vendredi 24 janvier 2014

Best Of : L'histoire cachée du Mac Do et du kebab racontée aux zombis




Le zombi n'aime pas qu'on lui parle de la crise (quelle crise ? on ne meurt pas de faim !), du 11 septembre ((ouahh l'antisémite !),  des cataclysmes (2012, c'est juste un film ouahh l'idiot !) et se foute éperdument de tous les sujets qui alimentent la complosphére (tous des cinglés, c'est moi qui vous le dit !).

Le problème c'est que souvent nous sommes obligés de les côtoyer, voire même de leur parler.
Histoire de leur faire la conversation voilà donc 2 histoires qu'un zombi appréciera à coup sûr, elles concernent la bouffe et l'argent, 2 thèmes qui l'intéressent au plus haut point. Il faut savoir que le zombi est un croisement entre Homer Simpson et son patron Mr Burns, alors attendez vous à lui mettre l'eau à la bouche et à le faire rêver debout.















Tout d'abord, il faut planter le décor, commencer la discussion en affirmant que derrière chaque fortune se cache une innovation, celui qui innove , qui invente un nouveau truc, empoche le pactole (c'est pas vrai mais le zombi ne demande qu'à y croire).

Maintenant commencez par lui raconter l'histoire des restaurants Mac Donald, aujourd'hui c'est une multinationale avec des milliers de franchises mais au début c'était juste un petit restau routier tenu par les frères Mac Donald.

 La fabuleuse histoire de Mac Donald  commence au début des années 40 à San Bernardino Californie, l'un des 2 frères a remarqué en cuisinant que quand on mélangeait de la viande hachée avec de la graisse de boeuf, on obtenait ce qui semblait être un authentique steak. Il renouvela l'opération et s'aperçut qu'il suffisait d'incorporer seulement 10% de viande pour avoir un truc qui ressemblait à un steak de hamburger.
La viande étant la denrée la plus chére dans un menu, les frères Mac Donald purent vendre des repas moins chers que les concurrents tout en dégageant une meilleure rentabilité.

En plus de ça, ils supprimèrent les serveurs et les voituriers, désormais  les clients sont servis directement dans leur voiture. A l'époque il s'agissait d'un tout nouveau concept celui du  "cash and go", en français "paye et dégage !".
La franchise connut un succès planétaire et devint même un symbole du mode de vie américain, après la fin de l'URSS les zombis, pardon, les prolétaires russes firent la queue pendant des heures pour goûter un happy meal plein de graisse dans le premier Mac Do qui ouvrit à Moscou.

Le résultat de ce succès fut que beaucoup d'américains devinrent obèses sans vraiment comprendre pourquoi.
Une action judiciaire collective fut lancée contre Mac Donald, l'avocat de la firme rétorqua avec un argument imparable : "la responsabilité de la firme ne peut être engagée car tout le monde sait que les menus Mac Do font grossir".


Vidéo : Les hamburgers de Mac Donald sont tellement pleins de graisse et de produits chimiques que même les microbes n'arrivent pas à les digérer.





 Voir aussi cette fameuse vidéo, le hamburger est intact depuis...1989 !

 A ce stade, le zombi se pourlèche les babines en se disant que lui aussi il aimerait bien faire quelque chose comme les frères Mac Donald (en fait leur franchise a  été rachetée par un homme d'affaire et c'est lui qui s'est enrichi mais il ne faut pas le lui dire), dites lui que c'est possible et pour en faire la démonstration racontez lui  comment un pauvre immigré turc sans le sou a fait fortune en France en vendant des kebabs.


L'histoire cachée du kebab commence aux halles de Rungis au début des années 90, un immigré turc sans le sou et au chômage traîne parmi les stands, que faisait il là ? Mystère... Peut être voulait il acheter des fruits et légumes pour les revendre à la sauvette dans le métro comme le font beaucoup d'autres immigrés ? L'histoire ne le dit pas. Toujours est il qu'il se trouvait dans le marché des bouchers quand il voit un gros tas de viande collé contre un mur, il est surpris car dans son pays ça ne se fait pas de jeter de la viande, il demande alors à un vendeur ce que fait cette viande posée à même le sol.


