lundi 7 janvier 2013

Inde : 4 morts et 175 blessés pour une note de restaurant.

Aprés l'attaque de la caserne pakistanaise, un fait divers qui illustre la tension  entre les hindous et les musulmans.


Les vitres de magasins ont été brisées, des motos ont été brûlées et des débris de verre gisaient dans les ruesBOMBAY Un différend lié à une note de restaurant impayée dans une ville de l'ouest de l'Inde s'est transformé en émeute entre hindous et musulmans, faisant quatre morts et 175 blessés, a annoncé lundi la police. Selon les premiers éléments de l'enquête, la dispute au sujet de la note entre le propriétaire d'un restaurant et le client s'est transformée en violence religieuse à Dhule, ville située dans l'Etat du Maharashtra
Les vitres de magasins ont été brisées, des motos ont été brûlées et des débris de verre gisaient dans les rues.

"Le propriétaire du restaurant était d'une communauté et le client de l'autre. Le client est parti et a rassemblé 50 membres de sa communauté et attaqué le propriétaire du restaurant, dont des membres de sa communauté se sont aussi rassemblés et ont commencé à commettre des violences", a expliqué un officier de police.

Les dernières émeutes entre hindous et musulmans à Dhule, ville qui compte 376.000 habitants et est située à 330 km de Bombay, s'étaient produites en octobre 2008, faisant dix morts.

Parmi les blessés du dernier affrontement figurent 113 policiers. Les quatre personnes décédées ont été tuées par des coups de feu des forces de l'ordre. La police a d'abord fait usage de bâtons, de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc avant de tirer à balles réelles.

Le quartier, placé sous couvre-feu, est désormais sous contrôle, a assuré la police.

L'Inde compte environ 80% d'hindous et 13% de musulmans.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/420399/inde-une-note-de-restaurant-fait-4-morts-et-175-blesses.html

1 commentaires:

JahBless a dit…

C'est bizarre, je la sens pas cette info... Ca ressemble à un fait divers manipulé, tjs dans le même but, mettre l'accent sur les tensions ethnico-confessionnelles...
Comme par hasard, la majorité des blessés sont des policiers, donc à vérifier s'il s'agit d'égratignures sur leurs casques ou de vraies blessures. Par contre les 4 morts ont été descendues par les "forces de l'ordre"!!
Mouais...
C'est quoi ce journal, La Dernière Heure? Connais pas. Encore un qui aime le sensationnel et guette les réactions à chaud des internautes?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.