lundi 14 octobre 2013

Alexis Carrel : Réflexions sur les lois de l'ascension spirituelle



La société moderne a commis l'erreur fondamentale de désobéir à la loi de l'ascension de l'esprit. Elle a arbitrairement réduit l'esprit à l'intelligence. Elle a cultivé l'intelligence parce que l'intelligence donne, grâce à la science, la maîtrise de toute chose. Mais elle a ignoré les autres activités de l'esprit; ces activités dont le langage scientifique ne demeure jamais qu'une représentation incomplète et qui ne s'exprime que par l'action, l'art ou la prière. Par exemple: le sens moral, le caractère, l'audace, le sens du beau, le sens du sacré.


Les écoles n'enseignent ni la discipline de soi-même, ni l'ordre, ni la politesse, ni le courage. Les programmes scolaires ne mettent pas suffisamment les enfants en contact avec la beauté des choses et celle de l'art. Elles ont oublié enfin qu'au moment de leur grandeur, toutes les civilisations de l'antiquité avaient le sens du sacré. Elles ont oublié aussi que l'âme de la civilisation d'Occident a été, dans son enfance, imprégnée de christianisme, et que rien n'a remplacé dans le cœur des hommes la beauté et la pureté de la morale évangélique. Les civilisés n'ont pas encore compris combien il est dangereux de ne pas obéir complètement à la loi du développement mental. Ils se figurent que la culture de l'intelligence équivaut à la culture de l'esprit. Ils n'ont pas découvert encore que, à côté de la raison, se trouvent des activités spirituelles indispensables à la conduite rationnelle de l'existence.

Cette ignorance provoque une lente et sourde réponse de la vie, évidente surtout dans les villages et les petites villes. Invasion progressive de la laideur, de la saleté, de la grossièreté, de l'alcoolisme: passion du bien-être et de la sécurité; envie, dénigrement, haine mutuelle: et les vices que Dante considérait comme les plus abjects, l'hypocrisie, le mensonge, la trahison. Au refus de se conformer à l'ascension de la loi spirituelle, la vie a répliqué de façon automatique en se dégradant, en dégénérant. Il est certain que la vie demande de l'homme beaucoup plus que ses potentialités intellectuelles: l'esprit forme un tout indivisible; il ne nous est pas permis de choisir dans ce tout la partie qui nous plaît.

Le développement intellectuel et le développement moral sont également nécessaires, mais l'atrophie morale attire sur nous des calamités plus irrémédiables que l'atrophie intellectuelle.

Bien que les lois de la vie soient inséparables, elles forment une hiérarchie naturelle. Les principes de conservation et de propagation sont les plus archaïques. Ils déterminent en nous les impulsions les plus irrésistibles.

La loi de l'ascension. spirituelle est, comme on le sait, d'origine incomparablement plus récente. C'est une tendance très nouvelle de la vie. Chez beaucoup d'individus, elle est encore faible, hésitante, à peine perceptible. Au fond de la conscience, des conflits s'élèvent parfois entre les besoins primordiaux. Par exemple, il faut parfois choisir entre conserver son existence ou propager la race: également, entre servir l'esprit ou servir la vie. Toujours le choix est difficile, souvent, impossible.

Dans quelle mesure une femme doit-elle risquer son existence pour propager la race? Les rétrécissements du bassin, la tuberculose pulmonaire, les affections cardiaques et autres maladies dispensent-ils du devoir de la maternité?

Des conflits s'élèvent beaucoup plus fréquemment entre la loi de l'ascension de l'esprit et celles de la conservation et de la propagation de la vie.

Aujourd'hui, comme à toutes les époques, des hommes et des femmes renoncent à la paternité et à la maternité, pour se consacrer au soin des autres ou pour atteindre un idéal religieux. Beaucoup également sacrifient leur vie par fidélité à leur foi. Dans le cœur de chacun d'eux se produit un conflit plus ou moins violent entre des commandements qui, en règle générale, doivent être simultanément obéis.

Et chez les plus nobles, cette lutte intérieure se termine toujours par la soumission à celle des lois de la vie, qui est spécifique à l'homme. Socrate a bu la ciguë. Saint Paul a été décapité. Jeanne d'Arc est montée sur le bûcher. Et chaque fois l'humanité tout entière a grandi. Ce sont les héros et les martyrs qui poussent aujourd'hui la vie dans la voie mystérieuse où elle s'est engagée dès son origine dans l'abîme des âges. 

Dr Alexis Carrel : Réflexions sur la conduite de la vie,
Librairie Plon, Paris 1952

36 commentaires:

Anatole Patachon a dit…

En 1952, ce texte pouvait avoir du sens. Ce pauvre Docteur serait bien ennuyé de constater que de nos jours, même l'intelligence n'est plus cultivée.
Que reste-t-il à l'Homme moderne ? Même plus la Femme.

Mora Nojas a dit…

La société moderne a commis l'erreur fondamentale de tourner le dos à Dame nature et de la piétiner tous simplement.

Zwyn a dit…

Que voilà une bien belle réflexion emprunte de sagesse.