  On lui répond qu'il s'agit de déchets de boucherie, c'est à dire des viandes trop gâtées pour être vendue aux clients, elles vont être vendues à des usines de nourriture pour chien pour 30 centimes d'euro  (2 francs à l'époque) . Dés qu'il entend le prix, notre turc sursaute, il n'en croit pas ses oreilles, il demande qu'on lui mette de côté ce paquet de viande, court chez lui chercher de l'argent et revient dare dare payer le vendeur qui est trop content de se débarrasser de cette viande qui commençait à sentir le moisi. Notre turc vient d'avoir une idée de génie, il s'est rappelé comment dans son pays on préparait une sauce qui conservait et parfumait la viande, la recette prend un peu de temps. Il faut laver la viande à l'eau de javel, ensuite il faut la tremper dans la sauce pendant plusieurs jours afin de l'attendrir et lui ôter son goût de moisi. Grâce à quelques amis qui lui prêtent de l'argent, il ouvre son premier restaurant quelques semaines après. Le succès ne se fait pas attendre, les jeunes et les pauvres se bousculent, consommer un menu pour 20 francs (3 euros) viande, frites et boisson comprise, pour eux c'est du jamais vu, par rapport à Mac Donald le turc donne toujours plus, plus de viande, plus de frites, plus de pain et cerise sur la gâteau c'est beaucoup plus bon !


Notre turc ouvrira plusieurs restaurants, puis ne pouvant plus les gérer tous à la fois, finira simplement par vendre la recette de préparation de la viande, initialement proposée dans les 1500 euros, son coût finit par tomber à 150 euros puisque ceux qui avaient payé pour la connaître se sont dépêchés de la revendre à leur tour. Aujourd'hui chaque quartier populaire contient plusieurs restaurants turcs, ils sont devenus maintenant les concurrents N°1 des mac Do et autres burger Kings qui en sont réduits à faire des recettes hallal pour faire revenir la jeunesse des cités chez eux. Quand aux clients, quoique satisfaits du service, à force d'ingurgirter des sandwichs kebabs, il leur arrive souvent d'être pris d'inexplicables nausées mais ils n'ont pas encore compris pourquoi. Quoiqu'on en dise les véritables perdants dans cette affaire ce sont quand même les chiens, avec tous ces kebabs qui ont ouvert, il est devenu difficile de remplir les boites de canigou .


Voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Si le zombi à coté de vous se met à baver, ne vous inquiétez pas c'est tout à fait normal, c'est bien la preuve que ces histoires ont eu leur petit effet.
La prochaine fois, je parlerais des coulisses de la grande distribution et je raconterais comment dans les années 60, Mr Auchan a un jour filé un petit tuyau qui a lancé Mr Carrefour et comment depuis ce temps, ces 2 enseignes se livrent une guerre interplanétaire sans merci.

22 commentaires:

un zombie a dit…

quoi c'est bon le kebab........

Zamale a dit…

Desolé mais l'histoire du kebab est fausse,faites des recherches.
C'est un Turc Allemand qui l'a "inventer" , le doner kebab est un "dériver" du Chawarma.

tono tony a dit…


Ok pour le fast foods mais pour les grecs faut avoir les bonnes adresses on n'est plus dans les 90's... encore faut il ne pas en abuser sinon gare à la bedaine...

Anonyme a dit…

Ha les zombies, les endormis, les moutons.. Chaque jours j'essai de sensibiliser les gens autour de moi, mais sorti de leurs jeux FB à la con, de leur emissions de tv réalité et de leur petit quotidien pépère ils ne veulent rien voir... On dirait qu'ils n'entendent plus... Ils sont lobotomisés total... Je me vois en Don quichotte moderne... :-(

Anonyme a dit…

Chupacabra

Le kebab a côté de chez moi est à base de viande blanche, et on voit direct si un kebab est mauvais, suffit de voir la viande sur la broche si elle est bien ordonnée, ou grossièrement disposé, avec plein de gras blanc...
merci Rorschach pour cet excellent papier, sur la différence entre un bon ou mauvais burger , et Kebab aussi.
allez donnez vos super adresses de Kebab ici, et on compare ok ?
On avance Rorsch ! tu nous éveille grâve en ce moment ! merci !

hujo a dit…

:) ca cest drole et bien ecrit. Merci

Anonyme a dit…

Le meilleur Kebab de mon ancien quartier est tellement côté qu'il n'est jamais vide. Il est trop bon. Pour les parisiens, il se trouve station Maraichers sur la ligne 9, il fait l'angle entre la rue d'avron et la rue des pyrénées. Allez y vous n'allez pas le regretter. Ca me donne faim d'aillleurs :D

Anonyme a dit…

Mr Black
…...........
Salutations ô Homme de bonne volonté.
…...........................................................

