lundi 11 novembre 2013

Philippines : Scénes d'anarchie et de pillages aprés le passage du typhon


Hébétés, les survivants du typhon fouillaient dimanche les décombres entremêlés aux cadavres dans le centre des Philippines, une région dévastée par Haiyan. Des habitants, armés et affamés, s'attaquaient aux magasins et aux convois apportant une aide insuffisante.



Plus de 48 heures après le passage d'un des typhons les plus violents, le centre de l'archipel était le théâtre de scènes d'horreur, alors que les rescapés désespérés cherchaient à boire et à manger.

À la lisière de Tacloban (220 000 habitants), une des villes côtières les plus touchées sur l'île de Leyte, des zones entières ont été détruites par des vagues de plusieurs mètres et des vents dépassant les 300 km/heure.

Edward Gualberto titube sur les cadavres pour fouiller les restes d'une maison effondrée. Vêtu seulement d'un pantalon rouge, ce père de quatre enfants et conseiller local dans un village s'excuse de son apparence et de ses actions.

«Je suis une personne décente. Mais si vous n'avez rien mangé depuis trois jours, vous en arrivez à faire des choses affreuses pour survivre», dit-il à l'AFP en mettant la main sur des boîtes de conserve, alors que les mouches volent au-dessus des corps.

«Nous n'avons rien à manger. Nous avons besoin d'eau et d'autres choses pour survivre», ajoute-t-il.

Son butin après une demi-journée passée à fouiller: paquets de pâtes, canettes de bière, boîtes de conserve, biscuits et sucettes, ainsi que du savon.

«Ce typhon nous a enlevé toute dignité. Mais j'ai encore ma famille et j'en suis très reconnaissant».

Anarchie et cauchemars

Ailleurs dans la ville, des rescapés adoptent des stratégies de survie plus agressives, profitant de l'absence des forces de l'ordre, qui ont quasiment disparu depuis le passage du typhon.

Comme Edward Gualberto, ils expliquent n'avoir rien mangé depuis trois jours et les autorités admettent être dépassées et incapables d'acheminer l'aide sur place.

Des habitants ont brisé les rares vitrines des magasins qui ont résisté aux vents, ou tordu à l'aide de leviers les grilles de quelques échoppes.

Un boucher, désespéré, brandit un revolver vers les assaillants. Mais même si l'homme agite son arme dans les airs et crie, la foule se sert.

À proximité, Emma Bermejo, propriétaire d'une petite pâtisserie, évoque des scènes d'«anarchie».

«Il n'y a aucun membre des forces de l'ordre, l'aide met trop de temps à arriver. Les gens sont sales, affamés et assoiffés. Encore quelques jours et ils vont commencer à s'entretuer», assure-t-elle.

«C'est affreux. D'abord une catastrophe, puis le pillage de nos magasins. Je peux comprendre qu'ils prennent la nourriture et l'eau. Mais les postes de télévision ? Les machines à laver ?»

Le président de la Croix Rouge des Philippines, Richard Gordon, a qualifié certains attaquants de «gangsters», après le pillage d'un convoi de son organisation près de Tacloban.

Sur les routes de la région, hommes, femmes et enfants avancent en file dans un paysage de désolation, beaucoup le nez et la bouche recouverts pour masquer l'odeur pestilentielle des cadavres.

Les autorités craignent quelque 10 000 morts sur Leyte et chiffrent à 300 le nombre de décès sur l'île voisine de Samar, où 2000 personnes sont portées disparues.

Une équipe de récupération des corps s'active, mais les soldats paraissent dépassés. «On a six camions à travers la ville qui ramassent les corps. Ce n'est pas suffisant», déclare le conducteur d'un des véhicules. «Il y a des corps partout».

Des habitants tendent des lettres aux journalistes, adressées à des proches qui vivent dans le reste du pays.

Beaucoup sont blessés et tous racontent des scènes cauchemardesques. «Les immenses vagues sont venues encore et encore, s'abattant dans la rue et emportant nos maisons», raconte à l'AFP Mirasol Saoyi, une jeune femme de 27 ans.

«Mon mari nous avait attachés l'un à l'autre, mais nous avons été séparés. J'ai vu plein de gens hurler et se noyer. Je n'ai toujours pas retrouvé mon mari».

http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201311/10/01-4709099-philippines-les-rescapes-prets-a-tout-pour-survivre.php

13 commentaires:

Jo a dit…

quoi de plus logique que de chercher à survivre ?

en cas de catastrophe la seule regle qui compte est : continuer à vivre ... donc à piller ce qui reste

Anonyme a dit…

Pardon de reposter, mais mon inattention m'as fait oublier d'ajouter se lien pour ceux qui veulent s'informer :).

http://www.youtube.com/watch?v=DvZItn7RoV8&list=PLAGoc02xifBESMdf4KZxyTMjViu3ZCAtd

Ps: Je merci l'anonyme qui a posté un commentaire sur se site au sujet D'Ison car grâce a lui j'ai enfin pus m'éveiller encore plus, merci.

Que à mon tour j'aide les autre.

Chère amis,

Je vous aime.


Willepilote


Anonyme a dit…

Slt Rorschach, tu devrais jeter un oei là dessus si tu as 1 minutes
Si desfois tu n'etais pas au courant ce serait pt etre bien de communiquer l'info via ton Blog pour voir la réaction de tes lecteurs et surtout avoir ton avis sur cela.