Anonyme a dit…

Excellent!!!
AnarChrist

Anonyme a dit…

La société moderne a commis l'erreur fondamentale de désobéir à la loi de l'ascension de l'esprit. (L’ascension n’est pas une loi mais un processus naturel. L’esprit n’a pas besoin d’ascensionner, il est déjà, au-delà de ce monde, de toute éternité. L’esprit universel de l’homme n’est régit par aucune loi, il est libre, absolument. Par contre l’esprit humain falsifié s’imagine à travers son intellect qu’il peut s’améliorer, devenir meilleur, évoluer, et faire qu’il développera des techniques, des concepts, des méthodes, des expériences, des apprentissages, qui lui permettra d’ascensionner. Ceci est une illusion.)
Elle a arbitrairement réduit l'esprit à l'intelligence. (L’esprit humain n’est pas l’intelligence, mais l’intellectuance, prisonnier du temps et de l’espace.)
Elle a cultivé l'intelligence parce que l'intelligence donne, grâce à la science, la maîtrise de toute chose. (La science humaine n’est pas une science mais une forme de science, prisonnière de ses sens matériels.)
Mais elle a ignoré les autres activités de l'esprit; ces activités dont le langage scientifique ne demeurent jamais qu'une représentation incomplète et qui ne s'exprime que par l'action, l'art ou la prière. (L’esprit humain n’est pas l’esprit universel, mais une falsification de l’original. L’esprit humain n’agit jamais, même si lui, cet ego, le croit, il réagit seulement, soumis à la loi de cause et d’effet. L’homme véritable, au-delà de l’ego et de la personnalité spirituelle, cet absolu, n’a pas besoin de prier, ceci concerne seulement sa personnalité et la créature qu’il croit être. Alors s’il devait prier ce dieu qui n’existe pas en réalité, il se devrait de se prier lui-même, car l’homme réel, au-delà de la forme éphémère qu’il occupe, est le seul créateur qui soit, il est le créateur de toute chose, même si pour l’instant, il est ignorant de ces choses.)
Par exemple: le sens moral, le caractère, l'audace, le sens du beau, le sens du sacré. (L’esprit réel de l’homme n’est pas moral, c’est l’esprit falsifié et implanté qui l’est, déchiré entre le bien et le mal, qui n’existe que sur ce plan. L’esprit universel de l’homme vrai, avec ou sans forme, est au-delà de toute unité, au-delà de toute dualité, et n’est pas concerner par le bien et le mal, cela ne concerne que la personnalité humaine. Tous les hommes sont des absolus.)
Les écoles n'enseignent ni la discipline de soi-même, ni l'ordre, ni la politesse, ni le courage. (Les écoles conditionnent, lavent les cerveaux, afin de former des esclaves parfaits. Tout ce qui parlerait de Liberté, la vraie, tout ce qui concernerait la libération de l’homme, est évacué des programmes, et ceux qui travaillent à la libération, sont expulsés du système. La discipline est la pression pour soumettre les hommes aux dictats du système et de ceux qui veulent les contrôler à tout prix. L’ordre est l’ordre des maîtres. La politesse est celle que tout esclave doit rendre à ses maîtres. Le courage implanté invite l’homme à poursuivre dans un système aberrant.)

Anonyme a dit…

Les programmes scolaires ne mettent pas suffisamment les enfants en contact avec la beauté des choses et celle de l'art. (La beauté se résume à la beauté de la matérialité, de l’image, du superficiel, du concept, de l’éphémère, et l’art a été falsifié elle aussi comme toute chose sur ce plan.)
Elles ont oublié enfin qu'au moment de leur grandeur, toutes les civilisations de l'antiquité avaient le sens du sacré. (Même le sacré, le spirituel, a été trafiqué à travers les religions, les philosophies et les psychologies. Il n’y a rien de réel sur ce monde. Le sacré est un sacré mensonge. Tout a été utilisé pour contrôler et asservir l’homme.)
Elles ont oublié aussi que l'âme de la civilisation d'Occident a été, dans son enfance, imprégnée de christianisme, et que rien n'a remplacé dans le cœur des hommes la beauté et la pureté de la morale évangélique. (Même le christianisme a été falsifié, et la morale dite évangélique n’est pas pure. L’esprit universel se fout complètement de la morale évangélique.)
Les civilisés n'ont pas encore compris combien il est dangereux de ne pas obéir complètement à la loi du développement mental. (Le mental est l’intellect et la mémoire, et jamais ces outils infrahumains ne permettront un iota de toucher ce que l’homme est en réalité de toute éternité, bien au contraire, ceux-ci sont autant de voiles que nous plaçons nous-mêmes sur l’esprit universel nous assombrissant de la sorte, nous coupant ainsi de ce que nous sommes tous au-delà en réalité.)
Ils se figurent que la culture de l'intelligence équivaut à la culture de l'esprit. (L’esprit universel comme l’Intelligence vraie, ne se cultive pas, ils sont, déjà, complets, en soi, parfaits, en soi, de toute éternité. Seulement l’esprit humain trafiqué, croit, encore, qu’il doit cultiver l’esprit et son intelligence. Illusion par-dessus illusions donnent illusions. On ne peut sortir de l’illusion avec l’aide d’illusions, comme le sont les connaissances humaines, son intelligence et sa mémoire. Le connu n’arrivera jamais à l’inconnu.)
Ils n'ont pas découvert encore que, à côté de la raison, se trouvent des activités spirituelles indispensables à la conduite rationnelle de l'existence. (Les activités spirituelles, aussi falsifiées, ne sont aucunement des activités suprarationelles qui délivreront l’homme de son emprisonnement, bien au contraire, ils ont cherché à cacher à l’homme sa véritable identité, en le gardant ignorant de sa nature et de son essence, en tant qu’absolu, en tant que créateur, qu’il est, et a toujours été, de toute éternité.)
Boulechite!

Anonyme a dit…

Mr Black
@Anonyme 14 octobre 2013 16:47
Tout ce que tu dis n'est pas faux,seulement il y a une question qui me brûle les lèvres ou plutôt les doigts. Qui est tu toi qui nous dit ces choses ? Qui te guide et qui te partage ces secrets? Qui est il le guide qui te dévoile ce qui se trouve au delà de ce que les yeux peuvent contempler ?.
Si un aveugle guide un autre aveugle, les deux tombent dans le précipice.
Car moi je dis l'Homme qui se considère au dessus de Dieu, en se qualifiant d'unique créateur. Celui la est assurément du nombre des égarés.
Prends garde que la lumière qui est en toi ne soit pas obscurité.Luc 11:35
Le reflet n'est en aucun cas la source lumineuse.
................................................................................................................
Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires,détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.2 Timothée 4:3
..........................................................
L'humanisme que tu prônes n'est pas en équation avec les lois de l'ascension spirituelle. Un regard sur le monde suffit a tirer la conclusion suivante la dite "sagesse" des Homme n'est en fait que pure folie.

Zangao a dit…

« À celui qui blasphème contre le Père, on pardonnera. À celui qui blasphème contre le Fils, on pardonnera. Mais à celui qui blasphème contre le Pur Esprit, on ne pardonnera ni sur terre ni au ciel. »