Le zombie n'aime pas tout les sujets qui remettent en question
leur misérable mode de vie, d'être, et de pensée,les zombies sont
les pourfendeurs les plus zélés contre les libres penseurs,
et contre tout ceux qui pointent du doigt leurs contradictions,
ainsi que leur misérable condition, dans laquelle,ils semblent
unanimement se complaire. Les zombies s'accordent à les appeler
«théoricien de la conspiration».En effet, en agissant ainsi le
zombie coupe court à tout dialogue,et ceci, afin éviter de mettre
à nu sa calamiteuse capacité de réflexion.
Pourtant les zombies défendent leurs propres "théories", et bien
souvent sans arguments valables,si ce n'est de répéter les inepties
que les leaders zombie ont instillés à force de répétition.
La condamnation,le sarcasme ,l'insulte, l'opprobre,
la haine et la colère sont les instruments favoris du zombie
face à une rhétorique intelligible,leur utilisation légitime
selon eux la véracité de leurs propos.
Le zombie à un raisonnement très limité il pense que
"Puisque tout le monde pense comme lui, il ne peut que avoir raison".
Ceci est le principe de base du mode de pensée zombie.
Le con a toujours raison parce que le con est plusieurs.
Il faut savoir que le mode de pensée du zombie est indubitable,
son mode de pensée doit être identique à celui de ses semblables,
le mode de pensée peut parfois différer,mais seulement dans
la mesure ou, la divergence est communément admise par la
communauté zombie, sous peine d'être sanctionné par ses
semblables. Les zombies sont très soucieux du regard
des autres zombies,c'est pourquoi le zombie se conforme
à toutes sortes de codes, considéré comme des signes de reconnaissance .
Le zombie pense qu'être bien intégré dans une société malade est
un gage de bonne santé mentale.
Avec les années les mœurs des zombie sont de plus en
plus méprisables de notre point de vue,
mais paradoxalement la communauté zombie accueille celles-ci
chaleureusement. Bref c'est à croire que chez les zombies être con c'est cool.
Mais fort heureusement ceci ne durera qu'un temps,car les zombies ont oubliés
que tout est usufruit,et que bien mal acquis ne profite
jamais,mais ceci la communauté zombie l'apprendra à ses dépens.

Architecte je vomis ton œuvre.

Zangao a dit…

Le mauvais Kebab, c'est un mauvais Kebab, c'est comme le mauvais Mc Do !

Anonyme a dit…

Bloup
si les Big Mac ne pourrissent pas !!! alors faisons des stocks pour le jour de l'effondrement ::: NON ???

Anonyme a dit…

Raoul Popo _

Cet article est à peu près correct concernant le créateur des McDo qui n'a jamais vu les bénèfs tirés du développement planétaire de son concept de base mais concernant le kébab carrément discréditer le site que de publier de telles conneries.

En guise de bouffe pour chien c'est l'inverse qui s'est produit il y a quelques années à Châteauroult, préfecture de l'Indre (36).
Une inquiétante vague de disparitions de chiens a été stoppée quand le resto-kébab à côté du Lycée a été fermé par les services compétents qui, lors d'un contrôle, ont découvert que de la viande de chien (et pas "pour" chiens) agrémentait les pains de viande rôtis.

De plus, vu le public visé, tous les pains de viande sont livrés avec un certificat Hallal certifiant que la viande provient bien d' animaux sacrifiés rituellement et non abattus (sic).

Même le grossiste nommé Métro commercialise ces trucs en France.
On peut juste regretter que l'on ne trouve plus de ces pains de viande surmontés d'une partie grasse de mouton qui, située au sommet et fondant à la cuisson, donnait un goût un peu plus sophistiqué chez certains vendeurs dans les années 80.

Et pour finir, un truc vraiment informatif, ce business est très très répandu chez les réfugiés turcs affiliés au PKK en France.

