mercredi 20 février 2013

USA : L'apocalypse des détaillants


Si l'économie s'améliore, alors pourquoi bon nombre des plus grandes chaînes de vente au détail d'Amérique ferment des centaines de magasins ? [...] Même Wal-Mart se heurte à des problèmes. Une récente note interne de Wal-Mart, divulguée sur Bloomberg, annonce que les ventes de février sont un désastre total.
Qu'arrive-t-il ? Pourquoi toutes ces grandes chaînes de vente au détail, partout en Amérique, s'effondrent ? Est-ce l'"apocalypse des détaillants" ? La vérité est que c'est un signe supplémentaire de l'effondrement de l'économie américaine, en direct sous nos yeux. Les revenus s'effondrent, les taxes s'envolent, la dépendance des populations au gouvernement a atteint un niveau record, et selon le Bureau of Labor Statistics, le pourcentage de la population active américaine employée est en baisse constante depuis 2006. 10% des salariés a conservé ses revenus, mais la plupart des américains sont soit fauchés, soit croulent sous les dettes. Les revenus confortables, dont les grandes chaînes de vente dépendaient dans le passé, n'existent plus. En conséquence, les chaînes de vente au détail, partout aux États-Unis, ferment leurs magasins non rentables. Cela est particulièrement vrai dans les zones à faibles revenus.
Lorsque vous prenez du recul sur la situation, le déclin rapide de certaines de nos plus grandes chaînes de distribution est vraiment incroyable. Il se produisait déjà dans certains domaines, mais bientôt la moitié des centres commerciaux seront vides et joncheront le paysages des villes à travers l'Amérique. Il suffit de consulter les chiffres des fermeture de magasins pour 2013. Ces chiffres sont tirés d'un article récent de Yahoo Finance :

Best Buy : Fermetures de magasins prévisions: 200 à 250

Sears Holding Corp : Fermetures de magasins Kmart prévisions: 175 à 225, 100 à 125 Sears

JC Penney : Fermetures de magasins prévisions: 300 à 350

Office Depot : Fermetures de magasins prévisions: 125 à 150

Barnes & Noble : Prévisions fermetures de magasins: 190 à 240, par la société des commentaires

Gamestop : Fermetures de magasins prévisions: 500 à 600

OfficeMax : Fermetures de magasins prévisions: 150 à 175

RadioShack : Prévisions fermetures de magasins: 450 à 550

Le RadioShack d'une ville voisine vient de fermer, là où je vis. Tout cela se passe si vite qu'il est difficile d'y croire. Mais la fermeture de ces magasins n'est pas tout. Lorsque vous creusez plus profond, vous trouvez beaucoup plus de détaillants en difficulté.Par exemple, Blockbuster a récemment annoncé que cette année, ils allaient fermer environ 300 magasins et éliminer environ 3.000 emplois.

Le fabricant de jouets Hasbro a récemment annoncé qu'il réduisait ses effectif de près de 10 %.
[...]

Mais que se passe-t-il ?

Les médias grand public continuent à proclamer que nous vivons une robuste "reprise économique", mais en même temps il y a une foule d'indications concrètes que les choses s'aggravent. Même les ventes mondiales de téléphones portables ont diminuée en 2012. C'était la première fois depuis la dernière récession.

Peut-être qu'il est temps de regarder la vérité. La classe moyenne disparaît, les revenus chutent et il y a de moins en moins d'emplois. Mort Zuckerman l'a souligné dans un récent article du Wall Street Journal ...

Le marché du travail américain, qui culminait en Novembre 2007 à 139 143 000 emplois, ne comprend plus que 132 705 000 travailleurs, soit une baisse de 6,4 millions d'emplois. Le seul travail qui ait augmenté est celui à temps partiel, c'est parce qu'il permet aux employeurs de réduire leurs coûts grâce à des prestations diminuées ou supprimées.

Comment les grands médias peuvent-ils parler de reprise alors que nous avons encore perdu 6.400.000 emplois par rapport à Novembre 2007 ?
Malheureusement, les choses pourraient encore empirer, si le Congrès ne fait rien au sujet des millions de travailleurs fédéraux, qui pourraient bientôt être confrontés à des licenciements très douloureux selon CNN
Les travailleurs fédéraux pourraient commencer à faire face à des licenciements dès Avril, selon les agences fédérales, qui se préparent au pire.

A moins que le Congrès n'intervienne, quelque 85 milliards de dollars de réduction des dépenses va frapper le gouvernement fédéral, les licenciement vont frapper beaucoup des 2,1 millions de fonctionnaires fédéraux, disent les experts.

Si vous vivez toujours dans une zone du pays où les magasins et les restaurants sont en plein essor, vous êtes chanceux, parce que ce n'est plus la réalité pour la plupart du pays.

 Suite :
http://echelledejacob.blogspot.com/2013/02/bouclez-votre-ceinture-et-preparez-vous.html

3 commentaires:

Maxime Lauvray a dit…

La destruction interne commence à sévèrement se remarquer, l'empire s'effondre,s'efface petit à petit pour laisser place à une réalité cruelle.La matrice perd de son mouvement,la bulle commence à sauter.
Le trône du diable s'embrase..

Guy Fawkes a dit…

extrait du rapport Bilderberg 2012 de Daniel Estulin (trad google à l'arrache):

-> l'éffondrement économique des USA est prévu dans l'agenda mondialiste:

"Économie américaine et la crise financière en Europe

L'une des principales conclusions de la réunion Bilderberg: Les Etats-Unis vont manipuler la chute du dollar américain en valeur par rapport au yuan chinois. L'idée derrière est que un dollar dévalué va gonfler l'écart des dettes et obligations de l'Amérique. Bilderberg n'est pas particulièrement à ce que les gens sont le cochon de Guinée dans tout cela. Ce qui est sacrifié est le pouvoir d'achat du dollar US.

Tout cela fait partie de leur accord avec Pékin pour aider Washington à gonfler l'écart de ses dettes, et de donner plus de poids dans Pékin l'économie mondiale. C'est pourquoi Ying Fu, vice-ministre chinois des Affaires étrangères a été invité à la conférence de Bilderberg de cette année. C'est pourquoi Yiping Huang, professeur d'économie, China Center for Economic Research, Université de Pékin a également été invité à Bilderberg 2012. La collusion entre le gouvernement américain et le gouvernement chinois est en cours. D'autres, qui ont activement participé au débat sur ​​la destruction du dollar américain au détriment du yuan sont Chiense Cheng Li, directeur de la recherche et Senior Fellow à John L. Thornton Centre chinois, Brookings Institution et Robert Rubin, co-président du le puissant Conseil des relations étrangères et ancien secrétaire du Trésor."

Source: http://www.danielestulin.com/bilderberg-reportinforme-2012/

aklee a dit…

et moi pendant ce temps la , je tournais la manivelle ... (lalala lala la )

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.