lundi 19 août 2013

Telephonez gratuitement sans carte SIM ni réseau avec SERVAL

 Les opérateurs téléphoniques doivent s'en mordre les doigts !

Ce petit programme gratuit pour Android inquiète les autorités. Il supprime en effet le contrôle que celles-ci pouvaient avoir sur les communications téléphoniques, puisqu’il permet à des mobiles de se connecter directement entre eux, sans carte SIM ni réseau. Son inventeur dit qu’il restaure le vrai potentiel des téléphones mobiles.

L’arrivée de Serval a été discrète, et pourtant, ce logiciel pourrait tout changer, puisqu’il à le pouvoir de remettre en cause la surveillance des réseaux mobiles. Depuis quelques semaines, il peut être téléchargé gratuitement par les possesseurs d’un smartphone Android.



Son créateur est l’australien Paul Gardner-Stephen, un chercheur de l’université Flinders d’Adelaïde, qui s’est adjoint les services d’étudiants de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA).

« Dans les années 1980, les ingénieurs travaillant sur les premiers prototypes avaient imaginé des réseaux mesh, simples et bon marché. Mais les compagnies de téléphone les avaient empêchés de travailler dans cette direction, parce qu’elles voulaient préserver leur modèle pyramidal contrôlé par le haut, hérité du téléphone filaire – techniquement caduc mais commercialement très profitable. Aujourd’hui encore, si les mobiles ne peuvent pas se parler directement au niveau local, c’est parce qu’ils sont verrouillés par les opérateurs, qui obligent les usagers à passer par leurs relais et donc par leurs systèmes de facturation« , explique l’inventeur.

Simple comme bonjour

Installer et utiliser Serval est loin d’être compliqué. Il suffit de « rooter » son smartphone (pour y supprimer les verrous des opérateurs) et d’y installer le logiciel. C’est aussi simple que cela.

Ensuite, un groupe de téléphones mobiles l’embarquant peuvent se connecter directement entre eux, sans faire appel ni à une carte SIM, ni a des antennes relais. En fait, les appareils sont reliés par maillage (la création de réseaux temporaires et mouvants totalement décentralisés).

Le dispositif s’adapte de plus à la distance séparant les mobiles du groupe. Si ils ne sont séparés que de quelques centaines de mètres, ils peuvent communiquer directement entre eux. Si l’éloignement est plus important, les autres téléphones Serval se trouvant dans la même zone captent automatiquement la communication et la retransmettent, de proche en proche, et sans que leurs propriétaires aient quoi que ce soit à faire. Tout est automatique.

Des communications via Wi-Fi

Pour l’instant, Serval se base sur les émetteurs Wi-Fi des téléphones, ainsi que sur les points d’accès Wi-Fi locaux. Il est prévu que sa prochaine mouture utilise directement l’émetteur principal des mobiles, et exploite les fréquences GSM.

Paul Gardner-Stephen envisage même de donner vie à un système encore plus puissant, où certains téléphones auraient le rôle d’antennes relais : ils seraient spécialement configurés pour relayer les conversations échangées par les autres appareils, y compris ceux ne disposant pas de Serval.

Le scientifique aimerait que son invention serve en priorité dans les pays du tiers-monde ainsi que dans les zones où les réseaux mobiles ne sont plus opérationnels, suite à des catastrophes naturelles. Des fabricants de téléphones mobiles chinois se seraient déjà montrés intéressés par le programme.

télécharger Serval

Source :

 l’informaticien

10 commentaires:

Pourquoi pas ? a dit…

Attention tout de même à un gros "défaut" de Serval : la consommation du téléphone augmente énormément, réduisant de beaucoup son autonomie.
Mais avec un maillage suffisant d'appareils équipés, cela devient vraiment intéressant.

hotchiwawa a dit…

C'est de la communication VOIP, tel que Fring.

Pépito a dit…

L autre défault c est le Wifi. Avec ça, on est bon pour le four micro-onde planetaire.

le pèlerin a dit…

Personnelement j'ai du mal a voire l'utilitée de ce programme si tout doit plenter en novembre. Je dit oas ça pour troller je comprends VRAIMENT pas en quoi c'est utile.^^

hotchiwawa a dit…

arrête de troller.
ce tool permet de communiquer gratuitement. ce peut être utile s'il n'y a pas de réseau téléphonique classique.

Misterto a dit…

De toute facon, rien ne plantera en novembre. My 2 cents. Prenez pas vos rêves pour des réalités.

le pèlerin a dit…

mistarto plutôt vos "cauchemards" que vos rêves perso, j'ai pas envie que cela arrive..

Hotchiwa : évidamment que c'est utile seulement si l'armageddon électrique survient alors serval ou pas ça m'étonnerais qu'on puisse téléfoner. D'où mes doutes sur l'intérêt de l'article, c'est tout.^^

Misterto a dit…

"mistarto plutôt vos "cauchemards" que vos rêves perso, j'ai pas envie que cela arrive."

Alors arrete de cristaliser tes pensées. Va prendre l'air, respire, pete un coup, couche avec ta femme, aime, et arrete de troller.

Vis! !

Guy Fawkes a dit…

arrête de stresser pour rien le pelerin. Deja on est sur de rien, il n'y en a qu'un qui sait ce qui arrivera et quand. Pour le reste, perso je vis ma vis comme d'hab et dans tout les cas, ce qui doit arriver arrivera, surtout si ce sont des évènements cosmiques et cycliques, on ne peut rien y faire. Et puis ne reste pas bloquer si Novembre, ça peut aussi être décembre, Janvier ou bien plus tard qui sait...ce mettre des dates butoirs en tête, ça changera quoi?

Je trouve le projet Serval très intéressant et justement dans un contexte difficile, il pourrait servir de talkie walkie entre autre pour garder le contact. Il faut arrêter de tout trouver inutile par fatalisme, c'est complètement anti-productif.

chaotic punx a dit…

C'est quoi le crisse de but d'inclure un vidéo de 33 Mo dans l'archiv4 de serval ??

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.