Anonyme a dit…

Tout ce que tu dis n'est pas faux? Alors dis-moi ce qui est faux! Alors dis-moi ce qui est vrai! Et si le vrai et le faux n’existaient pas?
Qui est tu toi qui nous dis ces choses ? Moi je ne suis personne! Il faut être quelqu’un pour s’exprimer?
Qui te guide et qui te partage ces secrets? Pourquoi l’homme aurait-il besoin de guides? L’homme, le vraie, que nous sommes tous, au-delà de cette vie matérielle, n’a pas besoin de guides! Il n’y a que l’égo, sur ce monde, l’égo spirituel, qui a besoin d’être guidé! Comme il n’y a pas de secret non plus pour ce que tu es déjà au-delà, et que nous sommes tous! Tout est là! Déjà! Au-delà, ici et maintenant.
Si un aveugle guide un autre aveugle, les deux tombent dans le précipice! Alors ne te fie à personne d’autre qu’à toi-même! Même le dieu de ce monde pourrait te tromper!
Car moi je dis l'Homme qui se considère au-dessus de Dieu, en se qualifiant d'unique créateur. Celui-là est assurément du nombre des égarés! Qui t’a dit que dieu existait en dehors de toi-même? Ce dieu extérieur existe-t-il vraiment? Alors poses-toi la seule question qui vaille pour toi-même : « Suis-je égaré? » Qui suis-je? Suis-je ce corps? Suis-je cette personnalité? Suis-je cette âme? Suis-je cet esprit? Suis-je cet absolu? Quel est mon point de vue?
Prends garde que la lumière qui est en toi ne soit pas obscurité. Luc 11:35
Mais la seule chose qui devrait t’intéresser, surtout aujourd’hui, c’est où places-tu ta propre lumière?
Le reflet n'est en aucun cas la source lumineuse!
Alors dis-moi, ce dieu, que tu conçois à l’extérieur de toi, est-ce un reflet lui aussi? Un reflet de toi-même, une projection de toi-même!
Le mensonge sur ce plan, c’est de croire que dieu est autre que soi-même! Et puisse que tous les hommes sont des dieux, alors pourquoi parler de dieu? Le concept de dieu n’existe que sur ce monde. Es-tu amour, ou tu es peur? Es-tu créature ou bien tu es créateur? Il n’y a que toi qui peux adopter le point de vue pour toi-même. Personne ne peut se substituer à toi, personne ne te jugera à l’extérieur de toi si tu adoptes tel point de vue, et non un autre, tout sur ce que tu auras porté ton attention et ton intention, le mettra en existence, tu es le seul créateur pour toi-même, il n’y en a pas d’autres, même ce dieu que tu conçois ne pourra rien n’y changer.

osmont norbert a dit…

'homme cet inconnu d'alexis Carrel a été un de mes 1ers livres
de recherche avant d'aller à la fac de caen .
comment un prix nobel mondialement connu pouvait écrire
un livre pareil ?
A l'époque ,on en savait déjà tellement, cela sonnait comme une
provocation et j'ai une l'agréable surprise que ce biologiste
donnait autant d'importance à l'esprit qu'au corps ;
ce qui était unique à l'époque où autre prix nobel de biologie
jacques monod faisait autorité avec son livre
« le hasard et la necessité «  ou il écrit ceci :
« L’ancienne alliance est rompue ; l’homme sait enfin qu’il est seul
dans l’immensité indifférente de l’Univers, d’où il a émergé par
hasard. Non plus que son destin, son devoir n’est écrit nulle part.
A lui de choisir entre le Royaume et les ténèbres. »

ce qui nous explique l'ambiance de cette 2éme partie du
20éme siecle

Alors les reste a suivi
J'en ai assez dit dans d'autres posts sur l'éducation pour en dire plus,
Comme le contemporain a une comme religion 1ére la société
de consommation celui qui n'y participait pas était au
placard des ringuards et tout speculatif un éxilé des brumes
oniriques,.
L'esprit grassement matterialiste écrasait tout de sa pesanteur
et a été si bien symbolisé en france par les film symptômes
« la grande bouffe » , 2 hres moins le quart avant Jésus-Christ
ou « jésus super star »
On voit aujourd'hui le resultat .

Il y avait beaucoup plus de mérite au début des années 70
à être un vrai contestataire ,que j'étais , qu'aujourd'hui où
cela devient une nécessité pour ceux qui ne sont pas endormis,

Seulement au début des années 70 on pouvait envisager
un changement de société pour un vraie civilisation meme
si le sociologue annonçait en 1962 dans son livre  :
Vers une civilisation du loisir ?
Evidemment mai 68 n'avait pas encore officier au grand
débridement,

Maintenant : changement ou disparition de la civilisation ?

Anonyme a dit…

@Anonyme
14 octobre 2013 20:20
Ce qui est vrai c'est ta façon d'aborder le sujet de l'enseignement,
ce qui est faux c'est l'humanisme que tu prônes.
Si je suis ton raisonnement, tout ce que tu proclames émane de toi et de toi seul.
Tu es si absolu dans ton raisonnement,que tout me porte a croire que tu te considères comme un porteur de lumière.
Comment peux tu faire référence à l'ego en le désignant comme un accessoire spirituel ? L'ego n'a rien de spirituel,il n'est rien de plus qu'un appendice qui prend forme dans la matière il est façonné part le monde.l'ego est la source de la dualité chez l'homme.L'ego opprime l’Âme.
Il y a des lois et des règles stricts dans l’ascension spirituelle:
Le 1er palier dans l'ascension 1 er épreuve c'est la lutte contre l'ego,pour ne pas donner libre cours à ses plus bas instincts.En total opposition avec le mot d'ordre actuel à savoir fais ce que tu veux,fais ce qu'il te plait.(Book of the law).
.....................................................................................................
Car il est dit :
« Misérable est le corps qui dépend d’un corps et misérable est l’âme qui dépend des deux. » Les deux soit le corps et l'ego .
ou
« Heureux est le lion que mangera l’homme et le lion sera
homme. Méprisable est l’homme que mangera le lion et le lion sera homme.»
Soit tu dévores l'ego, 1er degrés d'ascension,soit celui-ci te dévore. Régression.
D'ou la référence à l'oeil unique du Dajjal faux messie antéchrist qui ne perçoit que l'aspect physique l'oeil borgne représente l'aveuglement spirituel .
Et c'est pourquoi tout est fait pour porter l'ego sur un piédestal à l'heure actuel.
« Quand vous engendrerez cela en vous, ce qui est à vous vous sauvera ; mais si vous n’avez pas cela en vous, ce qui n’est pas à vous vous tuera. » Ce qui est à nous c'est l'Âme et ce qui tue c'est l'ego car ceci est un appendice qui prend forme dans la matière.
....................................................................................
2é degrés d'ascension épreuve dualité corps Âme.
« Malheureuse est la chair qui dépend de l’Âme ! Malheureuse est l’Âme qui dépend de la chair ! »
Arrivé a ce stade l'initié sait que sont corps et son Âme sont en désaccord, le désaccord est du a l'attachement, et de l'attachement né la colère, de la colère né la confusion mental,de la confusion mental,né la perte de mémoire, de la perte de mémoire né la destruction. Régression. Rien n'est gagné,rien n'est facile;la facilité est le chemin qui mène vers les ténèbres. Si la volonté du corps est plus forte alors l'ascension vers l'étape suivante est stoppée.Cette dualité peut durer toute une vie,ou mener vers une chute brutale dont il sera difficile de se relever.
3e étape vers l'ascension spirituel
« Quand le corps vient à cause de l’esprit, c’est une
merveille. Mais quand l’esprit vient à cause du corps, c’est une merveille
des merveilles. Quant à moi, je m’émerveille que cette richesse ait habité
cette pauvreté. »
C'est le deuxième cas qui nous intéresses ici:
Car L'Esprit a vaincu la matière, l'ego est vaincu, le corps n'est plus en mesure d'exiger quoi que ce soit.

