mercredi 31 juillet 2013

Accidents ferroviaires : Y a-t-il un fil conducteur à l'été meurtrier ?

Avec 4 accidents ferroviaires spectaculaires en l'espace de quelques jours, la psychose pourrait s'emparer du public. Heureusement les médias sont là pour calmer les peurs : Tout ceci ne serait dû qu'à un malencontreux concours de circonstances.
Une explication qui en vaut une autre, en attendant le prochain drame...





Invoquer la loi des séries ne suffira pas pour clore le dossier d’un mois de juillet meurtrier dans les chemins de fer.

Au Québec, dans la nuit du 5 au 6 juillet, un convoi laissé sans surveillance et composé de cinq locomotives et 72 wagons-citernes dévale une pente sans aucun conducteur à bord et déraille dans la ville de Lac-Mégantic. Les wagons-citernes explosent en plein centre ville, causant la mort de 47 personnes.

Le 12 juillet, à Brétigny-sur-Orge en France, une pièce métallique dans un aiguillage à l’entrée de la gare serait à l’origine d’un déraillement ayant entraîné la mort de sept personnes.

Moins de deux semaines plus tard, le 24 juillet en Espagne, la vitesse excessive en virage d’un train de voyageurs arrivant à Saint-Jacques de Compostelle déclenche une catastrophe dans laquelle périssent 79 personnes.

Et le 29 juillet, en Suisse, à Granges-près-Marnand dans la région de Lausanne, deux trains régionaux entrent en collision frontale sur un tronçon de voie unique; le conducteur de l’un des trains est mort dans cet accident qui n’a causé, sinon, que des blessés.

Premier constat: ces accidents se sont tous produits dans des pays ayant une longue tradition ferroviaire, où la culture du chemin de fer est développée et où les conditions de sécurité sont en théorie optimales. Le dernier en date, en Suisse, survient dans un pays réputé pour l’exploitation de son réseau et de ses trains par la Compagnie des chemins de fer fédéraux (CFF). Pour des raisons de sécurité et de protection de l’environnement, la Suisse oblige même les poids lourds en transit à traverser le pays sur des autoroutes ferroviaires, manifestant ainsi la priorité donnée au rail.

Mais, malgré la maîtrise de ce mode de transport, le pays compte encore des tronçons à voie unique sur lesquels deux trains circulant en sens inverse peuvent s’engager sans qu’un système de sécurité ne l’interdise.

Peut-on empêcher les collisions frontales?

Même si elles sont rares, le risque des collisions frontales existe toujours. On se souvient de la catastrophe intervenue dans les mêmes circonstances en France à Flaujac en 1985 dans laquelle 35 personnes avaient péri, et de celle de 1999 dans la banlieue londonienne causant 31 victimes (l'accident de Paddington), sans compter les nombreux blessés dans les deux cas. Deux ans plus tard en 2001, c’est à Pécrot en Belgique qu’une série de dysfonctionnements entraîna un «nez à nez» de deux trains, tuant huit personnes. Pourtant, la Grande-Bretagne comme la Belgique sont aussi des pays ayant une longue histoire dans les chemins de fer.

En 2003 en Italie près de Tende, les deux conducteurs de deux trains –un français, un italien– qui entrèrent en collision furent tués. En 2006 à Zoufftgen en Moselle, une autre collision frontale impliquant un train de voyageurs de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL) et un train de marchandises de la SNCF fit six morts.

Mais les retours d’expériences dont peuvent profiter les compagnies pour éviter que ces tragédies ne se reproduisent ne sont manifestement pas suffisants pour que toutes les dispositions soient prises, même dans les pays où le train est le plus sûr.

D’autres facteurs accidentogènes

On connaît les facteurs accidentogènes dans le chemin de fer. La vitesse en est un, comme en Espagne. La très grande vitesse mal maîtrisée accroît les risques également, comme en Chine où la construction du réseau n’a pas été accompagnée de l’installation des équipements de sécurité nécessaire, comme l’a démontré l’accident de Wenzhou en 2011 qui causa 40 morts.

Les passages à niveaux sont un autre facteur de danger: on y déplore environ 30% du nombre des victimes sur les voies ferrées en Europe, et en France par exemple la sinistralité à ces passages à niveaux a baissé d’environ 50% depuis les années 1990 grâce à la réduction de leur nombre.

