jeudi 21 novembre 2013

Bretagne : Tremblement de terre de magnitude 4,5


Un tremblement de terre de magnitude 4,7 a été constaté jeudi en fin de matinée dans la région de Vannes, indique le Réseau national de surveillance sismique (Rénass), basé à Strasbourg, sur son site internet.


Dans un premier temps, la magnitude avait été estimée à 4,5. La secousse s'est produite à 10h53 à une profondeur de 7 km. Selon les premiers éléments transmis par la préfecture du Morbihan, la secousse n'a pas entraîné de dégâts.

D'après une carte figurant sur le site du Rénass, l'épicentre se trouve à une dizaine de km au nord de Vannes.

Une secousse de moins de trente secondes

«La secousse a été ressentie largement dans le département entre Vannes, Languidic, Lorient. Selon les premières informations du Codis, il n'y pas de dégâts», a dit à l'AFP David Myard, directeur de cabinet du préfet du Morbihan. Philippe qui habite proche de l'épicentre témoigne: «Ça a commencé à trembler un peu, on a pensé à un avion qui approchait et au bout de trois secondes un énorme boum. On ne savait pas du tout ce que c’était. Ensuite ça a bien tremblé encore 5 ou 6 secondes. On a déjà eu quelques tremblements de terre ici (un tremblement de 3,9 début octobre, ndlr), mais là le sol bougeait sous nos pieds je n’ai jamais senti ça. Tout le monde est sorti des bureaux pour en parler».

Selon une correspondante de l'AFP à Vannes, la secousse a duré moins de trente secondes. «Les objets sur le sol, sur le bureau, ont bougé. On est tous sortis de nos bureaux et on s'est tous demandé Qu'est-ce qui se passe ? ». «Tout était concomitant, la secousse et un bruit qui allaient en augmentant. On s'est demandé s'il n'y avait pas eu un crash d'avion. Puis, tout s'est arrêté d'un coup», a relaté cette correspondante. A Plescop, ville proche de l'épicentre, Rolande Liagre, une employée de mairie jointe par téléphone a déclaré: «J'ai eu peur, ça a été très, très fort».

Des secousses déjà ressenties dans la région mais «jamais aussi fort»

Des secousses sismiques sont parfois ressenties dans la région, «mais jamais aussi fort», a-t-elle ajouté, tout en précisant qu'aucun dégât n'avait été signalé dans la commune.Un tremblement de terre de magnitude 3,9 s'était produit mi-octobre dans le Finistère, à l'est de Brest, sans faire de dégâts.

La sismicité dans le secteur n'est pas fréquente, avait alors indiqué à l'AFP le Bureau central sismologique français (BCSF), basé à Strasbourg, précisant que les derniers tremblements de terre d'une magnitude similaire s'étaient produits en 2004 sur l'île de Groix (3,7) et en 2002 à Hennebont, près de Lorient, dans le Morbihan (5,4).

http://www.20minutes.fr/societe/1252901-20131121-bretagne-tremblement-terre-magnitude-45

12 commentaires:

Jemot de beurre a dit…

HS

Encore un nouveau volcan sorti de l'eau!

http://fr.euronews.com/2013/11/21/video-naissance-dune-nouvelle-ile-volcanique-au-large-du-japon/

Anonyme a dit…

Fred
Bonjour, pour être sur place, à seulement quelques kilomètres de l'épicentre je peux témoigner comme quoi c'est vraiment très impressionnant (ma maison à trembler de partout, et tout le village est sorti dehors). Je comprend mieux ce que peuvent ressentir certaines personnes victimes de séismes beaucoup plus fort et long, on est vraiment impuissant face à ce genre de situation, cela laisse réfléchir....
PS: merci Rorschach pour ce site.

Anonyme a dit…

J'ai vécu très longtemps en Bretagne, et il y a très peu de séismes et celui-ci n'est pas le plus fort, en 2002 la secousse a été violente !
Le Morbihan est l'endroit où ça tremble le plus en Bretagne mais ce n'est jamais bien méchant.
lili

Anonyme a dit…

(WESTMAN)
Il y en a déjà eu un à Brest le 11/10/13, la faille Bretonne se réactive entre Brest et Nantes. Peut-être que ça bouge aussi dans les des monts d'arrés (qui sont de très anciens volcans) où il y a des chambres magmatiques "endormies". A noter qu'il s'y trouve la plus ancienne centrale nucléaire de France (Brénilis) dont le béton est "viellissant". Elle est à l'arrêt mais pas désafectée puisque du matériel y est toujours stocké. Quand à Brest c'est le port des sous marins nucléaires et autres engins tout aussi dangereux. C'est important à savoir pour la prise de comprimés d'iode en cas de fissure, d'accident si les seismes venaient à s'amplifier...

Anonyme a dit…

Obelix à laissé tomber son menhir?

Anonyme a dit…

Timetraveller
ressenti a coueron, petite bourgade a l'ouest de nantes ...

Anonyme a dit…

Fred
Info pour ceux que ça intéresse:
http://grandterrier.net/wiki/index.php?title=La_faille_sud-armoricaine_du_Jet_il_y_a_300_millions_d%27ann%C3%A9es

Anonyme a dit…

@Anonyme " C'est important à savoir pour la prise de comprimés d'iode "
et bien en fait non! :)
As tu deja tente l'experience d acheter des comprimes d'iode en pharmacie? je te conseille d'essayer. La reponse est "ce n"est pas disponible. Et c est la pharmacie générale des armées qui détient cela et le délivrera aux pharmacies si elle juge cela nécessaire. (accident nucléaire etc) Donc ce n'est pas toi (ou nous) qui déciderons si c'est bon de prendre de l'iode ou pas (c est pareil dans les autres pays en europe) US/Japon je ne sais pas

TheNowaytogo a dit…

@anonyme de 18:21 Il me semble que vers Brest il y a des distribution anticipées de pastilles d'iode, sinon pour ce que tu évoques la solution réside dans
" I Biane "de chez "PiLeje"...comprimés disponible te permettant de saturer tes glandes tyroïdiennes de la même manière! Sinon, HS s'il en est, je viens de traduire et diffuser cette émission d'une télé locale espagnole qui a interviewer Josefina Fraile présidente de "Skyguards" :
https://www.youtube.com/watch?v=AjUnevis1no

Anonyme a dit…

on peut commander de l'iode aux USA, en France on prend les gens pour des enfants de 5 ans comme d'hab

Anonyme a dit…

Oui ! Je peux vous dire que ce tremblement de terre est vrai ! J'étais au lit avec mon pc portable quand soudain je ressens quelques chose d’anormale ! Sa a trembler dans mon lit, même les murs on fait crac crac et j'ai eu un petit peu les chocottes lol ! Sa a duré quelques secondes ! ^^

PS : Je précise que je suis pas loin de Quimper et donc on la aussi ressentit !

LeChatMaya a dit…

Ah c'est sûr qu'on se sent un peu petit face à un tel événement! Je me souviens du 5.4 en 2003 dans les Vosges, les murs qui ondulaient comme du papier lol

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.