mardi 19 novembre 2013

La Sardaigne dévastée par un cyclone



“Dix morts, l'île dévastée”, titre le quotidien sarde ce 19 novembre suite au passage du "cyclone" Cleopatra, qui a frappé la Sardaigne le 18 novembre au matin. Le bilan - toujours provisoire - qui est passé entre-temps à 18 victimes.

Comme d'autres médias, le quotidien qualifie de “cyclone” cet évènement décrit comme exceptionnel par les autorités, qui a entraîné des orages et pluies très violentes, causant d'importantes inondations. Le journal propose notamment une carte des zones touchées.

“Nous sommes dans une situation d'urgence”, raconte l'envoyé spécial de La Nuova Sardegna à Olbia, zone la plus affectée. “Des scènes dramatiques : des rues qui ressemblent à des fleuves, des maisons submergées, des ponts effondrés. On annonce à nouveau de la pluie pour ce soir. Il y a beaucoup de peur.”

http://www.courrierinternational.com/une/2013/11/19/la-sardaigne-devastee-par-un-cyclone


13 commentaires:

Anonyme a dit…

V
18 novembre = 9 /11 !!!

Anonyme a dit…

Moi je suis à beaulieu Sur mer près de Monaco et hier soir c'était l'apocalypse !

Anonyme a dit…

patsba
un cyclone en mer mediterrannée?? comment c'est possible? je pensais que ce genre d'evenement prenait forme qu'à partir des oceans non?

Anonyme a dit…

patsba
c'est bien se que je pensais il ne peut y avoir de cyclone en mediterrannée , cyclones tropicaux, cyclones subtropicaux,typhons, cyclone polaire..: ocean pacifique,atlantique..il peut se former un 'genre' de tempetes si la mer Méditerranée atteint de 24 à 28 °C mais de la fin août à la mi-septembre pas fin novembre !!

Un cyclone est un tourbillon de nuages et de pluie, associé à une dépression tropicale parvenue à un stade ultime de développement et de violence. Pour fabriquer un cyclone à partir d'une dépression, il faut plusieurs ingrédients, dont les principaux sont :

Premièrement, beaucoup d'humidité, et c'est pourquoi les cyclones se forment toujours au-dessus d'un océan. Ils aspirent cette humidité, tirent leur énergie de sa condensation, et en ont besoin pour survivre. C'est seulement après un certain trajet maritime qu'ils sont susceptibles d'atteindre un rivage. S'il s'agit d'une île ou d'une presqu'île, ils peuvent la traverser de part en part, mais s'il s'agit d'un grand continent, après avoir provoqué de nombreux dégâts sur la côte et à proximité, les cyclones se meurent par manque d'humidité, et redeviennent des dépressions plus classiques.

Deuxième condition, de la chaleur, il faut que l'eau soit à 27°C au moins. Les cyclones se rencontreront donc généralement vers la fin de l'été (aux Antilles, surtout à la fin du mois d'août et en septembre), à l'époque où l'eau de mer est la plus chaude, et dans les latitudes tropicales. Aux alentours de la France métropolitaine, seules les eaux de la Méditerranée peuvent parfois atteindre le seuil des 27 degrés, mais durant de courtes périodes, et sur des étendues trop réduites pour qu'une dépression ait le temps d'évoluer en cyclone.


C'est la raison pour laquelle aucun cyclone n'est à craindre. Cette affirmation pourrait toutefois être remise en question si la terre venait à se réchauffer de quelques degrés, suite à l'amplification de l'effet de serre.

Si aucun cyclone ne peut pour l'instant se développer en Méditerranée, il arrive en revanche que les restes d'un cyclone soient amenés à traverser l'Atlantique, et atteindre la Manche ou la façade océanique de la France Il s'agit dans ce cas d'un ancien cyclone, redevenu dépression après avoir évolué sur les eaux plus froides proches de la côte occidentale des U.S.A., puis entraîné par le courant perturbé d'ouest qui circule généralement au nord de l'anticyclone des Açores en direction de l'Europe. Parvenue sur nos rivages, la dépression ne possède plus les caractéristiques d'un cyclone, mais peut néanmoins être associée à des vents tempétueux.

