jeudi 14 mars 2013

Afrique du Sud : 28 % des adolescentes sont porteuses du SIDA

Un génocide est en marche dans l'indifférence générale.



En dépit des progrès notables dans la lutte contre l'épidémie de VIH, un pourcentage élevé d'élèves filles sont encore séropositives en Afrique du Sud, révèlent les derniers chiffres.

Au moins 28% des filles scolarisées dans le pays sont séropositives, selon les chiffres rendus publics par le ministre de la Santé Aaron Motsoaledi.

En ce qui concerne les élèves garçons, seulement 4% d'entre eux sont séropositifs.

"Il est clair que ce ne sont pas de jeunes garçons qui ont des relations avec ces filles. Ce sont des hommes âgés. Nous devons prendre position contre les "sugar daddies", car ils détruisent nos enfants", a déclaré jeudi M. Motsoaledi, cité par le quotidien The Sowetan.

Le ministre de la Santé a ajouté que 94 000 élèves étaient tombées enceintes en 2011 dans le pays.

Grâce aux efforts déployés par le gouvernement sud-africain pour lutter contre l'épidémie de VIH, la prévalence du VIH a enregistré un déclin de 1,3% dans le groupe d'âge des 15 à 24 ans, passant de 21,8% en 2010 à 20,5% en 2011, selon une enquête réalisée en 2011.

Une baisse avait également été observée lors de cette enquête dans le groupe des 15 à 19 ans, où la prévalence était passée de 14% en 2010 à 12,7% en 2011.

Les femmes âgées de 30 à 34 ans restaient les plus touchées par le VIH, avec un taux de séropositivité de 41,5% en 2009 passant à 42,2 % en 2011, tandis que pour les femmes du groupe des 35 à 39 ans, le taux de prévalence est passé de 35,4% en 2009 à 39,4% en 2011.

Selon l'enquête, ces taux de prévalence élevés chez les femmes plus âgées étaient dus à des infections contractées plus tôt dans leur vie.

Xinhua

7 commentaires:

Clint Eastwood a dit…

Avec un pape aussi borné que les précédents en n'admettant pas que l'utilisation du préservatif est indispensable, le nombres de contaminés en afrique ne diminuera autant qu'il le devrait.
Pour l'ouvrir sur des sujets comme l'avortement, la contraception, ou l'homosexualité ils sont là, mais quand il s'agit de prendre des risques et de combattre des pouvoirs totalitaires il n'y a plus personne

keithmoontheloon a dit…

Le problème en afrique n'est pas le "SIDA" mais la malnutrition selon certains médecins (dont le découvreur du VIH).
https://www.youtube.com/watch?v=w2BVIetkoEU

Jay Milton a dit…

Je conseil également ce documentaire dans la même lignée que l'interview cité par "Keithmoontheloon"

House of Numbers

http://www.youtube.com/watch?v=RqP4kjX4keE

Il se trouve, que les tests de dépistage du sida ne sont pas fiable, et que à partir de ce moment là, on ne peux que se poser des questions sur ces statistiques. Ce qui est un énorme problème, car cela ne nous donne pas les moyens de connaître réellement l'ampleur de la situation, sans oublié que ces pays touches des subvention d'ONUSIDA entre autre et qu'il n'est pas impossible que les statistiques soit augmentées lié à de la corruption. Ce qui est triste, car il y a des vies derrières la nébuleuse.

crash2012 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
crash2012 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jay Milton a dit…

@ Crash2012

Certes, et n'oublions pas que aujourd'hui en occident la médecine est un business dont le sida, le cancer, la vaccination sont leurs manne, entre autre, parce que l'on pourrait rajouté le cholestérol, le diabète etc...

Un malade chronique, c'est tellement rentable. Quel cynisme tout de même, ça fait mal au c....

Triste monde

Love Soldier a dit…

Oui triste monde .
Un jour quelqu un m a dit ......

Les guerres , les épidémies, serai une façon de réguler la population mondial , je me demande quel serait notre monde sans guerre et maladie , je veux dire d un point de vue démographique et économique . Tout cela a aussi un goût de sacrifice . Cela serai encore une fois un moyen pas tres humain ....

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.