mercredi 14 novembre 2012

4 jeunes africaines inventent un générateur électrique qui fonctionne à l'urine.

Librement adapté des travaux de Stanley Meyer, ce genérateur est en train de faire le buzz. Reste à vérifier si le systéme fonctionne réellement...
Le carburant du futur ?
Quatre filles africaines ont créé un générateur qui produit de l'électricité pendant six heures avec un seul litre d'urine comme carburant.
Le générateur a été dévoilé lors de la foire "Maker Faire" la semaine dernière à Lagos, au Nigeria, par quatre adolescentes Duro-Aina Adebola, Akindele Abiola, et Faleke Oluwatoyin, agées entre 14 ans et 15 ans.

Alors, comment fonctionne exactement le générateur alimenté par l'urine?

* L'urine est placé dans une cellule d'électrolyse, qui sépare l'hydrogène.

* L'hydrogène passe dans un filtre à eau pour la purification, qui est ensuite poussé dans la bouteille de gaz.

* La bouteille de gaz hydrogène pousse dans un cylindre de borax liquide, qui est utilisé pour éliminer l'humidité à partir de l'hydrogène gazeux.

* Ce gaz hydrogène purifié est introduit dans le générateur.

Et quant à la livraison du carburant lui-même ? Eh bien, elle est laissée au consommateur.


http://news.yahoo.com/blogs/sideshow/urine-powered-generator-unveiled-international-exhibition-234718329.html

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

9 commentaires:

ezekiel a dit…

aucun probléme pour que ça marche l'urine est faite en quasi totalité d'eau donc pour avoir l'hydrogéne aucun soucis .elles n'ont rien inventer du tout c'est exactement le meme procédé que avec de l'eau .

Anatole Patachon a dit…

Oui, mais c'est très valable pour les régions où l'eau est rare: Valoriser l'urine est une excellente idée.

Rorschach a dit…

L'urine contient divers composés chimiques qui peuvent faciliter l'electrolyse alors que dans le cas de l'eau on rajoute de la soude ou des ions pour obtenir ce résultat.

La nouveauté c'est que le montage semble clairement donner un rendement supérieur à 1, cela signifie que la quantité de courant produite par la réaction est supérieure à celle injectée au départ.

C'est trop beau pour être vrai, à vérifier...

ezekiel a dit…

une voiture fut faite sur ce procédé , 60 litres d'eau donner environ 4000/5000 kilomètres d'autonomie , l’hydrogène , c'est la puissance du soleil , c'est une flamme qui peut monter a 6000°.

apres oui , plus l'eau est stérile mieux c'est et l'urine est stérile ( sauf infection ) mais ont peut faire tres facilement de l’hydrogène avec de l'eau de pluie , meme de l'eau tres sale , le rendement dépendra de la qualité de l'eau et aussi de la puissance d'électricité que l'ont va y metre ( une simple pile suffit , mais plus ont augmente le voltage et plus vite l’hydrogène serra séparer de l'eau )

et en plus ça chauffe l'eau a environ 20/20° , imaginez des maisons entiere dans des pays froid , qui serraient allimenté en energie par se systeme et faire un systeme de tuyauterie dans la maison pour avoir toujours un peu de chaleur .

ou encore , imaginez une centrale qui chaufferait de l'eau avec des flammes a 6000° et qui se servirait de la vapeur pour faire tourner des turbines , fini le nucléaire .

et en prime c'est moins dangereux que du pétrole et avec les buleurs ont limite tout risque d'explosion d'un réservoir d’hydrogène .

en gros c'est genial c'est facile a faire , ça coute que dalle à fabriquer .

ezekiel a dit…

oups 20/25° pour la chaleur de l'eau .

Anatole Patachon a dit…

Plutôt que de vouloir faire tourner des turbines, qui demandent de la vapeur sèche donc qui est beaucoup plus difficile à produire que de l'eau chaude, on peut très bien faire tourner un moteur Stirling en utilisant de l'eau chaude. C'est d'ailleurs le meilleur moyen de faire tourner un alternateur et produire sa propre électricité, à partir d'une chaudière à bois, ou à combustible de récupération. (trognons de maïs, coquilles de noix...)
Pour ce qui est des "moteurs à eau", attention, aucun moteur ne tourne avec de l'eau seulement(sauf les moulins à eau...). Sans m'étendre et faire un cours, l'eau permet "d'étaler" davantage le front de flammes lors de la combustion, et d'améliorer le rendement de la transformation Pression/Couple tout en perdant moins sous forme de chaleur.
Le résultat est flagrant sur les moteurs Diesel, mais l'eau doit être injectée sous forme de vapeur.

Anatole Patachon a dit…

Pour ce qui est du rendement de leur système, attention à ce que l'on dit: Un groupe électrogène génère de l'électricité avec un rendement très médiocre, celui d'un moteur à combustion interne "bas de gamme", c'est à dire muni d'un carburateur et d'un allumage à calage fixe du style volant magnétique. Il y a des watts à gagner rien qu'en améliorant ce machin.
Elles utilisent l'hydrogène en carburant gazeux, par électrolyse de "l'eau", c'est à dire avec en plus la juste proportion d'oxygène mélangée avec: Parfait.
Ce qu'il faut vérifier, c'est que la quantité d'électricité fournie par le groupe est supérieure à celle nécessaire pour électrolyser la quantité d'eau qui sert à le faire tourner.
Facile: On fait le montage, on branche un rhéostat et un ampèremètre en parallèle des électrodes, et on augmente le courant jusqu'à ce que le moteur cale: si on obtient au minimum 4 ou 5 ampères, l'idée est valable.

ezekiel a dit…

la voiture qui roule avec uniquement de l'eau ( et donc l’hydrogène a belle et bien etait faite et n'est pas faites du tout comme font la plupart des gens à faire un mix entre pétrole et hydrogéne ) meme une compagnie japonaise en a fait une .


Anatole Patachon a dit…

Oui, d'ailleurs Conrad en vend une si ça t'intéresse:http://www.conrad.fr/ce/fr/product/191435/Voiture-hydrogne-Horizon-Fuel-Cell-Hydrocar-FCJJ-20
Mais il y a une histoire de rendement qui colle pas terrible...
Mais quand je parle de "moteurs à eau", ce sont ceux qui utilisent l'eau sous forme composée H2O, liquide ou gazeux; Sinon, ce n'est plus de l'eau...

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.