lundi 29 juillet 2013

États-Unis : Une commune veut légaliser la chasse aux drones



À 55 kilomètres à l'est de Denver, dans le village de Deer Trail, 546 habitants, on ne badine pas avec la conception qu'on se fait de la liberté. On n'accepte pas que le gouvernement fédéral puisse venir se mêler d'affaires qui ne le regardent pas et violer son "espace aérien souverain". Or les drones civils, encore en phase de test sur le sol américain, devraient connaître un essor très fort dans les prochaines années. Alors, à Deer Trail, on se dit prêt à employer les grands moyens : un arrêté municipal pourrait prochainement proposer un permis de chasse très particulier puisqu'il autoriserait son détenteur à s'attaquer aux drones.



L'idée, raconte le Dailycaller, est venue d'une pétition lancée par un habitant de la commune qui présentait la surveillance des drones comme une "menace pour l'idée traditionnelle américaine de liberté" dont les "fermiers, les cowboys et les Indiens mais aussi les citoyens contemporains" de Deer Trail doivent profiter. Pour 25 dollars, le permis permettrait de chasser les drones, mais pas n'importe comment. Le chasseur ne pourrait utiliser qu'un fusil à pompe avec des munitions limitées en calibre et il serait formellement interdit de tirer sur un objet volant à plus de 1 000 pieds (environ 300 mètres).

Si les munitions à l'uranium appauvri pourraient être employées (pour percer le blindage éventuel du coucou), le chasseur n'aurait le droit de tirer "que" trois fois sur l'appareil toutes les deux heures et, s'il abattait par mégarde un avion téléguidé d'un enfant du village, il devrait lui "rembourser intégralement".

Vote pour des "raisons économiques"

Le projet, qui pourrait être voté le 6 août prochain, prévoit une récompense de 100 dollars pour un drone ramené en état de marche (25 dollars pour un drone abattu) et identifié comme appartenant au gouvernement fédéral américain. Un responsable de la ville considère que le texte pourra être voté également pour des "raisons économiques". Il explique que des résidents d'autres villes, voire de tous les États-Unis, pourraient venir acheter ce permis de chasse pas comme les autres pour l'arborer comme un symbole. Sur Facebook, de nouveaux citoyens qui se présentent comme de "vrais patriotes" ont déjà fait part de leur intention d'en obtenir un.

Le gouvernement américain n'a pour le moment pas réagi au projet mais, si elle était votée, l'ordonnance de la ville entrerait avec la loi fédérale, qui punit de prison la destruction d'un bien fédéral d'une valeur supérieure à 1 000 dollars.
http://www.lepoint.fr/insolite/etats-unis-un-permis-de-chasse-de-drones-19-07-2013-1706402_48.php

7 commentaires:

Zangao a dit…

Est ce que ça vaut la peine d'être signalé ???

Rorschach a dit…

Oui cela pourrait être un début de rébellion du peuple américain contre l'état policier.

Starseeker a dit…

Une machine ne peut être traduit en justice pour avoir manqué au protocole de sécurité, oups nous avons perdu le signal et hop une demi-douzaine de civils assassinés ou bien nous avons vue un peut plus que ce qui est permit, nous n'allons pas en faire un plat mais de savoir cette saloperie au dessus de ma tête et de ne connaitre a quoi carbure le meneur de manette assis dans son bureau ça me fout le ch'ton! Je n'aie jamais eu d'armes car je respecte la vie sous tout ses formes mais ça ces pas vivant et j'aurais bien envie de m'en faire un.

ALBATOR a dit…

Les règles pour detruire un drone sont assez drastique tirer avec un pompe cela lui fera pas grand chose surtout que le fuselage doit etre blindé c'est un coup épée dans l'eau il fut y aller au lance rocket ont est contrôlé par des machines sa devient du grand n'importe quoi ViVE LA LIBERTÉ

hujo a dit…

Oui au mieux un lance rocket ou alors un fusils de gros calibre...mais vaut mieux etre sniper dans lame

hujo a dit…

Javais pas vu la video...mais cest extra ca ! et le gars quel stoicisme..limite endormis HAHA :)

ORTHODHARMA a dit…

BIEN VU.

Escalade de la violence.
Il faut abattre ces machines voleuses de LIBERTE.
A 2 Millions de US$ l unité, ils apprendront a fournir des JOBS aux gens...
Plutôt que de vouloir parquer des américains (80% des américains du nord sous le seuil de pauvrete 2500$ par mois... 101 Millions aux tickets repas, sur lesquels J P MORGAN touche une commission de 4% ???? OUI vérifiez !) les parquer dans des camps de la FEMA, où comble du RECYCLAGE il y a déjà sur place les CERCUEILS.... pour les invités des camps...

DAS IST PLANINAZIFICATION !

ORTHO

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.