mardi 6 novembre 2012

Un enfant de 4 ans tué pour avoir refusé d'appeller la compagne de sa mére lesbienne "papa"

A l'heure où l'on veut chambouler la notion de parentalité, ne comptez pas sur les médias français pour rapporter ce genre de faits divers.


JOHANNESBURG, Le journal sud-africain, "The Star" rapporte un procès concernant la mort d'un enfant de quatre ans, Botha Jandre qui, selon les preuves données au tribunal a été battu  à mort pour avoir refusé d'appeler l'amante lesbienne de sa mère «Papa».
Mercredi, le tribunal régional de Vereeniging  a statué qu'Engeline de Nysschen (33 ans ), et la mère de l'enfant Hanelie Botha (31 ans ) sont coupables d'avoir assassiner l'enfant. Bien que Nysschen a été reconnue coupable d'avoir infligé des violences, la juge Rita Willemse s'est prononcée contre la mére Botha pour ne pas avoir réagi face à la violence physique répétée de son enfant par Nysschen ainsi que pour avoir menti afin de la protéger.

Les Témoignages devant le tribunal des employés du couple de lesbiennes a indiqué que le garçon a été agréssé violemment pour avoir refusé les demandes répétées d'appeler  Nysschen «Papa».

Botha a affirmé que son enfant était mort après avoir glissé dans la baignoire, mais les experts médicaux ont rejeté ses affirmations en remarquant que les blessures, dont une fracture du crâne et des lésions cérébrales, ainsi que les jambes, la clavicule, les mains et le bassin brisées témoignaient que l'enfant avait subi des assauts répétés.

Un rapport pré-sentenciel devrait être rendu le 26 Juin.

L'article du "Star" (anglais) :

http://www.thestar.co.za/index.php?fSectionId=128&fArticleId=3171828

http://www.lifesitenews.com/news/4-year-old-killed-for-refusing-to-call-moms-lesbian-lover-daddy

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/
 

20 commentaires:

Stéphanie a dit…

La, je suis surprise de lire entre les lignes et de comprendre le message homophobe que tu veux faire passer.

Combien de couple hétéro dans le monde, voir meme limitons ça en France, ont battue un enfant jusqu'à la mort ???

Les enfants ne sont ni plus en danger, ni moins chez des homo, seul la stabilité psychologique de la personne fait la différence !!

Cette femme aurait été hétéro cela aurait été un infanticide tout ce qu'il y a de plus courant (hélas!!!) et tu ne te serais meme pas interessé a ce cas, car il n'aurait pas nourrit le message que tu veux bien faire passer. J'appel ça de la manipulation d'opinion, t'es pas mieux que ceux que tu dénonces parfois !!! pfff c'est méprisable !

Je ne vois donc pas ce que vient faire ici ton article qui semble prouver qu'une seule chose : tes idées limités et homophobes inavouées !!!

Raz le bol de toute cette négativité que tu nous balance 9 articles /10 !!!

Sors la tete de ton cul !!

La tu te noies dans la stupidité la plus totale.

Je sais que tu ne valideras pas ce message parce que t'es qu'un lâche ! mais au moins j'ai le plaisir de savoir que tu m'auras lu !

tu deviens de plus en plus pathétique...

ezekiel a dit…

j'suis dég , j'avais ecris un grand texte et ça à merder

Rorschach a dit…

@ Stephanie

Accusation infondée, j'ai publié des dizaines d'articles sur des parents indignes sans que quiconque ne trouve à y redire.

Homos, hétéros, travelos, blancs,jaunes, noirs, juifs, musulmans, chrétiens et même aux aliens, je régle leur compte à tout le monde sans tenir compte du politiquement correct et tant pis pour ceux qui se sentent visés.

