dimanche 9 mars 2014

L'antéchrist au cinema : " Let Me In "



Laisse moi entrer (Let Me In)



En 2010 sort " Let Me In " qui relate la rencontre entre un enfant de 12 ans et une fille vampire. Ces dernières années, les films de vampires sont devenus un genre à part entière. Aussi, avant de procéder à l'analyse symbolique du film proprement dit, nous allons éclaircir quelques points sur l'allégorie qu'ils représentent et voir de quelle manière, ils peuvent être reliés au monde réel.
 

Tout d'abord, il faut préciser que "Let Me In" est un remake de " Morse ", un film suédois sorti en 2008. Aprés "Valhalla Rising" qui est une coproduction danoise, c'est donc un autre film aux origines nordiques qui  ouvrira la voie à l'enfant des ténèbres que les illuminatis préparent pour le monde. Si l'action se déroule dans la ville de Los Alamos au Nouveau-Méxique (lieu de naissance de la bombe nucléaire américaine), la neige omniprésente dans les scènes extérieures permet de restituer l'ambiance nordique du film d'origine.

D'ailleurs, force est de constater que ces derniers temps, cette région du monde semble inspirer pas mal les réalisateurs d'Hollywood. Ainsi, le film " 30 jours de nuit " mettait en scéne une bande de vampires scandinaves, une chose compréhensible dans la mesure où ces créatures, si elle existaient réellement, préféreraient sans doute profiter des 6 mois de nuit du cercle arctique.

Et étrangement parfois la réalité rejoint la fiction. L'histoire a en effet retenu que la ville la plus haut nord de la Norvège fut par le passé le théâtre de l'une des plus féroces chasses aux sorcières. Dans cette région du Finnmark surnommée "les porte de l'enfer", des dizaines de supposées sorcières furent exécutées au début du XVII ème siècle. Aujourd'hui, les autorités ont érigé un monument en leur mémoire et expliquent ces persécutions par l'isolement géographique des populations de l'époque. Officiellement, les sorcières et les forces du mal n'existent donc pas, il n'y a donc aucune raison de penser qu'elles aient pu elles aussi profiter des conditions de cette région du cercle arctique pour se livrer à leurs activités malfaisantes.

En vérité, les vampires du cinéma sont la représentation des entités démoniaques qui pullulent dans le cône d'ombre de la Terre et qui toutes les nuits terrifient les humains dans leur sommeil afin d'extraire leur énergie vitale. Si cela vous rappelle quelque chose, c'est normal puisque Hollywood nous a déjà préparé à cet effet avec le film d'animation "Monstres et Cie".

Et surprise ! Qui trouve t'on comme personnage principal ? Le fameux démon "One Eye"! Le même que l'on a vu dans " Valhala Rising" et qui imprime sa marque un peu partout des billets de banque  jusqu'à la déclaration des droits de l'homme de 1789.

Maintenant vous savez que si la nuit,  il vous arrive de vous réveiller tout en étant paralysé, c'est ce genre d'entités qu'il faut incriminer.


Comme leurs homologues du grand écran, ces entités vampiriques ne supportent pas la lumière du soleil. Le mythe du pieu dans le coeur puise également ces racines dans le monde réel puisque c'est en transperçant le coeur du cadavre que les anciens se débarrassaient des fantômes des défunts qui revenaient hanter le voisinage.

Ces entités présentent d'autres similitudes avec les vampires du cinéma. Par exemple, si elles peuvent par leur pouvoir de suggestion influencer vos rêves, il leur est plus difficile de pénétrer effectivement dans votre domicile à moins que vous ne leur donniez la permission. De ce point de vue, toute transaction avec les forces occultes dans votre lieu d'habitation équivaut à un agrément de votre part. Le fait de jouer au Oui-ja par exemple ou bien le fait d'exécuter un rituel quelconque. Même le fait d'installer un talisman prétendu bénéfique constitue un accord tacite qui devra être payé au prix fort.

 Ce qui est valable pour les lieux d'habitation l'est également pour ce que l'on a de plus cher, à savoir notre esprit. Pour parvenir à posséder durablement un individu, ces démons ont besoin de son consentement. C'est à ce moment là qu'interviennent les illuminatis. En échange de la richesse et d'une position sociale enviée, ils demandent juste une cérémonie d'initiation en guise d'adhésion à leur club. Qui ne se laisserait pas tenter ?
C'est ainsi qu'aujourd'hui toute une génération d'artistes ne font que diffuser de la propagande illuministe et tant pis si parfois, ils prennent une étrange apparence sous l'effet du démon qui les possède.

