vendredi 18 janvier 2013

Le monde vient d'adopter un nouvel étalon-or dans la plus grande discrétion'


Le monde vient de se doter d’un nouvel étalon or, et cela s’est fait sans réunion au G20 pour en débattre, affirme Ambrose Evans-Pritchard dans le Telegraph.

L’étude annuelle de la GFMS pour 2012, une société de recherches spécialisée sur les métaux précieux, avait déjà indiqué que les banques centrales à travers le monde avaient acheté plus d’or l’année dernière qu’elles ne l’avaient fait quasiment au cours des cinquante dernières années. Elles auraient ainsi acquis 536 tonnes d’or en 2012, qui ont été substituées aux réserves détenues dans les 4 devises les plus courantes : le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling. Parallèlement, elles ont réduit de 26% leurs détentions en obligations souveraines européennes de la zone euro, leur faisant retrouver les niveaux qu’elles avaient atteint il y a une décennie.
C’est donc la perte de confiance dans les deux plus grandes devises de réserve du monde, le dollar et l’euro, qui suscite cette évolution. La crise de la dette a révélé les défauts de la monnaie unique, qui ne dispose pas d’une trésorerie capable d’intervenir pour la soutenir, tandis qu’elle est agitée de crises successives ; quant au dollar, c’est la dette abyssale des Etats Unis qui lézarde sa crédibilité.

Ce mouvement est bien sûr initié par les pays détenteurs de ces 4 monnaies, rejoints par de nouvelles puissances émergentes. A eux tous, ils détiennent les deux tiers des 11.000 milliards de dollars de réserves en devises du monde. La Chine se serait fixée d'accroître ses réserves d’or pour qu'elles dépassent 2% du total de ses réserves en devises. La Russie s’est même fixée un seuil de 10% de ses réserves en or. Le même mouvement s’observe de toutes les régions du monde, en Amérique Latine, au Moyen-Orient, ou dans le Pacifique. Et cette semaine, on a appris que la Bundesbank procédait au rapatriement de ses réserves d’or détenues à New York et Paris. Selon Mohammed El Erian, le CEO de Pimco, cet évènement pourrait déclencher un vaste mouvement d’imitation à travers le monde. « Aucun pays ne voudra se retrouver à être le dernier à sous-traiter toute cette activité à des banques centrales étrangères », a-t-il dit.

Pour Jim Sinclair, un expert dans le domaine de l’or surnommé « Mr Gold », la décision de l’Allemagne, qu’il compare à un séisme, est comparable en impact à la décision de Charles de Gaulle de rapatrier les réserves d’or de la France qui étaient conservées aux Etats-Unis à la fin des années 1960, qui avait été un signe avant-coureur de la suppression du système de Bretton Woods 3 ans plus tard. Il croit même que la décision de la Bundesbank pourrait sonner le glas du dollar comme monnaie de référence internationale.

Mais pour Evans-Pritchard, l’or devrait plutôt s’intercaler comme un troisième étalon de référence aux côtés du dollar et de l’euro, ce qu’il estime être une bonne chose. « Un étalon-or partiel, créé par le marché international, et n’appartenant à personne, est le meilleur des mondes. Il offre une valeur de conservation (quoique sans rendement). Il agit comme un contrepoids. Il n’est pas assez dominant pour nuire au système. Offrons-nous donc trois devises mondiales, un tripode avec une jambe d’or. Il pourrait même offrir le luxe d’être stable », conclut-il.

http://www.express.be/business/fr/economy/le-monde-vient-dadopter-un-nouvel-etalon-or-dans-la-plus-grande-discretion.htm

5 commentaires:

Le citoyen engagé a dit…

Et ce n'est que le début! La future monnaie mondiale ne pourra être qu'adossée à l'or et ceux qui imposeront le pouvoir monétaire seront ceux qui auront les plus grandes réserves.

thanatos a dit…

si cela n'est pas détourné pour nous imposer une monnaie électronique, je dis good! mais prudence quand même, les comploteurs sont rusés comme le malin.

Guy Fawkes a dit…

rendez-vous dans un mois pour voir l'état du dollar et là on verra si ça valait la peine d'acheter de l'or ou pas. Au point ou on en est, la question n'est plus de savoir si le dollar va lâcher mais quand? Quand le dollar tombera, l'euro suivra et là les propriétaires d'or pourront s'estimer heureux. Les monnaies auront beau s'écrouler, l'or a toujours de beau jour devant lui.

Au fait, j'ai lu aujourd'hui même une news qui disait que le fait que l’Angleterre récupère son or partout dans le monde y compris aux US pourrait contribuer à plomber le dollar. Je me dis aussi que si beaucoup de gens retire de l'argent papier de ses comptes pour acheter de l'or physique, ça risque de provoquer aussi du changement dans l'économie: les devises vont finir par perdre de leur valeur.

Autre interrogation: est-ce que la chute du dollar ne serait pas le moment idéal pour passer à une monnaie unique mondiale? Medvedev en parlait déjà en 2009 au G8 donc c'est dans les tuyaux. A moins qu'ils nous pondent d'abord l'Amero...ce serait plus dans la logique je suppose, histoire de ne pas traumatiser tout le monde, ils font toujours tout d'un pas de loup.

Imed Mezoued a dit…

Pour bien comprendre ce qui se passe dans le monde de la finance, il faudrait bien étudier ce que le Sheikh Imran Nizar Hossein dit depuis quinze années a propos de l'effondrement du système financier mondial.
Je pense qu'au même titre que lui, que le monde sera dirige vers une nouvelle monnaie internationale qui remplacera de le dollar USD, cette monnaie sera électronique et étalonnée a l'or.
Le contrôle des flux monétaires sera rigoureux et régi par une nouvelle loi internationale comme celle imposée par le FMI actuellement !
Je vous invite a regarder une des conférences du Sheikh, au-delà de l;aspect islamique, ce qu'il dit mérite une particulière attention http://www.youtube.com/watch?v=jW8RYdxqvFo

Guy Fawkes a dit…

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NFGAuw32dzk -> Pourquoi investir dans l’or et l’argent physique?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.