jeudi 7 février 2013

Les enfants les plus sains dans le futur seront ceux qui n’auront pas été vaccinés

 
La génération actuelle d’enfants non vaccinés fera partie de celles les plus saines du monde, et ce sera à leurs parents que ces enfants-là le devront. Le refus d’un nombre significatif de parents de vacciner leurs enfants a créé une population considérable, qui se chiffre en millions à travers le monde, et a soulevé un nombre important de questions de santé publique, parmi lesquelles celle de savoir pourquoi nous continuons à vacciner tout court.

Les enfants non vaccinés n’auront jamais de produits chimiques dangereux, immunosuppresseurs, cancérigènes, neurotoxiques et toxiques pour la fertilité qui seront injectés dans leur corps. Ces produits chimiques se retrouvent dans quasi chaque vaccin que la FDA a approuvé.

Selon le Dr Buchwald, « la raison pour laquelle les vaccinations sont promues avec une telle intensité, est d’empêcher de public de réaliser que les vaccins ne protègent pas et ce, également dans le cas d’une épidémie, puisque les vaccinés sont dans ce cas-là aussi plus à risque d’infection que les non vaccinés. La vérité peut rester cachée tant que le statut vaccinal des gens demeure inconnu et si tout le monde est vacciné, puisqu’alors toute comparaison avec des gens non vaccinés devient impossible. Là est donc la véritable raison à cette fuite en avant implacable, qui consiste à vacciner autant d’enfants que possible. »


« Avec les vaccinations, nous sommes en train de détruire lentement mais sûrement la santé et l’intelligence de nos générations futures… La vaccination constitue une maltraitance d’enfants et un crime comme l’humanité. » Feu le Dr Gherard Buchwald, Allemagne.

“ Je n’ai pas vu d’autisme chez les Amish” a dit le Dr Frank Noonan, un médecin de famille du comté de Lancaster, qui a traité des milliers d’Amish depuis un quart de siècle. « Vous trouverez toutes les autres pathologies, mais vous ne trouverez pas d’autisme. Nous sommes en plein cœur du pays des Amish et l’on n’en voit aucun, tout simplement parce qu’il n’y en a pas. »

Les parents qui ont fait le plus d'études sont ceux qui ont le moins tendance à vacciner, ce qui contredit justement les interprétations erronées de beaucoup de professionnels de santé qui prétendent que les parents ne vaccinent pas parce qu’ils seraient justement sous-éduqués, pauvres ou désinformés.

Ce qui est plus encourageant encore pour ceux qui défendent le droit à une information plus juste sur les vaccins, c’est que les parents les plus éduqués réduisent aussi leur adhésion aux autres vaccins infantiles non controversés, un bon signe donc, qui prouve que la plupart des toxines cachées dans les vaccins sont petit à petit en train d’être découvertes par les parents et le public en général.

Selon deux siècles de graphiques et des données statistiques officielles, nous savons que les vaccins n’ont jamais prévenu la moindre maladie et qu’ils ne sont en aucune manière responsables de l’augmentation de l’espérance de vie ni de la survie aux maladies dans les pays développés de l’Ouest. En Amérique du Nord, en Europe et dans le Pacifique Sud, la plupart des déclins de maladies infectieuses susceptibles de mettre la vie en jeu, sont survenus historiquement soit sans, soit bien avant les efforts publics de vaccination contre des maladies spécifiques.

Dans une choquante étude de virologie fraîchement publiée, des chercheurs de l’Erasmus Medical Center aux Pays-Bas ont démontré qu’un vaccin habituel contre la grippe saisonnière chez les enfants, entravait un élément-clé de leur système immunitaire pour la défense contre la grippe. Cette étude n’avait pas été conduite par des scientifiques hostiles aux vaccins. Au contraire, elle avait été menée par des chercheurs pro-vaccins qui ont passé leur carrière à essayer de développer de meilleurs vaccins. L’auteur principal, Rogier Bodewes, a délivré sobrement comme message au sujet des vaccins antigrippaux « qu’ils ont des inconvénients potentiels qui ont précédemment été sous-évalués et qui sont aussi matière à débat. »

Cette étude a impliqué une évaluation scientifique poussée du système immunitaire. Les chercheurs ont collecté le sang de 27 enfants sains non vaccinés d’environ 6 ans d’âge et celui de 14 autres enfants atteints de fibrose cystique qui avaient reçu une vaccination annuelle contre la grippe. Les chercheurs ont trouvé que les enfants non vaccinés avaient une réponse immunitaire supérieure, leur offrant une protection plus large contre ce à quoi ils pouvaient être confrontés lors de la saison antigrippale concernée et même en cas de contact avec des souches pandémiques.

