mercredi 2 janvier 2013

Sarkozy aurait commandité l'assassinat d'Hugo Chavez



La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.

M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.

Durant son procès, M. Bouquet a admis avoir été formé en Israël et être un agent des services secrets militaires français (DGSE). Il a reconnu préparer un attentat pour assassiner le président constitutionnel Hugo Chavez.

M. Bouquet avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour « détention illégale d’armes ». Il a purgé sa peine. Il a été extrait de sa cellule par ordonnance N° 096-12 du premier juge Yulismar Jaime, puis a été expulsé pour « atteinte à la sécurité nationale », en vertu de l’article 39 alinéa 4 de la Loi sur les migrations et les étrangers.




Les autorités vénézuéliennes s’étaient jusqu’à présent abstenues de communiquer sur ce sujet. Les faits ont été confirmés par le porte-parole du quai d’Orsay, Philippe Lalliot. L’ambassade de France à Caracas a décliné tout commentaire.

De notre enquête nous pouvons conclure : (1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez (2) l’opération fut un fiasco (3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M. Sarkozy.

http://www.voltairenet.org/article177035.html

7 commentaires:

crash2012 a dit…

Imaginons que oui mais pourquoi?

Jeannot Lapin a dit…

"Imaginons que oui mais pourquoi?"

Comme pour la Lybie, c'est une affaire de pétrole, que les maîtres américains aimeraient posséder.

Rorschach a dit…

@ crash2012
Pour faire plaisir à ses maitres.

crash2012 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
guy fawkes a dit…

Peut être avait-il des secrets à révéler aussi va savoir? (comme Kadhafi dont le meurtre aurait été commandité par Sarkozy, ça n'est plus un évènement isolé, ça prend donc plus de consistance). Peut être aussi que sa présence en politique internationale dérangeait...

Pour le coup, l'affaire avait été bien caché en tout cas parce que je n'en ai pas entendu parler en 2009. Sarkozy avait du étouffer l'affaire à coup de million (ou autre) parce que c'est louche que le gars ai écopé d'a peine 4 ans de prison pour détention d'arme et non tentative de meurtre (sur un président en plus) alors qu'il avait avoué.

Rorschach a dit…

C'est vrai que cette histoire d'assassinat ne tient pas la route.
Déja, le type il est vraiment chétif pour un tueur entrainé.
En plus, il est libéré au moment où Chavez est en train d'agoniser, drole de coïncidence...

guy fawkes a dit…

le fait qu'ils soit chétif ne veut pas dire que ça ne peut pas être un tueur. Pas besoin d'être balèze pour manier une arme à feu.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.