lundi 5 novembre 2012

A moins de 50 jours de "la fin du monde", le maire de Bugarach tire la sonnette d’alarme

 Ces fables autour du 21 décembre 2012 n'ont pas finit de faire parler d'elles.


Jean-Pierre Delord rit jaune. Selon plusieurs croyances, Bugarach, la commune de deux cents habitants dont il est maire, sera épargnée par le cataclysme majeur qui changera la phase du monde le 21 décembre. Au cœur de toutes les spéculations : le pic de Bugarach, qui culmine à 1 200 mètres d'altitude. Abri pour ovni, roche aux propriétés magiques... ce modeste promontoire est désormais presque aussi célèbre que le mont Blanc.

Touristes, curieux et autres illuminés affluent de partout dans le monde. Un véritable business de produits dérivés (pas toujours légaux) s'y est même développé. L'engouement est tel qu'à moins de cinquante jours de la date fatidique, Jean-Pierre Delord est de plus en plus inquiet. "Avec tout le ramdam qu’il y a sur Internet et dans les médias, imaginez qu’ils soient des milliers le 21 à vouloir faire l’ascension ! Chaque année, on a des accidents là-haut. A l'été 2011, un Américain y est même mort. S’il y a des pépins, je ne veux pas être responsable", déclare-t-il dans un entretien accordé au quotidien régional Midi libre.

TROIS ESCADRONS DE GENDARMERIE

"Depuis le temps, j’en ai vu des cinglés. Je les appelle les 'tracassés du pic'. Avec cette histoire de fin du monde, ils sont de plus en plus nombreux", ajoute-t-il. Selon Midi libre, un compteur placé sur une voie d’accès au pic montre que le nombre de passages a doublé entre 2010 et 2011.

Préventivement, le maire aurait déjà obtenu trois escadrons de gendarmerie ainsi qu'un arrêté préfectoral interdisant l’accès aux quatre sentiers escaladant Bugarach. Une équipe de spéléologues se tient également à disposition pour intervenir dans le Bufo Fret, un réseau de galeries souterraines particulièrement prisé des "tracassés du pic", où seraient parqués des ovni.

Mais pour l'heure, le maire et ses administrés doivent composer avec la déferlante de journalistes qui viennent perturber le quotidien tranquille du village. Selon Midi libre, Canal +, qui diffusera prochainement un reportage sur le sujet, aurait même offert un an d'abonnement aux Bugarachois afin de calmer leurs réticences et leur ras-le-bol grandissant.
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/11/05/apocalyspe-now-a-moins-de-50-jours-de-la-fin-du-monde-le-maire-de-bugarach-tire-la-sonnette-dalarme/

3 commentaires:

naya kwa lala a dit…

ils s'en mettent plein les pognes a vendre des vielles fermes a des étrangers pour des prix faramineux, il peux rire jaune or même :)
Si les gens croient que l'illumination se fais tout seul ou a des endroit spécifique après...
C'est le genre d'endroit t’évites en faites, surtout si y'a une source magnétique.Pas compris les gens que l'électricité dans l'air déstabilisée la connection neuronale...

Anatole Patachon a dit…

Tellement facile de tourner en dérision les préoccupations de ceux qui réfléchissent au-delà de leur petit train-train moutonnier. Si ces gens qualifiés de "cinglés" en sont arrivés à leurs conclusions, c'est forcément suite à une démarche intellectuelle, peut-être erronée, mais qui a au moins le mérite d'exister.
Beaucoup de questions subsistent sans encore de réponses, et la bande de ploucs qui rigole en se tapant sur les cuisses se verra fort dépourvue quand la bise sera venue...

Maxime Lauvray a dit…

@Anatole
Ce n'est pas faux mais se rattacher à une date en particulier est un non-sens par définition car cette date n'est pas si significative, je pense que ce type de rassemblements est avant tout présent pour vulgariser un ensemble de fait et de changements qui ont deja débuté et qui ne cessent de croitre.Nous sommes dans un changement de cycle,qui dit cycle dit transition,progression..Les saisons ne se modifient pas brutalement,ici c'est la meme chose,c'est une histoire de perturbations et de changements progressifs avant un point culminant et il serait irréfléchi de penser que cette date serait le fameux point crucial du changement..
Le monde attend trop cette date(d'ailleurs les moutons ne connaissent rien de cette date car des calendriers mayas,il y en a un paquet..) pour qu'elle soit si révélatrice, elle n'est que le point d'ancrage du prochain sens de roulement du grand engrenage cosmique..La fameuse pulsation salvatrice,le pire reste donc à venir..

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.