vendredi 30 août 2013

La peste bubonique fait son retour au Kirghizistan

Le texte de l'Apocalypse cite cette maladie ce qui signifie que tôt ou tard on y aura droit.



Plus de 160 personnes ont été hospitalisées au Kirghizstan après le décès la semaine dernière d'un garçon de peste bubonique, appelée aussi peste noire, extrêmement contagieuse, a annoncé mercredi le ministère de la Santé de cette ex-république soviétique d'Asie centrale. "Au total, 160 personnes ont été en contact" avec le garçon contaminé, Timerbek Issakounov, qui est décédé jeudi dernier dans le district d'Ak-Souou (est), situé non loin du lac Issyk-Koul, une destination très prisée des touristes, a déclaré le ministère dans un communiqué. "Toutes ces personnes sont sous surveillance médicale" et prennent des antibiotiques, indique le communiqué, en précisant que l'état de tous les patients est "satisfaisant".

Par ailleurs, quatre nouvelles personnes souffrant de fièvre, un des symptômes de la peste, mais qui n'ont pas été en contact avec le jeune garçon, ont aussi été hospitalisées, selon le ministère de la Santé.

Ganglions enflés au niveau du cou et sous les aisselles


Mardi, une femme et deux enfants s'étaient déjà présentés avec de la fièvre et des ganglions enflés au niveau du cou et sous les aisselles, un autre symptôme de la peste bubonique, selon une source au sein du gouvernement kirghiz. Le ministère de la Santé a cependant assuré mercredi que les résultats préliminaires des analyses de ces trois patients étaient "négatifs".

Le jeune Issakounov, 15 ans, qui travaillait comme berger dans un petit village montagnard d'Itchke-Jerguez (est), dans le district d'Ak-Souou, non loin de la frontière avec le Kazakhstan et la Chine, est mort jeudi dernier dans un hôpital local. Selon le ministère de la Santé, le garçon est décédé de peste bubonique, apparemment après avoir été piqué par une puce.

Les puces deviennent souvent porteuses de peste bubonique après avoir piqué un rat ou un rongeur contaminé, et peuvent transmettre cette maladie à des êtres humains.

Le dernier cas de peste bubonique a été enregistré au Kirghizstan il y a 30 ans. Au XIV siècle, une épidémie de peste bubonique, appelée Peste noire, a tué des dizaines de millions de personnes en Europe.

http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/28/peste-noire-160-personnes-hospitalisees-kirghizstan_n_3828973.html

5 commentaires:

Anatole Patachon a dit…

ça se guérit très facilement, à condition d'avoir des antibiotiques.
J'étais en Inde en 1995 quand une épidémie y a éclatée en faisant pas mal de victimes, évidement parmi les gens qui ne pouvaient pas se payer de médicaments.
Détail amusant, les planqués de l'ambassade de France s'étaient barrés en premiers, c'est l'ambassade de Belgique qui nous a aidé à évacuer de notre lointaine province tandis que tous les aéroports fermaient...

crash2012 a dit…

Éventuellement il y a toutes ces autres cochonneries toutes aussi dangereuses ... voyage, voyage ...

http://outbreaks.globalincidentmap.com/home.php

et ça bouge toujours .... (pauvre Japon)

http://quakes.globalincidentmap.com/

Misterto a dit…

Franchement, c'est limite du catastrophisme. Rorsharsh, tu aimes a faire peur ?

raffi henry a dit…

Ce n'est pas très loin de Chéliabinsk, la ville russe qui a subit une impressionnante pluie de météorites en février dernier. Elle est située juste au-dessus du Kazakhstan.
A quelques kilomètres près, Astana (satana) était frappée par les deux cataclysmes. Ô grand Créateur, vise mieux bordel !

Bah, une tite piquouze et on en parle plus de cette épidémie... nan ?

Toto Mateau a dit…

@Misterto, tu n'as pas tord puisque c'est ce que je pense souvent aussi. Mais d'un autre côté heureusement que Ror est là, car il finit par nous pousser à chercher une lumière plus claire ailleurs pour équilibrer cette tendance noire.

C'est une position un peu ingrate, mais nécessaire.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.