lundi 11 mars 2013

Véronique Genest piégée comme une mouche sur un étron

Les chroniqueurs de Ruquier ont fait passer un sale quart d'heure à véronique Genest, islamophobe assumée et accessoirement idole de la télé. Derrière la goy de service à la tête pleine de vide qui se définit elle même comme " un étron libre ", c'était le site sioniste décomplexé "JSS news", de Jonathan-Simon Sellem qui était visé probablement à cause de la mauvaise image qu'il donne des israéliens (voir ici et ici).
Contrairement à leurs homologues israéliens, les sionistes de France savent qu'il y a des limites à ne pas franchir, du moins publiquement.


Véronique Genest piégée comme une mouche dans la toile d’araignée de "On n’est pas couché" ! Celle qui, depuis vingt et un ans, joue le rôle de Julie Lescaut, solide fliquette à cheveux roux en lutte contre les violeurs, les voleurs et les assassins, s’est retrouvée à contre-emploi, samedi soir, sur France 2, dans l’émission de Laurent Ruquier.

Venue expliquer sa soudaine envie de faire de la politique en se présentant à la législative partielle des Français de l’Europe du Sud, notamment en Israël, elle s’est retrouvée prise sous le feu roulant des questions précises de Natacha Polony et d’Aymeric Caron.

On aurait dit une garde à vue puis un interrogatoire musclé, desquels la commissaire est sortie rincée, démontée, effondrée, à force de prendre des claques de la part des animateurs.


Ils traquaient chez elle (et ils ont trouvé) les moindres indices révélant non seulement cette islamophobie déjà exprimée dans les médias, mais aussi sa complaisance à soutenir sans le reconnaître la politique que je juge agressive d’Israël à l’égard de l’État palestinien.

Un traquenard de ses proches ?


Résultat, Véronique Genest a été confondue de manière implacable et définitive par les deux questionneurs. D’ailleurs, on l’a sentie tellement rincée par cet interrogatoire musclé qu’on s’est même demandé si la star de TF1 ne va pas vite renoncer à cette lubie de faire de la politique, après avoir pris conscience, peut-être, qu’elle n’était pas faite pour ce métier et qu’elle était tombée dans un traquenard.

Ce n’était pas "un traquenard" au sens où elle s’en est expliquée, furieuse, le lendemain de "ONPC" auprès de l’Agence France-Presse en constatant le désastre de sa prestation. En revanche, il semblait bien, au terme de l’émission, que la comédienne ait pu être piégée, instrumentalisée, manipulée par des proches issus de la droite dure israélienne, désireux d’exploiter sa notoriété d’actrice, sa grande gueule et ses tendances islamophobes et décomplexées pour faire avancer la cause sioniste auprès notamment des expatriés d’Israël.

Les noms de son mari puis du journaliste Jonathan-Simon Sellem, qui vit en Israël et qui a fondé le site en français "JSS-News" (dont elle serait la suppléante de la 8e circonscription, si le ticket va jusqu’au bout) ont été prononcés par Aymeric Caron sans qu’elle parvienne à convaincre qu’elle avait eu toute seule cette idée saugrenue.

L’État palestinien, "une fiction" ?


Le calvaire de Véronique Genest commence comme n’importe quelle garde à vue, si l’on s’en réfère aux épisodes de "Julie Lescaut" : la suspecte est abandonnée dans un coin, condamnée à mijoter pendant des heures avant de se retrouver, soudain, sous le feu de la lampe de l’interrogatoire.

Pendant 2 heures et demie, la voilà contrainte de regarder les autres invités se faire charrier, contredire, bousculer, sans pouvoir vraiment intervenir, se sentir exister. De quoi laisser monter l’angoisse, ce sentiment, très humain, d’être tombée dans un piège avant même que la première question ne lui soit adressée.

Une pique de temps en temps de la part de Laurent Ruquier pour lui faire dire qu’elle était sarkozyste ("mais non mais non", répond-t-elle à deux reprises sans convaincre personne), histoire de la maintenir sous pression pour après.

