mercredi 14 août 2013

Égypte : l’assaut contre les pro-Morsi tourne au bain de sang




Le gouvernement égyptien a demandé mercredi aux partisans de l’ancien président islamiste Mohamed Morsi d’"entendre la voix de la raison", et a estimé que les forces de sécurité avaient fait montre de "retenue" lors de la dispersion dans la journée des campements organisés en soutien du chef d’Etat destitué.

Les forces de l’ordre égyptiennes ont mis mercredi matin leurs menaces à exécution et ont commencé à disperser les partisans de Mohamed Morsi, dans une opération qui a rapidement tourné au bain de sang avec des dizaines de morts.

Dans un communiqué, le gouvernement s’engage à mener à bien la transition politique "de manière à n’exclure la participation d’aucun parti" et demande aux cadres des Frères musulmans de ne pas inciter à la violence. "Le gouvernement tient ces dirigeants entièrement responsables de toute effusion de sang, et de toutes les émeutes et les violences qui sont en train d’avoir lieu", dit le communiqué.

Moins de trois heures après les premiers tirs de grenades lacrymogènes, un journaliste de l’AFP a compté 43 cadavres - tous des hommes dont plusieurs manifestement tués par balles - dans la morgue de fortune de l’un des deux rassemblements pro-Morsi, celui de la place Rabaa al-Adawiya au Caire.

Dans cet hôpital de campagne au sol maculé de sang, les médecins débordés délaissaient les cas désespérés pour concentrer leurs efforts sur les blessures les plus susceptibles d’être soignées. Un homme qui respirait encore mais avait reçu une balle dans la tête n’a ainsi pas pu recevoir de soins, a constaté le journaliste.

Le correspondant en Egypte de Skynews a pu pénétrer dans le campement des partisans du président déchu Mohamed Morsi, sur la place Rabaa al-Adawiya. Sur son compte Twitter, il évoque des scènes de "chaos absolu".

L’hôpital de campagne sont "plein de cadavres" et de blessés graves. Les femmes et les enfants se cachent dans la mosquée, poursuit-il, ajoutant avoir vu au moins deux nourrissons morts, "pas en raisons de tirs, mais à cause de la chaleur et du manque d’eau". Le journaliste évoque également des snipers tirant à balles réelles, rendant lpus difficile encore l’accès à l’entrée de l’hôpital.

Les Frères musulmans, l’influente confrérie dont est issu M. Morsi, ont annoncé un bilan dépassant les 250 morts et 5 000 blessés, tandis que les autorités recensaient 13 décès, dont cinq membres des forces de sécurité, en affirmant que les manifestants avaient ouvert le feu sur la police.

L’imam d’Al-Azhar, plus haute autorité de l’islam sunnite, s’est désolidarisé de l’opération en expliquant à la télévision n’avoir pas eu connaissance des méthodes que les forces de l’ordre comptaient employer, après avoir pourtant apporté sa caution lors du coup de force des militaires contre M. Morsi le 3 juillet.

Les partisans du président déchu ont été pris par surprise par les bulldozers des forces de l’ordre car les nouvelles autorités avaient promis des "sommations" afin de laisser partir ceux qui le souhaitaient, en particulier les femmes et les enfants.

Les islamistes occupaient ces places depuis près d’un mois et demi pour réclamer le retour de M. Morsi, destitué et arrêté par l’armée le 3 juillet.

Deux heures après le début de l’opération, le ministère de l’Intérieur a annoncé que la place Nahda, le second rassemblement, était "totalement sous contrôle". Un correspondant de l’AFP a vu quatre cadavres, dont certains calcinés, sur cette place.

En revanche, sur la place Rabaa, dont l’accès était interdit aux journalistes qui ne se trouvaient pas déjà sur les lieux, des tirs d’arme automatique résonnaient et une pluie de grenades lacrymogènes s’abattait sur le village de tentes, sur fond de chants religieux diffusés à plein volume par les haut-parleurs de l’estrade.