1 Esprit 2 Âme 3 Corps 4 Ego
............................................
Esprit
Soit il y a ascension Âme
Corps


Soit régression Âme
Corps
Ego

Anonyme a dit…

Mr Black
Je n'ai pas la prétention d'être un dieu. Je n'ai pas la prétention d'être créateur de l'univers.
Je n’ai jamais cru à la proposition absurde que quelque chose puisse surgir sans cause.Si il y a bien quelque chose d’inconcevable, c’est bien de croire que quelque chose puisse surgir du néant.
1/ Tout ce qui commence à exister a une cause.
2/L’univers a commencé à exister.
3/Par conséquent,L’univers a une cause.
Donc la cause de l’univers est forcément immatérielle et non soumise au temps et à l’espace.Il y a seulement deux choses qui peuvent rentrer dans cette catégorie
1/ Cela peut être des objets abstraits.
2/Un esprit non physique.
On est donc confronté à deux points de vue, le premier prétend qu’au commencement il y avait de l’énergie ,des particules etc..
et que tout a été généré à partir de cela,y compris l’information. Le deuxième point de vue prétend l’inverse.
Donc dans le premier point de vue,l’énergie vient en premier et la pensée en deuxième. Dans l’autre point de vue,la pensée vient en premier et l’énergie en découle. Et il s’agit là de l’opposition entre le point de vue matérialiste (athée) et celui du théisme.
Alors quel est le meilleur candidat ?. Concernant les objets abstraits,le problème est qu’ils sont déficients en causalité,c’est à dire qu’ils n’ont aucun pouvoir de causer quelque chose. Comme par exemple le chiffre 1 ne peut rien causer.
La loi arithmétique très simple 1+1=2 n’a jamais rien créé.
Les lois de la nature ne produisent aucun événement,elles décrivent juste les relations entre les événements,une fois introduits par une cause. Tout comme les lois arithmétiques décrivent toutes les relations entre les transactions monétaires si seulement,bien entendu,vous disposez d’argent. Ainsi,dans un sens, les lois de la nature recouvrent toute la sphère de l’espace et du temps et dans un autre elles laissent apparaître l’univers tout entier. Le torrent incessant des événements actuels,qui marquent la vraie histoire,doit venir d’autre part. Croire que les lois peuvent produire cela revient à croire que vous pouvez créer de l’argent juste en faisant des équations. Chaque loi stipule en dernier recours: Si vous avez A ,vous aurez B mais d’abord il vous faut obtenir le A et les lois ne le feront pas à votre place. Afin de réaliser qu’une explication est la meilleure,cela ne nécessite absolument pas d’avoir une explication de l’explication. Afin de reconnaître qu’une explication est la plus logique,vous ne devez pas être capable de donner l’explication de l’explication.

Anonyme a dit…

Ce qui est vrai c'est ta façon d'aborder le sujet de l'enseignement! Tant que l’homme sera soumis à n’importe quel type d’enseignement, il ne pourra jamais être libre. Tant que l’homme sera redevable d’une autorité, quelle qu’elle soit, au-dessus de sa propre tête, il ne pourra jamais être sa seule autorité. Il ne pourra jamais être ce qu’il est réellement de toute éternité : un absolu. Tous les enseignements se doivent d’être réfutés. Ils ont peut-être été nécessaires hier, mais aujourd’hui ils sont révolus.

Ce qui est faux c'est l'humanisme que tu prônes! Je ne prône rien. Absolument rien! L’humanisme n’a rien à faire avec ce que j’ai mentionné! Les bons sentiments, les bonnes actions, la volonté de bien ne rendront jamais les hommes à ce qu’ils sont réellement. L’amour véhiculé par l’humanisme n’est pas l’amour. L’amour est absolu, et ne peut être approché, d’une quelconque façon, d’abord par l’égo, et ensuite par le Soi, cet égo spirituel, qui veut ascensionner, qui veut s’élever, qui veut s’améliorer, qui veut progresser, qui veut évoluer, qui veut toucher l’inconnu par sa propre volonté, or, c’est impossible de cette façon. L’égo matériel ou l’égo spirituel doivent mourir à eux-mêmes, renoncer à poursuivre une recherche qui n’a pas de fin, suivre un soi-disant chemin que d’autres érigent à sa vue, or il n’y a pas de chemin, rien à chercher qui ne soit déjà là, rien à apprendre, rien à comprendre, rien à expérimenter, il n’y a aucune évolution, aucune ascension, aucune hiérarchie au-dessus de sa tête, tout est déjà là.

Si je suis ton raisonnement, tout ce que tu proclames émane de toi et de toi seul! Ce n’est pas un raisonnement, mais plutôt un résonnement. Et je ne proclame rien! Tout homme, quel qu’il soit, est lumière au-delà de toutes lumières, il est aussi la source de cette lumière, et de l’absolu qu’il est de toute éternité émane la source et la lumière. Le créateur qu’il est et la création qui en émane ne sont une seule et même chose. Tous les hommes sont des créateurs, tous les hommes sont des absolus. Nous sommes tous actuellement sur ce monde dans un véhicule que nous appelons ce corps, mais en réalité nous ne sommes pas ce corps, nous ne sommes pas cette vie, cette histoire, nous sommes au-delà, tous, des absolus, quel que peu embrumer peut-être, mais nous sommes d’ailleurs, et seulement que de passage ici, nous ne sommes pas de ce monde, seulement notre corps, notre personnalité, notre programmation appartiennent à ce monde. Aujourd’hui, c’est la fin de ce monde, tel que nous l’avons connu, et tous les hommes s’apprêtent à quitter ce plan. C’est le jour de la libération de la terre, et de tous les hommes.

Tu es si absolu dans ton raisonnement, que tout me porte à croire que tu te considères comme un porteur de lumière! C’est le soi spirituel qui porte la lumière, c’est l’égo spirituel qui porte la lumière. L’homme réel, au-delà de ce monde, est lumière, et même, il est au-delà de cette lumière : la source, et ultimement, tous les hommes sont au-delà de la source : des absolus.

Anonyme a dit…

Comment peux-tu faire référence à l'ego en le désignant comme un accessoire spirituel ? L’égo matérialiste n’est pas différent du soi, cet égo spirituel, si ne n’est dans l’état de sa fréquence. L’ascension du point de vue spirituel, n’est que le passage de l’égo au soi, que le passage de la personnalité à l’égo spirituel, ce fameux porteur de lumière. Porter la lumière et être la lumière sont deux choses différentes. Tous les hommes sont lumières, ils sont la lumière, et au-delà, des absolus.

