mercredi 11 septembre 2013

Le scandale du jour : les douaniers israêliens découvrent un énorme butin dans un véhicule consulaire français

On est prié de croire qu'en aucun cas il ne s'agirait de financer le terrorisme en Syrie.


Les douaniers israéliens d’Allenby, au point de passage entre la Jordanie et la Cisjordanie, ont saisi dans son véhicule 152 kilos d’or, des chèques pour près de deux millions de dollars, 500 kilos de tabac et 800 téléphones portables. L’homme a été très vite expulsé vers la France. Une affaire crapuleuse, dit-on du côté des autorités.



C’est une forte odeur de tabac qui a intrigué les douaniers israéliens, ceux d’Allenby, le point de passage entre la palestine et la Jordanie. Mardi dernier, ils arrêtent donc la voiture. Son conducteur, un peu nerveux, fait valoir que ce sont des plaques diplomatiques, et que lui-même possède un passeport de service – un document officiel qui indique qu’il travaille pour la France, mais qui n’est pas en tant que tel un passeport diplomatique. Bref, qu’il n’est pas question de fouiller la voiture…

L’affaire monte très vite dans la hiérarchie ; le consulat de France est alerté. Son numéro deux ne peut que conseiller à son agent de se plier aux injonctions des douaniers. Qui réplique qu’il risque gros puisqu’il transporte une marchandise pas franchement anodine. Le diplomate alerte alors le Quai d’Orsay, à Paris. Qui conseille de faire ouvrir le véhicule, histoire de ne pas donner l’impression de couvrir une affaire crapuleuse.

Expulsé vers la France

De fait, en fouillant la voiture les douaniers israéliens découvrent, outre 500 kilos de tabac, quelque 152 kilos d’or, des chèques pour un montant total de deux millions de dollars, et 800 téléphones portables.

L’homme, chef de garage au consulat, est immédiatement arrêté, et expulsé vers la France. Sans que l’on sache s’il a été ou non interpellé sur le sol français. Personne ne sait à qui était destiné la marchandise. Tout juste explique-t-on qu’il s’agit, sans doute, d’une affaire crapuleuse et non d’un quelconque financement du terrorisme.


http://www.franceinfo.fr/faits-divers/jerusalem-de-l-or-dans-la-voiture-de-l-employe-consulaire-francais-1135585-2013-09-09

22 commentaires:

David Bes a dit…

Oui et com d' hab toute cette histoire vas être vite enterré.
HS: Ici à Liège sa fais quelque temps que toute les nuits le ciel bien sur couvert de nuage est extrêmement rose et s' est tout les jours avez vous la même choses les nuits chez vous?
J' avais déjà vus cela quand s' était la pleine lune mais s' était extrêmement rare la s' est toute les nuits et ont est pas a une phase de pleine lune. Merci a tous ceux qui veulent bien me répondre.

Andrée a dit…

Salut Rorschach!
Je suis hs, mais je voudrais m'atteler à lire René Guenon. Tu as une suggestion pour moi? Il y a plusieurs livres de cet auteur, et comme je sens l'horloge qui fait tic tac, je voudrais commencer par l'essentiel...

Merci:)

Rorschach a dit…

@ Andrée

Ce serait une perte de temps, ses livres s'adréssent à une élite, même ceux qui étudient Guénon continuelement ne comprennent pas vraiment de quoi il est question.

Mais cela n'empéche que je pourrait publier quelques articles de vulgarisation sur le blog.

Andrée a dit…

Merci!

J'apprécierais bien quelques articles!

Mais pourquoi une perte de temps( oui, je sais le tic tac!)?
Tu ne sais pas tout ce qu'il y a dans ma tête, tu ne sais pas tout ce que je lis, tout ce que j'ai intégré au fil des ans comme lectures et analyses...
Qui te dis que je ne sois pas une élite? Ok, lolllll, je ne me définis pas comme ça, mais je crois avoir suffisamment de lectures derrière la cravate pour pouvoir juger par moi-même si je suis d'attaque ou pas!
Je demandais simplement une info et c'est tout.

Empecheurdetounerenrond a dit…

"Ce serait une perte de temps, ses livres s'adréssent à une élite, même ceux qui étudient Guénon continuelement ne comprennent pas vraiment de quoi il est question."

Tous simplement parce qu'il n'y a pas grand chose à comprendre .. Je n'ai pas lu Guénon mais je sais que c'était un élite Rose croix AMORC. Ou l'enseignement est très intellectualisé ..Et ou l'égo spirituel est
subrepticement sollicité .. Ou vous avez l’impression de détenir un véritable savoir de la gnose secrète ...Looollllllll

Même les anciennes écoles de sagesse se sont fourvoyer . Entrainant dans leurs sillages les hiérophantes et néophytes sincère .