L’armée égyptienne a ouvert le feu sur des partisans du président déchu qui tentaient de rejoindre un campement pris d’assaut par les forces de sécurité, a également indiqué un correspondant de Reuters sur place, qui a dit avoir vu une vingtaine de protestataires atteints aux jambes par des balles tirées par les militaires. Les manifestants jetaient quant à eux des pierres des cocktails incendiaires sur les soldats.

Des sources au sein des services de sécurité ont par ailleurs fait état d’affrontements entre des partisans de Morsi et la police dans les villes d’Al-Minya et Assiout, au sud du Caire.

Un responsable de la sécurité a affirmé à l’AFP que des résidents avaient aidé les forces de sécurité à arrêter des dizaines de manifestants, alors que la télévision diffusait des images d’hommes menottés assis au sol et de familles escortées hors du site.

"Ce n’est pas une tentative de dispersion mais une tentative d’écraser d’une façon sanglante toute voix opposée au coup d’Etat militaire", a dénoncé Gehad el-Haddad, porte-parole des Frères musulmans, sur Twitter. Sa confrérie a appelé "les Egyptiens à descendre dans la rue pour arrêter le massacre". En réponse, le gouvernement a annoncé que le trafic ferroviaire en direction et depuis Le Caire était interrompu.

En représailles à la dispersion, des islamistes ont commencé à bloquer des grands axes du Caire en incendiant des pneus en travers des routes pour tenter de paralyser le pays. Des heurts sporadiques avaient lieu dans plusieurs quartiers du Caire ainsi que d’autres villes du pays.

Dans les provinces d’el-Menia et de Sohag (centre), des pro-Morsi ont incendié des églises de la communauté copte, dont le patriarche avait lui aussi soutenu la décision de l’armée de destituer M. Morsi, toujours retenu au secret. Les militants accusent les pro-Morsi de mener "une guerre de représailles" contre les chrétiens.

Le gouvernement et la presse quasi-unanime accusaient les Frères musulmans d’être des "terroristes" ayant stocké des armes automatiques sur les deux places et se servant des femmes et des enfants comme "boucliers humains". Les nouvelles autorités, s’appuyant sur une grande partie de la population qui reprochait à M. Morsi d’avoir cherché à accaparer le pouvoir sans rien faire pour l’économie en crise, entendent lancer une période de transition devant mener à des élections début 2014.

http://www.lorientlejour.com/article/827854/lassaut-contre-les-pro-morsi-tourne-au-bain-de-sang.html


24 commentaires:

Theo Rie a dit…

On continu comme ça jusqu'en 2027/2033 ou on espère que le chatiment cosmique ou divin arrive le plutot possible ?
Ras le bol de toute cette violence, ras le bol du "je m'en foutisme" ambiant, ras le bol des français qui se pavane dans leur renault Senic de m***** pour aller à la plage sans se soucier du moins du monde de se qui se passe sur cette planete !

Zangao a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=ZceyevuZetQ

Tout était dit dans les années 90.........

jb pinna a dit…

Je ne vois pas le rapport avec les pauvres français qui vont a la plage....Va cracher ta haine sur les sioniste et les bouffons des illuminatis,vise plus haut dans la pyramide

hotchiwawa a dit…

Théo >> c'est bien, tu changes de conscience, parle-en autour de toi, mets cette lumière dans ton entourage.

Se changer "soi-même" c'est changer les autres.

hotchiwawa a dit…

Zangao >> à fond dans le backmasking ^^

Theo Rie a dit…

hotchi et jb, qu'est-ce donc ce complexe de supériorité que vous me faites ? Vous n'avez pas le monopole de l'éveil et de la bien-pensance, j'ai juste eu un petit excès de colère et non pas de haine... ça fait des années que j'aborde la notion d'amour inconditionnel, ce n'est pas facile tous les jours.
Colère oui, car j'habite dans le sud et pendant que que des milliards d'être humain souffrent et meurent de faim, les moutons eux se pavannent en 4*4 clim à fond sous le soleil, dégouté d'avoir du annulé leur croisière en égypte à cause des tensions.
Alors pardon pour l'hamalgame, pardon si on s'est mal compris, et pardon pour le hors-sujet.

