mardi 9 avril 2013

La météorite de Tcheliabinsk en était elle vraiment une ?

Une agence d'information russe émet une théorie conspirationniste.

Un corps céleste, qualifié d’abord de bolide puis de météorite, a survolé l’Oural le 15 février dernier. La météorite de Tcheliabinsk est déjà répertoriée par l’Union astronomique internationale.

Ses traits caractéristiques ? Un éclair brillant, son onde de choc et la traînée blanche inversée laissée en général par des fusées ou des avions à réacteur, écrit le quotidien Nezavissimaïa gazeta du 9 avril.

Les scientifiques reconnaissent le caractère absolument atypique du phénomène de Tcheliabinsk mais refusent de répondre aux questions - qui devraient pourtant les préoccuper plus que tout.

Ils les ignorent, tout simplement. Leur a-t-on imposé une version officielle des événements ?

Si les scientifiques peuvent ne pas répondre aux questions qui dérangent, le public est en droit d’avoir sa propre version du phénomène de Tcheliabinsk.

Première question : qu’est-ce que cette traînée blanche laissée par la "météorite" dans son sillage, jamais observée auparavant ? De la vapeur d’eau, qui gèle immédiatement et reste suspendue dans l’atmosphère sous forme de poussière de neige, ainsi que d’autres composants de combustible brûlé.

Étudions alors la version la plus plausible de l’origine anthropique du phénomène de Tcheliabinsk : les essais d’un prototype de fusée hypersonique russe. Voici ce qui aurait pu se produire.

Le bombardier stratégique Tu-160, transportant un prototype de fusée hypersonique, a décollé à l’aube du 15 février. Volant à plus de 2 000 km/h à 15-20 km d’altitude, l’avion a lancé la fusée porteuse.

En quittant l’atmosphère, le dernier étage de la fusée - transportant la charge expérimentale - s’est décroché. Prenant de la vitesse dans le vide spatial, la fusée hypersonique devait s’écraser quelques minutes plus tard en mer Blanche : c’est la seule direction et le seul territoire où son vol pouvait être suivi par les systèmes de surveillance au sol.

C’est pourquoi sa trajectoire passait au-dessus d’une région peuplée au lieu de l’Arctique, où il n’y a pas de systèmes de contrôle de l’espace aérien et spatial performants. Mais la fusée a soudainement commencé à perdre de l’altitude. À 92 km de hauteur, elle est entrée dans l’atmosphère et a continué sa route en laissant une traînée blanche inversée, avec une trajectoire pratiquement parallèle à la surface terrestre. C’est un angle typique d’entrée et de déplacement pour les objets en orbite circumterrestre, par exemple des satellites qui ont fait leur temps.

La trace dans le ciel a été enregistrée par des dizaines de caméras, de tous les côtés et sous tous les angles. Sur certaines images on voit clairement que la trace est double. Autrement dit, les deux moteurs du prototype se seraient mis en route. La vitesse de pénétration dans l’atmosphère est estimée par divers centres scientifiques et observatoires entre 9 et 17 km/s.

La vitesse des météorites est en général plus élevée – en moyenne 25-30 km/s – et elles frappent le sol à une vitesse d’au moins 1-3 km/s, si leur vitesse initiale était inférieure à 20 km/s. Cependant, la vitesse de la "météorite" au moment de l’explosion avait chuté jusqu’à 180m/s – la moitié de la vitesse du son, ce qui est impossible pour une météorite avec une immense inertie.

L’explosion, accompagnée par une puissante onde de choc et des nuages de feux aveuglants typiques du supercarburant, n’a pas détruit entièrement la fusée. Qui plus est, ses débris ne se sont pas écartés d’un seul degré de la trajectoire initiale. À partir de cet instant on voit clairement sur tous les enregistrements les deux traces blanches de deux débris qui poursuivent un vol parallèle. Au fur et à mesure de la combustion du carburant, la trace disparaît.

