samedi 19 avril 2014

Ces hyénes de l'AFP ont encore frappé !



Comme on l'a déjà vu, les journalistes de l'AFP n'hésitent pas à organiser des manipulations honteuses au service des mondialistes. Mais leur capacité de nuisance ne s'arrête pas là, ces hyènes peuvent à tout moment faire tomber n'importe quel site d'information alternatives pourvu que celui ci ait repris quelques unes de leurs dépêches qu'elles facturent au prix fort.

Les sites d'informations alternatives devront donc s'assurer qu'ils ne relayent pas sans le savoir quelques unes de leurs dépêches.

Dans le cas contraire, ils s'exposeraient à des poursuites judiciaires, ce qui dans le contexte actuel de répression liberticide du net revient à tendre le bâton pour se faire battre.

Il y a quelques années,  l'AFP s'en était pris au site  "Égalité et Réconciliation".

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-AFP-essaye-de-nous-racketter-de-4000-euros-4511.html

Aujourd'hui, c'est au tour des "moutons enragés " d'être menacés de poursuites s'ils ne retirent pas dans les plus brefs délais les dépêches qui ont étés publiées sur leur site :

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/04/18/les-moutons-enrages-soit-le-grand-nettoyage-soit-la-fermeture/

Le problème, c'est qu'après 4 années d'activités, le site avec ses 14000 articles et ses 30 millions de pages vues est devenu l'un des acteurs majeurs des médias alternatifs. Retirer tant d'articles est une tache impossible, pour continuer il leur faudra probablement tout reprendre à zéro.

L'internet étant à la base un lieu d'échange où l'information est censée être disponible gratuitement et le travail des journalistes citoyens s'effectuant sur la base du bénévolat, cette affaire aura au moins eu le mérite de poser la question de la viabilité du modèle économique des sites alternatifs face aux géants des médias.

8 commentaires:

Le Gaulois libre a dit…

A. F. P.

Agence France Propagande

Amaury Massalis a dit…

La manipulation des masses repose sur un contrôle serré de l'information.
Ces derniers temps il y a eu un glissement du voile grâce aux médias alternatifs. Une reprise de contrôle s'imposait donc.

jcc a dit…

tout est en rapport avec les articles précédent concernant le journaliste d'investigation, a savoir les énergie fossile se ratifie , donc on passe ici a la case Grec pour asservir les masses est éliminer les résistants,l'oligarchie ne veut pas d’énergie libre ou facile d’acces ,d’énergie qui lui échappe, tout comme la santé, le tout argent en est la preuve

nina caron a dit…

Benji & Volti ne lâcheront pas le morceau !!!! Les Moutons Enragés et plus qu'Enragés continueront en force... Yaël

Guénolé de Saint Âne a dit…

Aujourd'hui t'as les bonnes infos avec twitter quand tu localises les bonnes sources, et bien souvent tu es bien en avance sur les médias pros qui attendent le feu vert officiel de sa Majesté AFP exemples: Ukraine, Syrie, Mali etc... en fait, ça me fait bien rigoler; de même que tous ces journaleux qui se font piéger dans les pays en guerre et qui sont reçus en héros lors de leur chère libération, on est mieux informés et plus vite par les médias sociaux qui sont sur le terrain JDCJDR

Rorschach a dit…

Les dépêches de l'AFP et des autres agences n'ont rien de sensationnel, ce ne sont que des copié/collés de déclarations diverses.

Mais comme il y a très peu de rédacteurs au sein des sites d'info alternative, le probléme qui se pose, c'est qu'ils ne peuvent suivre l'actualité sans passer par le flux d'info des médias généralistes. Sans cela, la fréquentation ne peut que baisser inexorablement.

Pour être réellement indépendants, les médias alternatifs devraient avoir leur propre agence d'informations. À peine une dizaine de rédacteurs permettraient de couvrir l'actualité. L'essentiel de leur travail consisterait à réécrire ou a traduire les dépêches.
Ce serait un premier pas vers la professionnalisation du journalisme citoyen.

Dredger a dit…

Et la réponse à cela sera (et est déjà, en pleine expansion) : le participatif. Ce sont les internautes qui vont faire à terme le boulot, parmis eux des rédacteurs, correcteurs et mêmes traducteurs. Je l'attends moi, ce site portail européen relayant tout les sites alternatifs, multi-langues, communauté européenne derrière, forum européen, voici la réponse adaptée anti-europe, tant qu'on se cantonne à nos pays respectifs, ils ont une longueur d'avance vu qu'eux ils en sont déjà au niveau au-dessus. Grossissons à leur taille, réunissons plusieurs millions d'européens et là la communauté aura assez de poids que pour faire plier n'importe quel organisme "européen" - je décèle déjà d'ailleurs une faiblesse à laquelle il faudra faire attention, comme toujours, la corruption et la tentative des pouvoirs en place d'essayer de véroler cette future structure, mais le système étant auto-nettoyant, ca ne devrait pas poser de problème. (auto-nettoyant = dès que qqun va dire qqchose de nature à casser ou corrompre la politique d'information véritable mise en place, il se fera conspuer et virer par tout les autres internautes, simple)

justebienlibre pierre a dit…

à défaut de presse libre et alternative complète , il y a un début de télé alternative avec blue man , Méta tv ,Némésis, la suite serait une nouvelle constitution faite par nous tous , je pense à vuncf.org .
donc le chemin est long et difficile et pourtant il est empruntable et gratuitement.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.