Zangao a dit…

Backmasking !!! c'est un peu old school ......

Russell Edgington a dit…

"La dernière heure viendra dans un bain de sang" Hadith Muslim 41:6903

Ben J a dit…

Esaïe 19.2 - Je dresserai l'Egyptien contre l'Egyptien et l'on se battra frère contre frère, ami contre ami, ville contre ville, royaume contre royaume.

Zangao a dit…

Sea of blood ! The Exploited lol

Pendant que les uns meurent, déchirés par la faim, les maladies, la misère ou les bombes, le marché du luxe progresse, les amarrages de yatchs s'arrachent à prix d'or, et pour les moins fortunés, ils dépensent en futilité et en gas oil de quoi nourrir des familles entières. Ainsi va le monde.
Mais, plutôt que de comprendre que la se trouve la voie des enfers, ils envient les "riches" et leurs possessions, et n'ont de rancoeur que par jalousie.
Ainsi sont les humains.

hotchiwawa a dit…

hotchi et jb, qu'est-ce donc ce complexe de supériorité que vous me faites ?

>> heu!! ce n'était pas mon intention, bravo pour ta lumière mais attention à l'égo!

Répands la lumière, répands les petites graines, elles devraient commencer à germer dans ton entourage si tu en as pris conscience depuis longtemps.

jb pinna a dit…


Loin de moi le complexe de superiorité , je comprend ta coléres mon amis comme nous tous , le bain de sang en egypte nous pend au nez a nous aussi dans queques temps....

20 100 a dit…

Ceux du nord ont la même connerie que ceux du sud, et c'est ça qu'est bien. Pas un pour racheter l'autre.
Qu'est-ce qu'on se fend la poire quand il n'y a plus de cadres.
J'aime ce monde moderne où nous sommes bien plus supérieurs, intelligents et avisés que nos aïeux, pourvu qu'ça dure !
(humour en dedans sur du 100% réel)

Alexis Descambre a dit…

Ne recherchez aucun "bien" dans ce qu'il se passe en Egypte.

D'un coté il y a les "anciens" qui sous la dictature de Moubarak avaient les avantages, de l'autre il y a ceux qui veulent avoir maintenant les mêmes avantages.

Entre les deux, un peuple qui n'y comprend rien, n'y peut rien et se fait massacrer par l'un ou par l'autre des camps.

Au dessus d'eux, les éternels magouilleurs des différents blocs intéressés par les richesses du pays: USA, ex-URSS, Chine, et peut être même l'économico-décadente Europe.

Triste monde.

Antares a dit…

Dit, lévy bla bla cohen tu as oublié de citer le principal intéressé (et instigateur) par le chaos en Égypte : l'Israël.

C'est ballot ce genre d'oubli !

hujo a dit…

Zangao..je decouvre une de tes facettes musicale ! ca fous les boules LOL

Zangao a dit…

Hujo, facette musicale.... le metal est un art avancé, et comme tout art avancé il ne peut être compris ou accepté par tous ceux qui entrent dans le domaine de la normalité, mais bon........... j'ai toujours écouté ce genre de "mélodie" et je m'en porte plutôt bien. A eux qui décrient tant le métal, si seulement ils pouvaient comprendre.

La musique à ceci d'excellent que ce n'est pas ce qui s'entends qui est le plus important, mais ce qu'elle véhicule.

Pour en revenir à l'Egypte, intéressant de voir à quel point les gouvernants occidentaux sont désireux de voir un pouvoir islamiste s'installer partout au Moyen Orient. Voudraient ils enfermer les populations dans l'obscurantisme qu'ils ne se donneraient pas plus de mal.

jb pinna a dit…

Comme le souligne Antares , L'ombre maléfique d'Israel plane dans ce conflits , et au moyen orient , la moindre etincelle pourrait etre contagieuse et enfin leurs permettre de finaliser leur plan foireux

Alexis Descambre a dit…

@Antares
Je considère Israel faisant partie du bloc USA.