Nous avons pris soin d’environ 30 000 ou 35 000 enfants depuis toutes ces années, et je ne pense pas que nous ayons eu le moindre cas d’autisme chez ces enfants accouchés par nous et qui n’ont jamais reçu le moindre vaccin… « Chaque médecin dans ce pays a commis sans en avoir conscience des crimes aussi odieux que ce qu’ont fait les nazis » a déclaré le Dr Mayer Eisenstein.

Selon l’enquête de 2011 sur l’état de santé des enfants non vaccinés et leurs maladies, les résultats montrent que les enfants non vaccinés sont largement moins affectés par les maladies habituelles.

L’asthme, le rhume des foins et la neurodermatite… une récente étude allemande qui a porté sur 17 461 enfants entre 0 et 17 ans (Etude KIGGS ), a montré que 4,7% de ces enfants souffrent d’asthme, 10,7% de ces enfants souffrent de rhume des foins et 13,2% de neurodermatite. Ces chiffres diffèrent dans les pays occidentaux, par exemple la prévalence de l’asthme chez les enfants américains est de 6% alors qu’elle est de 14 à 16% en Australie (Australia’s Health 2004, AIHW). La prévalence de l’asthme chez les enfants non vaccinés dans notre étude est de 0,2%, celle du rhume des foins de 1,5% et celle de la neurodermatite de 2%.


Selon l’étude KIGGS, plus de 40% des enfants entre 3 et 17 ans ont été sensibilisés à au moins un allergène testé (20 allergènes communs étaient testés) et 22,9% présentaient une maladie allergique. Bien que nous n’ayons pas réalisé de test sanguin, moins de 10% des parents ont déclaré que leurs enfants présentaient une allergie.

Il y a aussi des cas d’autisme chez les enfants non vaccinés. Cependant, plus de 80% des parents ont déclaré qu’il s’agissait seulement d’une forme atténuée de la maladie ou à tout le moins, d’une forme cependant « hautement fonctionnelle » pour l’enfant atteint de cette forme peu sévère d’autisme. Sur ces 4 enfants, un présentait des taux de métaux franchement très élevés (mercure, aluminium, arsenic), et dans un autre de ces cas, la mère fut testée elle aussi très positive pour le mercure.

L’étude KIGGS a montré que 12,8% des enfants allemands avaient de l’herpès et que 11% souffrent d’otite moyenne (une inflammation de l’oreille moyenne). Si vous comparez cette situation à celle des enfants non vaccinés, vous pourrez vous apercevoir que l’herpès est vraiment rare chez ces derniers.(moins de 0,5%)

Chez les jeunes enfants de moins de 3 ans, les verrues sont très rares. Après 3 ans d’âge, cependant, la prévalence augmente. Entre 4 et 6 ans, 5 à 10% des enfants ont des verrues et dans le groupe des 16-18 ans, 15 à 20% présentent des verrues (Source : netdoktor.at ) Seuls 3% des enfants non vaccinés dans notre étude ont présenté des verrues.

« J’ai observé que mes enfants non vaccinés étaient en meilleure santé, plus forts et plus robustes que leurs pairs vaccinés. Les allergies, l’asthme, la pâleur ainsi que les problèmes de comportement et d’attention étaient clairement plus fréquents parmi mes jeunes patients vaccinés. Mes patients non vaccinés, à l’opposé, n’ont pas souffert de maladies infectieuses de façon plus fréquente ou plus sévère que leurs pairs vaccinés : leur système immunitaire gère généralement très bien ces challenges-là. » Dr Incao, dans son témoignage au sujet de la vaccination anti-hépatite B.

Les enfants non vaccinés ont 5 fois moins de risque de souffrir d’asthme que les enfants vaccinés, 2,5 fois moins de risque d’avoir des problèmes de peau et 8 fois moins de risque d’êtres hyperactifs.
www.ias.org.nz/prelim_survey_results.htm

Les enfants vaccinés ont 14 fois plus de risque de souffrir d’asthme que les non vaccinés et 9 fois plus de risque d’avoir des problèmes cutanés.
www.impf-report.de/jahrgang/2005/02.htm#06

