lundi 17 septembre 2012

L'occident déploie une armada pour empécher la fermeture du détroit d'Ormuz en cas d'attaque israélienne sur l'Iran

Cette fois tous les signaux sont au rouge, l'attaque est pour bientôt, le prix du baril pourrait doubler ou tripler.
Attendez vous à des queues interminables devant les stations services voire même à des rationnements.
Faites des stocks de carburant pendant qu'il est encore temps.




Les puissances occidentales et plusieurs de leurs alliés du Moyen-Orient ont déployé une énorme flotte navale dans le golfe Persique, quelques jours après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ait de nouveau suggéré que son pays pourrait bientôt lancer une attaque préventive contre les installations nucléaires iraniennes.

La flotte comprend des navires de 25 nations, trois porte-avions américains complet (l’USS Stennis, l’USS Enterprise et l’USS Dwight D. Eisenhower); chacun avec un effectif de plus d’avions que l’armée de l’air iranienne tout entière. Les responsables militaires cités par le Daily Telegraph de Londres déclarent que cette présence est partie intégrante d’un nouvel exercice annuel – mais ce n’est un secret pour personne que « l’ennemi » de ce jeu de guerre, c’est l’Iran.

Une grande partie de l’occident à peur qu’en cas d’attaque préventive israélienne, l’Iran se venge en tentant de fermer le détroit d’Ormuz, une voie navigable dans le golfe Arabique. Par là, passe 18 millions de barils de pétrole par jour, soit environ 35 pour cent du pétrole échangé dans le monde. Si ce robinet à pétrole venait être coupé, ce pourrait être catastrophique pour les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la zone euro.

L’occident pense que Jérusalem pourrait déclencher une frappe sur l’Iran avant fin novembre, afin de forcer Barack Obama à soutenir l’effort militaire.

Outre l’entraînement aux tactiques destinées à maintenir le détroit ouvert, l’exercice des 25 nations vise à entraîner les participants à la destruction des bases navales, aériennes et de missiles iraniennes dans la région du golfe Persique.

Maayan Smadja – JSSNews

http://jssnews.com/2012/09/16/attroupement-dans-le-golfe-persique-plus-davions-occidentaux-que-de-chasseurs-iraniens/

8 commentaires:

Zangao a dit…

Depuis le temps que l'on repousse la date de l'attaque de mois en mois, elle finira bien par arriver ...........

ezekiel a dit…

ou pas , est tout ça est fait pour nous faire regarder la ou il ne se passera rien pendant que " autre chose " arrivera .

Misterto a dit…

+1 avec toi Ezekiel.

Je fini par croire, et finalement peut être aussi espérer, que autre chose de plus profond et plus intense que cette guerre, est en préparation. La ou on ne regarde pas...

David Suckerfeller a dit…

Pour être original: peut-être que les mondialistes s'attendant à un alignement planétaire qui pourrait rayer l'Iran de la carte, aussi ils déploient leur troupe au moyen-orient, pour le cas échéant occuper militairement l'Iran, enfin ses champs pétroliers.

"Giorgio S. Frankel : Je n’y crois pas parce qu’Israël a commencé à menacer d’attaquer l’Iran au début des années 90 ; ça fait 20 ans que les autorités israéliennes répètent qu’elles vont attaquer l’Iran, que l’Iran est en train de fabriquer la bombe atomique, que l’Iran est une menace. Mais quand, dans l’histoire, un pays menace de faire la guerre et ne la fait pas pendant vingt ans, il ne la
fera jamais." Dans l'article du Réseau Voltaire "l'etat colonial d'Israel ne cedera jamais les territoires occupés"

David Suckerfeller a dit…

Mais on peut ajouter ceci:

Ce dont Ruth Elkrief & Anne Sophie Lapix ne vous parleront jamais:

"Giorgio S. Frankel :
Il y a quelques années seulement, un historien
militaire israélien d’origine hollandaise, Martin Van Cleveld,chercheur renommé et auteur d’études militaires, déclara dans une interview qu’Israël avait des armes atomiques pointées contre toutes les capitales du monde occidental.

On parle beaucoup de cette doctrine
Samson [3]. L’idée est celle-ci : si Israël se trouvait dans une situation telle qu’il lui semble être sur le point de succomber, alors il entraînerait le monde avec lui. Avant de succomber il lancerait des bombes atomiques sur l’Europe, sur le monde arabe et sur les États-Unis. Des scientifiques israéliens ont plusieurs fois affirmé que les Israéliens peuvent frapper n’importe quel point du globe."

Roland a dit…

Ouai, mais faut un arsenal beaucoup plus conséquent renseignes toi un missile intercontinental sur 100 arrive sur sa cible et ceci en admettant qu'il y en ai mille au départ. Tu renforces tes probabilités si tu débranches les satellites, et la petite nation hébreu a pas les moyens ni la technologie (qui au demeurant vu qu'elle est mise au point par l'oncle sam, ce dernier a dû incorporer un bouton off).
La cape rouge qu'agite les corporatistes sur la Syrie et l'Iran cherche peut être à cacher le fait que les banques se vident des fonds des particuliers à travers toute l'Europe.
Pourquoi n'écouter que Delamarche, lisez aussi un peu, les chiffres sont là, ils vous tendent leurs petites papattes.

Maxime Lauvray a dit…

@ Rorschach
Pensez-vous que ce mouvement est réellement un signal d'un début de guerre imminent ou bien que la vision d'Ezekiel (CF commentaire) est plus plausible?

Rorschach a dit…

Israel va frapper l'Iran et disparaitre pour laisser place à autre chose géré par les nations unies.
Mais le truc sur lequel on doit vraiment se concentrer c'est la naine brune et son cortége de catastrophes.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.