jeudi 29 mai 2014

Pédophilie : Les attouchements dans le cadre familial ne justifieront plus la prison…

Désormais en famille ou entre amis, tout est  permis !


C’est dimanche. La famille est réunie pour fêter la naissance du petit dernier. Tonton est là, et pour fêter l’événement dans les règles, il a un peu forcé sur l’apéro et le reste. Il fait sauter son adorable petite nièce sur ses genoux et, il faut le comprendre, il ne sait plus très bien ce qu’il fait. Ses mains, à force de chatouiller le petit corps tout frais tout beau, deviennent malencontreusement baladeuses. Bah, tout le monde étant peu ou prou dans le même état que lui, personne ne le remarquera et puis la petite, hein, elle n’ira pas raconter ce que lui a fait le gentil tonton.



Eh bien, même si la petite allait rapporter la scène à ses parents, même si ces derniers portaient plainte pour attouchements sur mineur de moins de 15 ans, bientôt, grâce à la loi Taubira, tonton – coup dans le pif ou non – ne risquera plus rien… C’est ce qu’on apprend dans Le Figaro. Selon les cas d’application de la nouvelle contrainte pénale , « les attouchements dans le cadre familial ne justifieraient plus la prison » parce qu’« il y a des infractions sexuelles qui ne signalent pas un ancrage dans une délinquance particulière », a expliqué le rapporteur de la loi, le député PS Dominique Raimbourg. Des femmes sexuellement agressées la nuit, c’est grave, dit-il. Mais violer l’intimité d’une petite fille ou d’un petit garçon de sa famille, c’est… un non-événement ?

D’ailleurs, alors que ne devaient être au départ concernées par cette réforme pénale que les peines inférieures ou égales à cinq ans de prison – ce qui était déjà très inquiétant –, un amendement déposé par deux femmes députés PS – Élisabeth Pochon et Colette Capdevielle – doit l’étendre à l’ensemble des délits comme celui, donné en exemple par Dominique Raimbourg, du « petit trafiquant » qui fume du cannabis dans une soirée entre amis (et risque actuellement dix ans de prison). En somme, en famille ou entre amis, tout devient permis. C’est un bon début.

Devons-nous être surpris quand les standards européens de l’éducation sexuelle prônent la masturbation dès le berceau ? Devons-nous être surpris quand le Guide d’intervention dans les collèges et lycées écrit que « les élèves devront avoir pris conscience que la sexualité commence dès la naissance, évolue à chaque phase de la vie et ne se résume pas au seul acte sexuel » ? C’est tonton qui va être content. Coup dans le nez ou pas, avec Taubira, il va avoir le droit.

Les temps changent, la société évolue, dit-on. Des faiseuses d’anges ont été exécutées. Maintenant des Audrey Pulvar demandent « À partir de quand une femme aurait-elle trop avorté ? ». Bernard Hanse, professeur injustement accusé de pédophilie, s’est suicidé. Aujourd’hui, les oncles ou grands-pères pédophiles ont le champ libre.

On commence par la pédophilie en famille et le cannabis entre amis. Le cannabis et la pédophilie en famille et entre amis, c’est pour demain ?


http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/les-attouchements-cadre-familial-justifieront-prison,73418

21 commentaires:

Samy Jay a dit…

T'as quoi contre le cannabis :P

stephanie charlier a dit…

Famille ou pas famille,celui ou celle qui touche a un de mes enfants je lui ferai regreter d'être né!!!

amiosis a dit…

Il ne semble percevoir que peu de réflexion dans cet écrit juste de l'emportement. j'aimerai avoir plus d'infos (faits) pour me faire ma propre opinion!

hujo a dit…

donc la fessee non ( car les enfants ne sont pas la propiete des parents.. selon certains..) mais les attouchements oui. Hehe quel monde de merde.

hotchiwawa a dit…

Saint Thomas est de retour :D

Lovesoldier a dit…

Le cannabis en famille existe déjà ! Et la pedo aussi malheureusement , alors je ne comprends pas pourquoi on se pose la question !

Dan a dit…

n'est pas loin le temps ou les gens et le gros bon sens prendront la relève de la police aux mains liées. Les gens cherchant à dénaturer la vie seront sûrement les premiers touchés par ce retournement des choses.

PAge#56 a dit…

Wé répondre à chaud comme tout le monde a envie de le faire ne mènera a rien , ça mérite que je creuse un peu la j ai pas assez de matière pour tirer ça au clair....