L'ego n'a rien de spirituel, il n'est rien de plus qu'un appendice qui prend forme dans la matière, il est façonné par le monde. L’égo comme le soi sont tous deux des appendices, qui se croient réels. Ils sont réels, mais ils ne sont pas ce que tous les hommes sont de toute éternité au-delà de la matière, au-delà de ce monde.

L'ego est la source de la dualité chez l'homme. Oui! Mais tu n’es pas réellement cet égo. Cet égo a sa propre programmation, tu ne peux rien y faire, tu ne peux que l’observer, et réfuter tout ce qui sort de lui, comme ces pensées qui passent dans ta tête, ces peurs, ces doutes, ces croyances, et tout et tout.

L'ego opprime l’Âme. Si tu cesses de te prendre pour l’égo, si tu observes que cet égo n’est pas toi, qu’il réagit de lui-même, qu’il a sa propre vie, si tu cesses d’être concerné par lui, déjà, tu te détaches de lui, tu prends une distance par rapport à lui, déjà, tu sais que ce qui souffre devant les événements de la vie, ce n’est pas toi. Alors tu te sentiras moins opprimer du point de vue de l’égo, et du point de vue que tu es réellement, tu ne te sentiras plus concerné par toute forme d’oppression, intérieure comme extérieure. L’absolu que tous les hommes sont de toute éternité ne connaît pas la souffrance, ni l’oppression.

Il y a des lois et des règles strictes dans l’ascension spirituelle! Le concept de l’ascension véhiculée par la hiérarchie spirituelle de l’astral de ce monde, ne conduit que vers les plans les plus élevés de l’astral planétaire. Jamais l’ascension ne rendra l’homme libre de l’astral. Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la sortie de l’astral planétaire. L’homme, tous les hommes, s’apprêtent à sortir de cette matrice astrale, c’est cela la libération, c’est le face à face avec ce que nous sommes tous réellement, au-delà de cette matrice : des absolus. Au-delà de la matrice astrale, il n’y a aucune loi, ni aucunes règles strictes. Ce sont les maîtres de ce monde, ces maîtres ascensionnés, qui ont érigés et imposés ces règles et ces lois. Tant qu’il y a des règles, tant qu’il y a des lois, l’homme n’est pas libre, l’homme n’est pas liberté. Le temps des maîtres et des enseignements est terminé.

Anonyme a dit…

Je n'ai pas la prétention d'être un dieu. Je n'ai pas la prétention d'être créateur de l'univers! Qui prétend ou ne prétend pas être un dieu et un créateur? Seulement l’égo, la personnalité, le soi! Ce que l’homme est, réellement, de toute éternité, n’est aucunement concerné par les prétentions, ou non-prétentions de ce que l’égo croit ou ne croit pas être sur ce monde.

Je n’ai jamais cru à la proposition absurde que quelque chose puisse surgir sans cause. La loi de la causalité n’appartient qu’à ce monde. La loi de cause et d’effet, du bien et du mal, vouloir résoudre un soi-disant karma pour aller au ciel, tout cela n’appartient qu’au monde astral, ça fait partie de la matrice. En dehors de la matrice astrale il n’y a aucune loi, donc, aucune loi de causalité, ni aucune loi karmique, ni aucun dieu qui juge l’homme. Tout cela appartient à la fantasmagorie de l’astral et de ceux qui sont prisonniers de la loi de l’évolution, qui n’existe pas, seulement sur ce monde, ces maîtres, et leurs disciples se sont enfermés eux-mêmes.

S’il y a bien quelque chose d’inconcevable, c’est bien de croire que quelque chose puisse surgir du néant! Le néant que l’homme intellectuant conçoit avec sa raison n’existe pas! Ce que nous observons avec nos sens que nous interprétons comme le vide, en réalité, c’est le plein, et ce plein, c’est l’amour, et toute la création n’est qu’amour, or, ce qui est vu comme néant, n’existe pas. Du point de vue de l’universel, c’est l’homme sur ce plan qui vit le néant. Nous sommes vraiment dans un monde inversé.

L’homme ne pourra jamais avec sa raison, avec ses connaissances, avec ses expériences, vivre l’inconnu. L’homme doit renoncer à comprendre, renoncer à suivre un chemin, une autorité autre que lui-même, un enseignement, quel qu’il soit, toutes religions, toutes philosophies, toutes psychologies, toutes ces sciences ne sont que des voiles qui le coupent de lui-même, le vrai lui-même, au-delà de l’astral, au-delà du mensonge, au-delà de la matrice astrale et de ses maîtres ascensionnés soi-disant libérés, et qui en réalité sont encore prisonniers de leurs croyances, de leurs illusions.

Rechercher les causes de notre enfermement ne nous rendra jamais libre, au contraire cela nous enfermera toujours plus, à travers la dualité de ce monde. Chercher les causalités ne sert à rien.

Zangao a dit…

L'éveil, c'est l'humilité, c'est arrêter de prétendre être ceci ou cela, arrêter de prétendre être auteur, arrêter de prétendre diriger sa vie, se rendre compte que le courant des choses est là et se donner à ce courant sans vouloir diriger.

L'éveil, c'est la réalisation qu'il n'y a personne qui peut s'éveiller. On est dans un moment de totale humilité. Dire «Je suis éveillé» est factice. Cela ne veut rien dire.

Eric Baret

Anonyme a dit…

À la fin mai 1902, Alexis Carrel non pour juger de l'« authenticité » des miracles : à l'époque, il n'y croyait pas, s'intéressait à Lourdes. Ce qui l'intéressait c'était d'évaluer lui-même la rapidité avec laquelle se produisait la guérison de diverses maladies ou de lésions signalées à Lourdes.

Dans le train qui le conduisait à Lourdes, il fut amené à examiner une jeune fille (Marie Bailly) présentant une tuberculose péritonéale terminale. Puis il constata la disparition des masses abdominales peu après application d'eau de la source. Il considéra alors comme son devoir de médecin de rapporter objectivement ses observations, ce qui entacha considérablement sa réputation et constitua un barrage à l'accession à une chaire universitaire. Il choisit alors de s'expatrier.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_Carrel

Dans Alexis Carrel il y a des aspects très pertinents qui plaisent beaucoup, et d’autres qui ne plaisent pas du tout, mais tous nous renvoient à notre histoire personnelle. Ci-dessus j’ai relevé une anecdote qui montre la perversité de la société que nous quittons : ne pas voir ce qui est ! C’est peut être ce mensonge à nous même sans cesse répété qui provoque l’effondrement que nous connaissons.

