mardi 27 mai 2014

Laurent Fabius doit répondre de ses crimes



En 1999, Laurent Fabius fut jugé par la Cour de Justice de la République française pour homicide involontaire. Il lui était reproché, alors qu’il était Premier ministre, d’avoir favorisé les intérêts industriels d’un laboratoire pharmaceutique en retardant la mise hors du marché de lots de sang contaminés au VIH. La procédure de la Cour ayant été imaginée pour son cas, le doute subsiste sur le non-lieu dont il bénéficia [3].

M. Fabius reconnut être responsable de l’erreur politique, mais pas coupable de la faute pénale. C’est-à-dire qu’il admit ne pas avoir fait son travail de Premier ministre et avoir laissé ses conseillers prendre seuls de mauvaises décisions. Par le passé, cet aveu aurait marqué son retrait définitif de la vie politique, mais il en fut autrement.

 Considérant qu’il n’était pas coupable, mais irresponsable, il avait été élu président de l’Assemblée nationale et le resta durant et après son procès (1988-92), bien que ses juges soient des parlementaires [4]. Il le fut à nouveau sous Jacques Chirac (1997-2000), puis ministre de l’Économie (2000-2002) et ministre des Affaires étrangères (depuis 2012).

En sa qualité de ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius relança la guerre en Syrie pour le compte d’Israël et d’un groupe états-unien comprenant Hillary Clinton (secrétaire d’État), les généraux David Petreaus (CIA) et Patrick O’Reilly (Bouclier anti-missiles), et l’amiral James Stavridis (Otan). Il organisa la conférence de Paris des Amis de la Syrie et plaça le criminel de guerre Abou Saleh sur la tribune au côté du président François Hollande pendant son discours.

Puis, M. Fabius approuva l’organisation de l’attentat du 18 juillet 2012 qui décapita le Conseil syrien de sécurité nationale et qu’il refusa de condamner ; un attentat qui coûta la vie notamment aux généraux Daoud Rajha (ministre de la Défense, chrétien orthodoxe), Assef Chawkat (ministre adjoint, alaouite) et Hassan Turkmani (conseiller de sécurité nationale, sunnite). Le 17 août 2012, en Turquie, il déclara : « Je suis conscient de la force de ce que je suis en train de dire : M. Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur la Terre », encourageant ouvertement à son assassinat. Tous ces faits et bien d’autres sont théoriquement passibles de la CPI, qui ne manquerait pas de le condamner si elle rendait la Justice.

La guerre en Syrie a fait au moins 160 000 morts.

Nous voulons la Justice !

Oui, il faut juger les auteurs des crimes en Syrie, mais ce ne peut-être fait par une Cour au service de ceux qui attaquent ce pays et martyrisent son peuple. Les financiers de la guerre doivent être jugés en priorité, et ils se trouvent à Washington, Londres et Paris, Ankara, Doha et Riyad. Certains d’entre eux sont même des financiers de la CPI.

Notes :

[1] « Qui est contre la justice en Syrie ? », par Laurent Fabius, Le Monde, 22 mai 2014.

[2] « Propagande de guerre : viols de masse en Libye », Réseau Voltaire, 12 juin 2011.

[3] Loi organique n° 93-1252 du 23 novembre 1993.

[4] La Cour de justice de la République comprend quinze juges : douze parlementaires élus, en leur sein et en nombre égal, par l’Assemblée nationale et par le Sénat après chaque renouvellement général ou partiel de ces assemblées et trois magistrats du siège à la Cour de cassation. Elle est présidée par l’un des trois juges professionnels.

Source : Réseau Voltaire

7 commentaires:

Baxter a dit…

et alors?????
est-ce que une pétition circule????
bref il ne se passe rien , c'est ça la France.

chossy6 a dit…

Il a des propos totalement inadmissibles!

hotchiwawa a dit…

Rien compris XD

Et on fait quoi?

Unknown a dit…

si lui doit payer!...pourrais t on examiner son fils de plus pres aussi...lol. il fat parti des elephants blanc que l on doit faire partir tout de suite. la France n'a pas besoin de BHL pour lui dire comment penser de meme que l europe n a pas plus besoin de l ukraine que de beurre en Broche. Les US se frottent les main car le gaz de chiste par bateau ca va nous couter tres cher....suite au prochain yaourt president.

Jo a dit…

Pourquoi ressortir ça maintenant alors qu'il a été jugé et innocenté et ce ad vitam eternam et ce quoiqu'on en pense ?

borys49 a dit…

Bonjour
Mon père et ma soeur ont été contaminés par le sang "hépatite A" ils sont décédé mais Mr Fabius n'a pas encore payé sa dette envers la socièté . C'est un monstre .

Lovesoldier a dit…

C 'est pas payer qu 'il lui faut a lui , mais creuver dans les pires souffrances, voila ce que je lui souhaite à lui et mme gorgina dufois

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.