vendredi 21 septembre 2012

Ingrédients stérilisants secrets dans de nombreux vaccins

Sous l'action combinée des vaccins, des OGM et de divers autres produits toxiques, la population humaine sera stabilisée à 500 millions conformément aux plans du NOM. Un génocide est en marche !




   Qu'ont en commun le polysorbate 80 et l’octoxynol 10 ? Ils rendent tous les deux stérile et tous deux sont présents dans de nombreux vaccins.

      Selon Information de santé pour la grossesse du California Teratogen Information Line Service (CITS), il existe de nombreux facteurs capables de rendre l’homme stérile et, près de la moitié de la totalité des cas d'infertilité étant dus à l'homme, il est important de bien en étudier les causes.



      Des études antérieures ont montré que les radiations et les rayonnements électromagnétiques des téléphones cellulaires et des ordinateurs sont reliées à l'infertilité ou à la sous-fertilité, aussi bien que des produits chimiques, les métaux lourds et les solvants, la chaleur et la pression (comme avec les bains chauds et des sous-vêtements serrés), la pollution environnementale, le tabagisme et les maladies sexuellement transmissibles.

      Mais, dans leur récapitulatif des différentes causes de l'infertilité, ils en ont oublié une : les vaccins.

      La fécondité a rapidement chuté depuis les années 1950 dans tous les pays du monde, et le début du changement a coïncidé avec l’introduction des premiers programmes de vaccination de masse. Par exemple, au Royaume-Uni, en 1947, une campagne de vaccination DTC (diphtérie, tétanos, coqueluche) de masse a été introduite, et, en 1958, les premiers vaccins contre la polio et la diphtérie ont été lancés à grande échelle pour toute personne de moins de 15 ans.


Spermicide dans les vaccins


      Les vaccins contiennent de nombreux ingrédients potentiellement nuisibles pour la fertilité. Ce sont les détergents, comme le Triton X-100, aussi connu sous le nom d’octoxynol 10, un spermicide connu utilisé dans des expériences visant à « dépouiller » le sperme [de ses spermatozoïdes], de sorte qu'il ne soit plus capable de féconder l’ovule. En 1977, dans une étude du Journal of Reproduction and Fertility, le triton X-100 a été cité dans le tableau des « spermicides les plus puissants », produisant 100% de dégradation du sperme humain, avec les dosages nécessaires à cet effet.

      L’octoxynol 10 (triton X-100) est inclus dans des vaccins. La fiche d’information du vaccin Fluarix indique :





      « Le Fluarix (vaccin contre le virus de la grippe) ne contient pas de thimérosal. Chaque dose de 0,5 mL contient aussi de l’octoxynol-10 (triton X-100) et du polysorbate 80 (tween 80). »

      L’octoxynol 9 (ou 10) contient en général des traces toxiques d'oxyde d'éthylène, de dioxane, de phénols C9 ou d’éther de glycol.

      Les détergents et les émulsifiants favorisent les tumeurs et amènent les cellules à fuir ou exploser en diluant leur membrane, aucun mécanisme ne contrôlant cette activité destructive. Du fait précisément de leur capacité à briser les cellules, les détergents sont largement utilisés dans la recherche sur les cellules, afin de les ouvrir pour favoriser l’analyse. Cela imite de façon catastrophique le complexe d’attaque membranaire.

      On les trouve aussi dans d'autres vaccins contre la grippe, tels que les vaccins Pandemrix et Vaxigrip.


Le polysorbate 80 provoque l’infertilité


      Un autre ingrédient problématique, le polysorbate 80 (aussi connu sous le nom de tween 80), se trouve dans de nombreux vaccins, notamment le Pediacel, un vaccin cinq-en-un administré aux nourrissons, et dans le vaccin Gardasil contre le VPH. Le polysorbate 80 est un agent connu pour provoquer la stérilité chez le rat. Il crée des altérations du vagin et de l'utérus, des déformations des ovaires et des follicules ovariens dégénératifs, et cela nuit à la capacité de reproduction du rat.

      Chose intéressante, c’est aussi un émulsifiant utilisé dans des marques populaires de crèmes glacées.

      Certains professionnels de la santé affirment qu'il est constaté provoquer l'infertilité uniquement chez le rat, pas chez l’Homme, mais la piqûre contraceptive Depo-Provera contient aussi du polysorbate 80, et il a été ajouté aux injections contraceptives expérimentales pour animaux, car c’est l’un des ingrédients de stérilisation parfaits.

      Les ratons femelles qui, 4 à 7 jours après la naissance, ont reçu une injection de polysorbate 80, avaient des altérations du vagin et de la muqueuse de l'utérus, des changements hormonaux, des difformités ovariennes et des follicules ovariens dégénératifs [qui se dégradent].

      Selon l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, qui fait partie de l'Organisation des Nations Unies, des scientifiques de l'organisation développent, précisément en tant que méthode de contraception, des vaccins pour nuire à la fertilité. Un ingrédient suggéré pour le vaccin est le polysorbate 80 (également connu sous le nom de tween 80). Comme il s'agit d'un ingrédient privilégié, les scientifiques sont manifestement conscients de sa capacité à provoquer l'infertilité.