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/11/le-quartier-de-lelys%C3%A9e-est-boucl%C3%A9-jusquen-2015.html

Dernièrement c'etait 'anniversaire de Hermann Rorschach , je te lis depuis 1 an et demi, et je t'avoue je n'avais pas fait le lien ;-). tu t'es inspiré de lui pour le Titre de ton Blog? Tout ça pour te dire que je t'aurais bien imaginé posté un papier sur lui et avoir ta "vision" de ses Travaux. Si desfois tu as déjà publié un papier sur Lui, ce serait sympa de me passer le lien.
Dernière chose quand tu regarde son portrait photo N&B, j'ai l'etrange impression que son visage m'est"familier" étrange ressemblance avec un acteur mondialement connu..; Brad ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hermann_Rorschach
Je te le redis, super Boulot, et ton Blog ouvre des consciences.
Peneda

Anonyme a dit…

Attention de ne pas propager la désinfo. beaucoup de propagande de peur font que vous ne voyez ce qui se passe réellement, le manque de connaissance fait prendre la peur comme issue, nous avons assez vécu la peur dans le passé, maintenant vivez le courage de la foi. Vous êtes votre Planète a vous de décider la suite.

hotchiwawa a dit…

Prenez garde!
Lors de mouvement de masse, de mouvement planétaire, il est facile de tourner une bonne idée en une mauvaise, uniquement avec quelques éléments perturbateurs qui la tirent à leur avantage.

Il est conseillé de faire progresser une idée en groupe restreint avec des gens que vous connaissez, même si ça progressera moins vite.

hotchiwawa a dit…

Merci Willemote :D

A mon tour, une bonne vidéo qui montre la connaissance des Ancients.
+ le mouvement Ubuntu (non ce n'est pas l'O.S.)

https://www.youtube.com/playlist?list=PL_LXrW9gKGu0IxzxsRsmi3JF5j7eown7u

Regardez la vidéo Annunaki... c'est mon channel.

Anonyme a dit…

Que ca arrive aux US et il leur faudra moins de 3 jours, pour commencer a s entretuer, je me rappelle pas avoir entendu des histoires de ce genre lors de Katrina pourtant..
et passé quelques semaines c est a la walking dead..chacun pour soi et le plus grand danger pour l Homme, c est l Homme.


M

Kathchina a dit…

Ça m'énerve quand j'attend dire qu'il y a des scènes de pillages ,c'est n'importe quoi , les gens essayent tout simplement de survivre , alors les médias arrêter de dire n'importe quoi ça suffit la on ne vous suit plus , on est capable de réfléchir par nous même OK

LeChatMaya a dit…

"je me rappelle pas avoir entendu des histoires de ce genre lors de Katrina pourtant.." Perso j'avais entendu parler de viols, de pillages et d'une violence rare. Si cela devait arriver chez nous les résultats seraient plus ou moins les mêmes. En temps de guerres et famines certains en venaient à manger les morts c'est terribles mais la survie est un instinct qui prend le dessus. Certains diront qu'ils ne tueraient pas dans une situation où la vie ne tien à rien, où c'est chacun pour soit, où l'Homme est la pire des menaces, à ces personnes je leur dit: ne parlez pas trop vite, une fois ensevelit sous les eaux rare sont ceux qui se laissent mourir sans avoir tout donner pour avoir un peu d'air.
Notre civilisation est faite d'Hommes faibles psychologiquement, on n'y peut pas grand chose c'est le système qui les as brisés. Enlevez leur, leur confort et les barrières qui les empêchaient de céder à leurs pulsions...le résultat devrait être catastrophique. Heureusement l'Homme est fait pour vivre en groupe et à un moment l'entraide et la solidarité prendront le dessus. The walking dead est en effet une très bonne série qui au delà du gore zombi possède un aspect psychologique vraiment très intéressant.

Anatole Patachon a dit…

Oui, tout cela donne une idée très claire de ce qui arrivera au bout de quelques jours en cas de pépin dans toutes les villes du globe.
Pendant ce temps, nos élites-bouffons responsables de la façon dont notre monde a évolué, ont prévu de se planquer comme des rats, laissant à l'armée le soin de garnir leurs cercueils en plastique et de nettoyer l'armée de zombies qui errera dans les rues en bouffant des cadavres.
Quelques bastions dans les campagnes résisteront quelque temps si les conditions météo ne sont pas trop dantesques, sinon ce sera l'extinction d'une race nuisible et inutile.
Barjavel en moins optimiste, en fait.

Anonyme a dit…

Ravi de vous avoir fais découvrir hesthelamb ^^

Faites tourner, depuis le temps que je dis que cet homme fait des videos plus qu’intéressante ... généralement on m'envoie paitre !

( ps : il avait prédis qu'il se passerait un truc le 15 octobre très exactement, grâce a l'astronomie et a sa symbolique et résultat = SHUTDOWN )

Madrass alias Max

LeChatMaya a dit…

il s'est passé quoi le 15? Parce que le shutdown c'était déjà mit en place avant cette date.

Galérien a dit…

Kathchina, tout à fait, je fait la même constatation. Ces soit disant journalistes ne font même pas l'effort de se renseigner ou de tout rapporter et non seulement le sensationnel. Concernant le pillage. En cas de catastrophe et c'est bien le cas, il n'y a pas de pillage reconnu comme tel (pas de "punition) tant que cela concerne l'eau, la nourriture. Ce n'est pas le cas pour si vous piller tv, téléphones etc. Certains magasins ont simplement sorti toute leur marchandise pour que l'on se serve (bien sûr certaines grandes chaînes ne le voit pas comme cela).

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.