dimanche 14 avril 2013

Le virus H7N9 se propage en Chine

 Rien de grave pour l'instant mais si le virus se transmet à l'homme ce sera une hécatombe.

« Rien ne permet de prévoir comment la maladie va se propager, mais il n'est pas surprenant que nous ayons de nouveaux cas dans des lieux différents, comme cela a été le cas à Pékin », a déclaré à la presse le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (l'OMS) en Chine, Michael O'Leary.

Samedi les autorités chinoises rapportaient le cas d’une fillette de 7 ans porteuse du virus à Pékin. Elle a été hospitalisée dans la capitale et ses parents ont été placés en quarantaine. Ce sont des marchands de volailles. La petite fille a dû contracter la grippe aviaire à leur contact.

Deux autres cas ont été signalés dans le centre de la Chine, dans la province du Henan. Un habitant de 34 ans, est hospitalisé dans un état critique, tandis que l'autre, un agriculteur de 65 ans, se trouve dans un état stationnaire. Leur entourage a été placé en observation. Aucun symptôme n’a été signalé pour l’instant.

A Shanghai, Pékin et maintenant dans la Province du Henan, les autorités locales prennent des mesures pour tenter d’enrayer la propagation du virus : abattage de dizaines de milliers de volatiles, fermeture des marchés aux volailles vivantes, interdiction des courses et lâchers.

Avec ces trois nouveaux cas, la Chine compte officiellement 60 cas de grippe aviaire dont 13 sont morts.

http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Grippe-H7N9--l-OMS-reconnait-que-le-virus-s-est-propage-en-Chine-2416.html

2 commentaires:

angeles a dit…

ce n'est plus de virologues dont nous avons besoin pour éradiquer cela mais de spécialistes en bataille navale ;-)

Tomla a dit…

Ci celui-ci ne provoquera pas de pandémie, qui sait s'ils ne vont pas nous pondre le H9N17.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.