Amaury Massalis a dit…

Jusqu'où allons nous descendre dans le sordide, dans la destruction de la famille et de la société toute entière ??
Visiblement ils ne sont pas ressources issues du côté obscure.
A mon sens légaliser ces pratiques au prétexte que ça existe déjà n'est pas la bonne solution. C'est une porte ouverte (une de plus) vers une perversion décomplexée, au détriment des enfants bien entendu.

Lovesoldier a dit…

Y a rien a creuser ! C est clair comme de l eau souillé !

Françoise G a dit…

Bon écoute : je suis bloggeuse aussi - mahamudra blogspot- ce que tu dis n'a pas de fondement. Tu parles d'abus d'alcool - qui mène à de la violence sexuelle - bon à mon avis si tu veux y'a pas besoin d'alcool mais grosso modo : OK je suis d'accord - tu parles de cette nouvelle non loi de merde - je suis d'accord et j'apprécie ce que tu dis et ta façon de le dire - merci - mais le cannabis tu vois - et j'ai fait arrêter deux pédos - des pères de patientes - ils m'ont envoyé des gens pour me fracasser la gueule - OK - ben moi si tu veux ... je fume régulièrement ... sinon je m'énerve à un tel point que ça devient comment dire ? Risqué pour ma santé ... quand tu plonges dans ce merdier tu fais comment pour te calmer - pour dormir la nuit ? Pour ne pas y penser tout le temps à la bite que la gosse t'a dessinée en disant que ça fait mal et en implorant ton aide ? Ben quand c'est trop dur - je fume - et je t'assure que c'est mieux que les calmants que les toubibs te filent comme des bonbons ... alors je sais où tu veux en venir bien entendu - attends je vais poser le problème autrement : pourquoi Hollande veut-il autoriser le cannabis ???
Réponse : du cannabis transgénique est au point - il est commercialisable - provenance Israël - tu peux tout vérifier ;))) ils sont prêts à nous droguer d'une AUTRE façon tu comprends ? Gardez des graines les gars - plantez et n'achetez plus rien. Voilà --- si vous êtes là sur ce site c'est que vous êtes des gens bien donc je ne prends pas de risques en disant cela - l'intelligence doit guider nos actes - pas la loi --- ok j'm'en vais bizzz de Calédonie (ceci expliquant cela HA HA HA !!!)

ACTARUS a dit…

Salut Rorschach,salut à tous, je suis père d'une gamine de 9 ans (LENA),si je peux me permettre de pousser "un bon coup de gueule" il y en a marre de voir les enfants subir de tout dans ce bas monde, les élites préfèrent investir dans les guerres que de s'occuper de la misère du peuple, je plains tous ceux qui sont noyés derrière leur écran tv à regarder la téléréalité et divertissements qui veut bien dire "divertir" et c'est comme ça dans de nombreux pays à technologies, pendant ce temps là, ils ne voient pas ce qu'il se passe sous leur nez...
Le réel problème du thème... A qui ça va profiter ???? Les éveillé(e)s vous le savez...
Au moment ou j' écris, il n'y a que 10 postes, j'espère qu'il y en aura bien plus, l'avenir des enfants est un sujet très important comme toujours...
En attendant de vous lire tous sur ce sujet "et d'autres",je vous dis à + et à + à toi aussi Rorschach... Biz tous....

bandit1200 a dit…

Depuis quand avons nous besoin de la justice pour s'occuper, surveiller nos enfants???

Notre rôle de parents est d’éduquer et apprendre a nos enfants les dangers de notre société, donc a nous, de surveiller nos enfants, et de tabasser si nécessaire le/la fautif/ve.

A nous parents de jauger les situations qui nous paressent anormales, de gestes qui ne correspondent pas a la "norme". Je me répète, c'est NOTRE rôle.

Amaury Massalis a dit…

bandit1200 a dit…
Depuis quand avons nous besoin de la justice pour s'occuper, surveiller nos enfants???

C'est un vœu pieux, car les parents indignes et les pervers existent. Les barrières morales se sont effondrées et ça continue car certains poussent à la roue. Ces parents sont incapables d'éduquer correctement des enfants. La société est tenue de réagir, et elle réagit par les lois et la justice.
Avant il y avait des garde-fous, "mais ça c'était avant".

Lovesoldier a dit…

On ne demande pas a la justice de surveiller nos enfants, mais de comdamner fermement ceux qui s'en prennent à eux .

éduquer les enfants, oui ! surtout les informer des dangers en fait, eduquer les parents seraient encore mieux ! parceque entre ceux qui se voilent la face, ou qui pense que ce genre de drame ne passera pas par eux , et ceux qui laisse des enfants en bas ages ou jeunes ado sortir seuls , faut pas s'ettonner qu ils leur arrivent malheurs.

Lovesoldier a dit…

@Actarus

Salut à toi

Rorchach a traité le sujet plusieurs fois, et le fait régulièrement .