Après avoir examiné les correspondances entre les vampires charnels du cinéma et les entités désincarnées de l'astral, nous sommes en mesure de mieux comprendre le sens caché de certains films récents. Par exemple, "Daybreakers" peut se voir comme une allégorie qui montre comment ces entités tentent de réinvestir directement le corps des hommes alors que le cheptel qui les nourrit est menacé d'extinction.

Et dans un proche avenir, la fameuse Biochip mise en avant par les sbires du NOM, leur permettra de pénétrer le sanctuaire du corps de l'homme et de s'abreuver directement à la source. Dés lors, elles n'auront plus besoin de rituels car elles seront guidées par les pulsations électroniques de la puce.

Entre parenthèses, la biochip est l'un des projets les plus sinistres du NOM mais contrairement à ce que la plupart croient, elle ne correspond pas à la marque de la bête qui n'est autre que celle de l'antéchrist. Alors que la biochip ne constitue qu'une opération de parasitisme, la marque de la bête signifie que le corps est désormais la propriété exclusive d'un démon des enfers. La personnalité humaine n'est plus qu'un masque destiné à sauver les apparences et elle peut être complètement évacuée si les conditions le permettent.

Ainsi, tous ceux qui pactisent avec les forces démoniaques reçoivent une marque qui signifie qu'ils sont devenus la propriété du démon qui les possède. En général, la marque apparaît dans un repli cutané ou dans une région intime afin de ne pas trahir celui qui la porte. Le texte de l'Apocalypse nous apprend qu'à la fin des temps, elle sera portée sur la main ou sur le front c'est à dire bien en évidence, ce qui signifie qu'à cette époque les démons incarnés ne prendrons même plus la peine de se cacher. En outre, il nous indique qu'ils domineront le reste du genre humain puisque "nul ne pourra acheter, ni vendre" s'il n'a reçu cette marque qui n'est autre que l'esprit de l'antéchrist.

De ce point de vue, le règne de l'antéchrist peut aussi bien représenter une collectivité organisée qu'un individu. Selon le Traditionaliste René Guénon ce pourra être à la fois l'un et l'autre. Les forces anti-traditionnelles ayant pour but de placer à la tête d'une organisation, un individu chargé de concentrer en lu même toutes les influences maléfiques avant de les projeter sur le monde.

Divers films préparent d'ores et déjà le chemin de cet imposteur. " Let Me In " en fait partie et doit se voir comme une allégorie qui raconte comment un enfant innocent se fait séduire peu à peu par une entité démoniaque. Le film reprend tous les codes du genre tels qu'on les a explicités précédemment. Une fois décryptée à l'aune de cette grille d'analyse, c'est une tout autre histoire qui se révèle derrière ce qui avait l'air d'un banal film d'horreur.

En outre, les scénaristes ont disséminé quantité d'indices pour nous mettre sur la voie. ll y en a trop pour qu'on puisse tous les citer. Aussi, on se bornera à n'en mentionner que quelques uns. 

L'histoire tient en quelques lignes. Owen est un garçon très timide qui vit seul avec sa mère et se fait constamment battre par les garçons de sa classe. Un soir, il fait la rencontre d'Abby, une fille qui vient d'emménager à côté de chez lui. Plus tard, Owen se rend compte que l'arrivée d'Abby coïncide avec une série de meurtres sanglants. Il comprend qu'Abby est un vampire… Mais ils finissent par devenir amis et partent ensemble.

On aura compris que " Let Me In ", en français "laisse moi rentrer" signifie en vérité "permet moi de rentrer dans ton esprit afin de te posséder". De ce point de vue, la cage à poules pour enfants dans laquelle Owen à l'habitude de rencontrer Abby représente son esprit. On peut dire la même chose du Rubick's Cub qu'il lui offre et qu'elle résout très vite.. Pour l'intellect supérieur de Abby, le cerveau de Owen n'est donc qu'un casse tête qu'elle manipule à sa guise. Dans le film, on aperçoit un ancien casse tête en bois, ce dernier représente l'esprit de son dernier hôte, l'homme usé qu'elle a fini par réduire en esclavage.