Anatole Patachon a dit…

En ce qui me concerne, sans rien avoir contre les homosexuels, je trouve que leur permettre d'adopter des enfants non gays eux-mêmes ne peut que faire courir à ces derniers un fort risque d'instabilité. Par ailleurs, dans le cas de famille "reconstituées", le nouveau père doit éviter de vouloir se faire appeler "Papa" par les enfants, il est mieux d'utiliser son prénom et laisser le terme "Papa" au père biologique qui reste une valeur à préserver dans l'esprit des enfants: Ils aiment forcément ce papa, par instinct, il est dangereux de vouloir l'effacer. Ils doivent rester maitres de leurs décisions.
Malheureusement, dans tous les discours que l'on entend ces derniers temps faisant l'article des mariages Gays, les intérêts des enfants ne sont jamais évoqués, seuls les "droits" des "parents", ce qui est totalement égoïste et minable.
Il est vrai que pour savoir de quoi on parle à propos d'enfants, il faut en avoir élevé, ce qui n'est à priori pas le cas de la plupart des homosexuels qui revendiquent la liberté d'en adopter.

Unknown a dit…

Stéphanie la broute-minou s'est surement sentie visée. Ne l'excusons pas.

Woodhey Dyolf a dit…

Homophobie ? c’est allez vite en besogne, Rorschach ne fait que relater un fait divers malheureux , je n’y vois aucune stigmatisation, maintenant si le fait de dire que deux personnes issues de la communauté homosexuelle se sont rendues coupables de mauvais traitement ayant entraîné la mort d’un enfant c’est être homophobe on n’a pas fini de confondre tout et son contraire, mais c’est une des pratiques du « Nouvel Ordre (Ogre) Mondial » que de mélanger les genres, la religion de l’universalisme, sans frein ,sans reproche, sans tabou, un « pandémonium » cher à ce système glaobalisant qui se veut ouvert à tout et qui en fait est l’antichambre d’un capharnaüm que d’aucun voit comme une nouvelle humanité, ce monde de tout avec tout et qui en fait n’est qu’un empilement d’individus, un compactage humain que le système dont l’oeil inscrit en haut de l’édifice se garde bien d’en montrer le vrai visage.

klaus7 a dit…

Homophobe, et bientôt antisémite...les 2 s'emploient presque de la même manière, quand les dictateurs de la pensée unique sortent les armes de lobotomie médiatique massives; attention les milices de l'opinion publique veillent au grain. Bravo à Stéphanie pour le sophisme et la dialectique du préjugé rassurant chère à Poujade. Donc pour le progrès de la pensée on repassera, tout comme comme pour ce "progrès des libertés" qui est un leurre. La plupart des gays étaient déjà anti-mariage depuis longtemps, car archaïque et rétrograde à leur yeux, de plus la majorité étant athée ils rejettent souvent les principes ayant une origine religieuse alors pourquoi tout à coup ce virement d'opinion? Comme pour la loi Gayssot-Fabius c'est du travail illégitime de lobby. Merci à la communauté médiatique d'idiot utiles asservis pour le travail de fonds.

Maxime Lauvray a dit…

Quelle misère ces commentaires..je dirais surtout quelle facilité ..
Des accusations infondées a la pelle avec de faux arguments a chaque ligne, d'autant plus que la raison de l'agression est bien claire(refus de dire papa à un parent qui n'en est pas un,la est la raison..)
Mais bref, l'envie de cracher son venin de la part de tous ceux qui ne souhaitent pas ouvrir les yeux sur la décadence ultime du monde dans lequel nous sommes..
Bientot ces gens là trouveront des raisons aux violeurs d'enfants ou encore aux scato..Et dire que c'est nous qui passons pour des mauvais,quelle mauvaise foi et quelle "drole" notion de la vie et du respect..

Rorschach a dit…

Le communautarisme sert à fragmenter la résistance au mondialisme dans la mesure ou chacun défendra sa chapelle sans se préoccuper des autres et en particulier sans envisager une perspective nationnale.

Therry Meyssan (lui même homo) avait publié un article sur ce sujet.

