jeudi 9 janvier 2014

Fukushima : La vidéo qui affole les américains

Début 2014, la radioactivité a fini par atteindre la côté Ouest. Silence assourdissant des médias, les autorités jurent qu'elle ne provient pas de Fukushima et qu'elle ne présente aucun danger.
   
Aux États-Unis, une vidéo intitulée « Fukushima radiation hits San Francisco? » qui a été postée sur YouTube pendant le réveillon de Noël, et dans laquelle on voit un homme inconnu mesurer le rayonnement nucléaire en utilisant un compteur Geiger, a jeté le trouble. Le film dure environ sept minutes et le rayonnement atteint parfois de plus de 150 CPM (‘count per minute’), jusqu'à cinq fois le niveau normal. Les images ont été prises à Pacifica State Beach, une ville côtière à environ 30 minutes en voiture du centre-ville de San Francisco.



La vidéo a été vue 600.000 fois et beaucoup de gens craignent que les déchets nucléaires qui ont été emportés en mer lorsque la centrale nucléaire de Fukushima a été frappée par le tremblement de terre et le tsunami qui se sont produits en mars 2011 au Japon, aient atteint la Côte Ouest des États-Unis.

Dans le commentaire qui accompagne la vidéo, l’auteur indique que cela fait deux ans qu’il mesure le rayonnement sur les plages locales et que rien n’explique cette hausse soudaine.

Les grands médias ont été remarquablement silencieux concernant cet incident. Les grands titres de la presse américaine, dont le Wall Street Journal et le New York Times, mais aussi les chaînes telles que CNN et CNBC, ne l’ont absolument pas mentionné.

Les représentants des gouvernements locaux ont commencé à effectuer de nouveaux tests lorsque la vidéo est devenue virale, et ils ont annoncé qu’ils n’avaient pas constaté que le rayonnement avait atteint un niveau dangereux. Dans le journal local The Half Moon Bay Review, Dean Peterson, le directeur du système de santé local, a admis que le rayonnement avait atteint cinq fois la valeur normale à certains endroits, mais il a affirmé qu'il n'y avait pas de danger pour le public.

«Ce n'est pas quelque chose que nous considérons être un danger immédiat pour la santé publique. Il n'y a même aucune indication que ceci pourrait provenir de Fukushima », a-t-il dit.

Un rapport d'experts indépendants a conclu mercredi que le rayonnement, qui est désormais 14 fois plus élevé que la normale, n'est pas causé par la fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, sans parvenir à préciser la cause possible de cette hausse de la radioactivité ambiante.


http://www.express.be/joker/fr/platdujour/comment-expliquer-le-silence-des-medias-traditionnels-concernant-ce-qui-se-passe-sur-la-cote-ouest-des-etats-unis.htm

6 commentaires:

Anatole Patachon a dit…

Les médias nient déja l'évidence des chemtrails, comment voulez-vous qu'elle ne nie pas celle de la contamination du Pacifique (et des autres océans) par l'accident de Fukushima et les mauvaises opérations des Japonnais ?
Si la communauté mondiale ne peut intervenir sur le sol Japonnais sans leur accord (bien qu'elle ne se gêne pas particulièrement pour d'autres états) elle aurait le devoir de protéger ses populations ou au moins de les informer en mesurant la progression des radiations dans les eaux internationales et les poissons pêchés dans le monde.
Mais nous avons là une fois encore la preuve que les Médias Mondiaux ne sont plus des outils d'information, mais des moyens de manipulation utilisés par les gouvernements ou plutôt LE Gouvernement de la planète, celui qui tire les ficelles des marionnettes Obama/Merkel et de notre bouffon Hollande.

marc antoine a dit…

A Half moon bay California 284 CPM.

ludo .d a dit…

bonjour
le soleil et la lune serre a rien lol
il nous prenne pour des bille
même les moins réfléchie se doute que rien ne va plus.
sauf qu'il veule se rasure et il ferme leur yeux et leur oreille et fini par devenir
des moutons qui suis un mauvais Berger.
Jésus-Christ EST LE BON BERGER (donc violence proscrite)
http://www.croixsens.net/jesus/goel.php
que Dieu vous bénis au non de jésus-christ et par la personne du saint-esprit

Sacha a dit…

14 fois plus élevé que la valeur normale et tout va bien !
Que dire alors de ceci: http://www.secretsofthefed.com/alert-u-s-gov-just-purchased-millions-potassium-iodide-pills-fukushima-fallout-blasts-west-coast/
Les habitants craignent les déchets de Fukushima arrivés par la mer... Ils ne pensent pas aux radiations envoyées par les courants aériens!
Tout l’hémisphère nord est déjà touché par les radiations des 3 réacteurs en fusion et dont le dernier contiendrait du plutonium capable du pire désastre. Je pense que la vie sur cette planète est bien compromise et nos autorités continuent à nous vendre le nucléaire comme une énergie propre ! Quelle honte!

Apprenti Sage a dit…

Il est clair que les retombées radioactives de cette catastrophe hors normes se répandent sur toute la planète, à commencer par l'océan pacifique, puis l'atmosphère!


Pas besoin d'avoir bac +5 et encore moins des médias (pour ma part cela fait des années que je ne les écoute, ne les lis ou les regarde, car j'ai parfaitement compris et intégré le fait qu'ils n'informent plus, ne sont pas impartiaux et sont main dans la main avec les pouvoirs en place et/ou dominants, élites et banksters compris.

S'informer de nos jours demande que l'on y consacre soi même du temps afin de chercher les bonnes infos d'une part, et aussi vérifier leurs authenticités par des recoupements d'infos etc...Ce qui prend un certain temps et un temps certain. Cependant ce n'est pas une dépense vaine d'énergie, bien au contraire, et cela affine notre discernement sur les situations et tribulations que nous vivons présentement.
Bien @vous.

Droséra rotundifolia a dit…

Une illustration qui se passe de commentaire ou pas :( me fatigue l'homme et sa science de travers

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.