Et voilà que l’après devient le présent. Il est 1h34 du matin quand l’interrogatoire commence. Natacha Polony tape aussitôt dans le dur en expliquant qu’elle s’est rendue sur le site JSS-News du candidat député Jonathan-Simon Sellem et qu’il défend l’idée que l’état palestinien serait "une fiction". Véronique Genest conteste, dit "absolument pas, c’est totalement erroné" sans apporter le moindre argument pour étayer ses dénégations.

"C’est ce qu’il écrit", insiste la chroniqueuse, ce à quoi l’actrice répond en banalisant cette "position normale en Israël", "une opinion". La journaliste lui demande alors si elle soutient cette opinion et elle s’entend répondre : "Pourquoi parler de ça ?" avec une naïveté absolument invraisemblable.

Elle comptait sur sa "grande gueule"

Là, on se dit que quand même, Véronique Genest est moins maligne que Julie Lescaut et qu’elle aurait dû potasser son sujet. Qu’au lieu de cela, elle qui se présente comme totalement inculte en politique et désireuse d’apprendre, n’a pas fait les efforts minimum : elle n’a pas appris son texte et elle arrive à l’émission, comme on dit de manière familière, la gueule enfarinée.

On se demande alors si c’est du manque de respect pour tous ceux qui aiment la commissaire de TF1 ou alors, de l’inconscience coupable ? Car il ne suffit pas d’avoir comme elle dit elle-même une "grande gueule" pour passer l’obstacle d’une interview structurée comme un interrogatoire de police.

Cette fois, les questions se font plus précises à propos du site JSS-News : "C’est la position de la droite dure israélienne", dit le commissaire Caron qui, on va le voir, endosse le rôle du méchant policier.

Véronique Genest lui répond alors que "ce n’est pas le problème, que le problème c’est de savoir si l’état palestinien est un territoire inventé ou pas inventé" (à 2h28mn28s). Sans doute est-elle encore un peu consciente de l’énormité de ses propos parce qu’elle ajoute aussitôt : "Je ne pensais pas qu’on allait me poser ces questions." Donc on a la réponse à nos propres interrogations : elle ne s’est pas préparée, n’a pas peaufiné ses arguments pour répondre aux soupçons d’islamophobie et de sionisme. Incroyable, mais vrai !

Le "génocide indien" et "Mein Kampf"


Ensuite, le commissaire Caron n’a plus qu’à dérouler des faits que Véronique Genest est incapable de réfuter. Ainsi, dans une interview publiée sur le site de Jonathan-Simon Sellem, elle déclare que les musulmans sont "les plus grands colonisateurs et massacreurs" de l’histoire de l’Inde et qu’ils auraient commis le génocide de 80 millions d’Indiens.

Le journaliste lui demande ses sources historiques qu’elle s’avère incapable de fournir, et il lui oppose le démenti d’un historien dont il donne le nom et qui a démontré qu’il s’agissait de thèses purement politiques mises au point au XIXe siècle.

Caron, dans son rôle de méchant flic, relève ensuite que, lorsque l’intervieweur de Véronique Genest affirme que "Mein Kampf" serait "le livre le plus vendu dans les pays musulmans", elle répond : "on le sait tous !" (2h33mn20). Et voilà qu’elle le répète à ONPC : "Bien sûr qu’on le sait tous !"

Le journaliste rétorque qu’il s’agit de rumeur et lui demande avec insistance quels sont ses chiffres ?" Elle consent alors à reculer un peu : "J’ai pas dit ’le plus vendu’. Il est interdit partout et il est vendu, je veux dire, on le sait..."

Caron pose alors la question qui tue : pourquoi a-t-elle parlé de "Mein Kampf" ? Parce que, répond elle, "on m’a posé la question" et que "je suis trop gentille".

Là, on reste confondus par l’invraisemblance de cette réponse, tellement à côté, tellement "tarte" même qu’on se demande soudain si on a affaire à une comédienne renommée de 57 ans ou à une petite fille. On se dit alors que Véronique Genest est incapable d’assumer les énormités qu’elle raconte "pour faire plaisir" et qu’elle préfère, entre deux rôles, jouer à cet instant celui d’une idiote ou d’une débutante.