Anonyme a dit…

Mr Black
Splendide rhétorique...
Si l'idée est de désapprendre tout ce que tu as appris, comment peux tu être aussi sur de toi ?. Qu'es qui te prouve que ta croyance n'est pas fallacieuse ?.
Qu'es qui te prouve que ton raisonnement n'est pas une illusion ?.
Tu n'as pas répondu à ma question d'ou vient ton enseignement ?. Si tu as connaissance des ces choses d'ou est ce que tu les tiens ?. Textes ? Livres ? Guides ?. Channeling ?. Je souhaite vivement avoir une réponse clair à cette questions et sans fioriture.

osmont norbert a dit…

Anonyme tu sembles être un adepte du dieu de l'alpha de la
perfection acquise qui se suffit a elle même.
Cependant il y a une création en cours qui ne porte pas
ton nom ,elle n'est pas à vocation anonyme,
Pour l'instant présent cette création est en mauviase posture
parce qu'elle ets centrée sur l'homme qui ne comprends pas
son role dans la création qui est initiée par le dieu de l'oméga .
ce dieu de l'oméga ne fait pas encore braucoup d'adeptes sur terre.
Peu de gens croient au devenir victorieux de l'humanité .
C'est difficile d'envisager le retour sur terre pour participer au plan
divin,vu ce qu'est devenu l'humanité ;

Il est préférable de penser que c'est une illusion comme la perfection
des corps est une illusion.
regardons la perfection du corps de l'insecte avec son degré de
conscience,le differentiel est stupeffiant .
Quoique que l'on dise sur la création ,c'est la création qui nous
permet de le faire en nous offrant un corps qui a évolué depuis
des millénaires. et de dire aujourd'hui d'une façon claire
ce que l'on ressentait seulement avec un corps tres different.
Notre conscience ne represente rien par rapport à ce que suppose
comme puissances créatrices, la construction d'un corps .

Les raisons de la création et de son évolution sont du ressort
des hierarchies créatrices qui se sont impliquées auprés
du Dieu de l'oméga .

les adeptes du dieu de l'alpha se drappent d'un identité spirituelle
par identification à la perfection passée

Les adeptes du dieu de l'omega épanouissent leur être en
participant à la création.,ce qui suppose le retour sur terre.

les maitres et les disciples n'existent pas uniquement
sur la station astrale qui se contente du reflet de l'essence
il y en a egalement sur d'autres plans qui goutent aux dégrés
de l'essence
"le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas "
Matthieu 24:35
" Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est,
qui était, et qui vient, le Tout Puissant." Apocalypse 1:8

alors le vulgum péqum se contentera de la vérité de son niveau:
prenons des huiles omega pour être en ondes alpha
et les gorets seront gardés.

Anonyme a dit…

http://lestransformations.wordpress.com/2013/10/04/frere-k-2-septembre-2012-2/

Anonyme a dit…

http://www.autresdimensions.com/categorie.php?secteur=3&page=0&auteur=36&date=2012-01-01

osmont norbert a dit…

Anonyme celui qui ne s'incarne pas
BIDI fumes des biddies

quand ces energuménes viendront nous parler en face en incarnation ,ils nous diront qu'ils ne sont pas incarnés et on les croira .
en attendant ce jour heureux ils peuvent rester là où ils sont .
les esprits continueront à s'incarner dans la même ignorances et les discours d'en haut n'y changeront rien.

le seul seul qui se soit incarné pour changer les regles de l'évolution,
c'est le Christ (je ne parle pas de Jésus) qu'ils en facent autant ,on les écoutera.

Zangao a dit…

Si l'on part du principe que notre cerveau est un récepteur, alors personne n'apprend rien à personne. Chacun reçoit ce qu'il est en mesure de comprendre et s'il décide de le trasmettre, il ne peut qu'en dégrader l'essence.
Pas de maitres, pas de guru, juste des faussaires et des usurpateurs. Un vrai maitre n'apprends rien a personne, il indique une possibilité.

Anonyme a dit…

Mr Black
Humilité,simplicité que vos pas vous guides sur le sentier de Vérité .

Berni orgonus a dit…

Je vois qu'anonyme est un esprit très éclairé,
et je pense qu'il est certain de détenir la vérité .

Zangao a dit…

Il n'y a pas de "Vérité"; il n'y a qu'une vérité de l'instant, fugace, mouvante, impermanente, qu'il convient de saisir pour avancer sur un chemin qui se dessine en fonction de ce que l'on en fait.

Anonyme a dit…

Mr Black

La Vérité est une et indivisible, car Dieu seul sait mieux .
Mais à notre niveau,ici-bas,si nous considérons et généralement nous nous accordons pour dire,que notre faculté à percevoir des sensations auditives, tactiles, gustatives, olfactives et visuelles réduit considérablement notre perception de ce que nous considérons comme réel et vrai. Alors nous sommes d'accord pour dire que nous ne pouvons saisir qu'une partie négligeable de la réalité qui s'offre à nous,et de part ce fait nous n’apercevons qu'une infime portion de la Vérité qui se déroule à chaque instant. Selon moi cette infime portion de Vérité qui est immuable s'accorde avec la portion de vérité qui est en nous et qui est également immuable,et celles_ci ne forme qu'une. L'impermanence découle de nos doutes et cela est du à notre incapacité de saisir le tout au moment présent. La Vérité est, était et sera toujours.

Anonyme a dit…

Le seul qui se soit incarné pour changer les règles de l'évolution, c'est le Christ (je ne parle pas de Jésus)… La structure qui s’est incarné, dénommé Jésus, n’est pas venu apporter des règles, et de plus, elle ne nous a jamais parlé d’évolution, ou de karma, ou de péché, elle nous a parlé uniquement de l’amour que tous les hommes sont de toute éternité. Les hommes, après le départ de l’enveloppe de la structure « Jésus », dans leur personnalité, à travers leur égo, et leur vision restreinte, ont trafiqué l’essence de cet être, en ont fait des dogmes et des religions, ont établit des règles, inventé le péché, développé des sciences de l’évolution, parlé de karma, culpabilisé l’homme, institué des biens et des mals, divisé l’homme, pour mieux le contrôler et l’asservir.

Il n’y a pas de règles d’évolution, il n’y a pas d’évolution, il n’y a pas de péché, il n’y a pas de bien et de mal, il n’y a pas de karma, il n’y a pas de maître au-dessus de l’homme, il n’y a pas de dieu au-dessus de l’homme, il n’y a pas d’absolu au-dessus de l’homme, il n’a pas de hiérarchie comme l’homme la conçoit au-dessus de l’homme. Tous les hommes sont des absolus, déjà, au-delà, avant même l’incarnation sur ce monde. Pourquoi aurait-il besoin d’une évolution? Il n’y en a pas! Il y en a une parce que l’homme y croit! Il y a des péchés, parce que l’homme y croit! Il y a des règles, parce que l’homme y croit, il y a un dieu, parce que l’homme y croit, il y a des maîtres, parce que l’homme y croit.