Maxime Lauvray a dit…

J'avais saisi ..
On reste tout bêtement dans le "Diviser pour mieux régner" et l'égoïsme et la bêtise feront le reste,nous sommes d'accord...;)

Rorschach a dit…

L’homoparentalité gravement discréditée par 1 étude scientifique : 1 enfant sur 4 abusé sexuellement (contre 2%).

http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/09/15/lhomoparentalite-discreditee-par-1-etude-scientifique-les-enfants-eleves-par-des-lesbiennes-sont-les-plus-mal-lotis/

Galérien a dit…

Homophobe ?!,Je ne pense pas. Vous réalisez : une femme se faire appeler papa ! déjà il y a un "problème" . Le tuer parce qu'il refuse, atroce. Et "ils", "elles", disent qu'ils forment un couple normal ?? Faudrait que l'on revoit le terme normalité.

Marie a dit…

1)Tout d'abord, comme dit Rorschach, quelque soit l'être humain qui touche à un enfant de 4 ans c'est un être humain abjecte. Ses femmes sont à la masse, si les faits sont avérés!!!
2) Depuis que le monde est monde l'humain est décadent. Sauf qu'aujurd'hui on dénonce les horreurs.
Ces commentaires partent dans tous les sens, je vous donne mon point de vue sur tous ces comms:
Je pense que Stéphanie a un peu raison de vous croire homophobe... d'ou sortez-vous cette étude de psy foireux M. Rorschach? d'un asyle de fous? Pensez-vous sincèrement que les homoparents font la pub de leur statut?? ( Entre parenthèse: Quand on parle chiffres 1% d'homos font combien de gens? et 1%d'hétéros? Méfiez-vous des statistiques svp.)
Quant à homo et adoption Klaus 7 .... les homos sont contre le mariage ou les homos ont peur de se faire lyncher sur la place publique en demandant qu'on considère leur famille?
Un homo qui veut adopter n'est pas un homo qui est stérile. Il veut que son enfant ait droit a avoir la famille qu'il a déjà. Que ce soit au niveau du droit de visite à l'hopital, au niveau de l'héritage, au niveau du décès du conjoint, nos enfants se retrouvent à la rue.
Ne vous en déplaise gentils hétéros, on ne demande pas votre autorisation pour créer une famille. Cela fait des siècles qu'on existe, on devait juste se cacher pour ne pas être mis au pilori. Je tenais à remettre l'église au milieu du village.
PS n'en déplaise les statistiques: Ma famille homoparentale est une famille unie et mes enfants sont heureux.

Rorschach a dit…

@ marie

Les statistiques ont étés produites par Maurice Berger professeur de psychopathologie de l’enfant, chef de service de psychiatrie de l’enfant au CHU de Saint-Etienne et membre de plusieurs commissions interministérielles concernant la protection de l’enfance.

23% des enfants abusés chez les couples homos, cela en laisse 67%. Je ne suis donc pas en train de dire que tous les homos abusent de leurs enfants mais simplement que si ce genre de chiffres et de faits divers étaient publiés, s'en serait finit de l'homoparentalité.

Alors les médias et les hommes politiques gardent le silence, juste histoire de faire avancer l'agenda mondialiste qui prévoit la destruction de la cellule familiale ainsi que le segmentement des citoyens en communautés antagonistes.

Marie a dit…

Ce sont en effet les statistiques d'un psy... qui soigne des pathologies dont il est spécialiste et des chiffres de gens qui notent les désastres sociaux. 23% de quels couples homos? 100% = De ceux qui sont en psychothérapie? L'état ne connait pas le nombre d'homoparents. Dans les statistiques on est mère ou père célibataire. Je n'ai vraiment pas compris pourquoi tu as rajouté ce lien dans ce contexte. Je répète: méfie-toi des fabriques à chiffres.
Pour autant les politiciens ne se gênent pas de jeter n'importe quels chiffres sur la table. Avec tous les préjugés qu'on nous colle sur le dos, il n'y a même pas besoin de statistiques pour couler ce projet de loi.
Le plus triste:la destruction du noyeau familial ne commence pas par une loi, elle commence plus souvent par l'infidélité.

Rorschach a dit…

Non, le plus triste c'est que la société impose certains critéres esthétiques ou financiers qui font que la plupart des individus seront rejetés soit car elles ne sont plus assez attirantes pour les femmes soit pour ne pas avoir un certain niveau social pour les hommes.

C'est ce qui explique le fait que certains se tournent vers des personnes du même séxe afin de trouver malgré tout l'amour voire pour fonder une famille.

