mercredi 24 avril 2013

Branche iranienne d'Al-Qaïda : Les autorités canadiennes en plein délire !

 On dirait qu'ils ne savent plus quoi inventer pour faire peur aux gens.

La course à celui qui est le plus terrorisé a-t-elle commencé ? Après Boston, nous voici avec le voisin du Nord, le Canada, aux prises avec Al-Qaïda. Et pas n’importe lequel. De tous les Al-Qaïda du monde, le Canada s’offre le nec-plus-ultra, le plus terrible, le plus effrayant et qui sent le nucléaire à plein nez, c’est-à-dire Al-Qaïda Iran. Vous avez bien lu. L’Iran dispose désormais de sa branche Al-Qaïda, comme tout le monde. Les salafistes, wahabites qataro-saoudiens ont décidé de se convertir au chiisme pour pouvoir créer une succursale à Téhéran.

Ce serait à mourir de rire si toute cette effervescence n’était devenue si pathétique. Pour maintenir le credo terroriste, on ne recule plus devant rien. Ni invraisemblance, ni absurdité, ni même impossibilité physique ne retient plus les dirigeants de ce monde. Seule la narrative compte. Et dans le cas présent, elle est d’une naïveté à couper le souffle. De quoi s’agit-il ?

Deux jeunes arabes, Raed Jaser et Chiheb Esseghaier, ont été arrêtés, lundi, l’un à Toronto et l’autre à Montréal, par la police canadienne. Ils sont accusés de complot visant à faire dérailler un train dans la région de Toronto. Fin de l’histoire, mais c’est là que le délire commence.

Raed Jaser est un Palestinien de 35 ans ayant la nationalité des Emirats Arabes Unis et vivant à Toronto. Chiheb Esseghaier est un ingénieur Tunisien de 30 ans qui a poursuivi ses études au Canada et qui prépare un doctorat à l’Institut national de la recherche scientifique. La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) affirme qu’il n’y avait jamais eu aucun danger pour qui que ce soit, parce que les deux individus étaient surveillés. Surveillés par qui ? Par … le FBI, bien sûr, et le département de la Sécurité nationale américaine. C’est d’ailleurs grâce aux informations de ces organismes que la GRC a arrêté les deux « terroristes ».

Voilà donc les canadiens sauvés d’un danger qui n’a jamais existé, de l’aveu même des autorités canadiennes par la bouche de James Malizia, commissaire adjoint à la GRC.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/justice-et-faits-divers/201304/22/01-4643394-la-grc-dejoue-un-projet-dattentat-dirige-par-al-qaida-visant-un-train.php

Il n’y avait pas même un début du commencement de quoi que ce soit. James Malizia parle de projet. A partir de ce projet, vague apparemment puisqu’aucun des moyens pour le réaliser n’est disponible, il ne reste plus qu’à construire toute une histoire classique de terrorisme. Et puisque rien ne s’est réellement passé, c’est d’autant plus facile de grossir et de dramatiser ce qui « aurait pu » se passer. N’est-ce pas cela le but du terrorisme, faire peur ? Finalement, les terroristes ne sont pas ceux qu’on pense. Ceux qui cherchent à provoquer et à entretenir les peurs des populations innocentes, et qui exploitent ces peurs à des fins politiques, ceux-là sont les terroristes. Je ne vois pas de but politique, ni aucun autre but d’ailleurs, chez les supposés coupables des attentats de Boston ou chez ceux qui viennent d’être arrêtés au Canada.

Chaque pays veut son attentat ou son complot, avec l’aide du FBI ou de la CIA. Un véritable plan Marshal du terrorisme est en train de se mettre en place, à l’échelle mondiale. Le degré d’amitié (et donc du montant des aides) se mesure au nombre d’attentats ou de complots déjoués grâce aux spécialistes américains.

Mesdames et Messieurs les gouvernants, arrêtez de nous prendre pour des imbéciles. Même si nous le sommes un peu, vous n’êtes pas obligés de nous le confirmer et encore moins de vous en servir. Mais on sait que cet appel sera vain. On s’attend déjà à la naissance prochaine de la cellule Nord-Coréenne d’Al-Qaïda. Après la branche chiite, la branche taoïste. Et le fait que le nord-coréen qui sera arrêté un jour à Chicago, Montréal ou Paris, s’appelle Mohamed, ne vous gênera même pas.
Avic

http://avicennesy.wordpress.com/2013/04/23/les-autorites-canadiennes-en-plein-delire/

1 commentaires:

gemacx a dit…

Le FBI a tenté de piéger 2 arabes.
Ils ne se sont pas laissé avoir.
Le FBI, furieux, a annoncé avoir désamorcé le complot qu'ils ont échoué à mettre en place.
Le FBI est une bande de gros boulets.

J'ai bon ?

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.