jeudi 3 octobre 2013

La confiscation de l’épargne devient une tendance mondiale



Maintenant que le « bail-in » (c’est-à-dire le sauvetage d’une banque effectué en mettant les déposants à contribution, comme cela a été fait à Chypre, ndlr) est devenu une pratique acceptée tout autour de la planète, aucun compte bancaire et aucun fonds de pension ne sera plus jamais en sécurité à 100% », écrit Michael Snyder sur « The Economic collapse ». Il cite des exemples qui indiquent que cette pratique s’est en effet généralisée dans le monde au cours des derniers mois :



✔ Pologne : Reuters rapporte que le gouvernement polonais a annoncé mercredi dernier qu’il allait transférer à l’Etat plusieurs actifs détenus par des fonds de pension privés pour réduire la dette nationale. L’association des fonds de pension polonais a jugé que cette décision était inconstitutionnelle parce que le gouvernement s’est emparé de certains de leurs actifs privés sans leur proposer la moindre compensation.

Islande. Ce pays a été salué pour sa gestion de la crise financière. Cependant, le ministère des Finances vient de proposer de limiter la garantie des dépôts bancaires à 100.000 euros. Cette mesure ne manque pas de rappeler que l’Europe a érigé la solution adoptée à Chypre (c’est-à-dire la mise à contribution forcée des déposants détenant plus de 100.000 euros en compte) en « modèle » , d’autant qu’en parallèle, des contrôles de capitaux ont été mis en place, qui ont permis de limiter les sorties de capitaux à 6 milliards d’euros.

✔ Europe. Jeudi dernier, les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé un plan qui promeut la méthode du «bail-in» comme la méthode type pour porter secours aux banques « too big to fail » à l’avenir. Ce plan prévoit que les clients titulaires de dépôts supérieurs à 100.000 euros seront les premiers à subir des pertes en cas de tombée en faillite de la banque. Les contribuables ne seront plus mis à contribution qu’en dernier ressort.


✔ Italie. Un « bail-in » est actuellement organisé pour la banque Monte dei Paschi, la plus ancienne banque italienne. En clair, la banque ne paiera plus d’intérêt sur ​481 millions d’obligations hybrides. Ces titres ont été choisis en particulier, parce qu’ils n’offrent aucune protection ni aucun recours à leur détenteur. Les clauses de leur règlement prévoient que l’absence de paiement des intérêts de l’emprunter ne sera pas considérée comme un défaut de paiement. Il ne semble pas que ce sauvetage devrait concerner d’autres titulaires de comptes privés, mais cela montre que les officiels européens sont déterminés à appliquer la solution du bail-in en cas de chute d’une banque.

✔ Nouvelle-Zélande. Bill English, le ministre néo-zélandais des Finances est favorable à la solution chypriote pour porter secours aux banques en difficultés, qu’il a adaptée à la Nouvelle Zélande avec l’Open Bank Resolution (OBR). L’OBR prévoit qu’en cas de faillite d’une banque, tous les déposants subiront une ponction immédiate sur leur épargne pour financer le plan de secours de la banque.

✔ Canada. Le Canada est également en train de proposer la méthode du « bail-in » dans le cadre de la préparation du budget du gouvernement. Le nouveau budget propose de mettre en place un régime de bail-in pour les banques du Canada d’une importance systémique. Cette proposition est datée du 21 Mars, ce qui implique qu’elle est antérieure à la mise au point de la solution chypriote.

« Cela signifie que les gouvernements du monde considèrent désormais que notre argent constitue une partie de la solution en cas de faillite future de grandes banques », écrit Snyder.

Il n’y a plus d’endroit offrant une garantie totale pour placer son argent. Plus que jamais, il est imératif de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et de répartir ses actifs sur différentes sortes de supports au sein de plusieurs banques/institutions financières. Ceux qui s’en abstiendront et qui placeront toute leur fortune dans une seule banque ne devront pas se montrer surpris si un jour une grande partie venait à disparaitre à la suite d’une décision officielle.

Source: express.be

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Dredger:
Une autre manière de résumer serait de dire que ceux qui détiennent déjà la dette de tout les pays du monde (la FED ?) qu'ils saignent suite à une arnaque tout aussi mondiale, passent à la suite des opérations qui consiste à se servir directement sur le compte des citoyens. Quelle impunité !
A quand un mouvement tout aussi mondiale des pays qui refusent tout simplement de payer leur dette !? Ah oui j'oubliais, ce n'est pas possible en ce moment, vu que les gouvernements des-dits pays travaillent pour le bailleur, ils ne vont quand même pas se tirer une balle dans le pied. Et dire qu'il y a encore une majorité de personnes qui continuent à suivre le cirque des politiques et croient que les partis principaux de leurs pays respectifs sont opposés.
Vivement la désobéissance civile de ne plus payer le moindre impôt, mouvement qui devrait naturellement naitre et se répandre comme une trainée de poudre, avec comme condition commune simple : le peuple a décidé que son pays ne doit plus rembourser la dette et le fait savoir en ne payant plus le moindre impôt. Cela serait un bras-de-fer intéressant à suivre et une idée qu'il serait temps de répandre dans la (les) population(s) - non ?

