mercredi 10 avril 2013

Pire que Big Brother ! : Un e-book qui dénonce ceux qui ne les lisent pas

Et pourquoi pas une télé qui dénonce ceux qui ne regardent pas le JT pendant qu'on y est ?

Un récent article du New York Times rapporte l’air de rien une avancée technologique qui risque de paniquer tous les étudiants du monde: les e-books de cours qui vous dénoncent quand vous ne les lisez pas.



«C’est un peu comme Big Brother, mais avec de bonnes intentions», a expliqué joyeusement au Times la directrice de l’école de commerce de Texas  Tracy Hurley, qui a adopté le système.

Elle n’est pas la première à faire la comparaison avec Big Brother. En novembre, Evgeny Morozov avait écrit pour Slate.com un article sur CourseSmart, la start-up qui a développé cette technologie pour le moins envahissante. Le titre de son article: «Dans la Russie soviétique, ce sont les livres qui vous lisent.» Morozov y écrit qu’«il y a quelque chose d’inquiétant dans ce programme. Imaginez par exemple un cours de littérature où les étudiants doivent lire 1984 sur un e-book qui les espionne.»

Mais pour Tracy Hurley, cela n’a rien d’angoissant. «Si CourseSmart nous proposait un deal pour qu’on puisse appliquer leur technologie à tous nos cours, on ne dirait pas non», a-t-elle confié à son interviewer du Times. Question: Tracy Hurley a-t-elle jamais lu 1984?

Si j’étais un professeur et que j’utilisais CourseSmart avec mon hypothétique élève Hurley, je saurais la réponse. En serais-je pour autant sûr à 100%? En réalité, le logiciel me dirait si, et avec quelle fréquence elle a ouvert chaque page, combien de temps elle a passé sur l’ouvrage et si elle a pris des e-notes. A l’aide de ces données, le programme me dévoilerait «l’index d’engagement» de Hurley.

Ce que CourseSmart ne me dirait pas, en revanche, c’est si Hurley a réellement lu le livre (excusez-moi si je ne comprends pas la novlangue). Elle aurait aussi bien pu feuilleter l’ouvrage en tournant les pages toutes les deux minutes pendant qu’elle jouait aux jeux vidéo ou qu’elle parlait au téléphone. CourseSmart devrait peut-être développer un logiciel qui traque le mouvement de nos pupilles. Quoique, même dans ce cas de figure, je ne saurais toujours pas si Hurley a bien compris le message de 1984, ni si elle a réfléchi aux thèmes du roman d’Orwell et à leur application dans le monde d’aujourd’hui.

En réalité, la seule manière dont je pourrais savoir cela, c’est en parlant à Hurley, en lui posant des questions –ou, peut-être en lisant son interview du Times. Je pourrais alors lui répondre, sans lui donner ou lui enlever de points sur «l’index d’engagement», en lui posant une question sérieuse: serait-il possible que Big Brother, lui aussi, ait commencé avec «de bonnes intentions»?

Will Oremus

Traduit par Daphnée Denis

http://www.slate.fr/life/70593/ebook-espion-denoncer-lire-eleves

9 commentaires:

Chuck Norris a dit…

La liberté de choisir dans ce cadre qui se dessine...

J'en parle souvent avec ma chérie mais j'èspère qu'il n'interdirons pas l’école à la maison.

Il est temps de s'enraciner ailleurs qu'en france peu être :/

juju a dit…

L'avenir commence à me faire réellement peur.
Ma mère m'a raconté que ma cousine (11 ans) a fait une crise (je ne sais plus le nom) car durant un voyage, elle a regardé pendant 12 heures d'affilées des film sur l'écran incrusté dans le siège d'un avion).
Les parents n'ont aucune conscience de qu'il se trame réellement derrière tout ce coté magique et pratique des écrans.
Je suis moi même dans l'informatique (pas top niveau, formation merdique qui me permet à peine de faire des sites web lol) et je pense sérieusement à me reconvertir dans un métier plus humain fait de contact humain et d'échanges, mais je ne veux absolument pas participer à la déshumanisation de l'humain au profit des eugénistes.
Au boulot, je regarde autour de moi d'un oeuil différent que je me sens seul. j'ai essayé d'expliquer, je les entends rire comme des veaux ou bien être totalement indifférent.
je me suis totalement résigné. au moins ma mère commence à comprendre et essai de faire les courses dans les fermes (à force de faire chier, ça fini par rentrer).
Merci à toi Rorschach de m'avoir permis d'apporter des preuves sur ce que je pensais au fond de moi :)

Zangao a dit…

Voila ou nous en sommes !

bg a dit…

@Juju, oui ! C'est un poison psychique !!!

juju a dit…

@Chuck Noriis: Je suis peut etre parano, mais je pense que c'est également le but recherché. faire fuir les libres penseurs pour les diviser à travers le monde afin d'éviter une prise de conscience générale des conséquences.

CLINT EASTWOOD a dit…

@Juju: Donner comme exemple une gosse qui est scotchée 12 heures devant un écran n'est pas un exemple je pense. Le problème ne vient pas de l'écran mais du temps d'exposition bien trop long. Quand j'avais 10 ans mes parents ne m'ont jamais laissés 12 heures d'affilées sur ma Nes et pourtant ils étaient plutôt cool.

corpsy a dit…

Le format ebook est pratique, pas besoin de se déplacer pour récupérer son livre. Par contre ce n'est absolument pas efficace pour étudier vu qu'il n'y a pas la possibilité de faire des annotations, et puis un livre est tout de même plus manière qu'une tablette fragile.

De plus, c'est tout de même plus agréable d'avoir ses bouquins en papier !

@Juju, crise d’épilepsie.

juju a dit…

@CLINT EASTWOOD, je ne parlais pas du problème de l'écran mais juste de l'inconscience des parents qui se déchargent de leur rôle. j'en voies de + en +. et pas uniquement de l'écran.
J'entends pas mal de monde autour de moi se vanter qu'ils ne font plus a manger, mais donnent des plat tout prêt midi et soir et ce tous les jours de la semaine a l'ensemble de la famille, car c'est + pratique, + rapide et j'en passe des raisons.
il y a beaucoup trop de dérives de toutes ces facilités. le confort se paye souvent en sacrifiant un peu de liberté.

Elliot a dit…

Ouais, et de toutes façons ils essayent déjà de modifier l'histoire ( voir le post de Rorschach sur la guerre en Irak 10 ans après)...Si nous, "la masse", nous en sommes déjà là, alors pt être que les gens "du parti" sont déjà sous le contrôle total ?
@ Juju: je comprends ton point de vue sur ton travail et le fait de le voir d'un oeil différent. Je travaille dans un corps de métier où la superficialité et le marketing représentent l'excellence et mon job entraîne malheureusement l'exploitation de plus pauvres dans certains pays. J'en suis écoeurée aussi et cherche à revenir à quelquechose de plus authentique et huain, entrainant surtout le "moins de mal" ( "plus de bien serait mieux") possible.
@Zangao: et encore on n'est qu'au début, comme pendant un feu d'artifice. Attendons le bouquet final!!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.