mercredi 23 janvier 2013

Vaccin Cervarix : cauchemar post-vaccinal pour une ado de 14 ans


"Cinq jours après la vaccination Cervarix, la vie de Paige, 14 ans, s’est transformée en véritable cauchemar. Paige était comme d’habitude en train de travailler à son ordinateur. A un moment donné, sa sœur dégringola les escaliers en hurlant que Paige faisait une convulsion. On appela une ambulance et Paige fut conduite à l’hôpital aux soins intensifs.
Après avoir séjourné un certain temps aux soins intensifs, elle fut transportée dans un autre service où elle est restée 9 mois. Les crises ont continué et la situation ne cessait de se dégrader au point qu’elle ne voyait plus rien, éprouvait d’énormes difficultés à s’exprimer ; au début elle parvenir tout juste à dire un mot, par après, elle devait terriblement lutter pour pouvoir formuler ses phrases.

Son état mental n’est pas encore tout à fait normal ; elle éprouve beaucoup de difficultés d’apprentissage. Elle doit littéralement se battre pour pouvoir faire ce qu’une fille de 14 ans ferait sans aucune difficulté. Avant son vaccin, elle était une des filles les plus brillantes de sa classe à l’école Thomas Telford, une très bonne école. Elle avait beaucoup d’amis et était très sociable. Aujourd’hui, elle n’a plus d’amis, n’a plus la capacité de véritablement communiquer, elle est comme un petit enfant.

Deux semaines après le vaccin, elle était incapable de vous voir, de vous entendre, incapable d’avaler quoi que ce soit. Elle devait être nourrie artificiellement. Son système immunitaire s’est retourné contre elle. L’état de Paige a évidemment terrifié ses copines. Pourrait-on dire qu’il est sage d’utiliser ce vaccin pour vacciner des jeunes-filles ? Sûrement pas. Le seul regret que j’ai est de n’avoir pas approfondi ma recherche avant de la faire vacciner.

J’ai perdu énormément de temps, ce fut une terrible erreur. Ce que Page vit n’est plus une vie ! Les mois qu’elle a dû passer à l’hôpital ont bouleversé toute la vie de famille. Après le vaccin HPV, on a diagnostiqué chez Paige une encéphalite (anti-NMDA encephalitis), une maladie auto-immune récemment découverte et qui provoque de graves symptômes neurologiques."

Voir l’interview (vidéo) de la maman de Paige qui avait cru pouvoir protéger sa fille du cancer du col de l’utérus grâce à la vaccination.

Margaret n’exprime qu’un seul regret : « Pourquoi n’ai-je pas approfondi mes recherches ? »

http://www.initiativecitoyenne.be/article-cervarix-temoignage-d-une-maman-sur-le-cauchemar-vecu-par-sa-fille-114611449.html

12 commentaires:

crash2012 a dit…

Jamais de la vie ce vaccin même mon toubib est contre.
Peut être un jour nous serons conduits dans de grands gymnases par des forces de police afin de se faire injecter ces fameux vaccins fais pourquoi notre plus grand mal.

A l époque de l hépatite B on avait au début 3 infections. J en ai fais deux et loupé la dernière j'ai refais deux injections et loupé la troisième. J en ai refait une, soit 6 injections en moins de un an. On est. "immunisé " au seuil de 50 miu/ml moi je suis à 25.000 miu/ml ....je sais pas s'il va me tomber un truc sur la tête mais depuis 25 ans de ce côté ça va. Par contre je ne ferai plus le dtp au pire le tétanos et encore faut que je me renseigne. Mes vaccins sont passés depuis un an. C'est le tétanos qui me tracasse le plus. Je travaille dans un domaine où je peux facilement me couper.

Guy Fawkes a dit…

Pour info, le tétanos n'est pas une maladie immunisante. Renseigne toi. Le vaccin contre le tétanos est une vaste fraude: comment espérer immuniser artificiellement alors qu'un tétanos contracter de manière naturelle ne prémunis pas contre une infection ultérieure. C'est une hérésie scientifique...

Droséra rotundifolia a dit…

encore une clownerie médicale.
150E/ dose :3 injections nécessaires a renouveler ts les 5 ans efficace sur nada, le développement néoplasique peut prendre DES années pour moins de 1 % des cas !!
la prévention par frottis vous protège, pas le vaccin.
on marche sur la tête ça me révolte

crash2012 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
raffi henry a dit…

La pédiatre de mon fils a contacté la DDass parce que j'avais refusé le vaccin PREVENAR. J'ai été convoqué pour "soupçon de négligence". Je remercie le web et les sites comme le votre qui m'ont permis de constituer un bon dossier de défense. (l'assistante sociale qui me recevait a, elle, fait vacciner son fils au PREVENAR. Quand elle a lu mon dossier, elle était verte de trouille). Dossier classé, tout va bien.

Jerome G. a dit…

@crash2012 :
j'ai trouvé une info sur le vaccin tétanos dans la revue NEXUS (difficile de retrouver le numéro par contre...) : un professeur précisait que le vaccin contre le tétanos ne servait à rien et ne protégeait en rien car l'organisme ne développait d'anticorps suite à la vaccination.
Une preuve toute simple? même si vous êtes vacciné, en cas de coupure grave on vous soigne contre le tétanos!

Guy Fawkes a dit…

@raffi henry
Jamais entendu un truc pareil...qu'un pédiatre se permette une ingérence pareil en appelant la DASS pour avoir refusé un vaccin non obligatoire en plus, c'est de la folie furieuse. C'est parfaitement scandaleux. A ta place je me plaindrais auprès de l'ordre des médecins. Si tu as des infos plus précises sur le Prevenar, je suis preneur. je me suis documenté sur les vaccins en général et le DTP mais pas spécifiquement sur le prevenar, ça m'intéresse.
De toute façon, ils sont tous toxiques et tous bons à mettre à la poubelle, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

Guy Fawkes a dit…

Pour la petite histoire, deux pédiatres m'ont tout même demandé de ne plus venir dans leur cabinet avec mon fils tant qu'il n'était pas vacciné. Et oui si on ne rentre pas dans leur jeu, en plus de nous prendre de haut et pour des irresponsables, ils pratiquent aussi parfois le refus de soin, ça devient grave. Bien entendu, je n'ai pas cédé à leurs pressions et ne retournerait jamais chez eux. D'ailleurs, je ne vais plus chez les pédiatres dont le principal fond de commerce sont toujours les vaccins donc forcément quand on est contre...on ne peux pas être copains avec eux. Ma stratégie c'est la prévention et en dernier recours un généraliste homéopathe avec un minimum d'ouverture d'esprit et jusque là ça fonctionne pas mal du tout. Mon gamin pète la forme :)

Droséra rotundifolia a dit…

Pour les hypocondriaques je veux juste revenir vite fait sur le tétanos, il a besoin d'un milieu anaérobie pour se développer c a d de la chair pourrie en décomposition et non vascularisée. je peux vous assurer pour avoir pratiqué pendant quelques années des soins sur des membres gangrenés surdégueux que vous n'attendrez pas d'être en décomposition pour laver la plaie et enlever ts tissus suspect type nécrosé. hygiène, lavage, irrigation,parrage si nécessaire.
le miel est aussi un excellent cicatrisant surtout sur les plaies infectés, il faut aussi veiller a laisser respirer les lésions pas de pansement occlusif et trop serré.

julot manu a dit…

Officiellement 5-10 morts par an en France du tétanos... comme le loto?
Et ça se soigne très facilement avec plusieurs grammes d'acide ascorbique(vitamine C) par jour, même wiki le mentionne...

crash2012 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Louis-Marie Terrasse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.