samedi 22 mars 2014

Séance de rattrapage : Les médias parlent enfin de l'éruption solaire du 23 juillet 2012


Les 22 et 23 Juillet  2012 survenait la plus puissante éruption solaire jamais enregistrée. Elle avait le potentiel de réduire à neant notre civilisation basée sur la technologie, pourtant personne à l'époque ne s'en était fait l'écho, ni la NASA, ni les sites spécialisés n'ont diffusé l'information. Le secret étant bien gardé, il aura fallu plus de 18 mois pour que  la vérité éclate sur le Net (voir cet article ) mettant ainsi dans l'embarras les médias ainsi que les autorités.
En effet, le fait de cacher au public ce genre d'informations constituait bien la preuve que la théorie du complot pouvait en certaines occasions être fondée.

Alors pour rattraper le coup, ils consacrent enfin des articles au ton joyeux afin de ne pas semer la panique et ils prétendent que ce n'est que maintenant que les scientifiques viennent de comprendre l'importance de cette éruption.

De cette affaire, on retiendra surtout que les autorités sont capables d'instaurer un véritable cover-up afin d'occulter les informations qui dérangent et que l'on ne peut se fier aux sources officielles pour être informés de manière fiable. Les médias alternatifs ont donc encore de beaux jours devant eux !


Le 23 juillet 2012, la communication a failli mourir (enfin, presque)

Et vous, où étiez vous le 23 juillet 2012? Si vous étiez en train de griller au soleil, sachez que ce dernier a failli aussi griller... la Terre tout entière. Ou du moins, perturber une grosse partie de ses technologies de communication: satellites, contrôle aérien, GPS et même nos ordinateurs et autres appareils mobiles!
En cause: une tempête solaire à la violence «extrême», qui a neuf petits jours près, aurait pu nous faire basculer dans ce scénario catastrophe. C'est en tout cas les conclusions d'une étude réalisée conjointement par des chercheurs chinois, de la Nasa et de son équivalent européen, l'Esa, publiée le 18 mars sur le site de Nature.
Il faut savoir que notre étoile est plutôt du genre perturbée: le soleil connaît en effet régulièrement des phénomènes d'éruptions, qui peuvent entraîner de colossales gerbes de matière solaire –qui donnent aussi accessoirement de superbes clichés, régulièrement publiés par la Nasa.

«Lorsque cela se produit, explique Le Nouvel Obs, cette matière solaire s'échappe du Soleil et est propulsée dans l'espace. On parle alors d'éjection de masse coronale». Un phénomène «très fréquent», poursuit le site:
«Entre une fois par semaine et trois fois par jour»
Problème: cette matière a le vilain défaut de perturber tout ce qui touche à l'électronique, dans la mesure où elle est «dotée d'un champ magnétique très intense».
La particularité et la violence inouïe de la tempête solaire du 23 juillet 2012 tiennent en fait à une conjonction d'évenements, comme l'explique io9:
«L'éruption a été générée par deux éjections de masse coronales quasiment simultanées (à une intervalle de 10 à 15 minutes), qui ont libéré une énergie équivalente à près d'un milliard de bombes H.»
Pour complèter le tableau, une autre éruption du genre avait également eu lieu quatre jours plus tôt, faisant ainsi place nette au nuage magnétique ainsi émis par le soleil. Du coup, le nuage en question a pu se propager à une vitesse très élevée, «plus de 2.000 kilomètres par seconde» (quatre fois plus que la vitesse moyenne dans ces cas là), pour atterrir... «là où se tenait la Terre juste une semaine plus tôt», raconte encore Forbes.

Comme souvent dans l'univers, les catastrophes et les coincidences heureuses –en tout cas de notre point de vue– ne tiennent souvent qu'à un fil: quelques milliers de kilomètres dans le cas d'une météorite qui frôle la Terre ou, comme ici, quelques jours.

Si la Terre avait été moins chanceuse, les chercheurs estiment que cette pertubation solaire nous aurait coûté «des milliers de milliards de dollars de dégâts» et qu'il aurait fallu «4 à 10 ans» pour complètement s'en remettre. L'épisode de l'été 2012 est donc un sérieux avertissement à nous autres Terriens, qui ne percevons pas toujours très bien les conséquences potentielles de ces événements. Comme le souligne Janet Luhmann qui a participé au programme de recherche:
«C'est comme avec les tremblements de terre. C'est difficile de faire bien comprendre aux gens l'importance de se préparer, à moins de vivre sois-même une secousse de 9 de magnitude.»
 Lire la suite sur :
http://www.slate.fr/life/84883/23-juillet-2012-terre-soleil-eruption-communications

9 commentaires:

Brebis Gall a dit…

Et vous croyez Sltae ???

