lundi 12 novembre 2012

40% des américains n'ont pas plus de 500 dollars d'économies

Riches ou pauvres, ils dépensent tout ce qu'ils gagnent pour jouir des bienfaits de la sociéte de consommation. Le retour à la réalité va être trés rude.



Un sondage comprenant un panel d'environ 1100 Américains rapporte que plus de 4 sur10 d'entre eux admettent ne pas avoir plus de 500 $ d'économies facilement accessibles.

L'enquête provient d'une étude de marché pour CreditDonkey.com, un site web qui compareles offres des cartes de crédit. Tous les répondants n'étaient pas pauvres. Certains avaient de grandes maisons, des hypothèques ou des gros revenus ( + 400 000$ ) s, mais toujours pas plus de cinq cents dollars disponibles sur le champ.

Jill Michal, président et chef de la direction de la United Way of Greater Philadelphie et le suddu New Jersey, réagit au manque de liquidités :

"Cela ne me choque pas et ne me fait peur. Vous savez, on dit souvent que la raison pour laquelle tant de gens tombent lorsque le contexte économique est difficile, c'est qu'ils sont trop près du précipice, je pense que c'est une parfaite démonstration de cela. "

Michal déplore un manque de formation en matière de finances personnelles.

«Il s'agit de compétences de vie. Il ne s'agit pas seulement d'arithmétique et de lecture, nous devons être en mesure d'enseigner à la prochaine génération qu'il faut être en mesure d'épargner pour son propre avenir ainsi que pour les risques qui pourraient venir à notre rencontre. "

Michal affirme que Centraide a des programmes qui enseignent le travail et la vie active, même si elle pense que beaucoup de cela devrait être fait dans les écoles ou les maisons.

En plus de la question des économies d'urgence, l'enquête a révélé que 54% des répondants n'ont pas un plan d'épargne en place, et 45% pensent qu'ils ne seront jamais en mesure d'économiser.

http://philadelphia.cbslocal.com/2012/10/19/survey-40-percent-of-americans-have-500-or-less-in-savings/

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

2 commentaires:

crash2012 a dit…

Les US ne sont pas t - ils pas le second pays le plus pauvre parmi les pays occidentaux?
J'ai lu quelque chose de ce style récemment.

Anatole Patachon a dit…

Une économie de bon Père de famille est ce que nos parents nous ont enseigné. La vieille fable de la Cigale et la Fourmi.
Mais replaçons nous dans le contexte: nous ne planquons plus nos sous dans nos bas de laines... Nous les confions à des banques, qui les prêtent à Wall Street, qui spécule sur nos vies ou plutôt nos morts, en manipulant le climat, les guerres, les économies...
Cela vous donne-t-il envie de continuer à les engraisser, ou plutôt de vous équiper de biens matériels utiles pour tenir le coup (peut-être) quand ils se ramasseront la gueule en effaçant les chiffres de votre compte bancaire ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.