mardi 19 février 2013

Pluie de météorites en Russie : Il s'agissait d'un astéroïde de 10 000 tonnes !

...Et de 17 mètres de diamètre, ce qui signifie qu'en principe il aurait dû être détecté. En outre, s'il n'avait pas explosé en vol, son impact au sol aurait causé une hécatombe. Il y a quelques jours, on a donc frôlé une grande tragédie


Les images dévoilant les impacts des météores en Russie étaient clairement impressionnantes. On n’en sous-estime encore la puissance car les scientifiques viennent de révéler que l’explosion a engendré 30 fois plus d’énergie que la bombe Hiroshima.

Suite à l’explosion de météorites de la semaine dernière, les scientifiques ont finalement eu la possibilité de déterminer presque exactement la puissance de l’attaque. Les résultats contribuent à expliquer pourquoi la Russie a autant souffert.

Pour ce faire, Peter Brown, de l’Université de Western Ontario au Canada a analysé les très faibles ondes sonores à haute fréquence détectées lors de l’incident. Il explique,

Quand le météore a frappé l’atmosphère, on estime sa taille à environ 17 mètres de diamètre avec une masse comprise entre 7 000 à 10 000 tonnes. Il a explosé avec une force de près de 500 kilotonnes de TNT, soit 30 fois l’énergie libérée par la bombe atomique d’Hiroshima et ce, à seulement 20 km au-dessus du sol.

On comprend mieux les dégâts causés dans la ville de Tcheliabinsk, située à proximité de l’évènement. Les fenêtres ont volé en éclats et les dommages sur les immeubles sont considérables. Effectivement, il y a de quoi s’inquiéter que le ciel nous tombe sur la tête.
http://www.gizmodo.fr/2013/02/19/meteorites-russes.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.