Mais bon maintenant c'est le moment ou toutes les bulles ( coquilles) doivent éclater afin d'aller à l'essentielle ;)

hotchiwawa a dit…

les douaniers israéliens peuvent outre passer les règles?!

Et le garagiste: "je risque gros!", lollll.
ça va faire tâche mais on ne peut rien leur reprocher alors...

Ampipeline a dit…

@Andrée

commencer par "La crise du monde moderne" me semble tout indiqué pour une première approche.

http://www.rene-guenon.ch/Rene_Guenon/Guenon_Rene_-_La_crise_du_monde_moderne.pdf

"Le règne de la quantité et les signes des temps" est également abordable pour les "débutants".

Un excellent site sur cet auteur finalement très méconnu :

http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/

Bonne étude !

Ampipeline a dit…

@Empecheurdetournerenrond

"Tous simplement parce qu'il n'y a pas grand chose à comprendre .. Je n'ai pas lu Guénon mais je sais que c'était un élite Rose croix AMORC."

Comment peux-tu affirmer qu'il n'y a pas grand chose à comprendre dans l'oeuvre de Guénon alors que tu avoues ne l'avoir jamais lu ?
Paradoxe, quand tu nous tiens...

ZZuène Syène a dit…

@ Andrée

C'est vrai que sa réponse est bizarre! ^^ bref tu peux commencer par "crises du monde moderne" bien qu'il y aborde des concepts assez compliqués, je pense que c'est un bon début?

ZZuène Syène a dit…

@ Andrée

Ah ! Tu peux aussi écouter les vidéos d'un certain Libre Penseur (Salim Laibi)voici un lien de l'extrait d'une de ses vidéos sur le sujet
http://www.dailymotion.com/video/x9h7dv_llp-rene-guenon-extraits-d-un-de-se_news

Voilà...et Rorschach, si je peux me permettre inutile de vous montrer aussi péteux, votre réponse est ridicule, mais enfin bon si ça vous rassure dans votre estime de penser comme ça j'ai envie de dire, bon courage !

Andrée a dit…

@ Ampipeline & ZZuène Syène
Merci!

Rorschach a dit…

@ ZZuène Syène

Pour les avoir fréquentés, je puis vous assurer qu'il n'y a rien de plus péteux au monde que ceux qui se présentent comme des "guenonniens" et le pire c'est qu'ils ne sont même pas en mesure de comprendre l'objet de leurs études.

Ils pourraient avoir un QI de 200 et y consacrer toute leur vie, cela n'y changerait rien.

Le fait est que les conditions propres à notre époque excluent d'emblée l'homme actuel du domaine de la Tradition.

Libre à vous de me croire ou non mais c'est en tout cas ce qu'affirme René Guénon himself.

trompetiste a dit…

ca fait tout de même plus d'une tonne dans ce véhicule.
C'est une sacrée camionnette consulaire en tout cas !
Reste à apprendre où se trouve cette cargaison, qui la détient ?
Le chauffeur est certainement protégé et ce butin est peut-être arrivé à sa destination machiavéliquement organisée .....
Ne lâchons pas trop vite des yeux cette cargaison.

ZZuène Syène a dit…

@ Rorschach

Expliqué comme ça, c'est déjà mieux :-)

ZZuène Syène a dit…

Ceci dit, ne généralisons pas non plus, j'en ai rencontré également et ils étaient plutôt humbles

Rorschach a dit…

@ ZZuène Syène

Je parle surtout de ceux qui tiennent des sites et qui publient des articles.

Comme Guénon ces présomptueux parlent d'eux mêmes en disant "nous", cela n'a aucun sens et c'est ridicule.
N'est pas Guénon qui veut...

tagada a dit…

"l’emploi du « nous » en écrivant est une question, non de « simplicité » ou de son contraire, mais d’usage et de convenances (comme l’habitude de mettre une majuscule à un nom propre) ; ce pluriel se trouve être, en outre, susceptible d’une intéressante signification initiatique"
René Guénon, Voile d'Isis, comptes rendus de revues, mars 1931.

"Frank-Duquesne [...] nous reproche ensuite de « manier avec notre habituelle superbe le pluriel de majesté », en quoi il se rencontre de bien amusante façon avec M. paul le cour ; il ignore sans doute que l’emploi du « nous » est, pour quiconque écrit, une simple règle de savoir-vivre ; il est vrai que celui-ci n’est plus guère à la mode dans l’Occident actuel, et, en ce qui concerne spécialement M. F.-D., il est trop évident que la plus élémentaire politesse lui est totalement étrangère…"
René Guénon, Études traditionnelles, comptes rendus de revues, juin 1949.

Invariablement, il vaut mieux lire Guénon que de faire confiance à ceux qui en parlent avec autant d'assurance que d'ignorance. Et ça parle de "présomptueux"...