Anonyme a dit…

Très frustrant de cotoyer les zombies. Le dernier paragraphe résume bien, leur limitation.
ca renvoie aux sectes, il est très difficile, de faire sortir, les adeptes, complètement endoctrinnés, qui n'écoutent plus, n'entendent plus
La secte mondiale, des gourous au sommet du NWO, a fait son oeuvre
Ils ont travaillé, a fond, sur le rationnel, le matériel, du cerveau droit, par l'intermédiaire des médias ( les collabos du système) +publicités, des lobbies ,
Sur internet ils proposent, des divertissements, Ca c'est la phase de décervelage,
Fait sur de nombreuses années, la personne devient accros au système. On a étouffé son coté emotionnel, partie droite du cerveau.
Le résultat du décervelage, c'est l'incapacité d'analyser clairement ,une situation, aucune synthèse, possible, la personne devient malléable, et n'écoute que ce qu'elle a stocké dans son esprit. Elle fonctionne en mode, action , réaction,par pulsion en satisfaisant que ses besoins primaires
C'est le consommateur idéal, qui ne posent plus de questions sur rien, ne réféchit plus par lui méme, et accepte tout du système, meme si ce dernier l'empoisonne, et le tue a petit feu.
Et très important, en l'empechant de réflechir, par la télé,....et autres parasites , on le déconnecte de tout , et surtout de sa spiritualité.

Anonyme a dit…

Vous me faites bien rire ... Ok je suis d'accord avec l'article, mais les commentaires me répugnent ! Chacun désigne l'autre comme le zombie, se croit en dehors de ce phénomène. Vous faites partie de ces zombies, et moi aussi ! Vous avez encore une vision du type "le méchant, c'est l'autre", "ils sont tous ignorants, heureusement que je ne suis pas comme eux" ! Je vous le dis parce que je pense que vous pouvez changer ces mauvaises habitudes, n'oubliez pas qu'au pays des aveugles, le borgne est roi.

Anonyme a dit…

anonyme de 9;30 rectification
il travaille sur la partie GAUCHE, du cerveau et pas comme écrit. (inversion de ma part)

Anonyme a dit…

@anonyme 10.29

Personne ne vous oblige a lire les com, chacun y dépose son point de vue, on appelle cela : "la liberté d'expression"
anonyme 9:30

Anonyme a dit…

@10.29
gros NAZE, complètement inversé $$$ !

Anonyme a dit…

Je suis l'anonyme de 9:30 : C'est bien pour ça que je donne mon point de vue, car ceci m'horrifie de voir toute une population de personnes pour qui tout le monde est un zombie sauf eux, parce que tels des dieux vivants, ils mangent bio et se cultivent un peu.

Mariethé a dit…

je remercie sincèrement Anonyme (Mr Black) 25.01.14. 13.38 et Anonyme
26.01.14. 9.30 et a 27.01.14 17.21

RIEN A AJOUTER pour l'instant , et chapeau

Keran Nafnaf a dit…

Le meilleur burger est celui que l'on fait soi-même!
Les miens sont au nugget de poulet maison.
Je ne mange plus de boeuf depuis que mes steacks devenaient tout blancs après 24h au frigo. Puis petit à petit ouvrir les yeux sur l'industrie alimentaire et vomir, vomir, jusqu'à prendre conscience de chaque chose qui entre dans notre corps.
Petit calcul mathématique facile:
ce que je mange, mon corps l'utilise pour fabriquer mes nouvelles cellules, donc je suis ce que je mange!

John doe a dit…

dans tous les cas a l'heure actuelle, tout ce qui est viande est impure a la consommation humaine, le petit veau né avec les bactéries héritées de maman vache folle pleine de vaccins,le petit veaux né deja malade et donc reçoit des vaccins très vite grâce a nos amis les singes vétérinaires très diplômés mais grands zombis assoiffés de fric malgré tout, les pires zombis de notre société dite moderne, c'est la classe moyenne, c'est la grande classe de l' hyperconsommation et qui donne envie aux autres d’être comme eux. beurk désolé pas pour moi, j'ai juste assez de thune pour manger très peu mais sainement de préférence, pour entrainer votre corps a être résistant a la pourriture un mac do ou un kebab de temps en temps fait office de vaccin c'est inclus dans le menu, quoi que dans le mac do il y'a beaucoup plus de produit chimique dans la sauce et la tranche de fromage que dans l'eau du robinet. a consommer avec modération et la peur au ventre que monsanto n' ai pas trouvée une nouvelle arme chimique a foutre dedans.

Anonyme a dit…

Sylve

Je fonctionne comme un peu comme John Doe.
Je mange sain en permanence et de temps en temps un p'tit mc do et compagnie. Faut avouer que, même si notre corps ne nous en remercie pas, c'est bien bon.

Alex Perraillon a dit…

C est chateauroux

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.