L’homme, tous les hommes, sont des créateurs de toute éternité, même sur ce plan matériel, même s’ils l’ignorent encore aujourd’hui, ils sont des créateurs quand même, ils créent en étant inconscients, ils créent toujours malgré eux, c’est leur nature de créer. Alors vous comprendrez que si l’homme place ses intentions et ses attentions sur des croyances éphémères et des vérités quelconques, sur des dogmes de l’évolution, quelles qu’ils soient, qui ont été implanté dans son esprit à travers ses pensées qu’il croyait siennes au cours de l’histoire humaine, alors vous comprendrez, que tout ce que l’homme croit, le met en existence. Si l’homme cessait de croire, de placer son attention sur toutes croyances, la matrice terrestre cesserait instantanément d’exister.

Anonyme a dit…

Si l'on part du principe que notre cerveau est un récepteur, alors personne n'apprend rien à personne. Notre cerveau, appartenant à ce corps, à ce véhicule d’exploration, est un outil, uniquement, et au cours de l’histoire humaine, il était en syntonie avec le plan intermédiaire de l’astral planétaire, le monde de la mort, où après la mort du corps physique, les désincarnés y séjournaient, avant de prendre un autre corps, et de revenir, toujours, en incarnation sur ce monde de la matière, cela n’allait pas plus loin, c’était un va et viens, c’était la roue de l’incarnation, et il n’y a jamais eu de libération réelle dans ce stratagème, de là, la croyance que l’homme se devait de résoudre un pseudo-karma pour se libérer de la matière et du monde de la mort, avant de pouvoir sortir de la matrice. Le jeu était pipé, jamais humain n’a pu se libérer en suivant ces lois dites évolutives. Ce fut plutôt une loi d’enfermement, et cette loi fut efficiente dans la mesure où l’homme, de par son attention, a placé son énergie cette croyance, l’a mettant ainsi en existence.

Chacun reçoit ce qu'il est en mesure de comprendre et s'il décide de le transmettre, il ne peut qu'en dégrader l'essence. L’homme a retransmit ce qu’il recevait de l’astral, et de cette façon à érigé et perpétué ce monde, cette matrice. Étant donné que des énergies, des rayonnements nouveaux abondent présentement sur terre, et dans l’homme, et sur le plan intermédiaire de l’astral planétaire, ces nouvelles fréquences sont en cet instant même en train de dissoudre, non seulement la matrice terrienne, le monde de la mort, mais aussi les corps subtiles de tous les hommes, transmutant les croyances, les illusions, mettant à terre conséquemment, toute institution sur ce monde, ayant pas le passé historique tenu l’homme dans l’ignorance et le lavage de cerveau. Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la libération de la terre, c’est la libération de l’homme, c’est la dissolution de la matrice, c’est le retour à ce que nous sommes tous réellement en dehors de la matrice de ce monde. Or les pseudo-maîtres de ce monde, ne veulent pas que l’homme de la terre se libère de leur emprise, et tenteront n’importe quoi pour empêcher cela; mais ils n’y arriveront pas.

Pas de maitres, pas de guru, juste des faussaires et des usurpateurs. Un vrai maître n'apprend rien à personne, il indique une possibilité. Il n’y a pas de maîtres, il n’y a pas de vrai maître, il n’y a pas de faux maîtres, il n’y a pas de maîtres du tout. L’homme, tous les hommes sont des absolus, or, comment un absolu pourrait-il avoir un maître au-dessus de lui, c’est ridicule! L’homme a des maîtres au-dessus de lui, parce qu’il croit qu’il y a des maîtres au-dessus de lui, et il en sera ainsi, l’homme croyant le met en existence, s’il cesse d’y croire, le maître disparait, et il n’y a plus que lui : Absolu, c’est ce qu’il est, et a toujours été, avant et après l’incarnation, et pendant, même s’il l’ignorait, et il en sera toujours ainsi, de toute éternité. C’est le point de vue que nous adoptons qui met en existence toute chose. Le maître existe que par ce que nous le mettons en existence.

Anonyme a dit…

Humilité, simplicité que vos pas vous guides sur le sentier de Vérité. La vérité est de toute éternité. L’absolu est vérité. L’homme, est un absolu! L’homme est vérité. Il n’y a que sur ce monde, qu’il y a des guides, des maîtres, des hiérarchies, des grands culs qui nous dictent ce que l’homme doit croire, doit faire, doit connaître, doit comprendre, doit expérimenter, de cette façon, l’homme n’est pas libre. Il n’y a pas de sentier de vérité. Ce n’est pas en courant après sa queue sur ce monde pour l’éternité, après des vérités temporelles, passagères, éphémères, à l’intérieur de ce labyrinthe sans fin, qu’il touchera la vérité ultime, au-delà de toutes vérités éphémères, bien au contraire, lorsque l’homme cherche, lorsque l’homme croit être sur un chemin, dans la même mesure qu’il cherche tout partout, il s’éloigne de lui-même, de ce qu’il est et a toujours été, au-delà de ce monde : un absolu.

Anonyme a dit…

Il n'y a pas de "Vérité"; il n'y a qu'une vérité de l'instant, fugace, mouvante, impermanente, qu'il convient de saisir pour avancer sur un chemin qui se dessine en fonction de ce que l'on en fait.

La vérité, la vrai, l’unique, est éternelle, permanente, omniprésente; dans l’instant. Les vérités de ce monde sont fugaces, mouvantes, impermanentes. Il n’y a pas à avancer, il n’y a pas de chemin, il n’y a rien à faire, tout est déjà là, à l’instant, lorsque nous réfutons tous les chemins, tous les enseignements, toutes les autorités, toutes les institutions, lorsque c’est fait, ce que nous sommes tous, des absolus de toute éternité, sera là, naturellement, sans effort, sans travail, sans étude, tout a toujours été là, ce ne fut pas le cas, par ce que nous avons cru, que tout ce que nous sommes n’était pas là, à l’instant, et disons qu’on nous a toujours caché ce que nous étions réellement de toute éternité. Les hommes ont couru tout partout, c’est de cette façon qu’ils se sont éloigner eux-mêmes de ce qu’ils étaient de toute éternité.

