mercredi 29 janvier 2014

Snowden : Le jeu Angry Birds est un mouchard de la NSA

 On attends toujours les révélations de Snowden à propos du 11 Septembre.


La NSA et son homologue britannique espionnent les utilisateurs de mobiles grâce aux applications comme le célèbre jeu Angry Birds, révèlent de nouveaux documents transmis par Edward Snowden.


Les oiseaux en colère ne peuvent rien contre l'aigle de la NSA. Le New York Times, le Guardian et le Pro Publica ont révélé lundi que la NSA et son équivalent britannique, le GCHQ, récoltaient les données provenant d'applications mobiles comme Angry Birds. Ils obtiennent des informations personnelles sur les utilisateurs comme leur âge et leur sexe. Ces manœuvres d'espionnage ont touché un nombre indéterminé d'utilisateurs et sont en cours depuis 2007, selon le New York Times. La révélation provient de documents dévoilés par l'ancien employé de la NSA, Edward Snowden, en juin 2013.

Les applications mobiles concentrent autour d'elles une montagne d'informations personnelles. Pour une simple mise à jour du système Android, «plus de 500 lignes de données à propos de l'historique du portable» sont envoyés sur des serveurs, selon le New York Times. Ce sont les développeurs d'applications qui reçoivent cette manne de données habituellement utilisée pour du ciblage publicitaire. Mais la NSA et le GCHQ sont parvenus à intercepter ce flux ininterrompu de données personnelles. Les deux agences de renseignement «ont tellement [récolté] d'informations qu'elles ne savent pas quoi en faire», précise le New York Times.

Vol de données via Angry Birds

Angry Birds a ainsi été exploité par les espions américains et britanniques, comme le montre un document secret du GCHQ de2012. Rovio, le développeur d'Angry Birds, a déclaré sur son site n'avoir jamais eu connaissance du programme d'espionnage, ou d'y avoir participé d'une quelconque façon. Le créateur du jeu mobile a pourtant peut-être facilité le travail de la NSA. En 2012, Jason Hong, professeur à l'université de Carnegie Mellon, avait révélé que le jeu récoltait des informations de localisation des utilisateurs afin de les transmettre à des entreprises de publicité mobile, selon The Record.

Des applications comme Facebook, Twitter ont été aussi ciblées. Ainsi l'âge, le sexe, la localisation mais aussi des contacts et des mots de passe auraient été récoltés par les agences d'espionnage. Un document du renseignement britannique signale également que les espions ont pu obtenir des détails sur l'orientation politique ou sexuelle des utilisateurs, indique le New York Times. Les deux agences ont également porté un intérêt particulier pour le service de localisation de Google, selon le quotidien américain.

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/01/28/01007-20140128ARTFIG00499-angry-birds-une-mine-de-renseignement-pour-la-nsa.php

10 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est faux dixg

Le citoyen engagé a dit…

On pourra attendre longtemps les révélations sur le 11 septembre à mon avis. Cela sert juste à justifier notre intérêt à son égard.

Antitoyz a dit…

si tu le veut bien, peut tu regler les propriété du bloc texte ( soit margin-left ou padding-left :5 px ; ) ca serait beaucoup plus agréable a lire, sur ordinateur ce n'est pas flagrant, mais sur tablette c'est dérangeant.

j'éspère que tu ne prendras pas ça mal, rorsh, je me permet de te le redire en qualité de lecteur assidu.

crash2012 a dit…

Moi j'aime bien Angry Bird, je ne pense avoir "besoin" de la NSA pour être surveillée. Depuis 2001 je dois être sur la "black list".
Un jour ça sonnera à la porte (au mieux) et on viendra me mettre en garde à vue ...(au mieux). J'essaie de garder un peu d'humour même si je tremble un peu à cette idée.

CaligulaMinix a dit…

Même propos au sujet d'Angry Birds par Richard Stallman (le gars qui a inventé GNU, la base de Linux..), conférence à voir ici :

http://nemesistv.info/video/3473WY9AAKBG/conference-quotvers-une-societe-numerique-librequot-de-richard-stallman


Bon visionnage ;)

tono tony a dit…


Désolé Rorschach , pour moi Assange Snowden c'est kif-kif bourricot , des gros mythos qui la font à l'envers pour diriger notre attention sur des futilités , comme si on a attendu Snowden pour comprendre et constater big brother ...

tono tony a dit…


Comme si tu pouvais te sauver de la NSA et raconter ce que tu veux...lol...jte promet qu'il l'aurait maraboutiser à distance jusqu'à le rendre fou ou le faire crever...pas besoin d'envoyer un sniper , t'envois quelques djins et l'affaire est réglée...

Un exemple ;

En moins de deux ans, cinq des plus importants chefs d’État en Amérique Latine sont atteints par un cancer, mettant leur vie en danger , ça c'était en 2011 entre temps Chavez est mort...

http://www.legrandsoir.info/des-president-e-s-particulierement-vulnerables-au-cancer.html

Point commun de ces dirigeants ? Des anti NWO...

Anonyme a dit…

@tony tony
tu peux développer sur les djins ,,? merci
val.

tono tony a dit…


@ Val,

Je te renvoi vers un exorciste musulman qui je pense est le mieux placé pour en parler ;

La sorcellerie et les djinns occasionnent de nombreux problèmes de santé. Ces maux d’origine mystique ne fonctionnent pas selon les règles naturelles que connaît la médecine. Ca peut être des douleurs à l’origine inconnue, des maladies connues mais dont le déclenchement est anormal, des maladies inexplicables qu’on a seulement pu observer, voire nommer et classer. Les traitements médicaux face aux maladies mystiques sont inefficaces mais peuvent toutefois en atténuer les symptômes.

La suite ; http://maladiespirituelle.e-monsite.com/

Dés lors j'espère que tu comprendras pourquoi on brulait les sorcières au moyen âge...


Anonyme a dit…

Tony Tony

bonjour, et merci pour ta réponse et le lien.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.