Toutes ses déclarations enregistrées


Le reste n’est pas très intéressant car tout est dit. C’est l’épisode assez lamentable du tweet islamophobe : Véronique Genest tente d’expliquer en bafouillant comment elle se serait fait piéger par Twitter (à 2h45mn) avant de s’entendre dire par Natacha Polony que si elle veut faire de la politique, elle doit se montrer prudente et "mesurer le poids des mots". Ce à quoi, la comédienne sort cette phrase à la fois ronflante et mystérieuse sur le politiquement correct : "Mais à force de dire des choses qui n’ont plus de sens, on finit par perdre le vrai sens des choses."

La suite est dans la même veine, avec cependant un manque de conviction de plus en plus flagrant de la part de l’actrice qui, à deux reprises, semble vouloir jeter l’éponge en disant "je suis fatiguée". Décidément, c’est flagrant : on se croirait dans un épisode de "Julie Lescaut" quand le suspect, épuisé par un interrogatoire serré, ne sait plus où il en est et semble prêt à signer ses aveux.

Ici, pas besoin de papier signé, toutes ses déclarations sont enregistrées. Et si Véronique Genest déclare qu’elle n’est pas d’extrême droite, ce qu’on veut bien croire (en 2002, rappelle Laurent Ruquier, elle a voté Chirac et défilé contre le Front national), elle confirme sans le vouloir ce soupçon qu’elle serait proche de la droite dure israélienne.

Aymeric Caron lance cette phrase à la fin comme on ouvre un piège : "L’extrême droite française et l’extrême droite israélienne, c’est pas du tout les mêmes extrêmes droites." Et la comédienne tombe dedans en confirmant ces propos mot pour mot... avant de réaliser que peut-être, cela pourrait passer pour un aveu.

Elle tente d’expliquer alors que le candidat député Jonathan-Simon Sellem "n’est pas du tout d’extrême droite française ni surtout d’extrême droite israélienne, c’est totalement faux". Les téléspectateurs, eux, se seront fait une opinion."

http://leplus.nouvelobs.com/contrib...
CAPJPO-EuroPalestine


Veronique Genest - On n'est pas couché 09/03/13 




VERONIQUE GENEST, L'ETRON LIBRE

17 commentaires:

naya kwa lala a dit…

HS: rorschach help me pleasee!
C'est quoi ce truc

http://iswa.ccmc.gsfc.nasa.gov/IswaSystemWebApp/index.jsp?i_1=375&l_1=105&t_1=70&w_1=580&h_1=549&s_1=2013-03-11 15:30:00.0_1_120_20

ezekiel a dit…

je ne connaissais que cette dame , via des pubs de sa serie , je n'ai jamais regarder cette serie et je ne l'avais jamais entendu parler longuement .

sa gestuel , et ses " mimique " faciale me donne l’impression d'une personne sous prozac qui aurait bu un verre de vin , complètement à l'ouest , elle meme se perd totalement dans ce quelle dit , et prend pour exemple des sujets quelle ne maîtrise pas du tout .
elle est catégorique , elle affirme des choses en voulant les faire passé pour une vérité absolu , meme sur la façon de penser de ceux et celles quelle ne connait pas ( bien que je sois sur quelle y croit a 100% à ce quelle dit )

en bref elle me donne l'impression d'une personne à qui ont aurait fait un lavage de cerveau depuis toujours et qui est absolument incapable de faire la part des choses et donc une personne potentiellement dangereuse .

ezekiel a dit…

@naya , c'est la lune que tu vois passé elle est en ce moment entre le soleil et la terre .

Louis a dit…

C'est terrible, elle ne se rends même pas compte de son incompétence...

Rorschach a dit…

@ ezekiel

C'est son mari Meyer Bokobza qui lui a fait un lavage de cerveau, maintenant elle passe pour une débile.