Rorschach a dit…

Et bien voilà l'exacte confirmation de ce que j'énonçais plus haut : Les Guénoniens se bornent à faire des citations sans être en mesure d'appréhender quoi que ce soit au delà du sens littéral.

C'est ainsi que leur petit milieu tourne en boucle fermée depuis des décennies, c'est à celui qui fera le plus de citations tout en imitant la prose stylisée du maître.

La Tradition était vivante, nous voilà désormais à l'ére des robots spécialisés dans le copié/collé insipide sur internet.

Pour en revenir au sujet évoqué, je me bornerais à dire que Guénon en tant que digne héritier de la Tradition a toujours affirmé que ses oeuvres ne lui appartenaient pas et qu'il n'en était que le transmetteur.

Le même principe s'applique d'ailleurs à toute oeuvre typiquement Traditionnelle comme par exemple les cathédrales dont aucun des bâtisseurs ne se serait hasardé à apposer sa signature.

Là voilà, la politesse et le savoir vivre auxquels faisais allusion Réné Guénon. Ses livres étant fruits d'un travail collectif (et donc non-individuel voire initiatique), il aurait été tout simplement impoli et présomptueux de s'en attribuer la paternité par l'emploi du pronom personnel " je ".

Une démarche qui se situe à l'opposé de certains guénoniens qui ponctuent leurs travaux d'un grandiloquent "nous" qui rappelle plus le faste d'un Louis XIV que l'humilité des aspirants adeptes.

David Bes a dit…

Et voila, et voila s' est vrais qu' ils est encore un peut tôt mais le ciel de liège est déjà tout rose. Et en pleine nuit s' est encore plus flagrant.

tagada a dit…

Sauf que ces citations contredisent directement les affirmations gratuites du message précédent

Pas besoin d'en rajouter avec la confusion du collectif et du supra individuel :
"Il n’est pas besoin d’être allé bien loin dans l’étude des doctrines traditionnelles pour savoir que, quand il est question d’un élément « non humain », ce qu’on entend par là, et qui appartient essentiellement aux états supra-individuels de l’être, n’a absolument rien à voir avec un facteur « collectif » qui, en lui-même, ne relève en réalité que du domaine individuel humain, tout aussi bien que ce qui est qualifié ici de « séparatif », et qui de plus, par son caractère « subconscient », ne peut en tout cas ouvrir une communication avec d’autres états que dans la direction de l’infra-humain."
René Guénon, Tradition et inconscient

ou la contradiction de qualifier un adepte d'aspirant :
"Que penser de cette hiérarchie fantaisiste dans laquelle les « adeptes » occupent le rang le plus inférieur, au-dessous des « affiliés » et des « initiés » ? Nous avons eu précisément l’occasion de signaler, dans notre article de février dernier, la méprise que les « profanes » commettent presque constamment au sujet de ce terme d’« adeptes », qui désigne en réalité le grade suprême d’une hiérarchie initiatique ; naturellement, notre auteur n’a pas manqué d’y tomber !"
René Guénon, Voile d'Isis, juillet 1929, comptes rendus de livres : L’Élue du Dragon (« Les Étincelles »)

Les citations c'est juste une garantie face aux personnes qui affirment tout et n'importe quoi impunément comme dans le cas présent. Affirmer que ces réponses directes aux sujets en question sont des copier/coller insipides, c'est juste avouer sa complète incompréhension et/ou mauvaise foi, ce qui n'est pas du tout incompatible.

Ampipeline a dit…

En vérité, ceux et celles qui ne captent rien à rien aux enseignements de Guénon ont l'habitude d'affirmer "qu'il n'y a rien à comprendre" ou/et que ses écrits "volent trop haut" pour nous, simples mortels...
Je dis à ces détracteurs : lisez, sans idée préconçue, les écrits d'un homme en phase avec son temps qui a su faire la synthèse entre ce qu'il avait appris et son intuition profonde. Ce type était un génie analytique doublé d'une aptitude à la prescience peu commune, mais en aucun cas une sorte de supra-héros inabordable...

David Bes a dit…

Bonsoir s' est mon dernier HS la je suis a Virton et mon histoire de nuage rose dans la nuit est juste localisé a Liège si quelqu'un a déjà vus cela si ils pouvait m' éclairé sa m' intrigue. S' est vrais que j' habite une ville juste a coté de Liège et ma ville l' année passé a été reconnue la plus polluer de Belgique (on a intradel traitement de déchet en plein coeur de ma ville)
S' est pas la pleine lune je pense pas que ce soit des lumières d' une fête qui éclaire car sa fait un peut plus de 15 jours que sa dure.
Non je ne suis pas fou, j' ai fait constaté ce fait a des amis qui n' avaient pas remarqué et qui ont trouvé cela aussi bizarre.
Je doute de trouver ça ici je commence même a douter que une personne me réponde sérieusement mais bon l' espoir fait vivre.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.