Plus tard, on voit Owen tenter d'écouter Abby à travers le mur de son appartement, cette scène représente le futur hôte recevant des échos du dialogue que l'entité entretient dans l'esprit qu'elle occupe toujours. Sur le mur, le poster géant de la Lune désigne simplement le lieu à partir duquel certaines de ces entités opèrent la nuit.


Encore plus tard, Owen et Abby mettent au point un mode de communication basé sur des signaux morses (d'où est tiré le titre du roman d'origine). Il s'agit là du moyen que peuvent employer ces entités pour communiquer discrètement avec leurs hôtes, quelques coups et vibrations suggestives étant préférables à la prise de contrôle complète du corps au vu et au su de tout le monde.

Si "Valhalla Rising " racontait la vie du démon antéchrist, "Let Me In" se conçoit comme un rite initiatique axé sur la phase transitoire où le démon abandonne le corps qu'il occupe pour aller dans celui d'un nouvel hôte. Dans le film, la prise de possession sera illustrée en 3 étapes principales, tout d'abord le réceptacle (Owen) doit donner son accord explicite, puis vint ensuite le moment du pacte où le démon goutte le sang de sa victime. Finalement, la scène finale de la piscine qui montre l'entité démoniaque voler littéralement au secours de son hôte confirme que la fusion des 2 esprits est bel bien effective.

En dehors de ça, le film regorge d'indices, le plus souvent à caractère blasphématoire. Par exemple, la scène de la piscine peut se voir comme une parodie du baptême chrétien (on retrouve la même idée dans "Daybreakers" cité plus haut). Le film cite un passage de la Bible mais en détourne le sens.
Même, le fameux triple 6 apparaît à plusieurs reprises sous une forme masquée. Quand au nom du personnage, Owen, il devient Omen (présage) après inversion de la lettre M, histoire sans doute de le relier au film "The Omen" dont on avait déjà parlé précédemment, tout en rappelant le caractère "prophétique"du film

À l'instar d'autres films, "Let Me In" se veut le présage d'une situation à laquelle nous serons tous confrontés dans un avenir proche. Comme à son habitude, l'élite illuministe expose son programme en pleine lumière et aux yeux de tous. "Let Me In" fait partie de ces œuvres codées qui permettent de reconstituer peu à peu la trame d'un futur qui s'annonce sous de mauvais augures et de s'y préparer en conséquence.
Mis à part l'allégorie proposée et les divers signes et indices, même le choix des acteurs n'est pas innocent.
Ainsi Chloë Grace Moretz qui joue le rôle d'Abby doit être considérée comme l'une des égéries des illuministes tant elle est abonnée aux rôles à caractère occulte. Quand à Kodi Smit-McPhee qui joue le rôle de Owen, il incarnera une nouvelle fois l'enfant des ténèbres dans "The Road", film qui fera l'objet de la prochaine analyse.




25 commentaires:

Ibra Timité a dit…

Je pense que le rôle des mignons de Satan est de pousser les gens au désespoir afin que ceux-ci n'aient pour seule chance de survie dans ce monde matérialiste (précision de taille) que d'accepter de "vendre leurs âmes". Je pense cela depuis des années, mais allez en parler aux gens... Beaucoup de "clubs" auxquels il faut appartenir pour "réussir" me font penser à cela. De plus la destruction des pays et la plongée de populations entières dans le désarroi que ce soit en occident ou dans "le tiers monde" me prouvent que c'est bien le but recherché par Satan et ceux qui lui sont soumis qu'ils en aient conscience ou non. Le seul remède contre cette folie est l'amour, la solidarité et la foi dans le vrai Dieu. Chose que beaucoup de personnes refuseront par orgueil et vanité (la vanité étant le péché favori du diable selon "l'associé du diable", excellent film sur la chute d'un jeune homme intelligent et brillant mais ô combien arrogant et ambitieux). Les gens veulent se sentir aussi des "gens spéciaux" et deviennent par conséquent des cibles de choix pour les démons incroyablement actifs dans le monde d'aujourd'hui. Oui nous sommes tous en danger car les "possédés" voudront nous soumettre par tous les moyens. Et si vous refusez ils finiront par nous tuer. Avons-nous encore du temps ? Pas beaucoup car ces démons sont prêts à aller très loin comme le montre ce qui se passe en Syrie, en Irak, en Ukraine, en RDC etc... Il s'agira plus bientôt de sauver nos âmes et rien d'autres !