La question, que les partisans d’une meilleure information vaccinale persistent à poser de longue date, consiste à savoir de quoi aura l’air la santé globale de ces enfants non vaccinés ? Eh bien, de ce que nous pouvons déduire de ces données exposées ci-dessus, il y a une indication assez forte que les enfants non vaccinés d’aujourd’hui feront un jour partie des populations jouissant de la meilleure santé possible au monde. Ils pourront alors un jour dire « Merci maman, merci papa et merci aussi à chaque chercheur et journaliste qui aura donné à voir le vrai visage des vaccins. »

Dave Mihalovic est un docteur en naturopathie qui s’est spécialisé dans la recherche sur les vaccins, la prévention des cancers et l’approche naturelle des traitements de santé.   
http://therefusers.com/refusers-newsroom/the-healthiest-children-in-the-future-will-be-unvaccinated-by-dave-mihalovic-naturopathic-doctor/

http://expovaccins.over-blog.com

18 commentaires:

Le citoyen engagé a dit…

Ben oui rien n'est au-dessus de la loi naturelle qu'est la vraie loi divine.

Guy Fawkes a dit…

Je dirais que les enfants les plus sains sont déjà ceux qui n'ont pas été vaccinés, pas seulement dans le futur. Le mien n'en a eu aucun en toute connaissance de cause et il n'a même pas eu une fièvre, un antibio ou un quelconque médicament à part du doliprane pour les douleurs dentaires très ponctuellement en 3 ans.

La vérité c'est que si tout les parents arrêtaient de faire vacciner leurs enfants, tout le monde se porterait mieux...à part, les médecins, pharmaciens, labos et hôpitaux qui perdraient beaucoup beaucoup en chiffre d'affaire et en clientèle et ça c'est pas bon pour le business. Il faut se dire qu'un enfant vacciner, c'est un futur bon client pour la mafia médicale, c'est la seule raison pour laquelle cette mascarade fonctionne encore.

Enfin non l'autre raison c'est que ça fait partie de l'agenda de l'élite bien pensante évidemment.

ezekiel a dit…

moi perso le seul vaccin que j'ai eu gamin c'est le bcbg et je tombe très rarement malade , la dernière fois ça remonte a plusieurs années et encore c’était ma compagne à l'époque qui avait un rhume et qui a du mettre plusieurs jours avant de me le refiler( boire dans la même bouteille qu'elle , bisous etc ) et ça n'a pas duré bien longtemps .

et pourtant je suis né avec des problèmes au bronche et la coqueluche.

et pour ça je suis bien content que mes parents n'aient jamais fait le suivi des vaccins.

et le peu de fois ou je tombe malade , jamais un médoc , au mieux de l'aspirine.

et quand je vois des gens qui bouffent des médocs tout les 4 matins , eux , c'est direct qu'ils tombent malade.

Guy Fawkes a dit…

@ezekiel
Tu as de la chance d'avoir échappé au DTpolio (je ne sais pas comment tu as fais vu que c'est obligatoire...moi je cherche encore comment contourner le problème mais à la rentrée en maternelle ils deviennent insistant en général). j'ai eu vent d'enfants refusés d'établissement rien que pour ça dans la presse. Je l'aurais peut être fait à la limite si l'ancien existait encore mais depuis qu'ils l'ont viré non merci (coqueluche en plus dans le lot et aluminium à gogo).

Pour revenir sur les raisons de ce fiasco, en y réfléchissant, on peut nuancer davantage les choses, un peu selon une logique pyramidale (autant dire leur spécialité mais cette fois ci c'est à l'envers). Tout en haut il y a les pauvres malchanceux qui mourront à cause des vaccins dans les heures, jours ou parfois semaines qui suivent (mort subite du nourrisson, encéphalomyélite entre autre). Ce sont les moins nombreux mais quand il s'agit de vies humaines, chacune d'elle est importante. Ensuite ceux qui deviendront handicapés physiquement et/ou mentalement. Ceux là ne seront plus une menace intellectuelle ou subversive potentielle à l'encontre de l'élite. Puis viennent ceux qui développeront des maladies chroniques évolutives (polyarthrite et compagnie...) qui nécessiteront des soins coûteux et continue toute leur vie (là c'est tout bénef pour la mafia médicale, qui est aussi contrôlé par les mêmes). Et tout en bas de la pyramide, la populace qui sera passé jusque là entre les mailles du filet mais dont le système immunitaire aura été presque immanquablement altéré à divers degrés provoquant le plus souvent une susceptibilité plus importante aux infections virales et bactériennes (là encore une fois, par ici la monnaie). Même comme ça, ils essaieront encore et encore d'en rajouter une couche avec soit les rappels DTP, soit la grippe saisonnière (l'excuse toute trouvé pour déglinguer les gens tous les ans cette fois et pas que tout les 10 ans et si possible en s’attaquant aux p'tits vieux d'abord pour qu'ils crèvent plus vite).

