vendredi 4 janvier 2013

2 compagnies canadiennes céssent de couvrir le risque de séisme en Colombie Britannique

Comme d'habitude à chacun d'en tirer ses propres conclusions.


Au cours des 18 derniers mois, plusieurs autres compagnies d'assurance de la Colombie-Britannique ont augmenté le tarif de leur couverture et leur franchise en cas de dommage dû à un séisme.

Daniel Mirkovic, de la compagnie Square One, explique que de nombreuses compagnies réagissent ainsi aux violents séismes qui ont eu lieu un peu partout dans le monde au cours des derniers mois, dont plusieurs au large de la province.

Selon la compagnie Square One, plusieurs facteurs sont en cause.

Les zones à risque ont été modifiées à la suite de la mise à jour des cartes des lignes de faille et des zones de subduction, les dommages et les pertes ont été plus importants que prévu lors des séismes récents au Japon, en Nouvelle-Zélande et au Chili, les directives établies par les responsables canadiens de la réglementation en assurances ont été resserrées, et deux séismes, un de 7,7 et un de 6,3 sur l'échelle de Richter, ont eu lieu en octobre et en novembre au large de la province. Selon les spécialistes, ce n'est qu'une question de temps avant qu'un important séisme ne frappe la Colombie-Britannique. Un grand séisme a lieu sur la côte ouest tous les 500 ans et le dernier remonte à il y a 300 ans.

Linda Goss, de la compagnie Economical Insurance, note que le processus de modification de couvertures pour les tremblements de terre est très complexe. Selon une explication fournie par voie de communiqué par Mme Goss, des données récentes démontrent que les risques de dommages importants en cas de séisme ont augmenté en Colombie-Britannique. Mme Goss ajoute qu'en raison de cette augmentation des risques, il est devenu impossible pour Economical Insurance d'offrir la couverture pour les tremblements de terre.

Environ 20 000 clients de Richmond et de la région de Victoria seront touchés par l'annulation de la protection en cas de séisme annoncée par Economical Insurance et Family Insurance Solutions. Les modifications à leur couverture entreront en vigueur le 15 janvier 2013.

Selon Square One Insurance, environs 50 % des propriétaires résidentiels de la Colombie-Britannique achètent une assurance contre les dommages dus aux tremblements de terre.

Source :
Radio Canada

Vu sur :

http://fr.sott.net/article/12307-Canada-fin-de-la-couverture-en-cas-de-seisme-pour-deux-compagnies-d-assurance-de-Colombie-Britannique

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.