jeudi 24 janvier 2013

Médias et propagande : L’information existe t’elle ?

Si vous persistez à tenter de vous informer via les moyens traditionnels,…

… c’est-à-dire la télé et la radio de nos grandes chaines, c’est vraiment peine perdue. Si vous croyez trouver de l’information véritable à travers les journaux classiques de nos grands (!) quotidiens officiels, c’est peine perdue.

Le discours tenu sur tous ces médias est un discours totalement identique, reprenant exactement les mêmes thèmes en les coiffant pratiquement des mêmes titres tout en les traitant avec les mêmes mots. Il en résulte non pas une information, mais une sorte de conditionnement émotif (lavage de cerveau) aiguillant notre opinion dans un sens bien précis. Résultat: notre jugement devient catégorique, nous condamnons fermement ceux désignés comme « méchants » dictateurs sanguinaires et nous approuvons et même «souhaitons» toutes les mesures envisagées pour les renverser, entre autres par des moyens militaires.
On approuve alors les guerres contre les dictateurs soudainement sanguinaires ou certains groupes de « barbares » ayant des moyens acquis on ne se sait où.

On ne nous explique pas l’origine de ces groupes de barbares ni où ils ont acquis leurs armes et leur financement ou encore pourquoi soudainement après plusieurs années voire des décennies de dictature tranquille et même acceptée par nos braves gouvernements les ayant reçus « en ami » certains dictateurs deviennent soudainement sanguinaire, distributeur de viagra ou tortionnaire d’enfants.

Non, on ne nous informe pas on nous conditionne simplement à les haïr au plus profond de nos tripes et conséquemment à accepter ces inévitables (SIC) guerres pour préserver le bien (!), la démocratie (!) et les droits humains (!).

Il faut être conscient que les moyens militaires employés n’ont rien de démocratique, ne respectent pas les droits humains (les bombes sont tout sauf humanitaires) et ne sont pas pour le bien des populations qui reçoivent bombes et missiles. L’Afghanistan, l’Irak, la Côte d’Ivoire, la Libye sont là pour en témoigner « éloquemment » !

Comme le dit Michel Collon et comme nous pouvons chacun de nous le constater sans beaucoup d’efforts en regardant tout bonnement l’Histoire et l’actualité, les guerres se font sur des mensonges. Pensons simplement au mensonge le plus célèbre et le mieux documenté, celui des armes de destruction massive que n’a jamais eu Saddam Hussein.

Nos médias nous mentent quotidiennement, tantôt grossièrement et tantôt par « omission ». Nos journalistes devenus propagandistes professionnels savent très bien que ce qui n’est pas dit n’existe tout simplement pas dans l’esprit et le jugement des gens.

Notre opinion repose sur l’information.

Une mauvaise information ou une information «incomplète» rend notre jugement totalement bancal, irrationnel et même complètement absurde. De plus, ce qui nous vient de nos grands médias de masse et qu’on ose encore appeler information (sic), nous inculque de l’émotion plutôt que de l’information véritable. Il est clair qu’on cherche à nous faire consentir et approuver des gestes qui autrement (si nous étions véritablement bien informés) seraient considérés comme totalement inacceptables.

Personne ne pouvait approuver la destruction complète du Pays africain ayant la meilleure fiche sur le plan du développement humain ainsi que le meilleur résultat économique de toute l’Afrique. C’est par la désinformation et l’omission de faire connaître les caractéristiques réelles des réussites libyennes ainsi que les conditions de vie réelles des Libyens et des Libyennes que les populations occidentales ont acceptées majoritairement la destruction de ce Pays qui était le chef de file de l’Afrique. C’est en cachant les réussites du guide libyen et la reconnaissance de la majorité de son peuple que son assassinat ainsi que celui de sa famille, de ses amis et de tous ceux luttant pour ce drapeau vert que l’on a pu nous faire applaudir cette immonde guerre et ces assassinats barbares et injustes.

C’est par conditionnement que les populations occidentales ont trouvé « normal » et même se sont réjouies de voir exposé dans un frigidaire à viande le corps ensanglanté du dirigeant libyen fraichement assassiné. C’est aussi par conditionnement qu’on nous a fait accepter que ceux qui arrêtaient de façon cavalière le président Laurent Gbagbo et sa femme tout en saccageant leur demeure, puissent sabrer le champagne sur les cadavres encore chauds de la garde présidentielle ivoirienne.

http://www.youtube.com/watch?v=FD1OUGk7LHQ

Nul ne peut se réjouir d’un tel sort fait à des dirigeants politiques ou à des Êtres Humains sans avoir au préalable subi un conditionnement psychologique.

On nous fait «haïr» pour ensuite être totalement libre de commettre tous les crimes: bombardements, assassinats, guerre sous toutes ses formes, économiques, politiques et militaires.

Voilà un survol de ce qu’on nous sert en guise d’information.

Nous n’avons plus d’information, mais du conditionnement constant.

Pour bien comprendre à quel point ce qu’on persiste à appeler « information » dans nos médias de masse n’en est plus, il faut voir ce qu’est un véritable bulletin d’information.

Je vous propose donc de faire une expérience éclairante.

Je vous suggère de délaisser ce soir le bulletin de votre chaine officielle habituelle (même si je sais que plusieurs l’ont délaissé depuis longtemps) et de regarder ce bulletin de nouvelles très sérieux où l’on nous sert «véritablement» de «l’INFORMATION», et ce, sans avoir à déployer de grands moyens. Une information s’adressant à votre raison plutôt qu’à votre émotion. Un bulletin d’information réalisé tout simplement en utilisant certains faits incontestables et disponibles à tous.

http://www.youtube.com/watch?v=NFJcT-1tjeI&feature=player_embedded#!

Pour conclure, voici une citation que l’on retrouve à la fin de ce bulletin de véritables informations. Une citation qui peut nous faire «réfléchir» sur la fausse idée que les armes peuvent apporter la démocratie (sic). C’est un proverbe malien:

« L’abeille que l’on met de force dans une ruche ne donnera jamais de miel. »

Serge Charbonneau

Québec

P.S.: Pour alimenter avec encore plus d’éléments votre jugement, je vous invite à entendre l’analyse de Michel Collon fait il y a deux jours (le 19 janvier 2013):

http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-La-France-au-Mali.html

Aussi une entrevue avec René Naba fait en mars dernier pour une télé d’information africaine.

On croirait que cette entrevue a été réalisée il y a quelques jours:

http://www.alqarra.tv/interview-rene-naba/

Aussi cette sortie du jeune député belge, Laurent Louis, fait la semaine dernière au parlement belge.

« Laurent LOUIS s’oppose à la guerre au Mali et dénonce la manipulation internationale »

http://www.youtube.com/watch?v=TW9kWe3MI-M&feature=player_embedded

La conscience est le premier pas vers la prise de contrôle de notre destinée.

Source : http://www.vigile.net/L-information-existe-t-elle

1 commentaires:

Guy Fawkes a dit…

Très bon article: pour ceux qui n'auraient pas vu l'intervention de Collon sur France 3:

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Michel-Collon-sur-le-Mali-et-la-Libye-16061.html

Après la pléiade du député belge, ça en fera au moins deux qui disent quelque chose de censé à la télévision sur ce conflit.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.