Désolé pour le langage cru, mais je pense que ça doit bien résumer la situation malheureusement. Dans les 4 strates de la pyramide, l'élite est gagnante et c'est ça qui est fort. Le hic maintenant comme le montre cet article, c'est ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Là du coup, on ne peut plus les inclure dans aucune strate de la pyramide, l'élite n'a plus d'emprise sur eux (au moins sur ce point là et c'est déjà pas mal). Reste à demeurer vigilant face aux autres pièges qui leur sont tendus. Par exemple, ne vous laissez pas avoir par le fluor (sel de table, dentifrice, médicaments fluorés, eau de boisson). Les allégations santé ne sont que pure mensonge comme pour les vaccins. C'est un neurotoxique comme le mercure utilisé pour endormir la conscience et l'intellect des gens qui n'a sa place nulle part dans le corps.

ezekiel a dit…

en fait ma mére s'occuper presque pas de moi quand j’étais petit , et ont étaient dans un tout petit village et ma mère savait bien manipuler certaines personnes , du coup elle faisait presque tout ce quelle voulait , souvent quand j’étais un jeune adulte et que j'aller chez le médecin faire des bilans ont ma souvent dit que je n’étais pas a jour et que c’était pas normal , mais j'ai toujours refuser les vaccins et puis a fil du temps je pense qu'on ma mis de coté , d'un coté de n'avoir pas eu de parents présent n'a pas était que mauvais .

et puis moi ça date des années 80 donc je pense qu'ils devaient etre plus " cool " avec certaines choses , aujourd'hui je pense que c'est mission impossible , ou alors faut instruire soit même son enfant , avoir une salle de cours chez soit une personne qui soit tout le temps a la maison pour ça etc etc et la encore j'ai vue des parents avoir des problèmes en faisant ainsi .

Guy Fawkes a dit…

Pas forcément mission impossible, ils n'ont pas le droit de nous forcer à faire des vaccins non obligatoires et la coqueluche ne l'est pas. Pour l'instant, j'ai réussi à me dégotter un certificat qui atteste l'impossibilité de vacciner mon enfant signé par un généraliste, c'est déjà un début. Voir article ci joint et notamment le certificat en bas de page:

http://www.infovaccin.fr/alerte_DTP_susp.html#comLNPLV

Si un jour on nous dit que tout le monde doit à la naissance se faire couper un orteil (exemple stupide je sais) mais qu'en définitif tout les médecins ne proposent que l'amputation d'un pied: on fait quoi? Ben on fait rien.

ezekiel a dit…

mais le problème c'est que si tu le vaccine pas accéder à l’école maternel et primaire c'est presque impossible , ils mettent en avant que l'avant peu contaminer les autres , ce qui est débile vue qu'on les veux tous vacciner donc normalement immunisé

ezekiel a dit…

oups pas l'avant , mais l'enfant , j'ai du penser à autre chose en écrivant lol

Anatole Patachon a dit…

"Les enfants non vaccinés n’auront jamais de produits chimiques dangereux, immunosuppresseurs, cancérigènes, neurotoxiques et toxiques pour la fertilité qui seront injectés dans leur corps".

Liés à la vaccination, d'accord. Mais il y a bien d'autres sources d'empoisonnements délibérés, hélas.

Guy Fawkes a dit…

@ezechiel
Je serais bientôt fixé parce que mon gamin rentre en maternelle en Septembre techniquement donc je vais bien voir si l'on me met des bâtons dans les roues au niveau du dossier. Personne sur cette terre ne m'obligera à injecter un produit que je sais pertinemment mauvais et inutile pour mon fils. En plan B, je vais essayer de trouver un médecin conciliant qui accepte de me faire un certificat de contre-indication à la vaccination. C'est actuellement la seule échappatoire légale à cette supercherie.

