mardi 25 décembre 2012

Des vers à la place de la viande

Cela fait des années que les médias travaillent pour rendre acceptable l'idée que l'on puisse se nourrir de vers et d'insectes.
 

Une équipe de scientifiques se font les apôtres de la consommation de vers, comme des larves de Tenebrio molitor et de Zophobas morio, en tant qu'alternative écologique aux animaux de la ferme. Les chercheurs ont comparé l'impact environnemental de la production de viande versus les larves. Trois paramètres étaient pris en compte : l'usage de terres, le besoin énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. Les protéines obtenues se sont avérées bien plus rentables que celles de la volaille, du porc ou du boeuf (ou encore que les produits laitiers).



Il faut se souvenir que les deux tiers des terres dédiées à l'agriculture servent à nourrir les animaux domestiques ou comme pâturages. Cela compte pour environ 15 % de la production totale de gaz à effet de serre. De nombreux scientifiques pensent qu'il faut manger moins de viande pour combattre les effets délétères pour l'environnement de l'élevage pour la viande.

Ces larves sont déjà utilisées dans certaines régions du monde (avec de nombreuses et différentes recettes). La production d'un kilogramme de protéine avec des vers prend moins d'un dixième de la terre utilisée pour du boeuf. La production de gaz à effet de serre n'a rien à voir, d'autant qu'il n'y a pas de dégagement de méthane (très puissant gaz à effet de serre).

Un rapport précédent (par les mêmes auteurs) avait déjà montré que la consommation d'insectes était bien plus louable que celle de la viande. L'empreinte carbone avec la consommation de larves est de 1 % de celle du boeuf ! La population de notre planète continue de croître et la terre arable sur notre planète est une ressource limitée. Une source de production de nourriture plus écologique est absolument nécessaire. Les larves et les insectes sont de bons candidats de remplacement à ce niveau. On peut aussi penser à terme à optimiser cette production.
http://www.sur-la-toile.com/article-17330-Des-vers-a-la-place-de-la-viande.html

6 commentaires:

thanatos a dit…

et pourquoi pas encourager la production de spiruline plutôt ? parce que manger des insectes c'est ,comment dire, reptilien sur les bords.

fba704e8-4e7e-11e2-b94f-000bcdcb5194 a dit…

Totalement d'accord, pourquoi vouloir nous faire bouffer des insectes alors qu'il y a la spiruline, c'est louche tout ça !

fba704e8-4e7e-11e2-b94f-000bcdcb5194 a dit…

Je croix qu'il y a un bug à l'affichage de mon pseudonyme, apparemment je n'ai pas compris comment me servir d'AIM ^^

ELVIRA SANTANA a dit…

alors qu'est ce que la spiruline ???? d'un et c'est mieux que de faire soufrir les animaux !!!!!

Antoinette Ducret a dit…

Il y a mieux que la viande, les vers et même la spiruline, et de plus c'est gratuit : les ORTIES !
Oui vous avez bien lu, l'ortie qui a la même composition que le sang, et contient TOUT ce dont nous avons besoin à des niveaux plus élevé que tout le reste et parce que végétale, immédiatement assimilable par le corps !
Ruez-vous sur elle et devenez plus fort que Popeye parce que l'ortie est plus riche en tout que les épinards !

ELVIRA SANTANA a dit…

il faut faire boullir l'ortie ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.