Tomla a dit…

http://1.bp.blogspot.com/-DhNtgFFQGP4/TlSkfe6B8pI/AAAAAAAAAbQ/CI52ruB6vDE/s1600/NovembersDoom_TheNovellaReservoir.jpg

Tomla a dit…

Désolé j'ai oublié d'ajouter ce lien, si Rorschach pourrait fusionner mes 2 posts, merci d'avance.
http://www.youtube.com/watch?v=TxOLSWJLeyo

Zangao a dit…

ça commence à faire beaucoup............

Anonyme a dit…

Tout est normal , faut pas s'inquieter !!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Et bim, mange ça monsieur l'anonyme Pierre, qui se moquait de mon commentaire en ce qui concerne ISON et les changements qu'elle provoque ...

rappel : 15 novembre -- 21 novembre : Départ POSSIBLE de phénomènes météorologiques qui semblent vraiment bizarres et sans précédents;

Un cyclone en Sardaigne, a mon avis c'est sans précédents

Anonyme a dit…

Relativisez !! le terme cyclone n'est pas approprient dit, et de plus détrompez vous les tempête " automnales-hivernales " ne sont pas rares au contraires.. On les appel des " médicanes " elles ont l'apparence d'un cyclone tropicaux car ces tempetes possèdent un oeil comme un cyclone. Et elles prennent leur puissance dans la différence de température qu'il y a entre la mer méditérannée et l'air qui y est plus froid. car l'eau est encore a 19-20° tandis qu'il ne fait que 13° dans l'air..

Et avec ces tempetes, s'associe des vents violents et de forte précipitations et des violents orages. Lors d'épisode cévennols dans le sud est c'est souvent le cas.

Alors ne crier pas au loup tout de suite.. regarder sur google " médicanes méditérannée " et vous verrez des images satellites de 1970 ou 80 , un médicane était très impressionnant esthétiquement.

Un ancien ( pas un vieux , un ancien commentateur du site mais qui écrit sous annonyme à présent )

TheHawk a dit…

Merci patsba, on voit là l oeil avisé!
Sinon les tempêtes en méditerranée ne sont pas rares, mais il est vrai que celle ci était particulièrement puissante du à la bora ce mistral de l est méditerranéen

Anonyme a dit…

évènement décrit comme ***exceptionnel*** par les autorités
On a beau «relativiser», on ne peux nier que des phénomènes exceptionnels et de plus en plus sans précédents se produisent particulièrement depuis 2012 et ce que ce soit au niveaux politique, économique, religieux, cosmique, social et/ou environnementale. Quand on regarde Événement par événement ça ne dit rien de «spécial» sauf p-ê des «coincidences» ou des exceptions sans plus... mais c'est lorsque l'on relie les points les uns aux autres que l'on commence à «Voir». Mais, effectivement, tout n'est sûrement pas lié. Toutefois, je ne saurais dire si je vis sur la même planète que vous ou dans la même «dimension» mais pour moi il est ÉVIDENT que nous vivons une époque sans précédents et qui va s'accélérer en terme de Catastrophes de toutes sortes. Ce Grand Nettoyage est préférable à une société corrompue et Malsaine (remplit d'Endoctrinés Endormit,) qui continuent de «vivre» grace à la Mort qu'elle répend sur la planète. C'est l'Occident qui Mériterait d'être Éprouvé le plus Durement et qui le sera un jour plus que tout soyez en Assurés.
AnarChrist

Ben J a dit…

La mer Tyrrhénienne est la zone de la méditerranée qui s'inscrit dans un TRIANGLE ayant pour limites la Sardaigne et la Corse à l'ouest, la péninsule de l'Italie (Rome-Vatican) à l'est, et la Sicile au sud. A la pointe de ce triangle on trouve l'ile d'Elbe où a séjourné Napoléon lors de son exil. Cette année, outre la démission du pape, cette zone semble donc être le lieu de phénomènes naturels importants :
- Novembre, « La Sardaigne dévastée par un cyclone »
- Septembre, « Un nouveau volcan serait apparu au large des côtes italiennes. »
- Août, « Activité volcanique sous l’aéroport de Rome »
- 2013, forte activité de l'Etna (Sicile) le volcan le plus actif d'Europe

Image GoogleEarth du triangle bien visible sur le fond marin:
http://img850.imageshack.us/img850/9272/24n2.png

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.