Maïla Merca Haël a dit…

Régis de Prunelle, un petit home dans le cantal,
Tous les jours, cette société vampirise ses membres: "Donnez votre sang". Autre cas: "Buvez, ceci est mon sang". Il va de soi, qu'aujourd'hui, ni je le donne, ni je le bois.
Pourquoi cette société cautionne la consommation de viande à outrance: toujours le sang. Voilà aussi, pourquoi je suis devenu végétarien.
Autre sujet: la lune. La lune serait-elle un satellite artificiel, comme décrit dans le dernier livre de David Icke ? Race Humaine Lève toi. Dans Star Wars, la planète noire est sphérique, comme "par hasard".
Depuis juillet 2011, je "vois" un rayonnement orange sous la lune. Sui-je le seul à voir celà ?

Antares a dit…

C'est l'adaptation d'un roman suédois "Let the Right One in"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Laisse-moi_entrer_%28roman%29

La première adaptation à l'écran est suédoise. Son titre français est "Morse". Je l'ai regardé il y 4 ou 5 jours.
http://insecte-nuisible.com/morse-tomas-alfredson-2008/

Dans la version originale le garçon, à l'apparence très androgyne, s'appelle Oskar et l'enfant (fille) vampire, Eli. En fait elle fait plus masculin que le garçon, et pour cause, il (elle) est castré. Référence aux anges asexués.

ELI, ELI ...que l'on retrouve dans le titre américain "LET ME IN" => ELI T MEN, le T symbolisant la croix.
ELI c'est I⅂Ǝ =>173 ou plutôt 137 comme dans LEvI / IʌƎ⅂. 137, c'est "LE" nombre !
Ce nombre est présent dans l'actualité avec la disparition de l'avion de Malaysia Airlines.

Ce film passe sur Ciné+ Frisson demain lundi à 18h55 et dimanche 16 mars à 11h10, pour ceux qui voudraient le voir.

lumiere a dit…

Les anges asexués, ça n'existent pas et pourtant,les anges déchus ont pris les filles des hommes les plus belles pour épouses et ont engendrés des géants comme Anakim,rephaïm,nephilim etc donc ils sont comme nous, en chair et en os et sexués! Et les vampires ça n'existent pas non plus et mangez de la viande,c'est sain et vous pouvez dire non aux mauvais esprits qui vous environnent tous les jours...Vous êtes maître de votre corps et consultez la Bible,c'est une véritable caverne d'Ali-baba des connaissances,du savoir,de la sagesse.

hujo a dit…

@ Antares: efficace comme dhabitude :)

Serge a dit…


@
Maïla Merca Haël
très juste , nous vivons, parmi des vampires, qui iront toujours plus loin, si on ne leur oppose un mur ferme , et STOP, vous n'irez pas plus loin , sans cela, ils voudront toujours plus, le livre de divid Icke est très juste, RACE HUMAINE LEVE TOI
il faut comprendre pour dire NON ! CA SUFFIT (sans religion ni parti pris)

Ben J a dit…

Le film « malediction » durait 111 minutes, cette fois « Let me in » est sorti pour la première fois un 01/10/10 → 111 , en gématrie inversée « Let me in » = 111 (= 666 en base 6).

Sorti donc le 274ème jour de l'année, le 27/4 c'est justement l'anniversaire du réalisateur, c'est aussi la date de la prochaine canonisation Vatican II, 117ème jour de l'année, Antechrist = 117, le 117 correspond à un 119 (11/7, 11/sept, 11 septembre, 11/9, merci Antares).
L'acteur qui fait le détective ELIas Koteas = 117, il est né un 11/3, Fukushima, 113=Apocalypse=le livre d'ELI (film post-apocalyptique).
Encore une remarque sur le 117 par rapport au commentaire d'Antares, le 11/7 il reste I⅂Ǝ <=> ELI jours avant la fin de l'année.
ELI = 26 , avec "LE" nombre 137, 26+137=163, 16/3 le jour où le film passe sur Ciné+ Frisson à 11h10 (111), fin des jeux paralympiques de Sotchi, fête de Pourim.

Durée du film, 116 minutes, un 119 inversé. Pile 116 semaines après la sortie du film c'est le 21/12/2012, avec 119 semaines c'est le 11/1 (111).

Entre la sortie du film et la fin du pandémonium des JO de Londres du 27/7/2012 il y a 666 jours.