@ naya kwa lala

Déja, c'est pas Nibiru. Peut être mercure ou Venus ou un astéroïde...

naya kwa lala a dit…

Merci ezekiel, j'y ai pensé aussi mais sa m'a fais une impression flippante, vu le zoom d'eve sur le soleil, je me suis dit que sa pouvais pas être sa,enfin comme d'hab ce genre de truc tant a me dire autre chose, j’arrête le trolling du post^^

ezekiel a dit…

@naya http://www.solarsystemscope.com/ c'est le system solaire en " direct " , tu peux choisir les date pour avoir l'emplacement des planètes et en prime tu as droit à une musique que j'adore.

naya kwa lala a dit…

A qui le dit tu ^^tu sais j'ai un blog aussi^^ mais je suis pas la pour pubé
,c'est pas vénus elle a une orbite plus élévé que la terre,un astéroide rond, bof, on vas resté sur la lune et son angle me parais pas mal,impossible de trouver ou ce trouve ce sat la haut

Guy Fawkes a dit…

Mouarf, en même temps si elle se considère comme un étron libre, elle a bien choisi son changement de carrière en tout cas :)

Elle se sentira à l'aise dans la merde politique, avec ses potes menteurs eux aussi. Elle aurait mieux fait se s'en tenir à TF1 la pauvre...

Petite parenthèse en parlant de sionisme, je suis allé voir Zaytoun au ciné. Qu'elle ne fut pas pas ma surprise en constatant que c'est un film pro-sioniste, considérant les palestiniens comme des sauvages, envoyant leurs enfants à des entraînements de terrorisme à la place d'aller à l'école. Les enfants y sont traités de chiens et de terroristes. Les israéliens eux sont les gentils du début à la fin. C'est gavant ce genre de propagande fumante. Evidemment le réalisateur est israélien...

ezekiel a dit…

ça t’étonnes Guy ?
quand chirac à pas voulu allez faire la guerre avec les ricains ont nous a bien traiter de tout les noms , on à meme encore droit de nos jours de moquerie de tout genre dans pas mal de film .

BlueMan a dit…

Franchement, cette femme fait peur.

C'est un exemple typique d'ultra-conne, super dangereuse, qui ne connaît rien, et qui est trop idiote pour produire une pensée sensée (parfois même, on se demande même s'il elle n'est pas shootée tellement son discours est incohérent ou se termine en queue de poisson).

Il existe deux types d'humains qui nous menacent : les méchants (qui sont dangereux, pervers, et ténébreux) et les idiots (qui sont ignares et obsédés par des lubies). Et bien cette femme appartient à la deuxième catégorie. Mais pire, c'est une idiote utile.

Espérons qu'elle n'accédera jamais à un poste de pouvoir parce quelle va faire des dégâts.

rOxyGeneLibre a dit…

humm... peut-être sommes nous, nous aussi, désinformés ? J'ai cherché a savoir d'ou était partie cette histoire de bus, et j'ai trouvé ceci :

http://coolisrael.fr/10099/bus-palestinien-comment-la-verite-est-sacrifiee-sur-lautel-de-la-haine-disrael

ça mérite quand même réflexion non ?

Ensuite : http://blog.sami-aldeeb.com/2013/03/11/hindi-kouch-ou-le-negationnisme-du-genocide-de-80-millions-dindiens-par-lislam/

Et dans le sens ou si elle a bien prétendu etre islamophobe dans le sens avoir peur de l'islam alors 60% des français lors d'un sondage sont dans le meme cas : http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/25/1474294-sondage-l-islam-est-une-menace-pour-une-majorite-des-francais.html

Bref, je ne la défends pas... Ici je défends notre droit a avoir toutes les informations pour pouvoir recouper le vrai du faut, et de faire attention a comment les choses sont tirées de leurs contextes.
Se faire notre opinions a partir des dires d'un seul camps, ce n'est pas tres sages et intelligent.

Bref, avoir toutes les versions des cotés opposés afin de pouvoir juger impartialement et nous faire notre propre opinion, me semble être une qualité essentielle a développer et à cultiver pour tous chercheur de vérité qui se prétend "éveillé".








Rorschach a dit…

Sors de ce corps, Veronique Genest !

