mercredi 10 juillet 2013

Obama lance la chasse aux insiders

 L'affaire Snowden semble avoir plongé l'administration américaine dans une crise existentielle.



L'administration Obama travaille sur la mise en œuvre d'un programme d'espionnage qui obligera 5 millions de fonctionnaires fédéraux à se surveiller mutuellement, dans le but de dénoncer au gouvernement tout comportement ou changement d’attitude « suspects ». Les techniques d’analyse du comportement qui sont employées, n’ont pas démontré scientifiquement leur efficacité.

Ce Programme, appelé « Insider threat Program », implique les millions de fonctionnaires fédéraux et les contractants qui doivent rapporter tout « comportement ou personne à haut risque ». Ceux qui refusent de s’y soumettre s’exposent à des amendes et des poursuites.

Le président américain Barack Obama a ordonné la mise en œuvre du programme en Octobre 2011, lorsqu’il est apparu que Bradley Manning, un Analyste du renseignement qui officiait pour une brigade en Irak, avait transmis des centaines de milliers de documents classés secrets au site Wikileaks qui les avait révélés au grand public. Tous les ministères et organismes fédéraux - y compris ceux qui n'ont rien à voir avec la sécurité nationale, comme le ministère de l'Éducation et le Peace Corps - sont soumis à ce programme.

Ce programme, sur lequel les médias traditionnels sont restés très discrets, permet de déclencher une enquête de sécurité lorsque les fonctionnaires montrent des « indicateurs de comportement posant une menace interne ».

Les fonctionnaires et les entrepreneurs sont incité à épier le mode de vie, l'attitude et le comportement de leurs collègues, et d’accorder une attention particulière aux détails singuliers de l’existence, tels que difficultés financières, problèmes conjugaux, déplacements ou tendance à faire des heures supplémentaires inhabituels, et à les signaler, pour permettre aux agents de stopper une éventuelle violation du secret avant qu’elle ne soit commise. Les responsables de ce programme auront un accès régulier à toutes les données sur le personnel, la paie, les dossiers disciplinaires, ainsi que les dossiers de leurs contacts personnels, leurs données numériques, informatiques et financières.

http://www.express.be/joker/fr/world/les-fonctionnaires-americains-doivent-se-surveiller-les-uns-les-autres.htm

12 commentaires:

cherchebonheur a dit…

la schizophrénie et la parano vont bientot faire des victimes au sein des fonctionnaires gouvernementaux...

le serpent se mort la queue...

Andrée a dit…

Ça fait penser à l'inquisition...C'était peut-être ça le but de "l'affaire Snowden" reprise en chœur par nos chers merdias, que tout le monde se mette à faire la chasse aux sorcières...

Guy Fawkes a dit…

même les espions s'espionnent entre eux, trop fort les ricains. Et qui va espionner Obama? Ah non, ça ce n'est pas prévu c'est vrai.

Dominique a dit…

Si j'étais américain, je crois que je penserais sérieusement à quitter le pays ; 1933 : 2013 l'histoire se répète ?
Mais pour aller ou ? En Europe ? Russie ? Chine ? Ou peut-être au Venezuela...

jb pinna a dit…

Waou,sacrée ambiance au states ,la confiance régne,la statue de la liberté n'a plus lieux d'etre.

Dominique a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
cherchebonheur a dit…

@ jp pinna, je pense que la statue de la liberté aura toujours lieu d'etre tant que l'empire et les illuminatis seront aux commandes ;-)

la statue de la liberté, emblème maçonique:

http://illuminati-project.kazeo.com/la-franc-maconnerie/monument-symbolique,a671221.html

Christian Mastio a dit…

C'est grave.

Oui, je crois que je quitterais le pays.

Si la terre n'avait qu'un seul hôpital psychiatrique, celui-ci se situerait

entre le Mexique et le Canada.

osmont norbert a dit…

Ce je que je trouve encore plus marrant c'est que cela ressemble beaucoup à l'union sovietique des purges ,il y régnait un trouillle générale dans l'administration. digne de la purge de la révolution française
Les complexes militaros industriels qui sont devenus la puissance majeure aux usa depouis la 2émé guerre mondiale ont combatu ce soit disant totalitarisme pour evidement imposer le leur dans bien des régions du monde avec la spécialité maison du false flag

Maintenant ils commencent à déguster l'effet boomerang .
Donc les Usa ont lutté contre l'Urss et s'accorde mainteant dans l'administration avec la psychologie totalitaie qui régnait dans l'administration soviétique. certaines vidéos parlent de la nazification des usa ,preuves à l'appui( finances ,geopolitique ,symbles)
Ce qui est beaucoup moins marrant c'est que les accords transatlantiques vont importer ce totalitarisme en europe
la boucle est bouclée .ceci n'est pas une conspiration c'est la réalisation de visions géopolitiques anciennes qui se réalisent depuis des decénnies c'est décrit de long en large depuis un dizaine d'années par pierre Hillard
sa derniére video
http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/entretien-avec-pierre-hillard-39872

osmont norbert a dit…

l'amicale jus- des-hauts_massoniques, qui est à la godille en france ,est tout à fait en phase avec leur compéres outratlantiques.
Comme maitre porcinet a opiné du groîn .il vous faudra une autre consistance pour poursuivre notre route avec esperance, surtout pour les jeunes car ,plus de couverture sociale ,le calle-son ,foi de masson, sera de rigueur.Le mur du çon est depassé depuis longtemps en france puisqu'on fait dans le mirage( niveau 5 au catalogue)
au début du 20éme siecle le français était plus modeste
le mirage s'allumait lorsqu'il passait au verre et au rouge de surcroit
la france avait le record européen du nombre de bistrots par habitants.et le chasse-pot pouvait abattres les satellites à bout portant

Raf a dit…

Et si l'affaire Snowden, Wikileaks et Bradley Manning n'étaient en fait que des lièvres médiatiques façon 11/9 servant à manipuler le peuple peu curieux. Pour lui imposer après une bonne période de divulgation contrôlée et non réellement dangereuse pour le gouvernement une dictature fasciste légale et peut-être même désirée par les plus idiots.

Un monde ou son voisin de travail est potentiellement un ennemi, alors que les vrais ennemis sont plutôt du coté des ultra riches propriétaires des banques ainsi que des médias, des multinationales et des groupes pétroliers et se sentant en liens étroit avec l'ancien testament.

Entre nous ces soi disant révélations d’insider n'ont rien de nouvelles pour les gens qui fréquent les sites anti-conspi, mais peu être que l'étape suivante sera de légalement stopper tous les sites de pensée alternative.

jb pinna a dit…

Tout se passe comme le decrivent les textes,donc on ne peut pas dire que nous sommes surpris;..surpris de voir la rapidité subite des évenements oui

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.