mardi 10 septembre 2013

Syrie : Les documents classés secret défense ne contenaient pas de preuves

 Désormais seul un false flag bien saignant pourrait permettre l'intervention des USA.


Le dossier de l'administration sur l'usage d'armes chimiques par le gouvernement syrien est extrêmement vague, et d'anciens agents du renseignement déclarent que les informations accessibles au public prouveraient plutôt que le gouvernement syrien n'a pas perpétré ces attaques aux armes chimiques.



L'administration Obama affirme que des documents classés secret défense prouvent que c'est bien le gouvernement Assad qui a perpétré ces attaques.

Mais de nombreux Congressistes qui ont pu lire les documents classés secret défense déclarent qu'ils ne valent pas mieux que la note de synthèse demandant l'intervention armée et... qu'ils ne prouvent rien du tout !

Justin Amash, membre du Congrès, a déclaré la semaine dernière : « En fait, ce que j'ai entendu lors de la réunion de présentation d'Obama m'a rendue encore plus sceptique sur certains aspects importants du discours Présidentiel en faveur d'une attaque. »

Il a observé hier, après avoir assisté à une autre réunion confidentielle et avoir examiné plus de documents secrets :

« Ai assisté à une autre réunion sur la Syrie et passé en revue d'autres documents. Maintenant je suis encore plus sceptique que jamais. Je ne peux croire que notre Président pousse à la guerre. »

Tom Harkin, membre du Congrès a déclaré : « Je viens juste d'assister à une réunion confidentielle du Congrès sur la Syrie, et franchement, elle soulève plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Ce que j'ai pu voir présenté par l'Administration m'apparait de seconde main. »

Michael burgess, membre du Congrès, a déclaré « oui, j'ai eu accès aux documents secrets. Il n'y a pas grand-chose. »

Le site d'informations Yahoo News rapporte :
A titre d'exemple, la députée démocrate du New Hampshire Carol Shea-Porter a quitté jeudi dernier une audience confidentielle en déclarant qu'elle était opposée à toute intervention « maintenant plus que jamais ». « Je pense que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour rendre ce dossier crédible » a-t-elle déclaré après la réunion. « Il semble que nous soyons tous très préoccupé et que la tendance soit au non. »
Le Sénateur Joe Manchin a annoncé qu'il voterait non pour des frappes en Syrie juste après avoir assisté à une réunion d'information confidentielle du renseignement.

Alan Grayson, membre du Congrès, attire l'attention dans le New York Times :
« Le dossier documentant l'attaque de la Syrie n'est constitué que de 2 documents : un résumé de 4 pages de renseignements non classifiés, et un résumé classifié de 12 pages. Le premier ne fait qu'énumérer des indices de preuves uniquement à charge en faveur d'une attaque. Je ne suis pas autorisé à vous dire ce qui figure dans le second, mais vous pouvez en tirer vos propres conclusions ; [c'est-à-dire que le second résumé n'est pas plus convaincant que le premier de 4 pages rendu public] Jeudi dernier [5 septembre], j'ai demandé au personnel du Comité Parlementaire du Renseignement [House Intelligence Comittee] si il y avait d'autres documents à disposition, classés secrets ou non, et leur réponse a été négative. Les notes de synthèse sur les armes chimiques syriennes se fondent sur des centaines de documents sous jacents du renseignement. La note accessible au public cite des interceptions d'appels téléphoniques, des posts sur les « réseaux sociaux » et d'autres documents de ce type, mais aucun de ces documents n'est joint ou même cité in extenso - même pas des reportages vidéo obtenus sur youtube. Quant à savoir si la note de synthèse confidentielle est du même type, bien sûr je ne peux pas la commenter, mais encore une fois, vous pouvez en tirer vos propres conclusions.

Et pourtant nous autres membres du Congrès sommes supposés accepter sans discussion, que les partisans d'une attaque de la Syrie ont correctement décrit les indices sous-jacents, même si ces partisans refusent de nous montrer le moindre d'entre eux, à nous comme au peuple américain. En fait, même pour simplement obtenir l'accès aux documents classés secrets, nous devons franchir une série d'obstacles au delà du raisonnable.

Nous devons descendre dans les entrailles du centre d'accueil des visiteurs du Capitole, jusqu'à une pièce au 4ème sous sol. En vertu d'instructions transmises par le Président du Comité du Renseignement, la prise de note est interdite.

Une fois que nous quittons les lieux, il nous est interdit de communiquer avec le public, les médias, nos administrés ou même d'autres membres [du Congrès] sur la note de synthèse classée secrète. Nous ne sommes même pas autorisés à faire quoi que ce soit pour vérifier la validité des informations qui nous ont été présentées. Et encore, ce n'est que la note de synthèse secrète. D'après ce que j'ai compris, le Comité du Renseignement a adressé une demande officielle de droit d'accès aux indices de preuve sous jacents il y a plusieurs jours. Je n'ai pas entendu parler d'une réponse à cette heure. Et franchement, je n'en espère aucune.