Les tronçons à voie unique comme en Suisse complètent la liste noire des passages à risque si des équipements automatiques de sécurité ne sont pas installés pour pallier l’erreur humaine et les négligences, toujours possibles. Les catastrophes recensées en Europe de l’Ouest sont là pour le démontrer.
 Lire la suite sur :
http://www.slate.fr/story/76012/train-bretigny-saint-jacques-compostelle-suisse-accidents

15 commentaires:

Antares a dit…

Je te soupçonne, Rorschach, de l'avoir publié exprès à 3:14 :)

Rorschach a dit…

C'est ce qu'on appelle une synchronicité, cela arrive de temps en temps sur ce blog ;)

jb pinna a dit…

Lois des series , erreur humaine ou defaillances des infrastructures ferroviaires..
J'ai bien peur que tout ce manége vas nous conduire a une automatisation totale des trains, l'humain est defaillant,soumis a la fatigue ,stress ou autres facteurs...
Ces accidents vont t'ils etre un pretexte a sncf ou autres compagnie pour licencier tout ces chauffeurs de train defaillant...,l'automatisation est beaucoup plus rentable...
c'est juste une idée...Bonne journée a tous ..et à toutes

crash2012 a dit…

jb pinna, oui l'humain est soumis au stress à la fatigue, mais à 113 euros mensuel on attend un service au moins de bonne qualité. On a tous les jours des soucis, des grèves, et pour tous les salariés du privés à un moment donné les employeurs se fichent bien des retards, aux salariés de se débrouiller pour arriver à l'heure. Certains ont été licencié pour accumulation de retard. Renseignes toi sur la somme phénoménale qu'à la CGT de la sncf, c'est Rothschild. Cela ne va pas plaire mais malheureusement les rames automatiques sont toujours à l'heure mais après en effet en cas de soucis, sans la main de l'homme et sa présence c'est le bordel !


Le conducteur Espagnol roulait à 190 parce qu'il était au téléphone, euh ..... c'est pas très sérieux, en fait je trouve cette explication plus que grotesque.

barkayaI a dit…

Ou alors Alstom n'a plus assez de contrats et ils font dérailler les trains pour pouvoir vendre plus ;)

Il me semble avoir lu dans je ne sais quel texte présentant soi-disant le "plan" (style le nouvel ordre des barbares) un point expliquant que les transports seront de moins en moins fiables et qu'il y aurait de plus en plus d'accidents d'avion et de train, et que ces accidents soient de plus en plus présentés dans les médias afin de garder le peuple parqué dans les pays/régions et que seules les élites soient hyper-mobiles...

Luc a dit…

Tiens Rorschach tu peux rajouter ce dernier à une liste déjà bien longue.

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/07/31/55-blesses-dans-un-accident-de-train-au-kazakhstan/

Luc a dit…

je présent que la série n'est d'ailleurs pas finie!
On pourrait bien avoir une autre catastrophe ferroviaire dans la région de l'afghanistan ou de l'iran dans les prochaines heures, et il pourrait y en avoir une autre dans les jours à venir en chine ou en corée voir au japon .

Luc a dit…

Que dire de cela en plus : http://beforeitsnews.com/conspiracy-theories/2013/07/huge-devil-pentagram-in-kazakhstan-on-google-maps-video-2453450.html?utm_campaign=&utm_content=awesm-publisher&utm_medium=twitter&utm_term=http%3A%2F%2Fb4in.info%2FaCvc&utm_source=http%3A%2F%2Ft.co%2Fx1AAdGH6Up
Simple coincidence?

John Dee a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
John Dee a dit…

Pensez-vous qu'il pourrait y avoir une corrélation avec les problèmes de magnétisme que rencontre notre planète en ce moment et l'approche d'une hypothétique planète X?

Woodhey Dyolf a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
raffi henry a dit…

Même question que John Dee. Question déjà posée sur le post de St Jacq de Compostelle et joyeusement occultée par les délires de "sacrifice au bébé Georges".
En ajoutant cependant au magnétisme terrestre, les sinkhole, les alternances inondations/sécheresse, et le climat en général.

Guy Fawkes a dit…

parfois, c'est peut être juste des erreurs humaines...quand on voit qu'il y en a qui dorment au volant:

http://fawkes-news.blogspot.fr/2013/07/argentine-un-conducteur-de-train.html

jb pinna a dit…

Les erreurs ou "horreurs humaines,sont courantes..
.
le "Mind control" controle de l'esprit par basse fréquence peut vous obligez a faire des choses abérantes. la CIA utilise cette technologie depuis des lustres pour "eliminer " des cibles sous couvert de "suicides" "accidents" et j'en passe

C"est beau la technologie...

niten a dit…

Je viens d'écouter au 13h ses explications. Il donne aucunes raisons à son geste, il sait pas comment cela à pu se produire, comme si il était étranger à l'acte. Et le pom-pom de tout cela c'est qu'il était au téléphone juste avant l'accident. Ça pue la programmation mentale !!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.