mercredi 10 octobre 2012

Un 11 septembre bancaire est en préparation

Comment faire d'une pierre 2 coups grâce au scénario de Die Hard 4 :  Mettre au point un false flag afin de justifier une offensive envers l'Iran, et se remplir les poches avec le plus grand hold up de tous les temps.




Une menace crédible pour le système bancaire américain a été identifiée par la société de cyber sécurité RSA qui suggère que des plans pour un hold up très organisé, à grande échelle des banques en ligne ciblant les clients de détail aux États-Unis est actuellement en cours.

Dans un avis consultatif, RSA a déclaré qu'elle dispose d'informations suggérant que la bande projette de libérer un cheval de Troie peu connu pour infiltrer les ordinateurs appartenant à des clients des services bancaires et utiliser les machines détournées pour initier des virements frauduleux de leurs comptes.

En cas de succès, ceci se révélera être une des plus importantes opération de Trojan bancaire jamais organisée à ce jour. Mor Ahuvia, spécialiste des communications avec l'équipe de RSA FraudAction, a déclaré aujourd'hui que le gang recrute actuellement environ 100 botmasters, dont chacun serait responsable de mener des attaques de cheval de Troie contre les clients des banques américaines en échange d'une part du butin.

Chaque botmaster sera soutenu par un «investisseur» qui fournira l'argent pour acheter le matériel et les logiciels nécessaires pour les attaques.

"C'est la première fois que nous assistons à une opération de cyber-crimes financièrement orchestrée à cette échelle», a déclaré Ahivia. "Nous avons vu des attaques DDoS et des piratages auparavant, mais nous ne les avons jamais vu organisés à cette échelle. "

L'avertissement de RSA intervient à un moment où les banques américaines sont déjà en état d'alerte. Au cours des deux dernières semaines, les opérations en ligne de plusieurs grandes banques, dont JP Morgan Chase, Bank of America, Citigroup et Wells Fargo ont été perturbées par ce qui semblait être des attaques coordonnées par déni de service..

Un groupe peu connu appelé «Cyber ​​combattants des Brigades Izz ad-din Al Qassam" a revendiqué les attaques, mais certains experts en sécurité pensent qu'une nation peut avoir été derrière la campagne en raison de la nature, l'échelle et l'organisation des attentats.


La dernière discussion suggère qu'ils ont maintenant les comptes individuels des consommateurs en ligne de mire, Ahuvia prévient que la bande projette d'infiltrer les ordinateurs aux États-Unis avec un cheval de Troie malveillant appelé "Gozi Prinimalka".

Le malware est une version actualisée d'un cheval de Troie bancaire beaucoup plus ancien, Gozi, qui a été utilisé par les cybercriminels pour voler des millions de dollars auprès des banques américaines.

Le plan du groupe est apparemment d'implanter le cheval de Troie sur de nombreux sites Internet et d'infecter les ordinateurs lorsque les utilisateurs visitent ces sites.

Le cheval de Troie est déclenché lorsque l'utilisateur d'un ordinateur infecté tape certains mots - comme le nom d'une banque spécifique - dans une chaîne URL.
    Source: Computer WorldTraduction : http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/



Synopsis de Die Hard 4 "Retour en enfer" :

Des crackers s'attaquent aux différentes infrastructures des États-Unis dans le but d'entamer une liquidation des biens américains. L'attaque débute par la coupure des communications et le piratage du système informatique du FBI. Les cybercriminels s'en prennent ensuite aux marchés boursiers, et pour finir, ils sabotent les installations électriques et de gaz.

Mais ces attaques terroristes ne sont en réalité qu'un leurre, destiné à masquer les véritables intentions des crackers (ce qui n'est pas sans rappeler l'intrigue du précédent volet de la saga). Malheureusement pour eux, leur plan savamment orchestré sera chamboulé par l'intervention impromptue du lieutenant de police John McClane, escorté cette fois de Matt Farrell, un jeune hacker (et cryptographe) qu'il a été chargé d'arrêter...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Die_Hard_4_:_Retour_en_enfer

5 commentaires:

HAUT-BIT a dit…

Espérons que John McClane n'interviendra pas si ce hold-up à bien lieu.

Tomla a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tomla a dit…

Comme d'habitude la réalité dépassera la fiction.

Take it Easy a dit…

Et voila...

http://usnews.nbcnews.com/_news/2012/10/11/14376572-panetta-cyber-intruders-have-already-infiltrated-us-systems

Rorschach a dit…

C'est exactement le scénario de Die Hard 4, il s'agit d'une manipulation prédictive
--------------------------------------------------
a cyber attack by a nation state or terrorists on the U.S. could be America's "cyber Pearl Harbor" and "be just as destructive as the terrorist attack of 9/11."


In a speech before business executives in New York, Panetta revealed that cyber intruders have already gained access to some of America's critical control systems that run chemical, electric and water systems with the intent to "cause panic, destruction and loss of life."

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.