En refusant de divulguer les données sous jacentes même aux membres du Congrès, l'administration rend impossible pour quiconque souhaiterait le faire, de juger de façon indépendante si ces affirmations sont correctes ou non. »
En résumé : la course vers la guerre se fonde sur des renseignements biaisés, et rappelle beaucoup l'affaire irakienne.


http://www.mondialisation.ca/les-membres-du-congres-qui-ont-eu-acces-aux-preuves-classees-secret-defense-sur-la-syrie-declarent-quelles-ne-prouvent-rien-du-tout/5349010

Via :
http://fr.sott.net/article/16851-Les-membres-du-Congres-qui-ont-eu-acces-aux-preuves-classees-secret-defense-sur-la-Syrie-declarent-qu-elles-ne-prouvent-rien-du-tout

7 commentaires:

toff de aix a dit…

Ça fait plaisir de voir que pour une fois, le congrès us joue son rôle.... A moins que ça ne soit pour temporiser !? En effet, il se dit selon certaines 'sources bien informées' qu'une malencontrueuse attaque de l'armée syrienne sur Israël pourrait lever tous ces 'blocages'..... Ils la veulent, leur guerre, et ils risquent de l' avoir.

antitermithe a dit…

11 septembre jour de la saint false flag

osmont norbert a dit…

les usa sont le pays ou Ahriman est le plus puissant et ahriman pratique toujours le mensonge.c'est ce que font le plus facilement les hommes de pouvoir aux usa.
l'histoire interne et externe de ce pays repose en grande partie sur des mensonges (c'est trs bien documenté et notre ami michel colon le repete à longueurs de médias)

les hommes politiques et fausses elites en Europe ont propagé ces mensonges commes des vérités car ils étaient payés directement (
raymond raymond ,bhl pour la france en autres,mais souvent de la communauté organisée dans les pays aliés)

l'obamania-prix nobel a montré ce que les loges savent faire.
la presse et les médias européens vivent toojours des fonds de la propagande du mensonge
ce cirque qui nous fait froler le désastre ne serait pas possible
si les prétendus citoyens ignoraient définitivement les médias à la solde des ténébreux .
les "citoyens" prétendus aiment encore assez ces medias ténébreux qui répandent les ténébres et qui ont fait
d'obama un dieu sans préciser qu'il était des ténébres .

les défense ethiques de l'humanité ne sont pas assez fortes pour
empêcher la prolifération des ténébreux.
il faudra une forte fiévre de concience éthique dans le pour les éliminer avant qu'ils nous éliminent par des pandémiés organisées.

Il n'y a pas de nuages roses à l'horizon sauf pour ceux qui ont de lunettes qui changent les couleurs à volonté;il y en a beaucoup c'est plus facile et bon pour le moral mais mauvais pour l'éthique.
combien de français se sentent responsables de crimes à lhorizon
aprés avoir élu maitre fromage ,pour cela il leut faudrait une raclée savoyarde, mais les pauvres c'est au dessus de leur moyens.
alors peut etre que le pere noel compatira. un noel rocquvert par exemple serait parfait



osmont norbert a dit…

@ ror je trouve que le site mondialisation .ca n'est pas souvent cité
sur ce blogue .Estc trop seieux pour ton blog ?
j'ai cité un mien récemment sur la syrie
les article par exemple de craig roberts donnent souvent des aperçus
aiguisés sur le manoeuvres de l'empire qu'il connait de l'interieur.
mais y a pas d'odeur de conspi ,ça peut être frustrant pour les llecteurs du blogue

osmont norbert a dit…

errata :raymond raymond raymond aron
http://www.voltairenet.org/article15295.html

j'en profite pour ajouter une petite video de thyerrry meyssan
qui en rajoute la couche finale sur la tartufferie des armes chimiques
A Visualer D'URGENCE avec un gros courage VOILA DU SERIEUX TERRIBLE
http://www.voltairenet.org/article180196.html

raffi henry a dit…

L'AIPAC n'a plus aucune influence sur le Congrès ?
L'AIPAC n'a plus aucune influence sur le Congrès !!!

Même pas une petite menace de mort, du chantage ou du harcèlement sur les sénateurs ?

Trop beau pour être vrai. J'hallucine.

Z'êtes sûrs qu'il n'y a pas, présentement, un missile braqué sur Tel-Aviv ? Je ne vois que ça... pour l'instant.

Anti-thermite. Excellent ton 11 septembre, jour de la Saint false flag !

le pèlerin a dit…

Le coup de hache youpii ! : http://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/09/12/syrie-obama-lache-definitivement-hollande-armes-chimiques-poutine-denonce-les-rebelles/

En plus poutin accuse les rebelles de la perpétration de l'attaque chimique et ça sort dans LE NEW-YORK TIMES, un des journeaux en qui les américains ont le plus confiances il me semble !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.