Anonyme a dit…

Gastu
C est plutôt une bonne nouvelle on prend au riche pour donner un peu à tout le monde.
Y a que les riches pour se plaindre qu on taxe les fonds supérieurs à 100k €!

Anonyme a dit…

En voilà une technique qu'elle est vicieuse . Perso je ferai le lien avec la préparation de la monnaie informatique . En faisant circuler l'info que les comptes vont être pillés, la réaction logique est de retirer son argent et de le mettre sous le matelas , Une fois les plus grosses quantités de liquidité retirées , il suffit d'annoncer officiellement la mise en vigueur de la devise informatique. Du coup, tous ces milliards retirés des banques n'auront plus aucune valeur et tout le petit peuple se retrouvera à ZERO. Les banques qui sont parties prenantes vont s'autocréditer à volonté , et la population n'aura d'autre choix que de tout recommencer à coup de crédits bitcoins . Quand à l'argent papier mis de côté, il pourra juste servir à allumer le feu . On prend les paris ?

Anonyme a dit…

Dredger
@Gastu : à mon avis, et n'y vois aucune attaque perso, tu es à côté de la plaque. Un riche n'est pas une personne qui a 100.000€ sur son compte, ni même dix fois plus, on commence à peine à parler de riche à ce moment. Peut-être qu'en rapport avec ce que tu disposes pour toi tu considères cela comme riche, mais si on veut ettendre l'échelle avec les personnes les plus riches au monde, crois moi, 100k sur un compte en banque ca reste quelqu'un d'à peine aisé - et puis y'a tellement d'autres facteurs de richesse matériel ...
Ce ne sont pas non plus ces "riches" à 100k sur leur compte qui ont l'argent - ne comprends-tu pas qu'ils veulent s'attaquer ainsi aux gens aisés, à la classe moyenne et la couler. Tout les effondrements de civilisation ont été précédés par une disparition de la classe moyenne, en écrasante majorité vers le bas (classe moyenne => classe pauvre) - Ce sont les ultra-riches qui devraient payer, hors, ce sont eux qui augmentent leurs revenus d'années en années, mais vu que ce sont aussi eux qui sont aux manettes d'à peu prêt tout, ils ne vont pas se mettre à influencer les politiques, les sociétés, les patronnats et j'en passe de manière à gagner moins, mais plus, toujours plus !
En bref, non ce n'est pas du tout une bonne nouvelle, et puis, à ton avis, après le pallier de 100k euros, ca descendra, jusqu'à récuperer 50€ sur les 1000 euros sur ton livret d'épargne ! A ce moment là, tu penseras toujours que c'est une bonne nouvelle ?

Anonyme a dit…

@Anonyme, vraiment anonyme
Juanito

Pour reprendre ton idee sur le bitcoin, la devise informatique, a deja, et aura toujours une valeur annexee sur les monnaies, notamment usd
Donc bien que tu ais retire tes sous de ta banque, tu pourras t acheter des bitcoins avec. T auras peut etre plus besoin de billets et pieces, mais les monnaies s echangeront toujours en Bourse, et dans les pays ne disposant pas de systemes adaptes aux bitcoins.

La ou le bitcoin presente un avantage non negligeable, c est la liberte de mouvement que tu as avec, et la suppression des banques comme intermediaires.
Malheureusement, a mon avis, ils ne laisseront jamais un tel developpement se faire sans se placer en acteur incontournable et recuperer le profit qu il leur est du.

C est comme internet, ca devait etre une revolution culturelle, et ca l est dans un certain sens, mais dis moi combien de spams, et de pubs tu te manges par jour. Combien d infos est il possible de recuperer sur n importe qui. et est ce que les gens s en servent pour s instruire, s epanouir (pour la majorite). ils preferent squatter FaceBook. et les pubs de Youtube.

Tout ce que je veux dire par la, c est que c est trop beau pour etre vrai, jamais on pourra se defaire de l emprise des banques dans notre systeme. Elles auront toujours un coup d avance sur nous dans cette guerre, normal l argent lui meme en est le nerf.
Sauf que l argent, il faut le creer, c est une valeur ajoutee a la base, et qui se charge de cette tache ingrate, c est nous.
Si on prend du recul, on peut se concevoir comme des esclaves, qui triment et obtiennent un salaire de misère, les patrons ramassent le jackpot et le jouent en bourse, obligent les esclave a placer leur argent dans la societe, et en cas de coups dur, ils se retournent sur les maigres economies de leurs esclaves. Quand les esclaves n auront plus rien, ils n auront que la haine pour se venger et se liberer de leurs chaines..

Anonyme a dit…

Babaoui ! Toujouuuur pluuus !!! Ou bien comment voler de plus en plus les pauvres pour donner aux riches... Deja qu'avec l'obligation etats de se surfinancer sur les marchés, depuis 73, ils ont crées les dettes, de veritables pompes a fric du contribuable vers les gros proprietaires ; avec ce genre de mesures on atteint vraiment des sommets d'injustice... C'est navrant...
Dvd26

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.