De toutes façons ta façon de m'interpeller montre bien la nullité de ta pensée.
A part les Juifs sionistes Illuminati et Francs Maçons (ça fait beaucoup tout de même) que connais tu du monde ?
Pffff....

@jb pinna

Le plan foireux d'Israel est celui des USA. Sans eux, ce petit bout de terrain au Moyen Orient n'existerait même pas.
Rendons à César ce qui est à César et essayons de ne pas se fixer sur l'arbre qui cache la forêt.
Les Bush ne sont pas juifs, à ce que je sache, c'est pourtant eux avec leurs "amis" qui sont à l'origine de la situation actuelle.
Et Obama ne l'est pas non plus.

jb pinna a dit…

Tu as raison j'ai oublier les USA , autant pour moi !
Mefis toi de la nation qui fut creé en 1 jour,
voici l'opinion de Imran Hossein,

www.youtube.com/watch?v=jMbEQ0dGc84

Antares a dit…

@Alexis Descambre alias lévy blabla cohen

La seule nullité sur ce blog c'est toi et tes commentaires (comprendre propagande).
De plus ils suintent la vanité et la condescendance, voire le mépris. L'un des derniers en date le prouve une fois de plus :
"@ecophilopat
Juste.
J'ai simplement un peu "simplifié" la vision des choses pour que tous puissent suivre."

Merci, Ô maître !

Pour tes "diplômes" acquis sur les bancs des écoles judéo-maçonniques (un peu d'eau pour ton moulin... à vent), je te conseille de les utiliser comme papier-toilette, c'est la seule utilité que je leur reconnaisse.

Ta démonstration avec les Bush est encore une fois du grand art en matière de xyloglossie, ou en simplifiant, pour que tu puisses comprendre, de langue de bois !
Que ce soit les Bush ou d'autres présidents, tu trouveras sur le net, pléthore de photos où ils posent devant le drapeau de l'entité sioniste, et d'autres clichés sur lesquels on les voit entourées d'une volée de corbeaux dans le Bureau Ovale, en train de leur signer tout un tas de promesses.

Tes Bush et consorts, je les appelle des juifs synthétiques, et ils ne roulent que pour l'AIPAC, donc l'Israël, pas pour les citoyens américains.

Tu devrais te contenter de rester sur le blog de la fée clochette ou sur wikistrike, et nous épargner tes "lumières" ici.

Je trouve que Rorschach est drôlement sympa avec toi...!

Antares a dit…

Après Bush et les USA, parlons de l'Europe.

Le parlement juif de Bruxelles.

http://www.europe-israel.org/2012/05/le-parlement-juif-europeen-a-tenu-sa-premiere-session-generale-a-bruxelles/

Tu as remarqué, on est sur le site "Europe-Israël"

Que fait cette chose sur le sol européen ?
Attend te fatigues pas, j'ai trouvé ! Je vais utiliser ta méthode favorite, le copier-coller.

"Depuis son installation le 16 février 2012, le Parlement Juif Européen s’est déjà ILLUSTRÉ par quelques actions CONCRÈTES:

- une pétition pour exiger des excuses de la part de Catherine Ashton ayant comparé la tuerie de Toulouse aux enfants de Gaza
- plusieurs communiqués pour dénoncer des actes antisémites
- un groupe de parlementaire s’est rendu en Lettonie pour protester contre la marche des anciens Waffen-SS et les commémorations à la mémoire de ces SS."

On dirait bien qu'ils ne sont là, uniquement que pour servir les intérêts des autochtones européens...!

LaBiloute29 a dit…

N'y a t-il pas une prophétie qui dit que : Quand l’Égypte sera en guerre civile, beaucoup d'évènements majeurs se dérouleront un peu partout dans le monde en peu de temps !

Giraud Alexandre a dit…

@ LaBiloute29
http://www.youtube.com/watch?v=xXcWp8mEBAw
A regarder a partir de 12min30 et tu aura ta réponse !!!

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.