@anatole patachon
certes mais ces produits ne sont pas injectés en intramusculaire dans le corps et ça fait une grosse différence tout de même. Et pour la plupart des empoisonnements dont tu parles, on peut les éviter alors qu'on nous impose la vaccination en France (contrairement à beaucoup d'autres pays européens ou pourtant les enfants ne sont pas plus malades qu'ailleurs: exemple Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse et bien d'autres).

gastu moto a dit…

Guy Fawkes, c'est plus simple de faire un faux...
Après t'auras la paix.

lumiere a dit…

Mouais avez vous les preuves des résultats entres vaccinés et non vaccinés? ou bien croyez vous directement venu d'un article venu de nulle part sur la toile du net puisse apporter une preuve?? ben dites donc,ne tombez pas dans le panneau,croire vacciner c'est malsain mais je ne vois pas pourquoi
les prédictions du futures disent que nous seront en mauvais santé à cause des vaccins? et que ceux non vaccinés seront en bonne santé,qu'en savez vous du futur vous? vous êtes à la place du Dieu pour prédire le futur de notre santé?Allez bonne soirée les rois du mensonges!

ezekiel a dit…

il sagit pas de prédiction sur les vaccins , mais il y a eu assez d'article de médecin de scientifique , des reportages sur ça qui démontrer et prouver que les vaccins sont pour la plupart mauvais pour la santé , et il y a eu énormément de cas de personne , enfant comme adulte qui des le lendemain de leur vaccin on perdu énormément de capacité physique et souvent mentale

et quand tu sais qu'ils mettent du mercure dans les vaccins .....

Zangao a dit…

Sur les chiens et chats par exemple, les vaccins ont une efficacité comprise entre 2 et 10 ans, pourtant les vetos ne manquent jamais de vous rappeler chasue année pour le rappel.....
C'est avant tout du commerce !

Guy Fawkes a dit…

@lumière
si tu ne comprends pas pourquoi les vaccins sont nocifs c'est que tu ne t'est pas beaucoup intéressé au sujet. Par alleurs, c¡est paradoxal car tu ne veux pas croire une étude sur le net mais tu préfère croire les études faites par les laboratoires. Pourquoi pense tu qu'elles seraient plus fiable?

Après chacun son avis et libre à toi de continuer la vaccination mais fais le au moins en connaissance de cause:

http://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4 -> silence on vaccine

Pour finir sache, que ce n'est pas le seul article qui indique que les enfants non vaccinés sont en meilleur santé (et il y en a d'autres):

http://www.sylviesimonrevelations.com/article-les-enfants-non-vaccines-sont-en-meilleure-sante-65525349.html

Guy Fawkes a dit…

Encore une autre étude en faveur d'une meilleure santé sans vaccination:

http://www.alis-france.com/download/courrier_alis_75-27-35.pdf

Et il existe aussi de nombreux médecins et scientifiques qui dénoncent la vaccination:

http://www.amessi.org/Les-vaccins-sont-ils-efficaces-et-sans-danger#.URUODaVEUqY -> Article d'un docteur

http://fr.scribd.com/doc/19096950/Vaccins-quelques-avis-significatifs-de-medecins-et-de-scientifiques-150809

Les articles, videos, livres et parutions médicales sont innombrables, en voilà juste quelques uns pour les sceptiques.

lumiere a dit…

à Guy Fawkes,oui et on est là pour dénoncer ce genre de pratique frauduleux,c'est bien mais encore faut il se faire entendre parce que les politiques que nous contribuables payons pour faire le travail bien mais non ils trouvent qu'ils gagnent pas assez,ils se corrompent avec les industries pharmaceutiques et maintenant on peut rien faire,puisqu'ils ont la mains surtout.

Guy Fawkes a dit…

@lumière
Ce n'est pas que maintenant que l'on ne peut rien faire, on n'a jamais eu notre mot à dire et à moins d'une révolution ou je ne sais quoi, ce n'est pas prêt de changer. Depuis toujours, l'industrie pharmaceutique fricote avec les politiques (l'un se nourrit de l'argent de l'autre et l'autre du pouvoir). Pire encore, ils participent aujourd'hui à l'élaboration des lois vaccinalistes parfois :

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/02/08/promotion-des-vaccins-des-scientifiques-evoquent-la-corruption/

Et ce n'est pas que certains vaccins qui sont inutiles et dangereux, c'est la totalité, le package entier qui est bon à mettre à la poubelle et crois moi j'en ai lu pas mal des articles sur le sujet. Je dois dire que ta réaction me surprend car d'abord tu dis que l'on croit n'importe quoi et qu'on est des menteurs et maintenant tu admets qu'il y a corruption et pratique frauduleuse. Pas très logique tout ça.

La France a déjà admis que le vaccin BCG ne servait à rien. Sauterons t-ils le pas un jour en avouant que le reste non plus ne sert pas à grand chose et qu'ils bousillent nos enfants?...probablement pas. La situation n'est pas prête de changer, c'est à nous de changer et de ne pas accepter ces supercheries. Nous avons au moins ce pouvoir là.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.