Dans ce cas, on a plus affaire à une homoséxualité dictée par les circonstances propres à notre époque que par un réel choix individuel.

Le vrai PD n'est motivé que par la recherche incéssante du plaisir charnel. Il n'a que faire (ou si peu) de la fondation d'une famille.

Rally a dit…

Qu'on le veuille ou pas, la homosexualité n'est
pas plus naturel qu'un homme enceinte.
Et un enfant est né par l'accouplement d'un homme
et une femme. D'une façon naturel ou artificiel.

Ceci sont des faits irréfutables aux quels nous devons
penser quand nous allons choisir un environnement
dans lequel un enfant va grandir, se former et devenir
un être indépendant et a son tour continuer le cycle
et lui même avoir des enfants.
Je n'en doute pas qu'un homosexuel, homme ou femme,
peut donner autant d'amour que quiconque d'autre, mais
deux mères ou pères est contre le nature.
Nous, les humains, avons toujours eu le sentiments que
nous pouvons manipuler la nature et tout qui est naturel,
mais aussi avons nous toujours été rappelés que la nature
plus forte que l'artificiel.
Excuse moi les fautes, je viens de Europe du nord.

Marie a dit…

J'ai tellement de choses à répondre, je vais essayer d'être brève. Je pense que là on a à peu près tous les stéréotypes lancés qui vient du fait que la plupart des gens ne connaissent RIEN du tout à la question homo, et ne connaissent pas d'homo.
Tout d'abord, pour Rohrschach: ce n'est pas la société qui m'a créée telle que je suis, je sais que, d'aussi loin que je me souvienne, (à mes 4 ans) j'ai toujours su que je n'étais pas hétéro, et ce malgré une famille hétéro bien typée. Dans la majorité: on le sait depuis longtemps qu'on n'est pas hétéro.
Ce qui m'amène à répondre à Rally: Qu'est que ça veut dire "naturel"? Pour toi il est naturel, donc dans ta nature d'être, attiré par le sexe opposé. Pour moi il est naturel d'être attirée par une personne du même sexe.
Si tu veux comparer dans le monde animal, les exemples d'homosexualité sont multiples. Certes minoritaires, mais multiples.
De fait: oui, pour avoir un enfant il faut un homme et une femme. Maintenant: est-ce que tous les enfants du papa et de la maman biologique vivent avec leurs parents biologiques? Si je reprends ta pensée: Non, ce n'est vraiment pas naturel ça. Mais là: silence, pas de débat sur le divorce, l'infidélité, le viol, et j'en passe. Les homos EUX ne sont pas naturels.
J'apelle ça de la chasse aux sorcières.
Personnellement, en ce qui me concerne: des gens qui s'aiment et qui ne se mentent pas, qui font TOUT pour le bien-être des leurs, ne sont pas un problème de société. N'en déplaise à ceux qui éprouvent un malaise en voyant des situations hors de leurs normes, nature, critères.
PS: ton français est super correct Rally.




Rorschach a dit…

@ Marie

à 4 ans tu savais que tu n'étais pas hétéro mais homo ? Whaou !
Personnelement c'est vers mes 11 ans que j'ai seulement compris comment on faisait les enfants.

Donc, cette théorie du gendre que l'on voudrait inculquer aux enfants dés la maternelle est de mon point de vue totalement inimaginable.

Pour nous autres hétéros, un gosse n'est pas en mesure de ressentir et encore moins de choisir son orientation sexuelle. Il n'a pas et ne peut avoir la tête à ça.

Par contre, même les plus homophobes acceptent qu'une femme puisse naitre dans un corps d'homme et vice versa, mais on entre alors dans le domaine des erreurs de la nature et non de la "normalité" tant souhaitée par les homos.

Maxime Lauvray a dit…

De toute manière,il n'y a pas forcément besoin d'epiloguer tres longtemps,car si on prend un peu de recul et que l'on regarde l'horizon,on fait comment si tout le monde devient homo ?????Voila.

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits et sont soumis à modération.
Merci d'écrire dans un français correct et structuré sans insulte ni grossièreté.