Syndrome de la guerre du Golfe, victimes d’infertilité


      Le squalène (huile de foie de requin) est utilisé dans les vaccins contre la grippe H1N1, le VPH et le bacille du charbon, ainsi que d'autres, comme adjuvant pour faire que le vacciné produise plus d'anticorps et aussi pour disperser le vaccin, de sorte de faire plus pour moins d'argent.

      Il a été impliqué dans des dysfonctionnements immunitaires dévastateurs chez les soldats qui souffraient du syndrome de la guerre du Golfe, beaucoup d'entre étant revenus du Golfe avec des problèmes d'infertilité. Noreen Maconochie, Rebecca Simmons et ses collègues de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, ont fait un sondage par la poste et ont découvert que 2,5% des hommes qui avaient été dans le Golfe ne parvenaient pas à faire tomber leur femme enceinte, contre 1,7% des hommes qui n'avaient pas été dans le Golfe. En outre, chez 3,4% des autres, la femme avait fait une fausse couche. Les soldats en Zunie étaient si préoccupés par le programme de vaccination militaire qui les rend stériles qu'ils congelaient leur sperme avant d'avoir eu tous les vaccins.


Ensemble, le polysorbate 80 et le squalène sont des agents stérilisants parfaits


      Loin d'être de simples rapports anecdotiques, les scientifiques sont conscients que la recette idéale pour stériliser est le polysorbate 80 et l'huile de squalène ensemble, comme ils l’ont démontré dans ce brevet de vaccin contraceptif pour animaux :





      « Dans son expression privilégiée, le vaccin comprend de l'huile, de préférence une huile biodégradable telle que l'huile de squalène. Généralement, le vaccin est préparé à partir d'un adjuvant concentré contenant de la lécithine dans de l'huile de squalène. La solution aqueuse de glycoprotéine est typiquement une solution saline tamponnée au phosphate (PBS), et contient en outre de préférence du tween 80. »

      C'est exactement ce que certains vaccins contiennent. En fait, le Vaccine Adverse Events Reporting System [réseau de signalement des effets indésirables des vaccins] liste sur 25 pages des adolescentes et des femmes ayant eu une fausse couche après l'injection de Gardasil pendant la grossesse, et ce n'est que pour un seul type de vaccin.

      Dans ces conditions, si vous envisagez un vaccin pour vous ou votre enfant, ne le faites pas en cas de grossesse dans les trois mois qui suivent la vaccination et évitez tout vaccin contenant du polysorbate 80, de l’octoxynol 10 (Triton X-100) ou du squalène (connu sous le nom d’adjuvant AS04).


Sources







Original : preventdisease.com/news/11/112411_Secret-Sterlizing-Ingredients-In-Many-Vaccines.shtml
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

10 commentaires:

thierry nadaud a dit…

faudrait savoir, je croyais que c'était nibiru qui devait réduire la population !!???!!

Abdel Cheloun a dit…

De toute façon à part le DT Polio, je n'en fait pas un seul.

Rorschach a dit…

@ thierry nadaud

2 milliards seront directement éliminés par les cataclysmes (tsunamis, séismes, tempétes solaires...).
2 autres le seront de la main de l'homme lors des tueries dans un monde post apocalypse.

500 millions seront les esclaves du NOM dans des mégalopoles technologiques.

Le reste seront livrés à eux mêmes dans des no man's land, le fait de les stériliser empéchera qu'ils ne proliférent constituant de ce fait une menace pour le NOM.

La fin de cet agenda est prévue vers 2050.

lumiere a dit…

La destruction de la planète Terre est possible pour éliminer toute trace des "anges déchus" qui ont pris pour épouses les filles des hommes sinon à chaque cataclysme et renversement des pôles,n'y changent rien,ils sont toujours là,on verra bien dans le future...

thierry nadaud a dit…

vous n'êtes pas très positif Rorschach !
que faîtes vous de la cohésion citoyenne, les humains vont s'élever, s'éveiller grâce au déferlement d'énergies cosmiques . les gens vont se révolter contre le NOM, il ne faut pas partir vaincu non?

Rorschach a dit…

Le NOM n'aboutira pas mais il y aura un prix à payer pour ceux qui laissent faire...

DecoX a dit…

Ca veut rien dire du tout, il faut connaitre les dosages / période d'incubation etc.....

Si on part de ce principe, le wifi aussi est nocif, il ne faut plus habiter dans les villes ? Idem pour les rayons du soleil etc....

Skeptikos Evlavis a dit…

Mais dans les pays du Tiers-monde, il n'y a pas autant de vaccinations de masse, donc ils seront moins affectés par ça, et en plus la démographie y est galopante.

lasorciererouge a dit…

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/09/26/25187945.html
3 vidéos

lasorciererouge a dit…

http://artdevivresain.over-blog.com/article-que-fait-le-vaccin-110770715.html

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.