A Rhea Hosts Trinity a dit…

Qui a crée le ‘méchant voisin’ ? .. Tout est dit. Aucun homme n’est mauvais par nature et AUCUN ne choisit le mal sauf ….
Par ignorance, et/ou par nécessité du combat pour la survie. Même le ‘paraitre’ est une nécessité ici bas. Le monde du surnaturel n’est pas ce que laissez penser. Ce n’est pas un commerce avec l’astral ou des entités encore plus paumées que vous. Ca peut être que pire. Par surnaturel j’entends des dimensions non crées, non impermanentes et non soumises à une contrainte qui serait contraire à l’esprit et en conformité avec le plus profond du cœur. Si vous lisez bien cet odieux texte vous verrez qu’il s’agit bien plus que du bien et du mal, il s’agit de vous conformer à un dogme flou qui vous condamne à l’incertitude et qui varie d’une culture à l’autre. Le syndrome de Stockholm a de beaux jours devant lui. Il y a un dieu, mais il a pas de pouvoir dans cette dimension , il est dans le cœur de chacun , se manifeste pas dans des livres ,mais est un ardent désir de vérité et de justice. Raison pour laquelle je suis friand de ce genre de blogs

(à peu près) :)

Jeanne Darque a dit…

S'il n'y avait pas d'idiots les "méchants" n'auraient personnes à contrôler....

Ce genre d'attitude est exactement la meme que celle d'un élève de 6ème que l'on interroge, qui n'a pas appris sa leçon mais veut quand meme tout tenter pour sauver les meubles.

ninnette lopi a dit…

Véronique Genest à peur de l'islam, de la charia elle devrait donc avoir peur du judaisme et de sa loi la halakha.
Elle devait être terrifiée par le talmud en toute logique non?
L'islam c'est du judaïsme light.
Le christianisme, l'islam c'est l'enjudobobinement du goy. Sa domestication spirituelle.Financière aussi ces deux erzats de judaïsme pour gogoyes prohibent fermement l'usure, méprisent les richesses et ça tombe trèèèèès bien pour Moshé. Il peut ainsi s'adonner aux vols tout en distribuant des baffes aux joues tendues des catholiques ainsi dépouillés.
Le talmud compilation de haine et d'appels au meurtre de tout ce qui n'est pas juif et bien que mariée à un jouif elle reste une shiska une impure, une goy, un animal sur deux jambe crée par yavé pour et seulement pour servir le juif. Les plus hautes autorités rabbiniques de l'état juif qu'elle soutient ardemment sont très claires sur ce point. Un goy est une bête qui marche sur deux pattes et destiné à lécher les semelles juives pour les siècles des siècles déclarait avec bonté un des anciens président d'israël. D'après le talmud son mari pratique donc la bestialité. Élégant non? Ce talmud qui par ailleurs autorise, recommande? le viol de petite fille dès l'age de TROIS ans, neuf me semble t-il concernant les garçons.
Charmant non? Mahomet et la petite Aïcha ça fait presque petit joueur!

Pour ce qui est de génocider par dizaine et dizaine de millions Mme Genest pourrait interroger son entourage jouif au sujet du cruellissime et implacable judéobolchevismocommunisme tout droit "sortit des yéchivas" dixit Elie Wiesel la conscience planétaire ès génocide.Et tant d'autres goyocarnages tout au long des siècles que ses chouchoux israélojouifs fêtent chaque année à purim en dégustant des patisseries en forme de membres humains goyim .Classe! Non?
Mme Genest devrait commencer par le commencement et d'abord craindre le judaïsme arrogant et conquérant qui LUI possède PARTOUT et utilise sans modération et sans pitié les pouvoirs économique, politique, médiatique, culturel,éducatif.....
C'est le judaïsme dominateur qui implante l'islam en France et partout en Europe,distille ensuite le poison du choc des civilisation. Pour ensuite comme le dit avec tendresse, sur de lui le rav Ron Chaya pousser musulmans et européens de souche à l'affrontement mortel. Quitte ajoute t-il à les y obliger de force en les tirant par les cheveux s'il le faut(sic).
L'idiote utile, la shiska Genest est tombée dans le piège jouif.

rOxyGeneLibre a dit…

@ninnette lopi :

Excellent com !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.