Starseeker a dit…

Lumière s’éteint a manger de la viande, la Bible c'est Anu qui l'à écrit, déphasé est la société en croyant faussement croire, toujours le troupeau au service de l'infâme, a manger ses frères sans se soucier devient cannibales, manger un sandwish a la viande préparé sous les Arches dorées, il mange a se polluer les corps éthérique a transgresser tel l'infâme Anu et corrompre tout ceux qui ne croient, car lui croit en vous, bêtes a nier sa propre divinité pour se rassasier jusqu'au prochain repas cannibale. Aucune ascension n'est possible pour ces êtres car ils lisent les mensonges, ne crois en rien qui soit hors du temps, de l'argenterie, de l'estomac, de ses besoins.

Eric Darel a dit…

Ca crains parfois ici....

UrbanCast a dit…

Ici ou ailleurs. ..
C'est un fourre tout.
Ça dépasse l'entendement.
" Il faut de tout pour faire un monde"
Ou ce situe la vérité?
Personne ne peut la située.

...

lumiere a dit…

Anu c'est qui? C'est un nom donné par un archéologue qui tient pour les intérêts satanistes. Personne ne connait le Nom de Dieu et Dieu est juste un titre

PAge#56 a dit…

C est compliqué vos histoire.... Est ce que vous sortez les calculettes à chaque fois que vous matez un film?

Antares a dit…

Tu as fais une erreur Ror. L'addition de 12ans à 1983 c'est 1995 pas 1991. Et si on rajoute les 9 et 8 on arrive à 2012 pas 2001.

Je pense qu'il faut regarder du côté des Tarots de Marseille (Mars EIL LE) pour le sens des 12 ans, 9 mois et 8 jours.
12 = le Pendu
9 = l'Ermite
8 = la Justice
La symbolique de ces cartes correspond parfaitement avec les personnages.

Hakan, le serviteur de Eli, chargé de le nourrir, suspend ses victimes par les pieds pour les vider de leur sang. Exactement comme la carte du pendu.
L'ermite, ce sont les deux enfants solitaires.
La justice, c'est la scène de la piscine.

Les noms OSKAR et HAKAN, bien sur ne sont pas anodins. On remarque un parallèle avec la présence du KA (111) commun. Les SKA et AKA au centre ont la même valeur 121 (11*11) après réduction. Les lettres restantes OR (33, 3*11) et HN (22, 2*11) totalisent 55 (5*11) la valeur de SATAN. Ces lettres forment le mot HORN (corne).

Le titre original en suédois est :
" Lat den ratte komma " = 173 => ELI renversé I⅂Ǝ...
En fait ELI c'est LEI, la loi, comme dans LEvI_tique. Moïse, et ses tables de la loi, était un LEvIte. Le film "LE LIVrE d'ELI" , dont parle Ben J, c'est le livre de la loi, régie par le nombre 137 ( voir la constante de structure fine). C'est la loi des aTOMEs.
a TOME = un TOME. Le Lévitique est un (a) TOME de la Torah (Tarot).

Le premier verset de la GENEse, a pour valeur le nombre triangulaire 2701, soit 37x73, soit les nombres de la loi du Dieu EL / ⅂Ǝ, Elohim, LEI, ELI, LEvI.
Dans le titre du film le mot "LET" vaut 37 et s'apparente graphiquement à LEI.
LEI, en réduction est égal à 359 soit la valeur de SATAN en hébreu, nom qui apparait pour la première fois dans la "bb ILE" pardon " b I b LE"au 359è chapitre. Jacob (182) après lutte, devint Israël (541) : 541-182 = 359 (Satan). Israël fut créé un 14/5 soit le miroir de sa valeur 541.

12 ans 9 mois 8 jours :
12 ans c'est 144 mois et 144 mois + 9 = 153 => 144 et 153 deux nombres importants de la b I b LE.

Rorschach a dit…

@ Antarés

Autant pour moi, voilà ce qui arrive quand on écrit un truc malgré un mal de tête carabiné.

tono tony a dit…


@ Rorschach,

J'ai beau lire et relire ton article et je ne vois aucun lien avec l'antéchrist...pourquoi interpréter les oeuvres satanistes d'hollywood alors que les textes sacrés sont plus qu'explicites sur l'apparition de l'antéchrist ?

Ou est la tradition dans tout cela ?