20 000 employés du ministère des Situations d’urgence et trois hélicoptères ont été envoyés à la recherche de l’endroit de la chute du corps céleste, immédiatement après la chute de la "météorite".

Et la direction du FSB de la région de Tcheliabinsk a fait décoller 5 hélicoptères. Des groupes mobiles du ministère en motoneiges et à ski ont également participé aux recherches.

Le lendemain déjà, le 16 février, il a été officiellement annoncé qu’aucun débris n’avait été retrouvé et que les recherches avaient été interrompues. Cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : le FSB avait trouvé ce qu’il cherchait - les débris de la fusée.

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130409/198029047.html

14 commentaires:

Guy Fawkes a dit…

intéressant,ça expliquerait pourquoi les russes avaient prié la population de rester chez elle et de ne surtout pas chercher des débris qui pouvaient être contaminés soit disant.

C'est vrai que cette traînée blanche était vraiment suspecte...

HS: Vous avez vu ça à péter en Iran: séisme 6.3 et ça continue avec des répliques par intervalles réguliers.

Wisdoom a dit…

Et si ils provoquaient les signes dans le ciel...je veux dire, ça s'est passé 4 jours après l'annonce de démission de BVI, moi personnellement ça n'a fait qu'un tour dans ma tête!!..en fait g l'impression que il n ya pas d'alternative au chaos pour le début en tout k: si c pas naturelle ce sera provoqué..

Apprenti Sage a dit…

Intéressant en effet.
C'est exaspérant une fois de plus de constater que les pouvoirs en place fassent tout pour dissimuler la vérité.
ILs oublient un peu trop vite que s'ils sont à cette place c'est grâce au peuple, donc en retour il est tout à fait en droit de connaître la vérité dans tout les domaines.
Cependant les voiles commencent à tomber et je constate, et ne suis certainement pas le seul, que ces derniers mois plusieurs vérité ont été mis au grand jour, et ce n'est pas fini. Bien au contraire cela ne fait que commencer

Lovesoldier a dit…

Ça me fais penser a un apcès qui se vide de son pu !

Woodhey Dyolf a dit…

Hello, bonjour à tous, je m’étais éclipsé le temps d’un petit séjour en Bretagne (Finistère) je n’ai jamais vu un temps aussi froid là-bas et on est quand même au printemps, à part ça j’ai parcouru un peu le blog, l’ami Rorschach confesse un coup de blues, fatigue , stress, lassitude, ça n’est pas étonnant, j’avoue que je suis dans le même cas de figure et pourtant je ne tiens pas de blog, il y a aussi celui de Sinouhé l’artiste que j’appréciais qui est clos, apparemment il y aurait comme un air de « ras le bol » ça peut se comprendre, tant ce foutu système n’en finit plus de faire semblant de finir et pourtant quoi qu’on en dise ou pense cela continue, j’ai le sentiment qu’on veut nous rendre dingo, en fait même pas : c’est cette société qui s’est foutue dans la nasse et qui déconne à plein tube avec de part et d’autre des meneurs de bal tous aussi cinglés les uns que les autres, notre enfer c’est ça, d’être maintenu dans une sorte de narcolepsie sociétale, on guette l’effondrement financier et ça ne vient pas, une catastrophe ou une série de calamités venant rompre cette ronde infernale, nada, si un peu par-çi, un peu par là, mais rien de bien méchant et on poursuit , on avance ..comme dirait l’autre, on plonge en fait, lentement mais surement, le but c’est de se noyer « millimétriquement » les Inuits disaient d’eux qu’on les « tuaient » en silence, quand on regarde le déni élevé au rang d’institution qui opère à présent au sein de nos sociétés on peut se dire qu’il peut arriver quoi que ce soit au niveau désastre je pense qu’on aura même pas la force de dire « Aie.. ».
Ps : Pardon pour le hors sujet.