Eric Darel a dit…

Même si un jour une éruption de X80 se dirigeait vers nous, les médias diraient a peu prés ce genre de choses :

"- Une éruption solaire a eue lieu aujourd'hui, regardez ces images magnifiques de la nasa qui nous montrent ce formidable jet incandescent. Pas de panique, cela ne représente aucun risque...avec un petit sourire narquois, la présentatrice tourne sa feuille et enchaîne:
-Sport, avec les résultats de la ligue 2...."

Déïyes a dit…

J'insiste : allez examiner les travaux du scientifiques J.P Garnier Mallet. Vous comprendrez la véritable raison qui fait que cette explosion solaire a été occultée.
D'après sa théorie, parfaitement étayée à l'aide d'équations compliquées pour un néophyte, cette éruption du 23 juillet est donc l'avant dernière. La prochaine, que je pense pas si éloignée que ça dans le temps risque de nous amener une belle surprise, et entrainer des conséquences que l'on ne peut imaginer ! Une panne électrique, à côté, est dérisoire, risible ! Je ne parle pas ici de catastrophe, ni de petits hommes verts, entendons-nous bien, mais d'une surprise de taille dont chacun pourra profiter sous certaines conditions quand même !

gwegdabest a dit…

Désolé, mais la véritable source de ce déterrage d'évènement c'est ici:
http://www.nature.com/ncomms/2014/140318/ncomms4481/full/ncomms4481.html

C'en est suivi une petite explication des "autorités américaines" via spaceweather ici avec une petite vidéo de la série de CME du 23/07/2012:
http://spaceweather.com/archive.php?view=1&day=19&month=03&year=2014

Honte à slate et au nouvel obs qui ne citent pas leurs sources...
Je comprends que Ror les dénonce mais il faut aller jusqu'au bout et montrer qu'ils suivent les directives d'outre atlantique à l'image de tous les médias de masse et de notre gouvernement.

backup.rim a dit…

De toute façon après quelques jours (au mieux) c'est la fin avec un grand F étant donné que la terre est truffée de centrales nucléaires, ça fera un joli feu d'artifice. Essayez de comprendre que l’inorganisation totale engendrera un chaos. Donc pas la peine de fantasmer sur une civilisation Mad Max ou tout autre forme de survie qui suivrait une éruption solaire, l’espèce humaine sera détruite par la radioactivité.

gwegdabest a dit…

Et j'ai oublié de préciser que spaceweather a parlé de cette CME le jour même, donc ce phénomène n'a pas été tant caché que ça...
http://spaceweather.com/archive.php?view=1&day=23&month=07&year=2012

juan de españa a dit…

ben dans la logique , après suivra l' homo nuclerus .......
bonne nuit

Yann Gompel a dit…

Le PIRE de tout celà , est qu'on pourrait s'en protéger , comme l'a dit un intervenant dans l'émission Eponyme " Théorie du complot " d'Ace Ventura qui généralement interview des gens compétents mais que ce dernier à déclaré : "

La NASA le sait , la clique politique le sait , les illuminés de Bavîere le savent , mais que rien n'est fait !!!! ".

Quand je parlais de la puissance du vide ABYSSAL de bon sens dans un autre comm !!!


Donc pour conclure , oui çà ne serait pas ces "Ejections" ou panne du réseau qui nous tueraient mais bel et bien nos Usines du Diable que sont les centrales Nucléaire ..

Si celà arrivait , je suis même pas sur que les groupes électrogène de secours des centrales fonctionneraient ...

Groupe électrogène qui même s'ils fonctionneraient nous donneraient je crois d'aprés un film visionné sur youtube ( la vie sans nous ) moins d une semaine de délai ....

Nous partirions complètement désintégré de partout à cause de celà , et les quelques survivants deviendraient des "Mutants_Génétique" complètement dégénérésé ...

En bref nous suivons le "plan" tout va bien , il n y a surtout pas à s'inquiétez : " Circulons , y a rien à voir !".

Skeptikos Evlavis a dit…

Comme quoi, même lors d'un maximum d'un cycle solaire "faible", il y a quand même un grand risque avec les éruptions solaires. Je continue quand même à surveiller l'évolution des tâches solaires. Pour l'instant c'est plutôt à des CME de classe M qu'on a droit.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.