume et un flingue...
j'y crois plus qu'une éventuelle invasion de zombie...

Take it Easy a dit…

Parfait pour préparer l' opinion publique du peuple US à les désarmer.

Monarch ?

Rorschach a dit…

@ take it easy

Possible, les médias accusent la NRA.
Mais cela va être difficile de désarmer les américains...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.