Vela a dit…

Mouais mouais mouais... En plus (quel heureux hasard) ce "petit" "incident" arrive à vraiment très peu de temps du passage de 2012 DA14 tout près de la Terre. Genre "On peut pas prévoir, houlala, des choses nous échappent! Pourtant on guettait le gros balèze là-bas!". Quoi de mieux pour tâter le terrain, et voir ce que les gens peuvent gober (sans compter les "craintes" que cela installe inconsciemment dans les boîtes crâniennes malléables) "Seigneur Dieu, on peut se prendre un projectile sur le coin du nez à n'importe quel moment!" et ainsi on voit jusqu'où on peut enfoncer la quenelle épaulée prévue pour la populasse. Quand "des choses" vont tomber du Ciel, par exemple... Enfin, c'est comme ça que je le perçois...
De toutes façons, ils ont le bras long! Ce ne serait pas étonnant de leur part que ce genre de chose ait une origine humaine, ils ont plein de joujous entre les doigts. En espérant que la tempête de Merde qu'ils souhaitent faire tourbillonner sur Terre les embarque en même temps.

Bien à vous, les Rorschachiens!

(question HS : Rorschach, as-tu écrit des articles concernant le mythe de Cthulhu (même si c'est issu d'une fantaisie...)? Trop d'articles et pas de recherche possible, ou alors un strabisme temporaire m'a empêché de voir la section de recherche auquel cas je m'excuse.)

Apprenti Sage a dit…

@Vela Salut.
La fonction recherche est tout en haut à gauche.
Sinon il y a une astuce, parmi d'autres,dans google tu tapes ta recherche suivi de :
site=www.lesite.en.question

Pour ta question j'ai cherché et n'ai pas trouvé d'article concernant "Cthulhu" sur ce site.
En espérant t'avoir aidé.
Bonne nuit @+ ;)

ElevenSix a dit…

Bonjour à tous,
Un documentaire va sortir le 22 Avril 2013, je vous encourage à découvrir le trailer.
Voyez y un pas en avant vers la divulgation, l'année 2013 marquera un tournant. Je vous apporterai d'autres informations sur ce sujet dans les semaines à venir.
A sortir très prochainement, un dossier de la commission Sigma 3af.


http://www.gentside.com/extraterrestre/sirius-le-documentaire-qui-pretend-conna-tre-la-verite-sur-les-extraterrestres-et-les-ovnis_art49686.html

Ben J a dit…

Ce matin après quelques jours de calme ce ne sont pas les trainées laissées par une météorite ou une fusée russe mais bel et bien d'énormes chemtrails qui recouvrent le ciel de la région lyonnaise... Ca commence à me rendre dingue cette histoire.
J'ajoute que cela fait 3 jours qu'un hélicoptère fait des manoeuvres jour et nuit au dessus de la ville... ya anguille sous roche...

Purple Vela a dit…

@Apprenti Sage. Autant pour moi, je croyais que cette section était faite pour retrouver des utilisateurs ou d'autres blogs. Je me suis fourvoyée, mille excuses!
Merci du coup d'avoir cherché à ma place =^.^=

En ce qui concerne les chemtrails, malheureusement, cela fait partie du paysage citadin... Faut s'y faire. si un jour en dormant on mute en Hommoursporc, faudra pas s'étonner :D

Zangao a dit…

C'est souvent sur Lyon les trainées ! Je ne parle pas de celles du port E Heriot.... Mais de celles qui ne t'envoient pas en l'air !

corpsy a dit…

Étrange raisonnement, il débute sur une supposition pour finir dans le péremptoire. Gros manque de logique.

Après c'est tout à fait possible que ce soit une arme en test et qu'ils ne veulent pas que les autres pays soient au courant et développent une contre-attaque. Il n'y a strictement rien d'extraordinaire là-dedans : on fait ça depuis toujours.

Tomla a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tomla a dit…

Soit ce tir militaire a été fait en prévision de le diriger vers l'astéroïde passant la nuit suivante, soit juste pour faire peur en faisant croire que le phénomène serait justement lié au plus gros passant près de la Terre la nuit suivante.
Ce qui est certain c'est que les manips vont bon train.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.