Anonyme a dit…

La Vérité est une et indivisible, car Dieu seul sait mieux. Et puisque l’homme est un absolu, pas besoin de s’en remettre à un dieu quelconque pour nous dicter quoique ce soit! Le concept de dieu que l’homme projette à l’extérieur de lui, n’est autre que l’absolu qu’il est lui-même, déjà, avant toute projection, de n’importe quels concepts, de n’importe quelles croyances. Il n’y a que des absolus dans l’univers, il n’y a que l’absolu, et c’est ce que tous les hommes sont, même s’ils ne les révèlent pas encore, il a toujours été là. C’est notre manie de s’en remettre toujours à d’autres autour de nous qui nous a fait renier en quelque sorte notre propre nature absolue.

Anonyme a dit…

Mr Black
Tout ce que l'homme est provient de sa sagesse. La Sagesse vient à tous ses enfants lorsqu'ils viennent à la sagesse. L'homme est un esprit qui provient de La Lumière. Mais tant qu'il n'en prend pas conscience il ne peut être libre. Ici-bas Les ténèbres encerclent l'être de lumière et enchaînent l'âme. Seul celui qui cherche peut espérer devenir libre.
Sache, que tu es un être de terre et de feu.
Celui qui veut se libérer de l'obscurité doit tout d'abord séparer le matériel de l'immatériel, le feu de la terre ; parce que tout comme la terre descend avec la terre le feu monte avec le feu et DEVIENT un avec le Feu. Celui qui connaît le feu en lui s'élèvera pour REJOINDRE le feu éternel et REPOSERA EN LUI pour l'éternité.À l'origine de la création, il y eut la Cause première qui provoqua la manifestation de TOUT CE QUI EST. Toi même, tu es l'effet d'une cause et aussi la cause d'autres effets.Une lumière dans LA LUMIÈRE . Voilà ce que tu es maintenant si tu sais convertir ton regard. Les âmes seront pour toujours une flamme DANS LA GRANDE FLAMME .Baigne ton âme dans La Grande Essence. Que ta conscience devienne UNE AVEC LA GRANDE LUMIÈRE.L'âme a trois voies : L'homme, la Liberté et la Lumière.Il y a trois obstacles : le manque de volonté à obtenir le savoir ; le non-attachement à Dieu,l'attachement au mal.
Que fais tu du mal Anonyme, le mal est il une lumineuse perfection a tes yeux ?.
Celui qui tue, qui viole, vole, ment et qui détruit est il lumière ?.
Est ce que tu es Bidi ?. Ou juste un disciple ?.
............................................................................................
« Je suis la lumière qui est sur eux tous. Je suis le Tout. Le Tout est sorti de moi et le Tout est venu à moi. Fendez du bois, je suis là ;soulevez la pierre, vous me trouverez là. » Yéshoua.
......................................................................................................
Mais si quelqu'un scandalise un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on lui attachât une meule au cou, et qu'on le jetât au fond de la mer.
Evangile selon Matthieu - chapitre 18 -

Anonyme a dit…

Mr Black
.............
Lorsqu'on te dit qu'on ne fait pas référence à Jésus quand on parle du Christ,
Pourquoi tu nous parles d'une hypothétique "structure" dénommé Jésus ?.De plus tu dis "La structure" qui s’est incarné, dénommé Jésus, n’est pas venu apporter des règles, et de plus, elle ne nous a jamais parlé d’évolution ? Pas de règles? pas de lois ? Pas d'évolution T'as vu ça ou ? t'as déjà lu les évangiles ?.
.............................................................................................
Matthieu 5.17. Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
18 En vérité je vous le dis, jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
19 Celui donc qui violera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
20 Car je vous le dis, si votre justice n’est pas supérieure à celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.
..................................................................................................................
Ça fait 2000 ans que Le Christ nous a révéler ce que tu penses nous inculquer.
.................................................................................................................
« Si vos guides vous disent que le Royaume est dans le ciel,
alors les oiseaux du ciel vous devanceront. S’ils vous disent qu’il est dans
la mer, alors les poissons vous devanceront. Mais le Royaume est en vous
et hors de vous. Quand vous vous serez connu, alors vous serez ce qui est
connu et vous saurez que vous êtes les enfants du Père Vivant. Mais si
vous ne vous connaissez pas, alors vous êtes dans la pauvreté, vous êtes
la pauvreté. »

Anonyme a dit…

Mr Black
@Anonyme
Je ne voudrais pas paraître insolent, mais pour quelqu'un qui a la prétention
de se déifier, je trouve ton discours redondant et rébarbatif .
Si tu considères que l'homme est selon toi "embrumé" et de par ce fait qu'il soit
à mille coudés de sont identité originelle, comment penses tu que sans savoir
ni sagesse il puisse sans connaissance de quoi que ce soit en dehors de ses baskets nike et de son ipod recouvrer son identité perdue ?.
Surtout si un "être absolu" que dis je un "dieu" vient et lui dit
"Tu es un dieu-créateur-absolu tout est dedans",
le gars répond "d'accord mais je dois chercher ou dedans" ?.
l'être absolu réplique "non mais cherche pas t'es déjà un dieu,
c'est dedans en toi cherche pas c'est déjà la". Le gars pantois
demande "mais je dois faire quelque chose de précis ou quoi comment
ça se passe quand t'es un dieu" ?. L'être absolu le dieu dans toute sa
splendeur rétorque
"surtout ne cherche pas, si tu cherches c'est foutu
tu t'éloignes de toi et tu n'est plus libre".
Le gars "ah d'accord" stupéfait par la révélation ultime.
Il part et pense "c'est bon je peux continuer a fumer des pétards,
me bourrer la g......tromper ma femme, extorquer de l'argent
aux petites vieilles,jouir de la vie matériel sans commune mesure,
cracher sur le sacré qui apparemment n'existe plus ? pas ?
On sait plus,de toute façon tout est déjà absolu magnifique parfait.
Oh tiens un clochard gisant sur le sol dans une flaque de sang,probablement la seringue de trop hum que dire en tant que dieu absolu " c'est magnifique".
"C'est vrai tout va bien dans le meilleur des mondes"
et puis il pense "Merde j'aurai dû lui demander c'est qui son
fournisseur parce qu'elle à l'air super puissante". Fin
Et voila un allumé de plus au royaume des allumés.

mikaël chetoui a dit…

Miki
@Mr Black
Si je puis me permettre de faire une remarque, je pense que l'identité originelle dont fait mention la personne anonyme plus haut n'est autre que "l'innocence originelle" de l'homme détachée de sa sagesse et de son savoir donc un être plus intuitif qui n'est plus guidé par son mental.Son mental est donc assujettit à son coeur qui lui est relié à la source et qui lui dictera tous le savoir dont il a besoin donc les rapports entre les êtres humains seraient totalement différents d'aujourd'hui puisque c'est le mental qui domine le coeur de l'Homme aujourd'hui.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.