jeudi 10 octobre 2013

Le rapt du Premier ministre est le symptôme de la désintégration de la Libye

Merci qui ?


Patrick Haimzadeh, ancien officier, puis diplomate arabisant, a été en poste en Libye, où il retourne régulièrement. Il a publié Au cœur de la Libye de Kadhafi (Editions Jean-Claude Lattès) en 2011 et prépare un nouvel ouvrage sur l’insurrection libyenne. Il réagit à l'enlèvement du Premier ministre libyen Ali Zeidan, ce matin à l'aube, par un groupe d'ex-rebelles qui l'ont relâché ce midi.



Pourquoi avoir séquestré quelques heures le Premier ministre ?

D’abord ces groupes d’ex-rebelles ont leur propre agenda. On peut imaginer que le groupe qui a arrêté quelques heures le Premier ministre, réputé proche des Occidentaux et des Américains, a répondu à l’enlèvement du chef présumé d’Al-Qaeda Abou Anas al-Libi, samedi, par les forces spéciales américaines. Ce kidnapping serait un message nationaliste : on arrête Zeidan parce que pèsent sur lui de lourds soupçons de corruption et qu’il surtout est proche des «étrangers». Ce rapt s’inscrit dans la logique de dégradation à laquelle on assiste depuis la chute de Kadhafi, en 2011. Il s’agit d’un épisode de plus dans une spirale de désintégration et de morcellement du pays.

Pourquoi parler de morcellement ?

Less groupes ex-rebelles de Cyrénaïque ont stoppé l’exportation de pétrole brut ces dernières semaines en bloquant les principaux ports de l'est. Ces groupes considèrent que plus d’argent de pétrole doit leur revenir. A partir d’aujourd’hui, ils peuvent dire : «Vous voyez, on ne peut même pas traiter avec un Premier ministre si faible et en plus se fait enlever par ses propres troupes chargées d’assurer sa sécurité».

Que dit cet enlèvement de la situation actuelle ?

Politiquement, les lois passent sous la pression des armes qui sont partout. Il y a un fort repli des Libyens sur des identités primaires : régions, villes, tribus, quartiers. On ne pourra pas voir surgir un homme fort car les Libyens ne veulent plus d’une figure centrale. Le schéma le plus pessimiste, c’est personne ne répond plus de rien. A Benghazi, il n’y a pas une journée sans un règlement de compte, politique ou criminel. Les troupes rebelles ont mis la main sur les trafics de voitures, armes, et le passage de drogue. On peut parler pour certains d’une dérive mafieuse. Je ne vois pas ce qui pourra stabiliser ce pays.

Jean-Louis LE TOUZET

http://www.liberation.fr/monde/2013/10/10/le-rapt-du-premier-ministre-unhttp://www.liberation.fr/monde/2013/10/10/le-rapt-du-premier-ministre-un-symptome-de-la-desintegration-de-la-libye_938454-symptome-de-la-desintegration-de-la-libye_938454

6 commentaires:

toff de aix a dit…

BHL et tous les sionistes (j'a ben dit sionistes et pas juifs) sont comptables de la misère, de la désintégration et de la déchéance du bonne partie de l'Afrique en ce moment. Il est temps que cette mascarade cesse, sinon le retour de bâton sera absolument terrible...vous me direz une menace de plus ou de moins, au pont où on en est.....

Esprits.hoppi a dit…

BHL c est des choses que peut de gens savent , il serait pas étonnant que sa famille descende des pharisiens qui on tout fait pour que Jésus sois cruxifier .
Parceque quand vous être capable de défendre juda à se point il y a , il y a matière à se posée des question !
BHL (1981)
"qu est-ce que c est que Satan ? (...) Satan c est Lucifer (...) c est l intelligence la clairvoyance (...) il est urgent de réhabiliter judas(...) en raison de la présence de Satan en lui (...)
Après sa faut pas se demandée pourquoi il veut déclenché des guerres à tout bout de champs.

Anonyme a dit…

Bonjour!
Mon comm. n'a pas rapport vraiment avec cet article quoiqu'en ces temps de «Fin», tout est lié mais bon, je suis désolé si mon comm. «Pollu» en étant hors-sujet... :-/
Rorschach, tu devrais, si ce n'est déjà fait, aller jeter un oeil sur le blog de la résistance: Planete X et FEMA : Bob Fletcher chez Alex JONES : "Les gouvernements anticipent des impacts célestes catastrophiques de proportion biblique "
Encore dsl pour ce comm. sans lien apparent avec l'article.
AnarChrist

Anatole Patachon a dit…

Je prolonge la parenthèse HS avec cet autre lien: http://fukushima-diary.com, qui donne des nouvelles constantes de ce qui AMHA est l'évènement le plus préoccupant dans l'immédiat.

Roland a dit…

Perso cela m'aurais intéressé de savoir ce qui il y avait dans son bouquin si quelqu'un avait un pdf se serait vraiment chic.
Au cœur de la Libye de Kadhafi (Editions Jean-Claude Lattès)

Anonyme a dit…

Self':
Encore une fois, les imbéciles sont intervenue et le pays reste en désordre total même plusieurs années après la soit disant "libération du peuple".
Iraque, Afghanistan, Libye; trois échecs pour les peuples; et je précise bien PEUPLES.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.