Rorschach a dit…

@ tono tony

Une question bizarre venant de toi car quand tu déclare que l'antéchrist habite dans un univers parralléle, moi ça me rappelle la tradition Hollywoodienne des films de science fiction
;)

tono tony a dit…


@ Rorschach,

Ma source est rapporté pas une trentaine de témoins dignes de foi et rapporté par les pieux prédécesseurs , Hollywood n'a rien à avoir la dedans mon ami...

backtomyroots a dit…

@ Rorschach... Il est plus que temps de nous raconter tout ce que tu sais. Nous n'avons plus de temps à perdre. Amicalement "back to my roots"

Pierre a dit…

Bonsoir Rorsch et a tous,
la meilleure façon de cibler, les humains, n'est ce pas le cinéma, ou la tv?
alors les films de propagandes nous ont prédit , notre avenir,
beaucoup se sont déconnectés du spirituel, et le cinéma , a remplacé ce vide. ce n 'est pas par les saintes écritures , que peu lisait, qu'ils auraient réussi a implanter leur antichrist.

Rorschach a dit…

@ backtomyroots

Il y a encore beaucoup à dire, le probléme c'est que les gens veulent des sources et qu'ils ne se contenteront pas d'une lecture symbolique.

@ tono tony

Je viens de lire l'histoire du samiri à laquelle tu faisais allusion mis à part quelques incohérences; elle pourrait peut être se rapporter à l'une des incarnations passées de l'antéchrist. Mais il est vrai que le message que nous transmet Hollywood est assez différent.

Voici par exemple parmi d'autres : L'affiche d'une nouvelle série intitulée "résurrection" et qui parle d'un enfant qui revient d'entre les morts. Encore une fois, l'œil des illuminatis est bien présent.

http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=11838.html

Tom Baro a dit…

Est-ce moi ou l ennemi numero 1 du cinema et de la tele et de la musique et j en passe c est Christ ? Je regarde pas beaucoup de cinema mais je suis tombe sur indiana jones le gral malgre mes faibles connaissances ca ma parut assez flagrant, ca me fait penser a une phrase que j ai lu ici de rorscach me semble-t-il : " tout est en pleine lumiere afin que nul ne puisse dire je ne savais pas,si j avais su "
est ce moi qui prend trop ma foi pour le centre du monde( c est le cas j avoue) ou vraiment il n y a que Christ qui est autant vise ? Je sais qu on vis SOIT DISANT dans une societe chretienne mais je n ai vu aucun film faire la moral aux athes par exemple mais comme je l ai dis je regarde peu de film depuis que j ai passe pas mal de temps sur le blog maranatha21 , les athes savent ils qu en choisissant la voie du non dieu ils ouvrent la porte aux demons vu qu ils n y croient pas pour eux c est kif kif, ou bien

tono tony a dit…


@ Rorschach,

En effet c'est un personnage très mystérieux mais à mon humble avis ce n'est pas lui car le dajjal à venir est annoncé comme le pire moment depuis Adam(as)...et ici nous parlons d'un contemporain de Moise(as) qui fut à l'origine de l'épisode du veau d'or...on retrouve l'antithèse de ce démon en la personne d'Al Khidr ,d'ailleurs tu as réservé un article ici même à cette figure de la tradition qui n'en demeure pas moins tout aussi mystérieux...

Merci pour le lien je vais regarder ça attentivement.

@ Tom Baro,

Tu n'es pas parano , la figure de Jésus est combattu depuis le siècle des lumières...c'est dire...la France n'a plus rien de chrétien ça fait un baille...

tono tony a dit…


En plus de l'industrie cinématographique il faut compléter cette analyse avec le monde de la musique et des clips , le message est plus qu'évident...trop long à détailler ici je vous propose une synthèse de 10mns sur le sujet en lien direct avec l'article , à voir absolument ;

https://www.youtube.com/watch?v=V2flhQj_Exo

Tom Baro a dit…

Faut avoir un grain pour s en prendre a Jesus , perso j habite en suisse mais les lumieres sont passe par la aussi quand elles le pouvaient, ici j entend souvent parler de societe chretienne pourtant on ferme la porte aux demandeurs d asile ou on les enferme, entres autres bien sur je parle pas du TEMPLE de la finance qu est la suisse

robertroccobelli a dit…

Merci pour l'article, je te conseille la série American Horror Story, notemment les saisons 1 et 2 qui abordent tous les sujets évoqués ici et qui ne manquent pas de références a l'Antéchrist !

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.