Nous avons échangé plusieurs fois de ce sujet !

En parler ne changera rien , on parle dans le vide , ce qu il faut c'est agir , et si quelqu'un a une idée je suis volontaire .

Je me dis des fois si la vie me le permet , quand je serai vieille et que je n'aurais plus rien a perde au lieu de jouer aux cartes ou faire du tricot , je partirai à la chasse au pedo !

zenzounnaa a dit…

Cette TAUBIRA le paiera un jour ou l'autre et j'espère qu'elle ira pourrir en enfer, Si un membre de la famille touche à un cheveu de mon enfant je le tue au risque d'aller en prison, je le bute. On y arrive doucement mais surement d'abord c'est les membres de la famille en suite pour éviter une quelconque discrimination ça sera permit et nous voila voir le jour ou la pédophilie sera permise, mais putain c'est quoi cette époque de merde dans laquelle nous vivons!!!!

lumieredumonde a dit…

En résonance avec l'Evangile du jour, qui apporte la paix en ces temps où le combat sur terre deviens de plus en plus ardu..

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira. Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.

La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de son angoisse, dans la joie qu’elle éprouve du fait qu’un être humain est né dans le monde.

Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera.

En ce jour-là, vous n’aurez plus à m’interroger. " St Jean 16,20

N'oublions pas que tout le monde rendras des comptes au Tribunal Céleste!

noiraude a dit…

BONJOUR, je donne mon avis :
Je pense vraiment que l'alcool est un facteur très important dans l'aggravation voire l'incitation -dans le sens de l'abolition de la réserve naturelle que nous possédons tous- pour que la personne pédophile passe à l'acte.
Mais il est juste de dire aussi qu'il y a des personnes qui n'ont pas besoin d'alcool, et qui ont l'art de se justifier en expliquant qu'eux-mêmes l'ont vécu dans leur enfance, et donc qu'ils sont dans la normalité, eux justement.

Cela dit, ce séjour en prison donne l'occasion de faire de l'introspection et une remise en question positive, avec l'aide de professionnels en psychologie et en psychiatrie adaptés, voire dans une prison adaptée, qui n'existe pas... Je me demande si ceci est la justification inavouée de cette nouvelle loi TAUBIRA ? Je trouve personnellement que la motivation officielle de cette loi n'est pas juste. Mais qu'elle doit être motivée par tout autre chose.

Dans certains cas *les "soins" semblent totalement inadaptés et inopérants, d'ailleurs quels sont les professionnels en ce domaine qui se targuent d'avoir réussi à "soigner" un pervers ? les personnes "guéries" ne parlent pas. Ils vivent sous la honte et la répudiation, on ne connait donc que très peu les tenants et les aboutissants, d'un "changement" que je qualifierai et je m'en excuse, d'hypothétique. Parce que je ne suis pas optimiste, je pense qu'il faut autre chose qu'un psychiatre ou qu'une prison pour changer quelqu'un.

Ayant l'incapacité d'exprimer ce qu'il est, prisonnier (e) qu'il ou elle est de sa perversion, -je schématise et je ne considère pas comme une victime le pervers, mais comme un incapable à s'auto-individualiser dans le libre-arbitrage- d'ailleurs au vu de la violence sociale dans laquelle nous devons évoluer, on peut considérer que si cette déviance en est une réponse, on est tellement mal parti, sur de très mauvaises bases, qu'on n'arrivera jamais à rien.
Donc nécessité de casser le lien social, et familial le cas échéant, pourri de ce pervers, de l'isoler, de le "décorrompre" ... je pose simplement la question : LA PRISON est-elle adaptée ? A t-on les moyens dans notre société actuelle de créer quelque chose qui puisse remplacer la prison ?

raffi henry a dit…

Une technique de défense comme une autre : apprendre, dès l'age de 5 ans, à ses enfants que PERSONNE n'a le droit de toucher à ses parties intimes (sauf le docteur avec accord des parents devant l'enfant).
Et leur apprendre ce réflexe si cela devait arriver : HURLER de toutes ses forces. Ca calme les ardeurs de l'agresseur et alerte les personnes alentours. Pas grave si le geste n'avait rien de pervers, tu te justifieras avec un "C'est maman qui m'a dit..."

Lovesoldier a dit…

Oui c est toujours mieux que rien , mais quand on voit que certaines femmes restent paralysé f ace a leur aggresseurs lors d un viol , alors un enfant ....

Rien de plus facile que de maitriser et ettoufer les cris d un enfant .
La meilleur solution je pense c'est une surveillance absolu et faire attention au moindre changement de comportement

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.